Aller au contenu


- - - - -

[h&i] Vos Plus Beaux Combats


  • Veuillez vous connecter pour répondre
145 réponses à ce sujet

#126 Titouleouf

Titouleouf

Posté 11 septembre 2006 - 06:59

Mon plus beau combat ? C'était avec "Titou", un Khajiit au niveau 30(environ).
Spoiler

Je suis donc parti chercher cette potion. Sur le chemin, j'ai rencontrer beaucoup de monstres, et comme je ne roulais pas sur l'or à l'époque, je n'avais pas d'arme en bon état. Ma lame courte a casser juste à deux pas de la porte du QG des Quarras, dans un combat contre une m***e de chien de Nix. Pour m'en sortir, j'ai dus rentrer en courant dans le QG des Quarras.
Je suis rentrer, sans aucune arme, et j'ai vus un Vampire Quarra, je lui ai botter le fondement. Mais, par pitié, je l'ai laisser là, à moitié mort. J'ai fait de même pour tous les Vampires que j'ai rencontrer. J'ai pris la potion des Quarras et là, je vois tous les Vampires que j'avais assommer venir vers moi. Je me suis battu comme un lion pour, à la fin du combat, lancer un sort de Rappel qui m'a sauver la vie, car un dernier Vampire allais m'attaquer. Par malchance, je suis apparus à Vivec, devant le quartier de la justice, en plein jour. Des ordonnateurs tout atours de moi, et le soleil qui me faisait perdre la vie. Je m'en suis sorti en plongeant à l'eau et en me cachant dans les égouts de la ville. Toujours aussi pauvre, mais en bonne santé et de nuit, je suis reparti voir mon Chef de Clan. Celui-ci m'a remercier de mes efforts et je me suis dit que je ferais plus attention à achever mes victimes, la prochaine fois. :woot

Captivant, n'est-ce pas ? :)

Modifié par Titouleouf, 11 septembre 2006 - 07:02.

Morrowidien dans l'âme.

#127 Anadrark

Anadrark

Posté 22 septembre 2006 - 11:24

Il me semble que c'était avec mon perso level 77 (si mes souvenirs sont bons), avec un elfe noir, j'ai voulu me battre contre Almalexia, mais j'avais pas prévu que les gardes autour m'attaquerai, je me suis retrouvé entouré des 6 (environ) gardes armés jusqu'au dents, ma dague de chtine (ouais, je suis un pêu téméraire) a pété en plein milieu du combat, du coup (voilà la chute), j'ai sorti mon daï-katana daédrique et je les ai défoncé (c'est le style je perd au début je les défonce à la fin), je me suis bien marré mais mes 780 hp sont quand même descendu à 110 !

#128 CIRE

CIRE

Posté 08 janvier 2007 - 20:20

Je vais vous raconter l'un de mes plus beau combats,un combat magnifique:armé de mon dai-katana deadrique je men vais lutter contre l'injustice de ce bas monde je vais combatre des vils criminels se faisant passer pour de bon samaritains... les ordonnateur ils ne cessent de m'attaquer mais j'en ai l'habitude cela remonte au jour ou je portait l'un de leur casque et que le les ai parler avec je me suis reteouver presque mort j'avais du sauter a l'eau pour sauver ma peau et me jurant de revenir me vanger plus tard.ce jours etait arriver je commencais m'achasse ordonnateur  avec appui de la legion etant chevalier du dragon imperiales c'est normale alors moi et mesallier arrivais au quartier etranger deja il y avait deux ordonnateur qui m'attaquer je decidais de laisser mes nombreux allier s'en ocuper(une vingtaine de gardes) cepandent je ne pouvais m'enpecher de participer au combat je souhaiter utiliser un petit sort de boules de feu cepandant je me suis tromper et avais selectionner en sort (super bourrin) qui a aneanti les deux ordonateur mes allier et le peu de mana que j'avait j'etais donc seul mais je n'abandonat pas je continuait a la force de mes bras de ma lame et de mes potion j'arrivais tant bien que mal au dernier endroit le grand temple je me batait ferocement il me rester la moitier de ma vie et plus de potion mais undernier coups d'épée et je sortait vainqueur mais au dernier moment un coups maladroit ateignit un mage inocent un acte qui mis en rogne tous les mages environnant qui melanca tous leurs sort a bout de forces j'utiliser mon sort de rapel j'etait presque mort j'avis reussi a tous les tuer quel joie j'usqu'a que je m'apersoivent que je me retrouver...pres de ruines deadrique en compagnie d'une ravissante creature un dragon noir (a cause d'un mod que je nommerai point de peur de m'enporter :huhu: ) il me rester 50 PV vous vous imaginer la suite!!!!! se fut la fin d'une grande epopée!!!!

