Aller au contenu


- - - - -

Avènement Des Alessiens

lore ordre alessien chronologie

  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Beron

Beron

Posté 08 juillet 2017 - 16:09

Salut à tous ! J'essaie de faire la chronologie de l'Ordre Alessien et notamment de son avènement, mais je rencontre des difficultés.

Voici les sources que j'ai trouvé, avec en citations les passages que je trouve les plus pertinents :

Le dernier roi des Ayléides :

Citation

Cette relation, délicate depuis le départ, n’était pas destinée à durer longtemps. Le ressentiment vis-à-vis de la présence continue des nobles ayléides au sein de l’Empire fut un facteur déclenchant pour l’ascension de l’ordre alessien fondé par Maruhk. Les premières victimes des Alessiens furent les Ayléides de Cyrodiil. Au début du quatrième siècle, les communautés ayléides survivant au sein des zones gouvernées par les humains furent décimées une par une tandis que les réfugiés venaient grossir temporairement les forces des seigneurs ayléides restants.

Puis en 361, les Alessiens prirent le contrôle de l’Empire et firent appliquer les doctrines alessiennes sur l’ensemble du territoire. L’autorité des seigneurs ayléides fut abolie. L’application de ce décret ne paraît pas avoir nécessité beaucoup de violence directe. Il semble qu’à ce moment-là, l’équilibre des forces était tellement en leur défaveur et leur destin funeste annoncé depuis si longtemps que les Ayléides restants quittèrent simplement Cyrodiil pour finir par être absorbés par les populations elfes de Val-Boisé et de Hauteroche. De fait, l’ascension de l’hégémonie des Direnni peut être reliée à cet exode des Ayléides de Cyrodiil (une relation qui n’a à ce jour guère été étudiée par les historiens).

Une vie d'épreuves et de lutte :

Citation

Chapitre deux : Ordre alessien, désorde ayléide (332-371)
- Coup d'état dans la cité impériale
- Je jure allégeance à l'Empereur
- Théocratie en Cyrodiil
- Le pogrom ayléide
- Décrépitude des états-vassaux
- Nenalata reste seule  

Les chroniques des saints frères de Marukh, tome IV - La Purification du sanctuaire raconte comment des Alessiens détruisent Malada en 1E 393.

Citation

Et c’est ce qui arriva car cette même année, une grande affluence de démons jaillit depuis l’ancien temple elfe de Malada, d’une ampleur jamais vue depuis l’époque du roi Belharza.  

Des minotaures :

Citation

Après tout, c'était l'ordre alessien qui obéissait aux rigoureuses doctrines alessiennes. De toutes les règles édictées par les soixante-dix-sept doctrines inflexibles, les plus célèbres étaient celles opposées aux Elfes. Je suppute que l'ordre ne se limitait pas à ne détester qu'eux. Je crois que le ressentiment de ses membres les conduisaient à appliquer les doctrines à tous les non-humains qu'ils souhaitaient persécuter, y compris les minotaures. Un des fragments restant d'une ancienne tablette, appelée Pierre de Belharza, montre ce que tous les érudits s'accordent à décrire comme un morceau d'une gravure représentant Belharza l'homme taureau, deuxième empereur de l'empire alessien, face à ses ennemis. Ma propre étude du fragment me conduit à d'autres conclusions.
D'après l'allure de leurs armures et la forme de leurs lances, je pense que les prétendus ennemis représentés sur la tablette sont en fait des fanatiques, précurseurs des troupes alessiennes. Les lances, dardées directement vers le cœur du minotaure, indiquent que ces proto-alessiens les tuèrent ou les chassèrent, provoquant ainsi le déclin de cette race d'hommes-taureaux, jadis majestueux ! Je peux entendre mes détracteurs d'ici. Ils veulent des preuves. Des preuves dont je crains qu'elles furent balayées, crime parmi les nombreuses atrocités commises pas l'ordre alessien. Mais, je peux offrir un autre fait à la considération du lecteur, évident pour quiconque prend la peine d'observer les minotaures à distance respectueuse.

(Le PGE1 ne donne pas de dates concernant l'avènement des Alessiens.)


Le Roi Belharza l'Homme-Taureau régna à partir de la mort d'Alessia, en 1E 266, jusqu'à une date inconnue. Le prochain empereur connu est Ami-El, qui combattit les Direnni en Hauteroche, aux côtés des Nordiques, en 1E 358.

Voilà la façon dont je vois les choses :
Entre 1E 266 et 1E 300, Marukh écrit les Doctrines Alessiennes dans les jungles de Colovie. Les proto-Alessiens, les disciples de Marukh, se forment alors. Ils combattent pour le Roi Belharza des cités-États ayléides récalcitrantes au pouvoir impérial et qui utilisent des forces daedriques pour se défendre. Belharza acquière ainsi une réputation de grand combattant, d'où l'explication des historiens traditionnels pour la Pierre de Belharza. Mais une partie des proto-Alessiens se retournent contre Belharza, qui les défait.

En 1E 332, il y a un coup d'État à la Cité Impériale. C'est assez étrange puisque la capitale du Premier Empire Cyrodiilien est en fait Sancre Tor. L'empereur-minotaure serait-il en déplacement dans la Cité Impériale lorsqu'il tombe dans une embuscade. Qui sont les putchistes ? Je dirais l'Ordre Alessien, qui s'est organisé en tant que tel. L'empereur-minotaure pourrait être Belharza (la Pierre de Belharza représenterait alors cet événement précis, et donc ses ennemis seraient toujours des proto-Alessiens et non pas encore des Alessiens à proprement parler).

