Aller au contenu


- - - - -

Tes:o 2020 : CœUr Noir De Skyrim


  • Veuillez vous connecter pour répondre
32 réponses à ce sujet

#26 Tamaki

Tamaki

Posté 14 octobre 2020 - 18:24

Tiens... J'ai vu un argonien crevassais...

Pour ce qui est de l'histoire principale du DLC Markarth

Le Cœur noir
Spoiler

L'histoire... (notez cependant que la quête finale est complètement buggé... Sur une dizaine de tentatives, je ne cesse pas d'être tp sous la map. Il m'est donc impossible de connaître le fin mot de cette histoire et impossible d'accéder à la quête finale qui clôt la Saison).
Spoiler

D'autres clans crevassais...
Spoiler


#27 Svartalfar

Svartalfar

    Moddeur d'or


Posté 15 octobre 2020 - 10:40

On ajoute les clans à la liste...
Spoiler


#28 Tamaki

Tamaki

Posté 15 octobre 2020 - 20:13

Spoiler


#29 Svartalfar

Svartalfar

    Moddeur d'or


Posté 18 octobre 2020 - 09:40

Ah oui, c'est embêtant. J'espère que ça a été réparé depuis.
Spoiler

D'ailleurs, si tu peux aider à compléter le bac à sable concernant la Horde grise, ton aide est la bienvenue.

Modifié par Svartalfar, 18 octobre 2020 - 09:49.


#30 Tamaki

Tamaki

Posté 19 octobre 2020 - 20:29

Spoiler

Tout est assez bien résumé. Je ne pense pas pouvoir amener quelque chose de plus. Je prévois de repasser au crible chaque textes et dialogues du Chapitre Greymoor bientôt. Peut-être ferais-je un nouveau résumé.

#31 Tamaki

Tamaki

Posté 27 octobre 2020 - 16:57

Voilà qui est très intéressant pour les clans crevassais.
https://www.elderscr...news/post/59029

#32 Tamaki

Tamaki

Posté 11 novembre 2020 - 14:35

J'ai l'impression que les bugs se multiplient à une vitesse folle depuis l'annonce de l'annexion de Zenimax par Microsoft.

Le bug du combat final n'a jamais été corrigé sur le PTS, tel que d'autres bugs très gênant. Le DLC a été lancé avec le bug, sans surprise une maintenance corrigeant cette erreur est arrivée aussitôt que les plaintes sont tombées.

> Dame Belain est vaincue malgré qu'elle soit alimentée par le Cœur Noir.
> Arana meurt après avoir puisée dans ses dernières réserves. Namira lui avait permis de combattre jusqu'au bout à nos côtés. Son âme est perdu dans le Vide.
> Markarth est sauvé mais de nombreuses vies ont été fauchées.
> Nous retrouvons Lyris (que je trouve particulièrement insupportable) et Fennorian pour la dernière ligne droite, se joignant à nous et les personnages principaux du DLC Q4.
> Rada al-Saran essaie désespérément de convaincre Vérandis qu'il a choisi la bonne voix. Vérandis restera néanmoins dans l'idée qu'il faut mettre fin à cette folie et donc abattre le yokudan bien que notre groupe d'alliés craint que le comte Corbeguet ne cède à l'amitié qui liait les deux protagonistes par le passé.
> Rada al-Saran a pris possession d'un plan dont il sera le maître : le Havre gris, une zone de Tamriel coincée entre Nirn et Havreglace (hors du contrôle de Molag Bal) où il compte bâtir son empire et sa promesse d'une véritable immortalité. Le Havre gris étant à l'origine un projet de Vérandis lorsqu'il appartenait à la Horde grise.
> Nous affrontons Rada al-Saran dans le Havre gris avec deux phases de combat. La première relativement simple où l'on affronte le anseï et croisons le fer avec l'épée qui a brisée la lame de Léki. La deuxième sera un Rada en seigneur vampire où il faudra avant tout défaire ses sbires pour créer une zone rendant le yokudan vulnérable aux frappes jusqu'à sa défaite. La tempête noire du Yokudan qui devait fauché toute la Crevasse échouera.
> Vérandis reste dans le Havre gris, voulant se sacrifier en libérant les âmes égarées dans le Vide (Franchement Gwendis a de quoi nous haïr... Ca fait deux fois qu'on lui fait le coup de ne pas ramener Vérandis). Arana et les vies fauchées à la Crevasse reviennent à la vie. Le comte Corbeguet fait lui aussi, contre toute attente, son retour mais laissera la direction de la maison Corbeguet à Gwendis, Fennorian et Adusa avant de repartir pour le Cœur noir dont il dépend dorénavant.
> Pour la première fois de l'histoire, les dirigeants nordiques et de la Crevasse sont unis sans se mettre le couteau à la gorge. La reconstruction et la paix semble durable mais pour combien de temps ? Jorunn fait, comme d'habitude, de la récupération en proposant son aide quant à son fils Irnskar, on comprend qu'il veut absolument se faire Svana devenue de son côté une jarl de Solitude très compétente. En bref, la réunification de Bordeciel se profile à l'horizon. Arana elle conseillera Caddach.