#129 lejolleum

lejolleum

Posté 12 janvier 2007 - 13:21

Ze battle of ze death :green: : la Chasse d'Hircine
Ayant quelque peu quété a solstheim, j'appris enfin de la bouche du Chaman Skaal que la prophétie de la lune de sang allait se réaliser...bon ca m'arrange pas ce bordel...alors je me balade un peu tout ca, je répare arme (viveflamme) et armure (de Ses Mains) avant de rentrer a ma demeure de la Guilde des Guerriers de Vivec (j'avais malencontreusement tué tout le monde dans ce lieu) et la je m'endors et voila t-i pas que 3 loups garous me réveillent et me ramènent a solstheim devant un grand gugus qui fait tourner sa lance devant lui!!! il me dit "toi t'es fort donc t'a gagné le droit de participer a ma chasse"
Il part et moi j'ai pas d'autre choix que de passer une parte rouge. derrière je retrouve l'Impérial disapru depuis au moins 3 mois qui me propose de carnager les Loups Garous ensemble. BOn ok
Alors on carnage pas mal,au bout de 2 loups mon bouclier d'ébonite est dead, et ce brave gars finit par crever...et moi j'ai plus beaucoup de potions...Enfin je trouve la clé mais je peut meme pas me reposer!!! bon donc je me fraie un passage en essayant de pas etre vu dans le laby, jusqu'a la salle suivante
Et là je vois le Nord avec son armure que j'aime bien, qui me dit "viens on va buter les loups garous" je fait ok. Donc on avance, on carnage encore, jusqu'a arriver au coffre de la clé. je l'ouvre. Là, malaise : pas de clé. Je me dit "bug???" et la l'autre vieux il me fait "ahahah misérable mortel, tu crois gagner a la chasse d'hircine???en réalité j'avais la clé depuis l début!!! prépare toi a mourir!!!" Je me dit "ah l'enfoiré! pas grave je me le fait facile!" et la je le vois se transformer en Loup-garou sous mes yeux...NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON je lutte vaillament, me soigne comme je peut, mais ses coups de griffes sont trop puissants...enfin j'arrive a le terasser, mais mes HP faisaient grise mine... je lui prend la clé, je me retourne pour continuer le laby, et la un autre Loup-garou débarque et m'arrache le torse d'un coup de griffes.
Ainsi périt Nilrodh le Dunmer, Nérévarine, Archimage, Grand Maitre de la Morag Tong, de la Guilde des Guerriers, de la Maison Hlaalu et  de la Guilde des Voleurs...I'll be back!

#130 Dark vahlaim

Dark vahlaim

Posté 18 avril 2007 - 19:32

Mon plus beau combat...

Je ne sais pas si cela vous ait déjà arrivé de vous faire attaquer par vivec.(je part du principe que oui mais je ne lis pas tous les topics du forum).

Enfin bref, commençons.

Les devoirs d'un Nérévarine sont parfois bien pesant, surtout quand il faut se lever de bonne heure, passer à côté d'un idiot de garde qui une fois sur trois m'oblige à sauter par dessus le lit parce qu'il bouche le passage et me demande placidement "que voulez vous?", me préparer mentalement à affronter des dizaines de braillards, tout ça pour aller protéger le peuple de Vvardenfell qui s'en moque pas mal.

Je libère mon quotas d'esclaves ("puissent vos pieds foulés du sable chaud") au fond d'une grotte quelconque (youpi une édition collector du brise serrure d'Ekesh et la version platinum de l'ouverture d'Ondusi!)mais autant profité du confort d'une vieille paillasse épaisse comme un sandwich sncf pour parodier un célèbre chanteur nordique du 14 ème arrondissement de balmora...surtout qu'il me reste 50 pv et que j'ai pas mes potions (heureusement j'ai l'anneau de guérison de fargoth!!!), je m'endors et un incongru "saleté" me réveille à 3/18.

Et sous mes yeux embrumés par mon skouma de midi apparait le grand, le magnifique vivec qui commence à m'attaquer. Pour ceux qui ont déjà attaqués Vivec chez lui, vous savez qu'il a une panoplie conséquente de sort et j'ai oublié mon équipement à la maison. (saleté de mods mannequins)

J'ai tenu honorablement 30 secondes avant de me faire envoyer ad patres.

Mais après le chargement rapide (oh non tu n'es pas rp là), je me rendors (re skouma), et là pas de re-vivec.