Ils imposent (ou obtiennent) un nouvel empereur humain à Cyrodiil. Je crois qu'il s'agit de l'empereur Ami-El. Quelles relations entre cet empereur et l'Ordre Alessien ? Difficile à dire. Je pense que l'Ordre Alessien a une certaine influence sur lui, sans aller jusqu'à un contrôle total. Sous cette influence Alessienne, le nouvel empereur mène une politique plus dure vis-à-vis des derniers Ayléides. Lui-même ou son successeur Ami-El - s'il n'était pas Ami-El depuis le début - va aussi faire la guerre aux Direnni, avec les Nordiques, en 1E 358. Mais ce n'est toujours pas assez dur.

Par un nouveau coup d'État ou en augmentant son influence auprès de l'empereur, l'Ordre Alessien obtient en 1E 361 la promulgation des Doctrines Alessiennes comme loi officielle pour l'Empire. C'est le véritable avènement des Alessiens, qui peuvent s'attaquer plus durement encore aux Ayléides.


Qu'en pensez-vous ? Ai-je oublié des sources sur les débuts de l'Ordre Alessien ? Avez-vous d'autres interprétations des événements ?
Personnellement, je trouve que tout ce qui entoure l'avènement des Alessiens est très flou.
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#2 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 08 juillet 2017 - 21:52

Voir le messageBeron, le 08 juillet 2017 - 16:09, dit :

En 1E 332, il y a un coup d'État à la Cité Impériale. C'est assez étrange puisque la capitale du Premier Empire Cyrodiilien est en fait Sancre Tor.
En fait, j'ai re-regardé les sources, et il est simplement dit qu'à la fin de la Guerre de la Vertu, le "siège du pouvoir religieux de Cyrodiil" se déplaça de Sancre Tor à la CI.
Considérant que l'empire alessien était une théocratie, considérer que se soit la capitale est logique. Même si on ne peut pas en être 100% sûrs.

Mais une chose notable : il n'est jamais dit qu'elle a toujours été la capitale.
Il faut se rappeler qu'Alessia était d'un point de vue politique dans la lignée ayléide au final, il est donc très probable qu'elle ait régné depuis la CI. Mais que se soit plus tard les alessiens, avec l'établissement de leur doctrines qu'ils ont déplacé la capitale de la CI à Sancre Tor, après le coup d'état. C'est même très logique, la CI, c'est un machin ayléide, alors que Sancre Tor aussi non, selon la doctrine alessienne. Puis c'est là qu'Alessia a reçu sa vision divine de l'Unique, toussa toussa, c'est sacré.
L'Ordre Alessien a créé toute une mythologie autour d'Alessia, après-tout.

#3 Nerwal

Nerwal

    SAMU Kalendaarien


Posté 08 juillet 2017 - 23:54

Les coups d'état ne se déroulent pas toujours dans les capitales.

#4 Beron

Beron

Posté 09 juillet 2017 - 16:17

@Shadow : Effectivement, je n'avais pas remarqué cette nuance dans ce livre. Donc, ouais, il se peut que l'empereur-minotaure n'ait pas été renversé lors d'une visite à la Cité Impériale, mais directement dans son propre palais.
Un peu HS : Je n'ai jamais vraiment cru à cette histoire comme quoi Alessia a eu sa vision à Sancre Tor. Ça ne colle pas du tout avec ce qu'on sait par ailleurs de la Rébellion Alessienne, qui aurait plutôt débuté à Sard selon moi.

Voir le messageNerwal, le 08 juillet 2017 - 23:54, dit :

Les coups d'état ne se déroulent pas toujours dans les capitales.

C'est vrai, mais as-tu un exemple où ça n'est pas le cas dans les TES ?

À part le coup de la capitale, ai-je bien résumé tout ce qu'on pouvait interpréter sur l'avènement de l'Ordre Alessien ?
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#5 Svartalfar

Svartalfar

Posté 09 juillet 2017 - 19:09

Le PGE3 ajoute aussi que bien avant l'arrivée des hommes (ou des Elfes) dans le Val, des Minotaures y vivaient, cohabitant avec les Igmas et autres prédateurs. Bon on peut accuser le PGE3 de faire de la bouillabaisse avec l'histoire et le folklore de tout un continent, mais il n'empêche que les dates ne collent pas forcément. Ca signifie cependant que si persécutions il y a eu, elles remonteraient peut-être à avant 1E340, qui marque le traité entre "ceux qui venaient tout juste d'échapper au joug brutal des Ayléides" et la Dynastie camorane. Ya pas forcément énormément de Minotaures à l'époque.

Pour le coup de l'avènement/consolidation du pouvoir maruhkati, il faut aussi rappeler le revers que subit l'Ordre, lorsque Borgas, Haut-roi de Bordeciel et dernier descendant d'Ysgramor, se fait assassiner à coup de Traque sauvage en plein Cyrodiil. C'était en 1E369, soit seulement 8 ans après la promulgation de leurs doctrines. C'est je pense le vrai tournant, car suite à ça les populations Ayléides semblent toutes de barrer (pogroms et désorganisation, seule reste Nenalata), et sont absorbées par les Direnni ou les Camoran, et les Alessiens se retrouvent seuls, privés de leurs alliés en pleine guerre civile (et tiens, c'est la lignée de Wulfhart qui en émerge. Un coup des Camorans ? On peut rêver). Les états vassaux périclitent et Alessiens atteignent le sommet seuls et doivent se maintenir à flot de la même manière.
Fantôme de la tour hantée. (de pc la tour)

"Je suis un loriste, le monstre dont on menace les petits moddeurs pas sages au moment du coucher."





Aussi étiqueté avec lore, ordre alessien, chronologie

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)