Aller au contenu


- - - - -

Les Fées Et La Chaîne Des Fées

Lore Fées Daggerfall

  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 27 février 2017 - 10:59

Coucou !

Ce topic est une sorte de dérivation du topic sur les Welwas. Il a pour but de définir exactement ce qu'est une "fey", et commencer à élaborer une classification grossière des fées, basiquement définir les principaux chaînons de la "chaîne des fées".

Déjà pour rappel, notre principale source sur le sujet : livre en VF, livre en VO.


Qu'est-ce que sont les fées ?
De ce que je comprend du texte, Ahrtabazus considère deux caractéristiques primordiales des fées :

— Les fées sont des êtres conscients, des degrés divers de conscience, mais il doivent en posséder une. Ce qui de normalement exclus les plantes ou les minéraux inertes.
C'est ce que je comprend de cette phrase : generating up to intelligent trees, brooks, rocks, even mountains.
Le mot "intelligent" étant le mot clé. Donc un Hist, oui, un bête prunier, non.

— Les fées sont des êtres magiques, c'est à dire qu'ils sont capable de manipuler la creatia, que se soit de façon intuitive ou dirigée.
C'est ce que je comprend de cette phrase : propensities for magicka as the other Faerie.
Du coup je ne suis pas d'accord avec ce que disait Beron dans le topic du Welwa, les animaux communs (ours, loups…) sont théoriquement exclus de la chaîne.

Maintenant je comprend la logique d'y associer les animaux ou les végétaux/minéraux, puisqu'a priori tout est lié.
Mais en suivant la logique des gradients, on peut considérer que les "fées" sont un gradient différent des simples animaux ou végétaux/minéraux.

Traditionnellement on découpe les gradients de telle façon :
— Les Et'Ada
— Les mortels
— Les morts
En suivant la logique de la Lettre d'Amour.

La chaîne des fées serait un affinage du gradient des "mortels", où l'on aurait :
— Les fées
— Les animaux
— Les végétaux
— Les minéraux
Avec la chaîne des fées qui affine encore plus la catégorisation des "fées".
~Ou quelque chose dans le genre.

Pour rappel les Dwemers pensaient selon Baladas : Dwemer to view their spirits as synthetic constructs three, four, or forty creational gradients below the divine

De 3 à 40 gradients en-dessous de la divinité (les "et'ada" pour simplifier). Ce qui laisse la place à une décomposition très fine.

Digression sur le vocabulaire
Le terme de "fey" apparaît dans plusieurs langages du lore : l'ehlnofex, le draconique et falmeri.

Dans l'ehlnofex, le seul mot connu contenant la particule "fey" est "ehlnofey" lui-même. Nous n'avons malheureusement pas de traduction exacte de cette expression. Même si on peut peut être l'associer à "Earth Bone".

Ensuite nous avons le langage draconique :
Feykro = forêt (kro=sorcier)
Feyrot = ??? (rot=mot)
Fehkey = Elk? (key=cheval)

Pour comparaison : Qethsegol = Os de la Terre (Qeth=os se=de gol=terre)

Finalement dans le falmeri, avec la pierre de Calcelmo, si j'ai bien compris le mot "fey" se traduit litteralement par "only".

Personellement, à vue de nez et en suivant une logique draconique, j'assimilerai le mot "fey" au mot "arbre", du moins c'est ma supposition après analyse de The Dragon War, documented avec Cheydin.

Candidats potentiels de fées
Le premier point, à mon avis est de déterminer ce que l'on fait des "esprits primordiaux", ceux que l'on nomme généralement les "Os de la Terre", aka les "Ehlnofey". Par exemple j'y inclu tous les arbres pensants (Wyrdarbor, Primarbor, les Hist…), les "esprits élémentaires" que l'on croise du côté du Wyrd dans TESO et les Dragons.
Le "Ehlno-fey" peut signifier deux choses : c'est une sous-catégorisation des "fey", ou c'est une famille supérieure aux "fey", la particule "ehlno-" pouvant signifier cette supériorité par rapport aux "fey". En corrolaire, on pourait avoir une famille inférieure aux "fey", avec un autre prefixe afin de marquer cette infériorité. Pratique pour y ranger nos animaux.

Perso, avec la définition de Ahrtabazus, j'incluerai ces "esprits primordiaux" dans la chaîne des fées. Ils en seraient le chaînon supérieur.
Ce chaînon supérieur serait caractérisé par le fait que ces êtres sont virtuellement immortels et sont capable de directement affecter leur environnement, la "nature".