Alors mine de rien j'étais un peu énervé, je rentre chez moi vite aif, je récupère mon équipement (ce n'est pas du jeu de prendre brise crane pour aller casser de l'esclavagiste, surtout avec l'armure de ses Mains et les quelques assistants de maitre aryon (entre autre)), je prend le téléporteur pour vivec et
**voix de vivec sur fond musicale d'henri dès**
mardi matin, un elfe, un gare et un braillard
sont venus chez moi pour me broyer la pince
et comme j'étais ici
le braillard a souri....

**remplacez ici par la musique habituel quand un rat vous attaque sur la route balmora-caldera**

Note : j'ai oublié de préciser que j'ai acheté des sorts et des potions à la boutique duty-free dwemer à l'aéroport de tel uvirith

et j'ai proprement éclaté le grand vivec. Une conclusion un peu brutal mais ayant juste découvert ce topic, ma mémoire n'est plus celle d'avant oblivion.

Ce qui me permet de dire en toute bonne foi aux quidams diverses que almalexia, sotha sil et vivec sont morts...C'est toujours agréable de pourrir la journée d'un ordonnateur.

Enfin ça c'était pour le fun, mon plus beau combat c'était les loups-garous qui attaque le village de solstheim ou peut être la fois ou je voulais voir combien de temps un loup garou tenait à balmora... ;-)
Dark Vahlaim
Ulula mordeque acrius quam bellua.

#131 Arkas

Arkas

Posté 18 avril 2007 - 21:49

Ah, je m'en souviens, c'était hier ! Dans les ruines de Sancre Tor, j'étais au niveau 15, je vois un squellette héros et un squellette gardien. Je fonce sur le plus fort que je latte ( façon de parler, j'ai bien galeré ), et miracle, l'autre disparait ! C'est là que j'ai constaté l'horreur de la chose : les squelettes héros peuvent invoquer des squelettes gardiens ! Quelle horreur ! Et moi qui suis presque mort ! Je me dirige vers l'intérieur des ruines, surprise, trois squelettes héros m'attendaient... Je fuis ( faut pas rigoler avec eux, ces gars là manient une grosse hache avec une seule main ! ), j'essaie de les semer en tournant à droite à gauche, et encore surprise, trois autres squelettes héros m'ont vu. Je fuis encore plus, je rappelle que j'ai plus de vie, et que six héros me coursent. Et là, horreur, une liche inférieure arrive  ( les ruines sont très grandes ), je ralentit le pas, les ennemis font pareil. On regarde tous la liche invoquer un squelette héros. Je récapitule, Sept squelettes héros et une liche inférieure pour vie < 30, et la surprise macabre, chaque héros invoque un gardien. Là j'ai eu tellement la trouille que j'ai coupé le jeu et je suis foncé aux toilettes...

Bilan final, 6 squelletes héros + 1 liche inférieure + 1 squelette héros invoqué + 7 squelettes gardiens invoqués = un max d'ennemis qui ne vous laisse pas indiférent.

PS : en fait, je ne sais plus si c'était des squelletes héros ou champion, je peux confondre les deux, en tout cas, c'était le squelette le plus fort possible.

PS2 : Dark Vahlain, ta plume est vive, et ton style d'écriture me plait énormément, je vais te commander un bouquin gros comme ça d'anecdotes de Morrowind vécues par toi. :assassin: :green:

Modifié par Arkas, 18 avril 2007 - 21:53.


#132 Valarii

Valarii

Posté 29 juillet 2007 - 20:32

Mon plus beau combat est out simple:

Après la fin de la chasse de Hircine je vais me reposer a Thirsk.
La je tombe sur 4 riecklin. Ayant la flemme de tuer tout les idiots voulant tuer le Nérévarine tueur de Dieux,etc... Je me barre en courant sans m'arreter devant les créatures que je rencontre.(Je sais pour le moment c'est pas palpitant)

Donc j'arrive a Thirsk et je me retourne pour découvrir une quarantaine de riecklin, une vingtaine de pilleurs, des berserkeurs, loups,... Toute la faune de Bloodmoon :) .Alors je sors mon Dai Katana daedrique avec aspiration de santé 30pts 25sec et le mode gore :please:  :) ...

Mon meilleur souvenir et le combat le plus jouissif que j'ai fait.

Modifié par Valarii, 29 juillet 2007 - 20:33.


