Aller au contenu


- - - - -

L'augure De Dunlain

skyrim augure magie

  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Beron

Beron

Posté 12 mars 2016 - 14:34

Salut à tous !

Faisant quelques recherches sur l'Augure de Dunlain (l'être d'énergie sous l'Académie de Fortdhiver), j'en suis venu à faire quelques théories sur ce dernier.

Quelles sont nos certitudes à son propos ?
C'est un esprit apparaissant sous la forme d'une boule de lumière, situé dans l'Hyposcole noire, dans les souterrains de l'Académie de Fortdhiver. Il s'agit d'un Bréton, ancien élève de cette Académie, Selon le mage Tolfdir, dans sa quête de pouvoir magique, il a provoqué un accident l'ayant amené de devenir la créature éthérée que le Dovahkiin rencontre en 4E 201. C'est un puissant mage en Guérison, également capable d'invoquer des fantômes. Si on réussit son test (survivre à des attaques de fantômes en utilisant des sorts de Guérison), il nous donne le sort de maître en Guérison Fléau des Morts-vivants. L'Augure de Dunlain connaît bien les résidents de l'Académie et a des connaissances sur l'Oeil de Magnus et le Bâton de Magnus.


Maintenant que pouvons-nous en déduire ?

L'Augure est dit "de Dunlain". Cela peut faire référence à Dunlain Falls, un village de Hauteroche dans Arena, près de la frontière avec Bordeciel. Étant un Bréton, il est tout à fait possible que l'Augure vienne de ce village.
La région orientale de Hauteroche, Wrothgar, est présente dans le DLC Orsinium de TESO. On n'y trouve pas de village appelé Dunlain Falls. Cependant, à son emplacement sur la carte d'Arena, on trouve Nyzchaleft Falls. Il s'agit d'une ruine dwemer accueillant notamment un centurion dwemer appelé Nyzchaleft. Tous les automates sont détruits par le(s) joueur(s).
Située dans l'Extrême-Orient de Hauteroche, Nyzchaleft Falls fait sans doute parti de la Crevasse Occidentale (Western Reach). On sait que les Crevassais n'hésitent pas à loger dans les ruines dwemers sécurisées, comme à Markarth. Après le nettoyage de Nyzchaleft Falls par Vestige(s), les locaux ont ainsi pu prendre possession de l'endroit, qui fut appelé (par eux ou par d'autres) Dunlain Falls.
Le mot "Dun" signifie "sombre" en langue aldmeri. Les Direnni ou les Brétons (dont les plus elfisés sont les Crevassais) lui ont sans doute donner ce nom.

Ensuite, la seule autre mention d'un augure dans tous les ouvrages des TES se trouve dans le livre GBT La légende de l'Aigle carmin, en VO.
The augurs foresaw the boy's destiny: a warrior without peer, first and foremost Lord of the Reach, chosen to unite all under his name.  

Les Crevassais sont donc, à notre connaissance, le seul peuple à avoir des augures, ou en tout cas des voyants nommés ainsi. L'Augure de Dunlain pourrait donc très bien être d'origine Crevassaise.
La voyance est liée au Mysticisme, une école de magie liée également au contrôle de l'âme.

Les grands maîtres du Mysticisme dans les TES sont les membres de l'Ordre Psijique, qui savent ce qu'est l'Oeil de Magnus. Je ne pense pas que l'Augure de Dunlain ait été un Psijique. Il est le premier à appeler l'Orbe de Saarthal "Oeil de Magnus", tandis que le Psijique Quaranir semble lui connaître un autre nom. D'ailleurs, Magnus est présent dans le culte bréton et probablement dans celui des Crevassais. Le nom "Oeil de Magnus" peut montrer que l'Augure est issu de cette culture manmeri.

Un autre élément semble aller dans le sens d'un Augure issu des Crevassais. Dans l'Hyposcole, on trouve des restes d'animaux placés de la même manière que dans les camps des Parjures. L'Augure de Dunlain pratiquait-il un culte Crevassais régulier en ces lieux ou bien a-t-il accompli un grand rituel en particulier ?

