Aller au contenu


- - - - -

Qu'attendons-Nous De Nos Jeux Au Juste ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
31 réponses à ce sujet

#1 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

    Jumeau maléfique


Posté 04 avril 2019 - 13:22

Bonjour


Voir le messageEmma Indoril, le 01 avril 2019 - 11:48, dit :

En vieillissant j'ai l'impression de perdre ma capacité à m’émerveiller.


Tiens je fais pas le même constat. Avec la vie de famille et le travail je constate aussi que mon rapport aux jeux a changé, mais je pense pas que ma capacité à m'émerveiller en ait souffert.
J'ai moins le temps de jouer c'est clair. Je jette des jeux comme des kleenex c'est certain. Mais perso je mets ça sur le compte de steam et compagnie : avant je restais plus longtemps sur des jeux même un peu bof... parce que j'en avais moins sous la main.

Au contraire je trouve que je me prends actuellement de sacrées claques. Des Subnautica ou des Dinivity Original Sin II, c'est objectivement et subjectivement bien mieux que les trucs auxquels je jouais il y a 10-15 ans. Et si les journées faisaient 48 heures je passerais volontiers plein de temps dessus.

Modifié par A'arab Zaraq, 04 avril 2019 - 18:19.

Tout ce qui est dit est cuit.

#2 Svartalfar

Svartalfar

    Moddeur d'or


Posté 05 avril 2019 - 09:18

Bonjour  !

Débat intéressant. Rentre peut-être en ligne de compte le fait que vos attentes sont différentes. Qu'est-ce que vous attendez d'un jeu en priorité, sur quel aspect l'attendez-vous au tournant ?

#3 Korfandar

Korfandar

    Ch'ti dragon normand...dans son trou


Posté 05 avril 2019 - 09:41

Bonjour,

C'est en effet un débat intéressant mais peut être redondant avec des sujets déjà abordés sur wiwiland. En tant que modérateur, je vous suggère de continuer ce débat dans un sujet dédié que je vous laisse le soin de créer :green:

L'abus de SMS est dangereux pour l'élocution mentale

Le mod qui révèle (presque) tout sur les dwemers : Dwarmor

Fervent Partisan de l'Instabilité Avatarienne
Quart du quarteron des VGM...


#4 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 05 avril 2019 - 09:49

C'est probablement LA question, en fait en lisant Svart' je me demande si ce que je n'attends pas d'un jeu c'est précisément ça : sinon la capacité de m'émerveiller, du moins celle de m'extraire du monde réel au même titre qu'un livre peut le faire.
Du coup forcément on ne peut plus se reconnaitre totalement dans un monde où les jeux se sont beaucoup casualisés depuis quelques années, je précise que, pour moi, la casualisation n'est absolument pas une critique. Mais il faut reconnaitre que du temps de Morrowind par exemple, on pouvait vraiment ranger chaque jeu dans un type de critères très précis et celui qui voulait du RPG n'allait pas dans le rayon FPS, aujourd'hui les choses sont un peu plus brouillées.
Et puis y'a la com' bullshit des éditeurs dont le budget a explosé, même si on n'attends plus de miracle forcément on a rarement le produit final auquel on s'est attendu, sauf dans le cas des "petits" qu'on n'attendait pas, je pense à des Banished ou des Subnautica et plein d'autres qui sont de vraies perles.
En ce qui concerne les exemples que donnait Emma, je ne dirai rien de Teso parce que l'équipe a fait des choix qui ne me conviennent pas mais ce sont des raisons personnelles qui n'ont rien à voir avec la qualité du jeu, en revanche en ce qui concerne GW2 Anet a clairement fait le choix d'un monde immense et diversifié au détriment des mécanismes de combat bien plus pauvres que ceux de GW1. Je pense aussi à un Dragon Age Inquisition qui offre un monde immense mais où on commence à s'ennuyer alors qu'on n'en a pas parcouru la moitié, à l'arrivée on fini par jouer mécaniquement sans plaisir et puis on fini par arrêter, assez dépité.
Steam & Co ont, pour moi aussi, contribué à mon éparpillement actuel en remplissant ma bibliothèque de jeux qui était bien plus pauvre avant mon inscription sur Steam mais, point positif, ça m'a aussi permis de découvrir tout un tas de jeux dont personne ne parle jamais tant qu'ils sont en développement.
A l'arrivée je n'ai toujours pas répondu à la question initiale mais je ne suis pas certaine de chercher à le vouloir, c'est comme ça, non ?

Et Bonjour :peur:

edit : Ah merde, pardon m'sieur le modérateur, dommage que tu sois parti si vite, tu as loupé une occaz de modérer un admin' :D
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/

#5 Korfandar

Korfandar

    Ch'ti dragon normand...dans son trou


Posté 05 avril 2019 - 12:22

Maiiiiissss... Et en plus elle nous vole nos bonjours !

Je suis assez d'accord sur le fait que j'attends d'un jeu qu'il me sorte du monde réel ou tout du moins à minima de la vie réelle que je mène actuellement.
C'est pourquoi je me tourne plus naturellement vers des jeux proposant une histoire ou un univers (lore) propre à eux ou à défaut un environnement (du coup graphique) dépaysant. Ce qui inclut principalement les JDR et les jeux d'aventure. J'ai acquis récemment des jeux qualifiés de "simulateur de marche" qui pourrait satisfaire à la clause "environnement dépaysant" mais je n'y ai pas encore joué et ne peux donc trop me prononcer dessus. Ce qui me gène actuellement dans beaucoup de JDR, c'est l'intégration d'une trop grosse dose d'action dans les mécanismes de combats. En fait, les combats dans les RPG ne m'intéresse pas vraiment mais je sais que je suis une exception de ce point de vue.
Même pour les jeux de stratégie, j'aime qu'y soit inclut une dimension découverte et exploration d'où ma consommation de 4X et mon rejet des temps réels. C'est aussi une des raisons de mon amour pour les HOMM.
Un autre aspect est que vu la frénésie du monde actuel, j'aime qu'un jeu me laisse du temps pour réfléchir à une tactique ou contempler le point de vue ou lire la description ou le bout d'histoire que j'ai en face de moi.

Du coup, on peut résumer ma réponse à "le temps de l'émerveillement" :grin:

Dans l'immédiat, c'est le temps d'aller manger...