#133 arkane

arkane

Posté 13 août 2007 - 20:38

Mon plus beau combat:

Après avoir massacrer,charcuter et violer (quoi que la non :paladin: ) plein de gens près de Bruma, Je sortis par la porte (Bah oui on peut difficilement sortir sans porte :shock: ). Je marcha vers le temple du maître des nuages quand soudain ! Je vis 4 bestioles arrivées sur moi... Ces choses ressemblait a des loups garous... (Télécharger le mod "Lycanthropie et Liche"(Un truc du genre)). Je sortis ma claymore daedrique avec absorption de fatigue 60 pts sur frappe... Et la ! Les loups garous invoquèrent chacun un petit ourson noir (Mais très méchants :wizard: !) qui me griffèrent et cassèrent ma belle claymore ;(.
Mais J'avais un tour dans mon sac ! Je sortis ma claymore elfique sans enchantements et frappa dans tout les sens pour me retrouver mort en 30 secondes...
                                                               FIN DE L'HISTOIRE :paladin:

#134 Jezus

Jezus

    Rezurrecteur entre parenthèzes


Posté 23 octobre 2007 - 14:06

Il était une fois un Magelame Dunmer né sous le signe de l'Atronach du nom d'Hazeem Ibn Al'Haytam.
Son premier combat ne fut pas très glorieux: en effet, à peine débarqué à Seyda Nihin et avoir rendu son anneau à Fargoth (il ne connaissait encore pas les coutumes locales) il se décida à se promener quelque peu sur les berges alentour, fort accueillantes au demeurant, et failli mourir devant son premier rat.
Quelques temps plus tard, il se rendit, au hasard de ses pérégrinations, dans la bonne ville de Vivec où il fut émerveillé devant les superbes armures des Ordonnateurs.
En visitant quelque peu les lieux, il découvrit des bouts desdites armures posées négligemment sur un buffet.
Il regarda à deux fois afin de voir si il y avait quelqu'un mais les personnes dans les salles adjacentes ne pouvaient le voir.
Il en profita donc et les mit dans son sac à dos magique super extensible.
Puis il voulut les essayer pour voir quelle fière allure il aurait avec cette armure bien plus résistante que ce qu'il avait trouvé jusqu'alors (en même temps il est vrai que le cuir de netch bouilli n'est que peu efficace).
Malheureusement pour lui, il se trouvait toujours dans la bonne ville de Vivec et les Ordonnateurs n'apprécièrent que modéremment de voir un parfait inconnu se pavaner dans leurs superbes armures et signes distinctifs de leur fonction de surcroit.
Ils se mirent donc en tête de châtier le vil voleur qui ne dut son salut qu'à la fuite et un plongeon dans les eaux quelque peu boueuses de la ville.
Notre héros décida donc d'éviter la ville pour un moment.
Bien plus tard, ayant quasiment oublié cet incident, il revint dans la bonne ville de Vivec avec une splendide armure de verre (il avait en effet depuis longtemps revendu les pièces d'armure d'Ordonnateur (pas si bien que ça finalement) (il en avait tout de même gardé une pour sa collection personnelle)).
Las, les gardes le reconnurent et entreprirent de le châtier.
Mal leur en prit, Hazeem sortit son katana daedrique du fourreau et entreprit de corriger donc ces fous qui osaient s'attaquer à lui le puissant Magelame, explorateur de Vvardenfell, membre influent de maintes factions, vainqueur (entre autres) d'Umbra, collectionneur compulsif et susceptible de surcroît.
Il arriva donc que la garnison d'Ordonnateurs de Vivec fut réduite comme peau de chagrin quand le fier Dunmer quitta la bonne ville de Vivec.
Il accomplit maint autres faits héroïques (dont le fait de tenter d'abattre Dagoth Ur sans les outils de Kragénac) avant de rejoindre les Limbes Eternelles des Sauvegardes Effacées.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il était une fois un Berserker Nordique du nom de Friedjhof Magnussen dont le signe de naissance ne nous est pas parvenu (il se peut d'ailleurs également que le nom ne soit pas le bon).
Grand buveur de bière et, comme tout bon Berserker qui se respecte, capable d'entrer dans des rages meurtrières (et ce pour tout le monde autour de lui) et ce, au vu de sa suceptibilité, même pour des broutilles aussi insignifiantes qu'un bonjour un peu froid.
Après quelques pérégrinations dans la verte province de Cyrodiil, il arriva fort contrarié et de mauvaise humeur dans les geôles d'un obscur château où, pris de rage meurtrière pour une obscure raison oubliée, il massacra tous les gardes desdites geôles ce qui fit un joli tas de cadavres.
Après quoi il s'en alla et se perdit lui aussi dans les Limbes Eternelles des Sauvegardes Effacées.

Modifié par Jezus, 23 octobre 2007 - 14:14.

"Jay und Silent Bob sind die besten!
They really kick some ass"
Friedriech Nietzsche

#135 Yondaime

Yondaime

Posté 16 juin 2008 - 20:54

Moi c'etait a la grotte du bois fendu ou j'etais avec les 2 mages de l'université . Tous les gobelins etais sur nous mais quand j'ai tuer leur chef de guerre ils se sont mi a courrir dans tous les sens , et ensuite ont les a achever .