Le DLC bénéficie d'une nouvelle bande son que j'ai beaucoup apprécié... Là où celle de Greymoor a été... Sympa oui mais plus pour une série ou un film et pas un jeu vidéo (musique qui s'excite pour aucune raison par moment, sans avoir un thème stable et posé).

J'ai trouvé l'ennemi principal Rada al-Saran bien plus intéressant que les précédents boss (la barre est haute, les prochains devront assurés).
J'ai cette impression que Bradan a complètement été délaissé en arrière plan alors que le crevassais était prometteur.
J'aurai aimé voir un affrontement direct entre Rada al-Saran et Saï Sahan.

Vis-à-vis du prochain thème qui s'étendra sur l'année 2021, le dernier tome de l'investigatrice Vale ainsi qu'un dialogue de fin de Lyris évoquent distinctement Skingrad. Arana a fait une petite remarque sur le ton de l'humour par rapport au rasoir de Dagon.

Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

#33 Tamaki

Tamaki

Posté 22 août 2021 - 19:20

Un an plus tard, voici mon avis global sur le Chapitre Greymoor. Ma critique vise plus particulièrement la région que du scénario même si j'en ai fait une petite parenthèse.

Le Bordeciel occidental était une des régions suscitant un immense intérêt depuis la sortie de ESO. En effet, ce royaume comprenant les châtelleries de Haafingar, Hjaalmarche, Blancherive et Epervine sont en conflit avec le rival oriental adhérant au Pacte de Cœurébène, l'une des trois factions joignable du jeu.
Le royaume indépendant est alors dirigé par le Haut roi Svargrim, un protagoniste dont le profil est révélé à la veille de la sortie du Chapitre Greymoor : il répond alors aux attentes autour de son personnage qui promet d'être intéressant à l'image de son royaume.


Image IPB


Puis Greymoor est sorti. Et le seul point positif que je relève est la Horde grise. Le squelette du scénario de l'histoire principale est exactement le même que celui du nord d'Elsweyr l'année précédente, chose prévisible au vu du trailer de gameplay.

En regardant la carte de la région, on constate que le royaume a perdu du territoire du jour au lendemain sans crier gare. Le royaume ne compte plus que les châtelleries de Haafingar et de Hjaalmarche. On notera également l'apparition de la châtellerie de Karthald mais qui n'a pas une capitale mémorable.

On nous a promis des warriors, de vrais nordiques extrémistes, isolés et méfiants face aux étrangers : pensant haut et fort "la mort ou Sovngarde". Au final, je ne retiens que le Haut roi Svargrim qui correspond à cette image. Le restant des nordiques de ce royaume me paraissant... fragiles ou alors ramollis.

Pour un royaume indépendant qui doit faire face aux crevassais à l'ouest, aux nordiques orientaux et le Pacte à l'est, ainsi qu'à la Guerre des Alliances au sud... Où est son armée ? Nous n'avons qu'une garnison de trois soldats à Pont du dragon. La présence militaire du Bordeciel occidental est inexistant à ce demander comment le royaume tient bon ?
Niveau lore, c'est une grande déception. On a pratiquement rien si ce n'est quelques ébauches imprécises et manquant cruellement de détails.

Le Chapitre a souffert de la pandémie de Covid-19 et a vu son doublage VF être retardé. Le doublage est affreux sur un bon nombre de personnages et la bande son n'est pas à la hauteur.

Au final, le Bordeciel occidental est un immense gâchis et une réelle déception. Le DLC Markarth en fin d'année 2020 a largement rectifié le tir mais pour le royaume de Svargrim, le mal est fait.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)