L'abus de SMS est dangereux pour l'élocution mentale

Le mod qui révèle (presque) tout sur les dwemers : Dwarmor

Fervent Partisan de l'Instabilité Avatarienne
Quart du quarteron des VGM...


#6 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

    Jumeau maléfique


Posté 05 avril 2019 - 21:03

Voir le messageisa, le 05 avril 2019 - 09:49, dit :

C'est probablement LA question, en fait en lisant Svart' je me demande si ce que je n'attends pas d'un jeu c'est précisément ça : sinon la capacité de m'émerveiller, du moins celle de m'extraire du monde réel au même titre qu'un livre peut le faire.
Du coup forcément on ne peut plus se reconnaitre totalement dans un monde où les jeux se sont beaucoup casualisés depuis quelques années, je précise que, pour moi, la casualisation n'est absolument pas une critique. Mais il faut reconnaitre que du temps de Morrowind par exemple, on pouvait vraiment ranger chaque jeu dans un type de critères très précis et celui qui voulait du RPG n'allait pas dans le rayon FPS, aujourd'hui les choses sont un peu plus brouillées.
Et puis y'a la com' bullshit des éditeurs dont le budget a explosé, même si on n'attends plus de miracle forcément on a rarement le produit final auquel on s'est attendu, sauf dans le cas des "petits" qu'on n'attendait pas, je pense à des Banished ou des Subnautica et plein d'autres qui sont de vraies perles.

Je trouve tes guillemets très pertinents. C'est quand même un trucs de dingues, il y comme ça un certain nombres de jeux qui ont littéralement commencé avec 3 personnes derrières leurs pc et qui sur Steam ou autres se sont retrouvés propulsés au rang de gros, gros succès avec aujourd'hui de gros moyens pour la suite. Et ils le doivent juste à leur concept et à la qualité de leur jeu.
Alors quelque part je m'en fiche un peu des autres qui ne tiennent pas leurs promesses ou qui simplement font des trucs qui ne me correspondent pas/ plus... je prends les perles et je jette le reste, je vais pas m'embêter plus que ça...

En vrai ce que les grandes plate-formes de vente de jeux ont surtout changé chez moi... c'est qu'avant je jouais à 90% à du RPG et du jeu de stratégie, maintenant je joue à de très bons jeux de tous les genres, et ça j'avais pas prévu.
Si on m'avait dit il y a 10 ans que j'allais crocher à un Slay the spire ou à un Warframe, j'y aurais sûrement pas cru.
(Et malgré tout à côté de ça, il y a encore de génialissimes RPG qui sortent genre Dinivity Orignial Sin 2 qui continuent à placer la barre très haut).
: c'est la fête ! :yahoo:

Modifié par A'arab Zaraq, 05 avril 2019 - 21:06.

Tout ce qui est dit est cuit.

#7 Svartalfar

Svartalfar

    Moddeur d'or


Posté 06 avril 2019 - 08:27

(j'ai lancé le truc, il faut bien que je participe)

Personnellement, j'ai raté le coche de la plupart des jeux récents, principalement pour une question de budget. Du coup, même si j'ai en parti comblé mon retard (j'ai FNV et d'autres jeux récents), je suis relativement imperméable à leur hype et à la course aux performances actuelle (qui a toujours existé, on ne va pas se mentir).
Je peux donc passer énormément de temps sur de très vieux jeux, comme Menzoberranzan ou Full Throttle, tout comme des perles récentes à la Sunless Sea ou StarCrawlers. J'apprécie également énormément les jeux de stratégie/simulation/gestion, et je'ai déjà passé des dizaines d'heures d'affilé sur un Civilization, un Banished, un Homeworld ou un Caravaneer.
Du coup, je pense que ce qui m'attire dans les jeux est en grande partie la même chose que ce qui m'attire dans la littérature : leur concept et leur narration, raison pour laquelle j'apprécie les RPG travaillés à la Legend of Zelda, Morrowind, Baldur's Gate, ShadowRun, Neverwinter, Arx Fatalis, Hard West, Dragon Age: Origin, Gothic ou The Witcher. J'ai également un faible pour les jeux au système simple (Don't Starve, Days of the Tentacles, StarCrawler encore ou même Minecraft). Dans ceux-ci les fioritures sont des bonus qui habillent élégamment et ravivent l'intérêt, et non des parts entières de gameplay qui intoxiquent le reste du jeu ou empiète sur leur équilibre (coucou le crafting de Fo4). Ca peut même me pousser à toucher à un FPS ou un beat them all, si leur narration est maîtrisée (Crisis ou le très surprenant MadWorld à ce niveau).
Il y a également un facteur plus aléatoire qui me fait apprécier ou jouer à un jeu : l'humeur du moment. Si je suis nostalgique, je peux allumer un Spyro, si j'ai envie de me défouler, je peux lancer un Madworld ou un Saint Row, si je suis courageux et ai envie de progresser par l'échec, je peux lancer le Chess Titans installé de base sur mon ordi...

Par contre, même si j'ai eu ma période MMO du temps de leur profusion par navigateur, je n'accroche plus du tout à ceux en 3D. Je n'ai pas le temps, pas la connexion pour, ce qui n'aide pas, mais ils étaient surtout à une époque trop dépourvu de narration (et moi trop dépourvu de camarades) pour que je m'y amuse. Peut-être que je me plairais sur un World of Warcraft ou un TESO, qui ont un aspect narratif important (et dont je connais les univers), mais je ne suis pas prêt à payer plus de 200€ pour me mettre à jour.

#8 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 06 avril 2019 - 11:25

Il est rare que j’achète un jeu à sa sortie même si je n'ai plus de souci de budget. ça doit m'arriver une ou deux fois par an et encore, vu que c'est seulement pour des licences que j'apprécie par-dessus tout comme un ES, un Dragon Age ou un Anno (et encore, le 1800 sera le 1er que j'achèterai à sa sortie). Mais il faut reconnaître que, même si on n'est pas dans la hype, il y a des trailers qui donnent vraiment envie et on a du mal à s'en affranchir même si l'on est parfaitement conscient que c'est de la com'. Le fait de les acheter à des prix extrêmement compétitifs, et débuggués, est un facteur qu'on ne peut pas non plus ignorer, du coup ça permet de se donner du temps pour les jeux qu'on possède déjà. Plus je vieillis plus je m'adonne à ces jeux de simulation/gestion qui sont super chronophages -d'autant plus que je suis atteinte de cette hyper maniaquerie des joueurs de gestion consistant à rechercher la disposition parfaite- et dont la rejouabilité est quasi totale, ce qui permet de les rejouer sur de très longues années. Et quand je me décide à acheter un bon gros jeu AAA, c'est la fête.