Modifié par Yondaime, 16 juin 2008 - 20:56.

Yondaime

#136 Gorn

Gorn

Posté 17 juin 2008 - 19:53

Pour moi, le combat le plus dur (et non le plus exceptionnel) fût dans les shivering isles. Je me promenais, niveau 35 dans les terres de démentia en quête d'une plante pour concocter une potion de soin aux vertus légendaires.

Je faisais face à 5 malheureux.... c'est quoi déja leur nom? Donc deux sorciers en tenue misérable.
Ils invoquent tous un atronach de chair, ce qui évidemment me fait très plaisir. Je prépare donc mon Rayon Tracteur (sortilège de Midas) pour attirer l'un des mages. Mais un atronach fait face et se retrouve son mon nez. Pour me débarrasser de ce problème, je prépare ma tempête de roches et une potion de force. Les atronachs se retrouvent au sol, assommés disons.
Je fonce sur les mages, ils reculent. RAAAAAAAH j'ai plus de magie, donc j'use une pierre de welkind et sort mon épée elfique enchantée.

Je fonce, frappe le premier mage, il ne subit pratiquement rien. Comment?
Donc je continue, frappe, et là aie! Un coup dans le dos, je tombe, paralysé.

Deux minutes plus tard, deux mages sont morts, j'ai plus de pierres welkind. Mon épée n'est plus chargée, mon armure de verre cassée. J'use mes dernières forces pour invoquer le Balrog (créature de Midas). Ce dernier apparaît, et se retourne vers moi.... ça craint....
Mais un des mages frappe ce dernier violemment et le Fléau de Durin se retourne.

Il attaque, je décide de partir. Tous les mages sont morts, je suis vivant!

Oh merde, un Gnarl ancien... ARRRGH!!!

Et voilà, je suis mort comme un moins que rien. Mais je trouve ça bizarre que ce combat ait été aussi dur.

Tient donc, la barre de difficulté est à fond. Euh....
[TUTO] Traduire un Omod
DarNified UI - Adaptation française: Par ici
DLC9 Fighter's Stronghold - Version française: Par ici

#137 le vil cretin d'oblivion

le vil cretin d'oblivion

Posté 18 août 2008 - 22:20

mon plus beau combat c'etait dans les montagnes les plus hautes d'oblivion (jerall je crois) il y avait un ours et je lui ai balancer un sort de paralisie alors qu'il etait au bors de la route , le pauvre a chuter et tous le reste du combat c'est deroulé à la matrix , c'est à dire à peu pres en chute libre . Sa n'a durer que quleque seconde , mais quel rigolade !
et le meilleur dans oblivion , c'est qu'on y trouve du pinar ! hips !

#138 Orlem

Orlem

Posté 01 septembre 2008 - 09:52

mon plus beau combat était du style Légolas(du moin a la fin):


me balladans au millieu de cirodyl un ours géant (je ne me souvient plus du nom) m'attaque.Malheur mois qui mapprétait a lui donnait deux droite pour faire une sieste tranquillou me rendit conte que manque de bol j'était avec la robe de mankar camoran et j'avais oublier ma belle armure donc en deux coup j'ai ma vie très faible.Je bois mes potion de guérison et je part.Tant pis pour la sieste j'moccupe de rien je suis au niveau trente-deux des seingeur minautaur me saute dessus rien a faire je m'arrete pas je me rappelle encore mon atlethisme n'arétant pas de monter. Puis un de ces ******* de brigand me demande la bourse ou la vie au point ou j'en était j'ai dis la vie puis hop je me tire cet imbecile c'est fait descendre par les je ne sais plus combient de créature me poursuivant en voyant le brigand mourrir son ARC tombe dans un ravin et je me souvient avoir l'arc ameliorable dwemer!! je réunis toute mes fleche et je tire dans le tas j'arrive a la ville de chorol et hop la ville est assieger moi étant en securiter sur le toit de l'écurie je tire dans le tas j'arrete pas puis tous mort j'ai eu une prime pour avoir tiré sur un garde malencontruheusement


depuis les voyageur trouve encore une route de créature tombé au combat et tout a la fin de cette route un kajit qui a perit a cause de ces créature mais persone ne sait que c'était un brigand
Que daggerfall ressorte du placard pourris! Ou sinon nettoyer la boîte du jeu