Puis, il y a l'accident. Tous les professeurs et étudiants restent vagues au sujet de ce dernier. L'Hyposcole semble être le lieu favori des étudiants pour faire des expériences dangereuses en tout genre (invocation de Drémora, fabrication d'Atronach, etc). On y trouve également des draugrs. Si les draugrs fonctionnent bien comme les Morts-vivants des cryptes elfiques, alors l'Hyposcole est une sorte de lieu intermédiaire entre Mundus et un autre plan. Autrement dit, des âmes "mortes" peuvent s'y concentrer, sans sortir à l'extérieur (de la crypte) : c'est sans doute le cas de l'Augure de Dunlain.
Tolfdir affirme que l'Augure a cherché à acquérir du pouvoir, ce qui a provoqué l'accident. On ne nous dit pas ce qu'il a fait exactement. Une théorie crédible dit que l'accident aurait provoqué le Grand Ravage, sans qu'on en ait la preuve.

Cependant, on connaît quelques moyens pour un magicien d'acquérir plus de pouvoir. Il y a bien sûr le pacte avec une divinité, très souvent un Prince Daedra. L'Hyposcole accueille plusieurs objets en lien avec les Daedra. L'Augure de Dunlain est peut-être un Crevassais, donc issu d'un peuple adorant traditionnellement certains Daedra. Toutefois, il serait étrange qu'on ne fasse jamais mention d'un quelconque Daedroth impliqué dans l'affaire. L'Augure aurait agi seul à ce qu'on en sait.

Un autre moyen est celui préconisé par les Aldmers : les Voies Ancestrales, ou Anciennes Voies de Marche, qui ont pour but de remonter les gradients de la mortalité/divinité. On sait très peu de choses sur ces dernières. Toutefois, on connaît des groupes qui les suivent chacun à leur manière : les Crevassais et l'Ordre Psijique, entre autres.
Les Psijiques en particulier utilisent l'Ancienne Magie (Old Way of magic, en VO) qui provoque des changements climatiques importants, dont ils pourraient faire usage à la guerre. Les Crevassais disposent aussi d'une vieille magie peu comprise par les autres peuples et dont on ignore presque tout.

Enfin, le Mysticisme est, comme dit plus tôt, le contrôle de l'âme (comme la Nécromancie d'ailleurs ; de toute façon, les écoles de magie ne sont qu'une invention de la Guilde des Mages). L'Augure a des fantômes à son service. Il prend une forme éthérée dans un lieu en partie en Mundus et en partie dans un autre plan. C'est donc également un "mort-vivant" en quelque sorte, tels les draugrs qu'on trouve dans l'Hyposcole. L'Augure rappelle beaucoup les Maîtres Idéaux du Cairn de l'Âme.


Ainsi, voilà une simple théorie, l'Augure de Dunlain vivait à Dunlain Falls, dans le Western Reach. C'était un augure Crevassais, bon magicien, qui souhaitait développer ses pouvoirs pour marcher sur les Voies Ancestrales. Il se retrouve donc à Fortdhiver, où il est bien accepté (puisqu'un archiviste Dunmer, peuple raciste et ennemi ancestral des Nordiques, a étudié les légendes crevassaises, pourquoi un bon magicien Crevassais ne trouverait-il pas sa place à l'Académie de Fortdhiver?). Étant un étudiant brillant, il y développe son savoir magique.
Un jour, vers 4E 120, il décide d'accomplir un grand rituel, utilisant ses connaissances en magie conventionnelle et crevassaise, au cœur de l'Hyposcole. Tout ne se passe pas comme prévu. La magie des Anciennes Voies provoque une immense catastrophe, le Grand Ravage, qui détruit la majeur partie de la ville de Fortdhiver. L'Académie survit, mais la magie change l'Augure de Dunlain en un être nouveau, une âme puissante, gardant ses anciens pouvoirs de Mysticisme et de Guérison notamment, mais encore augmentés. L'Augure de Dunlain devient une petite divinité, située à la frontière de Mundus et des Royaumes Extérieurs. Soit il est coincé dans l'Hyposcole noire, soit il dispose de son propre plan.
C'est ainsi que naît l'Augure de Dunlain tel qu'on le rencontre dans Skyrim.