Au fond, quand je rejoue à mes vieux jeux c'est comme si je relisais un bouquin que j'ai particulièrement apprécié. C'était beaucoup plus compliqué avant l'avènement des plateformes de type Steam car l'offre de jeux non récents étaient vraiment minimales, si tu avais raté le coche c'était tant pis pour toi sauf à passer par le biais de l'occasion. Aujourd'hui c'est la liberté totale, mais paradoxalement c'est peut être aussi ça qui bride un certain émerveillement, ne sommes pas devenu toujours en recherche d'autre chose alors qu'avant on n'avait tout simplement pas le choix ?
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/

#9 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

    Jumeau maléfique


Posté 06 avril 2019 - 14:04

C'est sûrement vrai.

Du coup les perles qu'on va aimer découvrir aujourd'hui il ne faudrait pas les chercher, il faudrait vraiment qu'elles nous tombent dessus de manière inattendue. Puisque l'attente et les a priori, la liberté de se focaliser sur un choix c'est le mal.

En fait ça a été le cas de Subnautica pour moi très récemment... on m'a dit joue à ce truc : jackpot.

Entre gens biens on devrait se passer des listes de jeux qu'on a particulièrement aimés. Et quand sur la liste de quelqu'un d'autre on tombe sur un truc inconnu, ça peut signifier une découverte sympa.
Ok ça existe déjà, c'est le classement des jeux des wiwilandais. Faudrait que je mette le mien à jour à l'occasion.

Modifié par A'arab Zaraq, 06 avril 2019 - 14:05.

Tout ce qui est dit est cuit.

#10 Emma Indoril

Emma Indoril

    Bateau ivre


Posté 06 avril 2019 - 14:39

Citation

Du coup les perles qu'on va aimer découvrir aujourd'hui il ne faudrait pas les chercher, il faudrait vraiment qu'elles nous tombent dessus de manière inattendue.

heu... je suis un peu pas trop d'accord là. Vu le nombre de jeux qui sort par an, si on ne se renseigne pas un tantinet, on risque fort d'acheter toutes les merdres un tant soit peu mieux marquetés que la moyenne.
Bon, tu me dira, avant l'arrivé d'internet, c’était déjà le cas, on se fiait à la jaquette...

En tout cas, vu le nombre de jeux "pas bien" qui squattent ma bibliothèque Steam, j’espère que vous ne m'en voudrez pas trop de me montrer un peu méfiant.

Pour le reste, je continue de réfléchir à la question posée, j'ai de la peine à trouver une réponse qui me satisfasse, et je ne voudrais pas vous infliger un gros pavé... :huhu:
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience."
René Char

"Ça ne veux plus rien dire non plus, mais cela a quand même plus de sens."

#11 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 06 avril 2019 - 16:25

Bah si justement, pavette donc :D

D'autant plus que je pense qu'il n'y a autant de réponses que de joueurs !
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/

#12 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

    Jumeau maléfique


Posté 06 avril 2019 - 17:33

Voir le messageEmma Indoril, le 06 avril 2019 - 14:39, dit :

heu... je suis un peu pas trop d'accord là. Vu le nombre de jeux qui sort par an, si on ne se renseigne pas un tantinet, on risque fort d'acheter toutes les merdres un tant soit peu mieux marquetés que la moyenne.
Bon, tu me dira, avant l'arrivé d'internet, c’était déjà le cas, on se fiait à la jaquette...


C'est pour ça, faut se mettre à plusieurs. Et même sans trop chercher ardûment, avec le bouche-à-oreille je pense que ça passe.

On a plusieurs topics qui vont dans ce sans sur wiwiland. Ils sont juste en sommeil.

Modifié par A'arab Zaraq, 06 avril 2019 - 17:34.

Tout ce qui est dit est cuit.

#13 Emma Indoril

Emma Indoril

    Bateau ivre


Posté 06 avril 2019 - 20:43

Ah ben là, par contre, je suis d’accord. Sans aucune réserve.

Maintenant. À la demande générale d’Isa, un pavé !

Bon, à la question « Qu’attendons-Nous De Nos Jeux Au Juste ? » Je répondrais un peu hâtivement que j’en sais rien, que c’est une bonne question et que je vous remercie de l’avoir posé.
Sérieusement, je ne me l’étais jamais vraiment posé, cette question.
Alors en vrac : Me défouler, me sentir puissant, me vider la tête… M’amuser. Simplement.
Pour d’autre jeux, j’attends d’être entraîné, dépaysé, sorti de la réalité, quel qu’elle soit. Un peu comme tous les autres qui ont répondu avant, je suppose.
Et c’est là ou ça pèche :
Avec le temps, et les expériences accumulées sur d’autres jeux. Je « sors » plus facilement d’un jeu qu’auparavant…
Dernier exemple en date : Beyond Good and Evil, dont j’ai décroché au bout de… disons… la première mission, dans la caverne… Ou Fortnite, dans lequel je ne suis jamais vraiment entré…
Ce qui me sort, c’est de voir les ficelles, c’est l’effondrement du… on va dire le Quatrième Mur !!
J’en ai prit conscience en testant Open MW, curieusement.
En arrivant en vue de la Maison du Sieur Cosadès… Avec Morrowind, Il y avait toujours un pitit coup de lag avant d’arriver à la porte (changement de cellule ?). Pas avec Open MW.
Et en jouant, je me suis attendu à ce coup de lag, qui n’a donc pas eu lieu.
C’est là ou je me suis dit que je commençais à voir les fils.
Bon, c’est une situation que j’ai déjà expérimentée, et que j’expérimente toujours. Mais suivant les jeux, ça me sort. (Mais j’imagine qu’un CTD sort tout le monde…)
Si je devais définir le « ce que j’attends des jeux », et en particulier des RPG et MMORPG, c’est :
Arrêter de me prendre pour une truffe. Et me proposer des véritables enjeux. Le coup du Méchant qui attend tranquillement dans son repaire, que j’ai finit de leveluper pour aller l’affronter, je sais que c’est un gimmick, mais il est peut-être un peu temps de mettre à jour la grammaire.