#139 Hortator

Hortator

Posté 07 novembre 2009 - 18:03

Moi,c'était a Vivec:j'avais acheter un casque d'indoril( a la porte des ames) et je le met a vivec et je me promenais en parlant au gens qui me repondait comme si ils avaient pas vu ma tete.
Je parle a un ordonnateurs et je cliques sur au revoir et la il me tape dessus.Je saute dans l'eau pour me refugier da sa masse en ebonite et je remonte en levitation.
Avec mon arc Daedrique lies et mes fleches enchante degats feu et foudre une dizaine de chaques je le bombarde.Mais d'un coups une boule de reduction de talent agilite me touche.J'étais entre de Canton et les Ordo me bombarder de  reduction.
Du coups je me refugie sur le toit d'un canton et j'utilise un sort de regain de sante.J'utilise le bonus de Lamentation et je me jette en bas et j'invoque mon dremora et mon atronact de Feu (regain de magie avec une ou deux potion).La le premiers ordonateur meurs,apres je cours et j'invoque mon fauchelan et j'utilise un parchemins d'invocation de sainte dore et je me fait tout les cantons en revendant les casques ^^
http://tamriel.1fr1.net
Mon forum pour ce qui veulent parler de mon mod ou demander de l'aide

#140 Roi Nérévar

Roi Nérévar

    Perceval


Posté 13 novembre 2009 - 14:17

Morrowind :

  "Alors que je venais juste de tué un fanatique daedriques dans les ruines de Zergonipal  et alors que son corps décapité venait juste de toucher le sol j'entendis une détonationation, celle caractéristiques d'une téléportation. Je me retourné précipitament pour appercevoir l'un de ces gardiens de ruines et de statue daedriqes. Son corps était recouvert de l'une de ces antiques armures dont seul les heros borgnes et bléssé parlent, l'armure daedriques. Son teint de peau était de la meme couleur que sa cuirasse, rouge sombre, comme la mort...
  Je ne compris rien a ce qu'il me dit mais ce qui est sur c'est qu'il semblé parler la langue mère de la magie : le daedriques. Il n'avait parlé que pour formé une incantation de destruction et dans une immense gerbe de feu, de sang et de cris déchirant le sort m'atteignit. Le sort me brula les entrailles et je senti la vie s'en allé loin de mon corps. Déja que avec le précédent adversaire j'était bien amoché mais alors la je fus complétement cuis. Je ne possédé aucun sort ni potion ni anneau de soin et les lumieres de l'Aerthius me parvinrent... Renpant sur le sol je cherchais désespérément une potion de soin ou un truc qui puisse me sauver, la réponse vint de mes origines. Etant Rougegarde, nous possédons une "capacité" a pouvoir nous dominé, une sorte de chant qui nous transforme en guerrier redoutable. Certain on eu le culot de l'appeler "Pousser d'Adrénaline", nous nous l'appelons "Ragnerd, la fureur du dragon". Le chant que j'entonnais semblé faire rire le seigneur Drémora. Il se prépara au combat et sorti l'une de ces lames que je n'ais jamais put voir encore, un épée daedriques. D'un rouge sombre et d'une parfait aiguisage elle sont le floron du plus chanceux des guerriers.
  Il se jeta sur moi sans que j'eu le temps d'esquiver, il me trancha l'épaule et sa lame maudite rentra dans mon armure dwemer comme dans du beurre. Je le rejetais grace a un coup de lame, le verre semblait l'amuser...
Ma force décluper avait du mal a égaler celle de drémora et chaque esquive ou parade je sentais mes forces diminuer.
Ma fin était proche, j'eu alors un coup de chance incroyable que je dois encore au dieux. Ce pauvre imbécile avait trébucher sur la tete sans vie du fanatique, il tombat en avant, son armure trop lourde l'entrainant. Usant plus de réflexe que d'esprit, je planté Fléau des Mages dans sa nuque qui n'était pas protégé. Il poussa un long cri puis disparu en cendre.
  Le combat terminer je m'évanouissais sur son corp poussiéreux et les ténebres m'envellopèrent..."
                                                                  
                                                                                           "Morrowind, le Livre"  Roi Nérévar
"Il n'y a pas d'histoire sans héros".

#141 Dago_Bert

Dago_Bert

Posté 14 novembre 2009 - 01:29

Mon plus beau combat était assez cheaté: Dans la Caverne Hoyaldi à balmora(mod), j'ai fait appariaître une trentaine de daedroths et une dizaine de gardes.C'était toute qu'une baston sleeping.gif


Sinon mon combat contre vivec qui a duré 20 minutes parce que je n'avais plus de mana et de flèches et que lui, étrangement, avait l'air d'avoir un nombre infini de mana....
Image IPBWiwi d'or 2010 de l'avatar le plus moche. Nul ne peut battre le lama dans son domaine d'élégance

À la recherche de mods?  http://lorddagobert....traducteurs.fr/

#142 Warum nicht?

Warum nicht?