Je sais que tout cela ne s'appuie pas sur des preuves directes, mais il y a tout de même une masse importante d'indices indirectes. De plus, j'ai sans doute raté des choses sur le DLC Orsinium qui auraient pu nous renseigner plus sur Dunlain Falls.
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#2 Svartalfar

Svartalfar

    Moddeur d'or


Posté 12 mars 2016 - 21:12

Yop Beron ! Bon retour et merci pour ton travail !

Au crédit de ton hypothèse, je t'indique le cas de la Néréide Lorelia dans TESO, qui fusionne avec de grandes quantités d'énergie élémentaires (ici, de l'eau, son élément) pour devenir une "Pierre d'eau", selon "d'anciens rituels interdits". Le terme pierre est à débattre, mais vu le sens qu'il prend sur le plan métaphysique, on peut imaginer ce que ça représente (et ce qui peut expliquer qu'Herma Mora envoie ses ouailles se mouiller pour empêcher ça).
Puisque tu te lances dans TESO, c'est du côté de la Convention qu'il faut chercher !

Du coup, un phénomène similaire a pu se passer pour l'Augure.

Il y a aussi les paroles de Riparius à propos des flux du Néant qui peuvent constituer une autre piste à creuser.
"Tuteur Riparius : « Vous autres mortels êtes très doués pour acquérir la connaissance, et si prompts à en retenir les mauvaises leçons ! Permettez-moi cette mésinterprétation : des particules de créatia chaotique, lorsqu'elles s'écoulent en réaction à un acte de volonté, deviennent des daedrons qui, quoique nocifs à l'être mortel, peuvent néanmoins être productifs. Les daedrons inutilisés retournent à la quiescence. Mais si on les imprègne d'une suffisante finalité, ils peuvent s'échapper et s'agréger pour former des vortex de potentia. Ceux-ci sont dangereux si on les laisse s'auto-optimiser en failles de royaumes, aussi vaut-il mieux les absorber au plus tôt. Essayer de devancer tous ces incidents demande à Peyrite une attention de tous les instants, mais personne ne s'en soucie : après tout, il l'a bien cherché. »"

Sources complémentaires :
- Disciples de la Pluie (le culte d'adorateur de Lorelia. Les autres liens sont sur cette page également)
- Fa-Nui-Hen répond à vos questions (pour la deuxième fois).

Modifié par Svartalfar, 12 mars 2016 - 21:13.


#3 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 13 mars 2016 - 17:35

Coucou,

 Beron, le 12 mars 2016 - 14:34, dit :

L'Augure est dit "de Dunlain". Cela peut faire référence à Dunlain Falls, un village de Hauteroche dans Arena, près de la frontière avec Bordeciel. Étant un Bréton, il est tout à fait possible que l'Augure vienne de ce village.

Le fait que l'Augure vienne d'un village de Hauteroche nommé "Dunlain" est prouvé, c'est mentionné dans sa biographie du guide stratégique de Skyrim:

Formerly a mage from Dunlain in High Rock, Augur was working on some unapproved experiments in the Midden and wound up fused to the magical energies that flow through the College. Now incorporeal, he has sequestered himself in a locked room in the Midden but keeps tabs on everything going on in the College.

Que "Dunlain" et "Dunlain Falls" soit le même lieu est tout à fait possible, soit la ville a été renommée entre l'époque d'Arena et l'époque de Skyrim, ou bien au niveau du lore lui-même la ville a été renommée, comme l'ont été pas mal de lieux.



Note: une pierre d'eau est réellement une "pierre" qui génère à l'infini un flux d'eau. Du moins il y a une pierre comme ça au Perchoir de Khenarthi, durant cette quête. Toutefois sur l'UESP ils parlent de "weeping stone" et non "water stone" comme pour le cas de Lorelia, donc je n'en suis pas certaine.





Aussi étiqueté avec skyrim, augure, magie

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)