Dans le même ordre d’idée, j’aime pas qu’on me prenne pour un consommateur, ou du moins, qu’on me le rappelle grossièrement. Et là, je vise directement TESO qui vous rappelle constamment que vous utilisez la version gratuite de ce logiciel, et que votre progression va être artificiellement entravé, pour vous faire chier et que vous passiez à la caisse.
J’avais noté des idées pour un genre de Manifeste du MMORPG (rien que ça !) si ça vous fait marrer, je le transcrirais ici.
Toujours dans le même ordre d’idée, et là encore c’est un tacle à TESO, permettre de jouer quel que soit le type de perso.
Exemple vécu : J’ai une lame noire. Je suis dans un donjon public, et je dois aller chercher un truc. Mais dans un couloir, trois Ogrims me barrent la route…
Je n’ai JAMAIS réussi à passer. En furtif, ça passe pas, en force, ça marche encore moins bien. J’ai dû attendre qu’un groupe ou qu’un gros dur passe sur les Ogrims pour accéder à la salle suivante. Et je me suis retrouvé face à une horde de Drémora, merci les cons.
J’ai vraiment eu l’impression que le jeu me crachait dans la gueule, en mode « pas de furtif ici »
Alors peut-être que plus tard, vers le niveau 50 au hasard, je pourrais meuler la tronche des trois méchants et passer. En attendant, j’ai abandonné la quête.
Pour infos, c’est le coup ou il faut aller chercher des bouquins qui parlent de fromages, et ça a un rapport avec Shéogorath. En plus c’est un enjeu tellement débile que j’en pleurerais. J’ai eu dix fois moins de difficulté avec la quête ou il faut empêcher les méchant de détruire des œufs d’Argoniens, et là, j’étais impliqué, à fond !


Bon, bref.


Je sais que je suis un râleur professionnel. Certains doivent se souvenir de mes diatribes sur GW1, à l’époque… Peut-être que j’en demande trop… Peut-être que je suis tout simplement incapable d’apprécier le moment présent, et que je préfère le moment passé… ou que j’ai trop d’esprit critique…
Pour infos, j’ai le mème problème avec les flims…
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience."
René Char

"Ça ne veux plus rien dire non plus, mais cela a quand même plus de sens."

#14 Elenwel

Elenwel

    Granny Smith Wiwi


Posté 07 avril 2019 - 09:20

Voir le messageA, le 06 avril 2019 - 17:33, dit :

Voir le messageEmma Indoril, le 06 avril 2019 - 14:39, dit :

heu... je suis un peu pas trop d'accord là. Vu le nombre de jeux qui sort par an, si on ne se renseigne pas un tantinet, on risque fort d'acheter toutes les merdres un tant soit peu mieux marquetés que la moyenne.
Bon, tu me dira, avant l'arrivé d'internet, c’était déjà le cas, on se fiait à la jaquette...


C'est pour ça, faut se mettre à plusieurs. Et même sans trop chercher ardûment, avec le bouche-à-oreille je pense que ça passe.

On a plusieurs topics qui vont dans ce sans sur wiwiland. Ils sont juste en sommeil.

Je retourne là-dessus, déjà pour abonder le "c'était pas mieux avant", clairement j'ai acheté des jeux pour leur jaquettes, et ça n'a pas toujours été une réussite :) Et au final, même si on a une consommation vidéo-ludique qui à pas mal changé (clairement je joue moins qu'à une époque), je n'arrive pas à trouver un jeu que j'aurais acheté (spécifiquement) récemment qui m'aurait déçu.

Y a des jeux que j'ai pris, souvent en bundle, parce qu'il m'attirait et auquel clairement je ne peux pas jouer (coucou "The End is Night") car trop dur pour moi. Mais ils ne sont objectivement pas mauvais. Y a peut-être "Pillars of Eternity" auquel je n'ai clairement pas accroché.

Bref. C'est pas le sujet :D

Pour ce que j’attends d'un jeu, c'est pas simple comme question, mais clairement je suis assez sensible à la jouabilité (maniabilité, ergonomie, comme vous voulez). Par exemple le grappin et ces foutu "double saut+grip" de Sekiro me soule profondément, tout comme le fait que parfois je déclenche un dash avant en voulant boire une fiole de soin (et en général, quand je veux regen c'est clairement pas le moment de dash contre un boss). Ça n'en fait pas un mauvais jeu, mais c'est chiant, ça m'a presque fait lâcher le truc. Au contraire, j'ai enchainé des boucles et des boucles de "Dead Cells" dont je trouve la jouabilité parfaite.

Et sinon, pour être original, j'ai un faible pour les grands open world, mais surtout pour les jeux qui me raconte ou qui veulent me dire quelque chose. J'ai passé un temps fou sur "Read Dead 2" récemment, la plupart du temps à me balader, à chasser, et à profiter de la narration par le level design. Cette narration par le level design c'est vraiment un truc, pour moi, propre au jeux vidéo. Read Dead 2 parle (parfois de manière trop frontale) d'un monde qui aurait été sauvage (ça se discute mais passons) et qui s'industrialise. Et donc de l'inadéquation entre le héros et le nouveau monde. Cette industrialisation est visible en jeu : des forêts sont rasés, les lignes de chemin de fer avancent, l'eau se pollue. Pour moi, pas besoin de faire une cinématique pour appuyer la déforestation (ce qui est malheureusement possible de déclencher dans RDR2), juste laisser la surprise au joueur de passage de tomber sur une colline à nue, un camp abandonné, le sentiment que le monde a bougé pendant ton absence.

Et sinon, je ne suis pas du tout d'accord avec toi Emma sur le fait que connaitre les ficelles gâche quoi que ce soit. Au contraire. J'adore "The Witness", qui est, pour moi, un chef d'oeuvre de game design. Intellectuellement je sais ce que Blow fait, pourquoi il le fait, ce qu'il cherche à dire. Je sais que tout est placé dans ce jeu pour me pousser à regarder un arbre mort sous tel angle, et que sous cet angle, alors le nuage fera que l'arbre mort sera en fleur. Ça n’empêche que j'aime profondément ça. Comme j'aime regarder un film de Wes Anderson, même si je commence à comprendre les "ficelles".