    Homer de Wiwitruve


Posté 14 novembre 2009 - 07:58

Mon plus beau combat était face à un ogrim. J'étais level 4 sleeping.gif .
Je m'suis dit "Oooh! Il a l'air sympa le gros patau vert!". Sur-ce je fonce sur lui (j'étais aveuglé par les alits qui, malgrès leur air farouche, sont facile à gérer dès le niveau 1 ).
Et là, grande surprise, une baffe et je perds quasiment tous mes PV! *gasp*
J'ai pris mes cliques et mes claques et je me suis barré en courant avec les bottes de vitesse et une potion de santé...

Ah oui! Comment je l'ai tué? Heuuu... Je suis pas sur mais je crois que j'avais acheté à Sadrith-Mora un parchemin de Sainte Dorée ^^" .
'fin bref comme quoi, même au niveau 4 on peut vaincre un ogrim les yeux fermés :grin: .

VGM (Véritable Gnou Morrowindien)
"Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme."
-Socrate


#143 Yngring

Yngring

Posté 15 novembre 2009 - 17:54

Mon plus beau combat s'est déroullé en Kalendaar, avec mon vieux Bréton né sous le signe de l'atronach niv 35 (environ).

Tout commença dans un chemin auprès d'une ville dont le nom m'échappe.

Je vennait de sortir d'une grotte dont les occupants m'avaient quelque peu malmenés. Aussi je décidait de me taper un petit roupillon au bord du chemin.

Je fut réveillé par des bruits étranges, je m'apercevait alors que la nuit était tombée et que j'était entouré par une meute de zombis. Je dégaina donc mon épée grossbilissime et commença à charcutter autours de moi. Mais les zombis étaient plus costauds qu'ils en avaient l'air, et il tapaient un peu fort. Aussi, voyant mes forces s'épuisser alors que je n'avait tué que 3 zombis, je me décidait à fuir.

J'eu quelque mal à m'extraire du groupe mais cela fait je les distançait facilement. Je rentrait dans la ville (qui n'avait bisarement pas fermé ses portes) et je montait en haut d'un escalier afin de pouvoir observer la porte de la ville. Durant quelques secondes... rien... j'en profittait pour récupérer un peu...

Puis les zombis arrivèrent. Je pillonait la meute avec des boules de feu, faisant le plus de dommage possible. Mais bientôt je n'eu plus de magie. Heuresement 4 ou 5 guardes se joingnirent alors à la fête, prenant chacun sur eux deux ou trois zombis. Ressortant mon épée je descendit vers la porte, éliminant les zombis que je croissait. Dispersés et bléssés par mes sorts les zombis ne m'opposèrent que peu de résistance jusqu'à ce que j'arrive au niveau de la porte. Là m'attendait une petite disaine de zombis, le combat fut ardu mais j'en sortait vainqueur.

Je n'eu plus qu'à aller finir les zombis qui s'en prenaient aux gardes (dont 3 avaient péris), et le combat se termina enfin.

Après cela je comptait les morts : il y avait en tout 25 zombis (qui devaient chacuns être aussi forts qu'une sainte dorée voir plus).


Après cela je n'ai plus jamais roupillé sur les chemins de Kalendaar.

#144 Blaken

Blaken

Posté 25 février 2010 - 13:35

J'en ai plusieurs de beaux combats mais le plus mémorable est celui contre le gardien des portes quand j'ai commencé les Shivering Isles. En voyant la taille du bonhomme, je me suis dit oups, faut pas trop faire l'idiot je pense. Alors au début, je commence à le larder avec mon Fatal Flame (un arc deadrique enchanté avec une pierre sigillaire de feu) et des flèches de l'incendie mais rien n'y fesait. Donc du coup j'ai prit mon claymore Runique de Frostmourne (mod) et j'ai commencé à le trancher sévère en oubliant pas de l'arroser avec quelques coup d'éclairs. A la fin du combat il me restait 40 sur 300 de vie mais je suis passé quand même  :huhu: .

Sinon dans une porte d'oblivion, 3 Valkynaz drémora en armure lourde, 2 Xivilais sur mon dos... Heureusement que j'avais des sorts à grand echelle et très puissant, je suis maitre en destruction et là ça m'a bien aidé ^^

#145 Raven Dumron

Raven Dumron

Posté 10 mars 2010 - 01:08

Mon plus beau combat, je le dois au mod Le Règne du Feu...

*s'éclaircit la gorge*

Raven Dumron, plus connu sous le titre de Nérévarine, s'approchait tranquillement du mur nord de Balmora, quand une gigantesque ombre passa au dessus de lui. Un frisson d'horreur parcouru son corps. Un dragon se dirigeait vers Balmora.

