Aller au contenu


- - - - -

Nouveau Langage, Sens Continu, Entrelac Des Deux. Le Sens Persiste.

Traduction

  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Erethor

Erethor

Posté 14 février 2018 - 15:09

Je l'avais promise il y a un temps déjà. Voilà plusieurs mois en fait que cette traduction est prête, mais je n'ai pu m'empêcher d'attendre le jour anniversaire pour vous la montrer (en plus d'avoir d'autres occupations, mais chut.)

Voici la traduction complète de C0DA, le script de Michael Kirkbride. Vous trouverez le script en version classique et dans la version "Provisoire", qui est une version réagencée et illustrée par Tyermali au moyen des artworks disponibles sur le site C0da.es et de fanarts de divers artistes. À cela s'ajoute la traduction de la Loveletter, sans laquelle rien ne serait complet. Les extraits des Sermons sont issus de la traduction française revue et corrigée par les membres de la GBT.

La traduction de ce script a déjà fait l'objet de plusieurs corrections depuis son premier jet, mais cette "V1" que je vous propose aujourd'hui n'est sans doute pas à l'abri de coquilles ou de maladresses qui appelleraient une V2. Je reste un traducteur faillible et amateur. Après tout, traduire, c'est trahir. Mais la trahison est le moteur des Elder Scrolls, alors pour l'instant, on va dire que je suis plutôt satisfait du résultat.


Bonne lecture !
"Écoute et tu verras l'amour dont les bibliothèques ont besoin."

#2 Chapichapo

Chapichapo

Posté 14 février 2018 - 22:03

Salut Erethor,

Tout d'abord félicitations pour avoir eu le courage de traduire ce gros morceau de lore obscur. Je n'ai personnellement pas trop le temps de me pencher dessus mais je la garde sous le coude pour des jours moins chargés.

Sinon est-ce que tu serais d'accord pour la mettre sur la GBT à terme ? Je sais que tu as déjà réalisé quelques traductions pour le site (et il y en a d'autres en cours qu'il faudrait terminer :P) mais, d'habitude, tu les soumets directement au lieu de passer par le forum donc je préfères demander ^^

A plus ;)

#3 Erethor

Erethor

Posté 15 février 2018 - 15:13

Salut Chapichapo,

Ce serait un grand plaisir de rendre ma traduction lisible directement sur la GBT, mais pour l'heure je ne sais pas encore comment on pourrait agencer le script (une page avec le script en continu ?  Une page avec un encart à volets comme pour The Origin of Cyrus ?). Mes compétences en édition de page sur la GBT sont très très limitées, je me soumets à votre jugement pour l'aspect technique :P.

Et oui, maintenant que j'ai fait le gros pour C0DA, je vais pouvoir me remettre à d'autres documents laissés en rade depuis un moment, promis !
"Écoute et tu verras l'amour dont les bibliothèques ont besoin."

#4 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 15 février 2018 - 18:20

Coucou Erethor, ça fait plaisir de te revoir, et bravo pour la traduction !

Par rapport à l'inclusion dans la GBT.

Le fichier pdf est très beau et bien comme il est. Je pense qu'il serait donc dommage de ne proposer qu'une version amoindrie. L'intégrer comme on a intégrer le comic de Cyrus me semble donc très bien. Ou simplement proposer le lien direct vers le pdf. Au choix.

Mais aussi : il serait bien que le texte de C0DA soit indexé lors de la recherche, et pour cela il faudrait aussi le transcrire. Pour ça, comme C0DA est divisé en 28 parties (26 chapitres + titre + remerciements), on pourrait l'intégrer comme on intègre les lore-guides, avec une simili mise en page, qui sera forcément inférieure au pdf (d'où l'intérêt de le proposer aussi) mais une mise en page tout de même.

En ce moment je bosse pas mal sur les lore-guides (encore 2 à traduire et j'aimerai revoir la mise en page du NGI justement), donc je peux m'occuper d'intégrer C0DA dans la foulée. Je suis pas mal occupée IRL, donc ça ne sera pas pour tout de suite.
En attendant mettre en ligne le pdf/"comics" ne devrait pas être trop trop long.





Aussi étiqueté avec Traduction

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)