Voir le messageD.A.D., le 29 avril 2013 - 21:21, dit :

Un avertissement d'Elenwel, c'est un avertissement qui en vaut deux : si tu n'en tiens pas compte, c'est toujours pour TA pomme, et en général, il ne fait pas de quartier. Mieux vaut éviter les pépins, ça empêche d'y laisser sa peau.

#15 Svartalfar

Svartalfar

    Moddeur d'or


Posté 07 avril 2019 - 20:48

En fait, connaître et reconnaître les ficelles, modifie la façon d'aborder l'oeuvre, mais pas forcément si on va ou non l'apprécier. Les raisons changent juste.
Le cinéma hollywoodien par exemple, on en est tellement abreuvé que tout le monde en connaît les codes et peut à tout moment mettre pause et décrire avec exactitude le contenu de la scène suivante. Pourtant, ils continuent de faire recette, même ceux qui se contentent de les réciter et non de jouer avec (le MCU par exemple). Puisqu'on sait qu'ils vont user de ces ficelles, on juge le film sur d'autres critères. Je pense que, même inconsciemment, c'est pareil pour les jeux.
Dans un MMO, on attend la casualisation, le pay to win, les compromis et les retcon et du coup, ce qui nous plait est souvent autre : la narration, le level design, la facilité avec laquelle on peut communiquer avec le reste de la communauté, etc. Idem, chez certaines boîtes, on s'attend qu'elles appliquent la même recette à tous leurs jeux du coup, même si ça finit par se voir et impacter sur l'impression final, on creuse plus à la recherche de saveur (on doit tenir là la raison pour laquelle Beth est décriée :) )...

Voir le messageElenwel, le 07 avril 2019 - 09:20, dit :

Et sinon, pour être original, j'ai un faible pour les grands open world, mais surtout pour les jeux qui me raconte ou qui veulent me dire quelque chose. J'ai passé un temps fou sur "Read Dead 2" récemment, la plupart du temps à me balader, à chasser, et à profiter de la narration par le level design. Cette narration par le level design c'est vraiment un truc, pour moi, propre au jeux vidéo.
Du coup, vraie question : Fallout 4 qui tente la même chose pour pallier à sa trahison son manque d'histoire (avec ses instantanés squelettique de l'Avant-guerre et tout), tu en as pensé quoi à ce niveau ?

#16 Gilbertus

Gilbertus

    Kalenbours


Posté 08 avril 2019 - 09:27

Vos commentaires ainsi que ceux d'un autre site m'ont interpelé et m'ont fait réfléchir du comment et du pourquoi je joue.
Jouer chez moi est un besoin maladif, je suis resté au stade enfant pour qui le jeu est un moyen d'éveil mais au lieu d'être un moyen de se sociabliser
il est devenu chez moi un moyen de m'isoler de mon environnement auquel je n'ai pas trop envie de m'intégrer à de rares exceptions dont vous faitesmessieurs, dames partie.
Pour résumer au lieu de jouer avec des petits camarades je préférais jouer en inventant des histoires avec des petits soldats en laissant déborder dans tous les sens mon imagination que je nourrissais avec des livres d'aventures que je dévorais.

Bref.

Aujoud'hui, mes goûts sont orientés sur des jeux wargames (tour par tour) dont certaines parties peuvent durer des semaines et des jeux mmorpgdans lesquelles je me construis une histoire.
Je n'aime pas trop jouer à des jeux RPG solos dans lesquels on est obligé de suivre l'histoire du concepteur. Dans les jeux elder scrolls
depuis le III grâce aux mods on peut construire des histoires soit même.
Il faut que graphiquement le jeu tienne la route, qu'il y ai beaucoup de quêtes, et des territoires divers et nombreux à explorer.
Qu'il soit vivant avec du monde (joueurs) dans les villes, les campagnes et pas seulement que des mobs.
Teso est parfait pour ma façon de jouer, il a toutes mes exigences et il me permet de créer une histoire rien que pour moi, que je fais évoluer au grès de mes humeurs et de mes fantaisies.

J'utilise pour ma façon de jouer une trame issue d'expériences précédentes.

Le début de cette histoire

Kalendaar une île que certains ont connu dans une ère future est présente et est toujours isolée par un sort qui la rend invisible par Gilbertus le gran mage de cette île.
Elles sont quinze, elles viennent toutes d'une île située au nord-ouest de Vvarfendell, sélectionnées soigneusement par le grand mage Gilbertus de cette île peu connue du nom de Kalendaar.
Elles représentent l'élite de leur nation dans chacune des disciplines Sorcière, Chevalier dragon, Lamenoire, Gardienne et Templière et ont
pour chaque discipline soit une spécialité magie, soit une spécialité de dégâts, soit une spécialité de résistance pour tenir le choc.

Leur mission ?

Explorer et intervenir si besoin est pour rétablir le désordre qui régnait sur tout Tamriel par la faute d'un Daedra nommé Molag Bal.
Malheureusement elles ont sous estimé la puissance et la malignité de cet être puissant et immortel et furent comme beaucoup avant elles tuées et privées de leur âme et exilées dans un lieu sombre.
Elles réussirent à s'en sortir et après avoir les unes après les autres crurent tuer Molag bar elles décidèrent de continuer à s'immiscer dans les différentes aventures qui s'offrent à elles.
Il semblerait que dans leur île natale le grand mage soit en train de sélectionner parmi de nombreuses postulantes une nouvelle classe
pour leur prêter main forte appellée nécromancienne.

A l'aide des maisons je n'arrête pas de les faire interagir entre elles (en fait je joue sur trois comptes et sur trois micros) et de les faire discuter,
établir des plans et assigner des missions.

Je suis un peu tordu au niveau esprit mais vous le saviez déjà

Ainsi virtuellement je mène plusieurs vies et j'ai plusieurs personnalités

Kalendaar un jour, Kalendaar toujours ...