Il ne réfléchit pas ; d'un geste expert, il saisit Broyeur, et courut aussi vite qu'il le put vers la ville. L'immense cauchemar vert survolait déjà la ville-mère des Hlaalu, crachant son feu sur les malheureux passants. Raven lança un sort, puis d'un bond, franchit les murs de la ville. La créature sembla l'apercevoir, et aussitôt, vomit son feu émeraude sur le dunmer. Ce dernier se protégea derrière son bouclier, et, profitant de ce que le dragon ne voyait pas ses gestes, lança un sort de lévitation. Prenant son ennemi par surprise, il s'envola dans sa direction, remontant le flot de flammes, protégé par de multiples enchantements. Avant que le dragon n'ait réalisé que l'elfe venait le défier dans son propre élément, le Nérévarine lui lança un sort d'absorption de santé. Le dragon grogna de déplaisir, puis attaqua, crocs en avant.

Raven l'avait vu venir. Il esquiva, puis frappa avec broyeur sur la gueule du dragon. Ce dernier rugit de plus belle, désormais furieux. Soudain, une flèche passa tout près du Nérévarine, pour aller se planter dans la patte du dragon. Il profita de l'ouverture créée par l'effet de surprise pour flanquer un nouveau coup de Broyeur à l'abomination, lui brisant la patte droite.

Et brusquement, il se sentit tomber.

Alors que le sol s'approchait à toute vitesse, Raven lança un nouveau sort de lévitation, se rattrapant in extremis, à quelques centimètres du sol. Il entendit distinctement quelqu'un soupirer de soulagement. Surement un garde. Il reprit sa respiration, puis s'élança à nouveau vers son ennemi.

Le dragon profita de la distance pour déverser sur lui un flot de flamme pire encore que tout ce qu'il avait vu auparavant. Même malgré sa nature de dunmer et la protection partielle que lui conférait son signe d'Atronach, Raven sentit une sensation de brulure cuisante. Pourtant, il parvint à nouveau face au dragon, et, après un échange de coups épiques, parvint à mettre son adversaire en déroute.

Sentant que le sort allait s'estomper, il se laissa aller, épuisé. Il tomba comme une pierre, pour finalement atterrir dans la rivière Odaï. Il perdit conscience alors qu'il heurtait la surface de l'eau...

#146 Nérévar42

Nérévar42

Posté 24 juin 2016 - 15:32

Salut à tous, ça fait un moment que personne ne s'est vanté de ses formidables exploits. C'est mon tour maintenant !

Dans Morrowind, le combat le plus épique que j'ai jamais eu à mener fut celui qui m'a opposé au terrifiant Dagoth Ur. Si je dis ça, c'est surtout parce qu'il est stylé, parce que le reste n'est pas à la hauteur de son charisme : j'ai dû le tenir par la main dans toute la descente comme on le ferait avec une personne âgée pour éviter qu'il ne tombe dans la lave de la Chambre d'Akulakhan :isaVSjl: . Sinon, voici les autres fieffés combattants ayant réussi à me donner du fil à retordre : Umbra, le bosmer de la place du temple de Longsanglot, Almalexia, Hircine, Karstaag, Trébonius et j'en passe ... par contre Bolvyn Vénim est une grosse merde, et Varus Vantinius aussi.

Dans Oblivion, j'ai affronté avec courage Umaril le Roi-Sorcier des Ayléides, qui était assez nul. Mehrunes Dagon, par contre, j'ai eu beaucoup de mal à le tuer (il était costaud ce fumier :cool: ). Enfin, Jyggalag ... était un gros naze. Mais dans les autres personnes qui ont cherché à me faire la peau, je pense que Mankar Camoran a presque réussi dans son plan paradisiaque et que Mannimarco a su se défendre.

Enfin, dans Skyrim, Miraak a été un adversaire a été un adversaire d'une valeur inimaginable, supérieure à celle de tous ceux qui l'ont précédé (bien que je maintienne le fait que Dagoth Ur est méga stylé, gare à celui qui dira le contraire :evil: ). En ce qui concerne Harkon, il s'est révélé suffisamment nul pour que j'aie pitié de lui, et Alduin a su me divertir de par le souffle épique de Sovngarde. Mais Karstaag (oui oui, sur Solstheim) était quasiment indestructible.

Somme toute, si les Elder Scrolls regorgent de combats épiques, j'ai l'impression que ceux qui sont censés nous transporter dans ce monde et faire battre notre coeur au rythme de celui de Lorkhan (les boss finaux quoi) ... se sont avérés plutôt décevants. Heureusement que la fidèle communauté de moddeurs de Bethesda est là pour régler tous ces problèmes. Merci à tous les gars, vous êtes trop forts ! :paladin:

Modifié par Nérévar42, 24 juin 2016 - 15:32.

" C'est en forgeant qu'on devient forgeron "





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)