#17 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 08 avril 2019 - 10:14

Non Gilbertus, tu n'es pas tordu, tu es RP ;)

ça c'est quelque chose que je ne sais pas faire car je n'ai jamais eu une âme de comédienne, je ne peux pas me dissoudre dans mes personnages, il y a moi et eux, et eux ont une vie qui leur est propre. Je fais partie des gens qui ne s'ennuient jamais car je passe mon temps à inventer des histoires rien qu'en regardant la course des nuages, du coup je n'ai aucun souci à suivre la trame d'un scénario inventé par un studio car je peux la tournicoter à mon gré.
Mais la plupart du temps mon jeu se divise en deux possibilités : soit je suis suffisamment investie dans le scénario pour m'oublier au bénéfice de mon avatar, ce qui est le cas dans la plupart des RPG ou jeux de gestion auxquels je joue, soit je m'en contrefous allègrement et je traverse le jeu sans m'arrêter et sans lire grand chose, ce qui est le cas dans des Hack& Slash ou dans des jeux dans lesquels on m'impose une vue du dessus, ce qui représente -à mon point de vue- l'ultime repoussoir à immersion, ceci explique pourquoi je n'ai pas spécialement accroché à Divinity Original Sin dont le monde entier loue les qualités.

Après il y a la jouabilité, et là on touche à quelque chose qui est vraiment personnel à chacun d'entre nous et je rejoins Elenwel (avec un seul "L") car pour moi aussi c'est très important. Je dois être la seule personne au monde à avoir détesté The Witcher 2 rien qu'à cause de ça, après 2 heures de souffrance absolue à obliger mes doigts à faire le grand écart sur le clavier, j'ai fini par le désinstaller assez dégoûtée. En revanche j'ai adoré la série Dishonored (1 et 2) dont la jouabilité colle extraordinairement bien au scénario et au type de personnage qu'on doit incarner. Bon il faut dire aussi que j'ai toujours eu un faible pour les personnages discrets et que la 1ère classe de perso que je crée dans quasiment tous mes jeux c'est une voleuse/rôdeuse/assassin etc... Voleuse un jour voleuse toujours... à condition que ce soit en vue 1ère personne. D'ailleurs dans Morrowind je n'ai jamais été capable de faire autre chose qu'une Hlaalu :D

Plus on va être nombreux à répondre et plus ça va être difficile de se répondre mais je trouve ça vraiment intéressant comme discussion, on se connait bien ici et on se côtoie depuis de nombreuses années, réunis par notre intérêt pour les ES et pourtant on voit bien qu'on n'est pas tous attirés par les mêmes types de jeu, c'est très sympa.

Par contre Emma, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis :

Citation

Dans le même ordre d’idée, j’aime pas qu’on me prenne pour un consommateur, ou du moins, qu’on me le rappelle grossièrement. Et là, je vise directement TESO qui vous rappelle constamment que vous utilisez la version gratuite de ce logiciel, et que votre progression va être artificiellement entravé, pour vous faire chier et que vous passiez à la caisse.
Ou plutôt je suis d'accord dans l'absolu mais pas en ce qui concerne Teso. Tu es quand même conscient qu'il serait anormal qu'un jeu qui propose une telle profondeur de scénario et une telle immensité soit complétement gratuit, j'ai déjà dit ici ce que j'estimais que ne mettre le sac de matériaux qu'à disposition des seuls abonnés était mesquin et je le pense toujours mais, pour le reste, je trouve vraiment que les restrictions imposées aux "non payants" sont vraiment minimes pour un jeu d'une telle richesse. Après je suis d'accord sur le côté "on n'est pas là pour avoir l'impression de se retrouver au boulot mais pour se détendre et jouer". Certains jeux ont tendance à confondre temps de jeu avec difficulté ou fastidiosité, ça m'emmerde et ça me met en colère parce que ça reflète la paresse des développeurs, je me souviens très bien de mes 18 mois sur Aion, en bonne crafteuse je passais des heures entières à la récolte ou au farm et j'avais l'impression d'être encore au boulot, une horreur. Maintenant, plus spécifiquement pour ta lame noire, le meilleur moyen de léveller une lame noire sans se prendre la tête c'est le siphon, en particulier dans les quêtes de Shéogorath où, moi aussi, j'ai trouvé que les mobs étaient plus costauds qu'ailleurs ;)
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/

#18 Emma Indoril

Emma Indoril

    Bateau ivre


Posté 08 avril 2019 - 10:52

Je répond à Isa :

Citation

Tu es quand même conscient qu'il serait anormal qu'un jeu qui propose une telle profondeur de scénario et une telle immensité soit complétement gratuit,
Je suis absolument d'accord ! :)

Et c'est pour cela que je considère à titre personnel,  que le seul modèle économique "loyal" envers les joueurs, et le modèle à abonnement.
Tu paies, tu joues, et tu as des MJ qui tirent les ficelles dans l'ombre.
Le modèle "pseudogratuit" introduit entre autres par GW1 est loyal envers les actionnaires :dry: (et a ce stade, j'ai l'impression que le seul à avoir réussi à etre farpaitement gratuit, c'est GW1... avec quand même pour conséquence l'absence de tout contenu depuis plus de 10 ans.)

Après, ben, j'ai mes contradictions... et j'ai toujours refusé les jeux à abonnements, d'abords parcque je suis Radin :green:  et ensuite parcque je roule pas sur l'or. Je viens de recevoir la facture EDF, 200 balles, gasp ! :blue:

Pour le reste, je suis asser d'accord, TESO est relativement cool  dans ses limitations. (relativement), GW est beaucoup plus grossier (dans le sens "gros mots" ) :evil:

Peut etre que je devrais laisser une dernière chance à TESO ? Et faire expertiser ma planteuse de lame dans le dos ?
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience."
René Char

"Ça ne veux plus rien dire non plus, mais cela a quand même plus de sens."

#19 Elenwel

Elenwel

    Granny Smith Wiwi


Posté 09 avril 2019 - 21:21

Voir le messageSvartalfar, le 07 avril 2019 - 20:48, dit :


Voir le messageElenwel, le 07 avril 2019 - 09:20, dit :

Et sinon, pour être original, j'ai un faible pour les grands open world, mais surtout pour les jeux qui me raconte ou qui veulent me dire quelque chose. J'ai passé un temps fou sur "Read Dead 2" récemment, la plupart du temps à me balader, à chasser, et à profiter de la narration par le level design. Cette narration par le level design c'est vraiment un truc, pour moi, propre au jeux vidéo.
Du coup, vraie question : Fallout 4 qui tente la même chose pour pallier à sa trahison son manque d'histoire (avec ses instantanés squelettique de l'Avant-guerre et tout), tu en as pensé quoi à ce niveau ?

Je n'y ai pas du tout du tout joué, du coup je ne me prononce pas :P

Voir le messageD.A.D., le 29 avril 2013 - 21:21, dit :

Un avertissement d'Elenwel, c'est un avertissement qui en vaut deux : si tu n'en tiens pas compte, c'est toujours pour TA pomme, et en général, il ne fait pas de quartier. Mieux vaut éviter les pépins, ça empêche d'y laisser sa peau.

#20 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 10 avril 2019 - 07:37

Bah Emma, d'aucuns pourraient te rétorquer que la boutique de GW2 est exclusivement cosmétique, ce qui est le cas contrairement à celle de Teso. En revanche il est très difficile d'y échapper mais, pas tant à cause de la com' permanente d'Anet pour t'inciter à acheter, qu'à cause de la communauté en elle-même, GW2 est un nid de fashionistas :D
Le problème d'une boutique en ligne c'est surtout d'arriver à se retenir d'acheter, le gagnant c'est celui qui joue à un jeu sans abonnement et sans dépenser un sou dans la boutique. Mais bon, il faut bien que tout le monde vive aussi et les développeurs doivent se payer d'une façon ou d'une autre, c'est la raison pour laquelle une boutique en ligne cosmétique ne me pose pas de problème. J'ai du mal aussi avec les abonnements mais surtout parce que, partageant ma vie avec un non-joueur, c'est toujours une gageure de voir les yeux broussailleux de Monsieur se lever sur moi quand il fait les comptes et qu'il y trouve une ligne "abonnement Zenimax ou Anet ou autre", clairement il a du mal à comprendre même s'il fait l'effort pour moi, je crois qu'il serait moins choqué s'il voyait une ligne "bijou chez Cartier" :roll:
En fait le système le mieux foutu c'est celui d'un jeu que tu as acheté alors qu'il était à abonnement et qui est passé F2P, même si tu n'as été abonné qu'un seul mois, en général ça te donne tout un paquet d'avantages par rapport à ceux qui ne l'ont jamais été.
Bon sinon Anno sort dans 6 jours. La période précédent un jeu que j'attends depuis longtemps est toujours délicate car elle est synonyme de "j'ai plein de jeux et envie de ne jouer à aucun d'entre eux". Et là c'est toujours à ce moment-là que je craque pour un achat Steam que je vais plus ou moins regretter. Mais j'ai fini par trouver la parade : un nouveau perso sur Grim Dawn. C'est défoulant à souhait !
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/

#21 Emma Indoril

Emma Indoril

    Bateau ivre


Posté 11 avril 2019 - 09:41

Citation

Bah Emma, d'aucuns pourraient te rétorquer que la boutique de GW2 est exclusivement cosmétique, ce qui est le cas contrairement à celle de Teso. En revanche il est très difficile d'y échapper mais, pas tant à cause de la com' permanente d'Anet pour t'inciter à acheter, qu'à cause de la communauté en elle-même, GW2 est un nid de fashionistas
Ah ah ! Oui c'est bien vrai ! :grin:

En fait ce qui m'a démotivé dans GW2, outre la rupture de gameplay avec le 1, c'est l'absence de cohérence : en gros, les niveaux d'xp ne veulent plus rien dire, ils ont ajouté les niveaux de maitrises avec des compétences à part, du coup, le joueur lambda, qui arrive péniblement au niveau 80 est déboussolé :
Je me fait rétamé par des niv 20 mais champion, ou élite. D'autres mobs nessecite d'avoir des compétences spéciale, qui ne sont débloqué que si tu achète l'extension machin, à 60€ dans la page du bon de commande, et que tu farme comme un ouf !

C'est dingue, et ça me met en rogne ! Comme si pour finir la quête des Cendres d'Althéa :grin:  il te fallait l'inverseur de douleur que tu ne trouve que dans GWEn !
Bon, ça y est je suis enervé !

A la limite, je trouve que WOW, qui repousse la limite de niveau max a chaque extension, est plus cohérent, meme si pas du tout.
Mais bon, ça c'est le problème que tout les RPG rencontrent : les ennemis de fin de jeu sont plus fort que ceux du début, et on trouve du matos daedrique sous la moindre paillasse.

Bon, bref, je sais pas si c'est l'age, mais je suis de moins en moins motivé la par les jeux. Et ca me rend triste.
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience."
René Char

"Ça ne veux plus rien dire non plus, mais cela a quand même plus de sens."

#22 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

    Jumeau maléfique


Posté 12 avril 2019 - 14:53

Voir le messageisa, le 12 avril 2019 - 09:38, dit :

Voir le messageA, le 11 avril 2019 - 18:33, dit :

Beaucoup de gros studio font des jeux qui objectivement coûtent très cher à créer, bien plus que ceux des petits studio... mais en peaufinant des concepts qui existent depuis très longtemps (pas très bon pour la capacité à s'émerveiller dont on parlait sur l'autre topic).
Faut voir, après tout ce qui nous manque beaucoup dans les RPG récents c'est le côté RPG justement, les points à répartir, les choix à faire etc... Toutes ces choses qui ont tendance à disparaître au profit des ARPG plus portés sur l'action.
Lorsque GW est sorti je me souviens que le monde du jeu vidéo s'est enthousiasmé pour la barre de compétences réduite à 8, ce qui était très nouveau. Aujourd'hui perso j'en ai par-dessus la tête que quasiment tous les jeux me limitent à 8 skills, je veux une grosse barre de compétences avec tous les skills que j'ai débloqué à la sueur de mon front et de mon arc et choisir moi-même les combos que j'ai envie de faire ou pas. Donc je ne suis pas certaine que la nouveauté entraine nécessairement l'émerveillement en fait.

Je te réponds ici Isa.

De mon côté j'ai l'impression que ce sont surtout deux branches différentes qui se sont développées, dans deux directions. Des RPG avec des feuilles de personnages très poussées, des embranchements de quêtes bien foutus et beaucoup de conséquences ils y en a de très bons maintenant. Parfois c'est même tellement poussé à ce niveau-là que ça en devient ésotérique. Y'a pas si longtemps j'ai voulu relancer une partie de Wasteland 2 dans sa dernière version... je suis arrivé à la page de création du personnage et j'ai fermé le jeu :(. Path of Exile je l'ai installé j'ose même pas y jouer tellement j'ai peur de pas comprendre le gameplay.

Je trouve que l'important dans GW 1 in fine c'était pas le fait qu'il y ait 8 skills, c'était le nombre de combinaisons possibles et leur synergie. Il y avait beaucoup de compétences pour chaque classe. Les classes étaient très typées. Et on pouvaient un combiner 2. (Que tu me mettes 8 compétences ou 16 dans GW2 ça me fait ni chaud ni froid).

Maintenant je comprends aussi la démarche des jeux qui allègent le plus possible la feuille du personnage et les stats. Quelque part les stat et tout ce qui est interface c'est quelque chose d'assez achaïque qui vient du temps ou techniquement on pouvait pas faire autrement que de montrer l'envers du décors pour des raisons techniques (comme dans un jeu de rôle IRL où on note tout sur des feuilles, parce que c'est que de l'imagination). Un jeu comme Warframe fait ça et franchement c'est un bonheur de juste s'intéresser à l'histoire, se balader naturellement et combattre. (Et pourtant derrière la fluidité le gameplay est super élaboré).

Peut-être qu'il manque quelque chose d'hybride qui ait les qualités et des RPG très (trop) RPG (Wasteland 2, Pillars 2), et des a-rpg 3d super immersifs... mais je sais pas si c'est une bonne idée de vouloir les deux en même temps.

Modifié par A'arab Zaraq, 12 avril 2019 - 16:29.

Tout ce qui est dit est cuit.

#23 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 12 avril 2019 - 16:44

Voir le messageA, le 12 avril 2019 - 14:53, dit :

De mon côté j'ai l'impression que ce sont surtout deux branches différentes qui se sont développées, dans deux directions. Des RPG avec des feuilles de personnages très poussées, des embranchements de quêtes bien foutus et beaucoup de conséquences ils y en a de très bons maintenant. Parfois c'est même tellement poussé à ce niveau-là que ça en devient ésotérique. Y'a pas si longtemps j'ai voulu relancer une partie de Wasteland 2 dans sa dernière version... je suis arrivé à la page de création du personnage et j'ai fermé le jeu :(. Path of Exile je l'ai installé j'ose même pas y jouer tellement j'ai peur de pas comprendre le gameplay.
Je ne sais pas, j'ai l'impression que jusqu'à récemment ça c'était un peu perdu de faire des jeux avec des feuilles de perso ou des arbres de compétences. Sinon oui c'est vrai que certains jeux abusent là-dessus j'ai souvenir du FF avec le sphérier, la prise de tête... ><. Rift était très bien foutu de ce coté-là, Path of Exile c'est chaud aussi et puis le end-game consiste à utiliser son perso principal pour farmer à mort dans le but d'équiper les autres, je m'en suis vite lassée. Dans un style très similaire (hack&slash) je préfère de loin Grim Dawn qui est un jeu solo, plus simple, plus bourrin mais avec de vraies synergies avec la double classe.

Citation

Je trouve que l'important dans GW 1 in fine c'était pas le fait qu'il y ait 8 skills, c'était le nombre de combinaisons possibles et leur synergie. Il y avait beaucoup de compétences pour chaque classe. Les classes étaient très typées. Et on pouvaient un combiner 2. (Que tu me mettes 8 compétences ou 16 dans GW2 ça me fait ni chaud ni froid).
L'un n'empêche pas l'autre. Pour moi la double classe est vraiment un must mais, avec ou sans, je trouve frustrant ce système de 8 skills imposé. Si encore on avait un vrai arbre de talent qui permette de développer ces skills mais ce n'est pas toujours le cas.

Citation

Maintenant je comprends aussi la démarche des jeux qui allègent le plus possible la feuille du personnage et les stats. Quelque part les stat et tout ce qui est interface c'est quelque chose d'assez acha&iuml;que qui vient du temps ou techniquement on pouvait pas faire autrement que de montrer l'envers du décors pour des raisons techniques (comme dans un jeu de rôle IRL où on note tout sur des feuilles, parce que c'est que de l'imagination). Un jeu comme Warframe fait ça et franchement c'est un bonheur de juste s'intéresser à l'histoire, se balader naturellement et combattre.
Sans doute mais ça compte pas mal pour l'immersion. Je n'ai pas essayer Warframe mais d'après ce que tu en dis ça me fait un penser à Skyforge, là tu pouvais carrément changer de classe comme tu voulais, certaines étaient plutôt fun d'ailleurs mais je m'aperçois avec le recul que ce genre de jeu me laisse bien peu de souvenirs.

Citation

Peut-être qu'il manque quelque chose d'hybride qui ait les qualités et des RPG très (trop) RPG (Wasteland 2, Pillars 2), et des a-rpg 3d super immersifs... mais je sais pas si c'est une bonne idée de vouloir les deux en même temps.
Honnêtement je ne vois pas ce qui empêcherait un a-rpg de proposer des mécaniques de personnages de RPG à part évidemment le coût du développement !
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/

#24 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

    Jumeau maléfique


Posté 12 avril 2019 - 17:38

Voir le messageisa, le 12 avril 2019 - 16:44, dit :


Honnêtement je ne vois pas ce qui empêcherait un a-rpg de proposer des mécaniques de personnages de RPG à part évidemment le coût du développement !

Tu penses à quoi concrètement quand tu dis " des mécaniques de personnages de RPG" ?
Tout ce qui est dit est cuit.

#25 isa

isa

    Fée Pachier


Posté 12 avril 2019 - 22:49

Et bien j'ai vaguement l'impression qu'on doit choisir entre un jeu à gameplay nerveux (les combats par ex, a-rpg) ou un jeu avec un vrai perso dont on monte les statistiques/arbre de talent soi-même qui évolue dans un vrai monde et dans un vrai scénario. Je présume que proposer le tout serait sans doute trop cher à développer.
Conceptrice d'Apprenants dont le segment manipulateur antérieur manœuvre l'outil scripteur dans le but de générer une motricité de proximité \o/




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)