Pour le chaînon directement inférieur, j'y incluerais tous les trucs similaires aux Néréïdes, Driades, Spriggans, les "fey" de Daggerfall coupées au montage (male, femelle), la plupart des trucs massacrés par les Altmers durant leur colonisation de l'Archipel, ainsi que les Harfreuses. Plus douteux : les Lamias.
Ces êtres sont a priori immortels et possèdent une intelligence supérieure.

Ensuite pour le chaînon suivant, j'y placerai ce que l'on nomme communément les "races mortelles" : les Humains, Elfes, Goblinoïdes, Betmers, Géants, Centaures, Imga…
Ce chaînon peut aisément se sous-catégoriser, avec par exemple les elfes en haut et les goblinoïdes en bas.

Le dernier chaînon de la chaîne me semble être les… "Fées mineures" ? "Animaux magiques" ? Je ne sais pas trop comment les nommer.
Les Feux-Follets, les Diablotins, les Nixads (nouveauté de TESO), les Dragolings, les Harpies, les plantes "intelligentes" du Val-Boisé. Et pourquoi pas les Tigres-Senche (que les Khajiits considèrent comme doués de conscience avancée par rapport aux simple tigres ou lions) ou nos Welwas.


C'est une première ébauche rapide. Et j'imagine que l'on peut facilement débattre sur le cas des Harpies, Centaures, Lamias qui me semblent plus difficiles à classer que les autres.
Et ce n'est qu'une vague ébauche afin de s'accorder sur les frontières du sujet. Il est probablement très possible d'effectuer un découpage plus fin.

#2 Svartalfar

Svartalfar

Posté 27 février 2017 - 13:45

Le souci des Harfreuses, Macrales, Lamie voir même Harpies (c'est la raison pour laquelle je ne les avais pas évoquées), c'est qu'elles sont à l'origine des sorcières humaines. Elles se transforment il me semble via un rituel incluant le Suint. On peut expliquer ça en disant que le Suint est un moyen de "migrer" d'une branche de l'arbre des gradients à une autre, mais personnellement, j'aurai tendance à les mettre de côté en attendant d'en savoir plus (même si rien ne prouve que toutes les Lamies étaient des sorcières supérieures des convents, comme TESO le laisse penser avec le Wyrd de Beldama.

J'ai commencé un schéma pour mettre au propre les idées lancée sur le sujet du Welwa, je le poste en dessous. C'est encore largement à peaufiner, on peut s'amuser.
Spoiler
J'ai du coup tendance à distinguer trois grandes familles au lieu de mettre tous les êtres vivants sur une même chaîne. C'est discutable, on parle bien d'Elnofeys errants et purs pour distinguer les ancêtres des Nédiques et des Aldmers, mais cela me semble mieux refléter la réalité.

Modifié par Svartalfar, 27 février 2017 - 13:48.

Fantôme de la tour hantée. (de pc la tour)

"Je suis un loriste, le monstre dont on menace les petits moddeurs pas sages au moment du coucher."

#3 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 27 février 2017 - 14:09

Hum…

Pour être sûr que l'on parle bien de la même chose :
Tel que je comprend la chaîne des fées, c'est une catégorisation par strate du "niveau d'existence", c'est "pyramidal".
Puisque Ahrtabazus y range les humains, et suggère l'hypothèse que les elfes en feraient aussi partie, ce qui n'est pas bien passé auprès de l'opinion publique.

Du coup je n'ai pas suivit le développement qu'il y a eu sur le topic des Welwas, à distinguer les les humains/elfes des "fées", de ne pas savoir si les gobelins sont ou non des fées, que les Bosmers seraient à la jonction entre les fées et les elfes.

En fait vu que tout est par strate, on fait totalement abstraction de l'arbre évolutif, la distinction "errant" et "pur" n'a plus aucune importance dans cette configuration.

Et du coup ça explique comment les Harfreuses remonte de strate. Un petit peu comme les mortels qui sont devenus des dieux.
Au contraire des Falmers qui sont devenus des goblinoïdes, et qui donc ont diminué de strate.

#4 Beron

Beron

Posté 27 février 2017 - 19:19

Je maintiens déjà tout ce que j'ai dit ici et ici.

Voir le messageShadow she-wolf, le 27 février 2017 - 10:59, dit :

— Les fées sont des êtres conscients, des degrés divers de conscience, mais il doivent en posséder une. Ce qui de normalement exclus les plantes ou les minéraux inertes.
C'est ce que je comprend de cette phrase : generating up to intelligent trees, brooks, rocks, even mountains.
Le mot "intelligent" étant le mot clé. Donc un Hist, oui, un bête prunier, non.

— Les fées sont des êtres magiques, c'est à dire qu'ils sont capable de manipuler la creatia, que se soit de façon intuitive ou dirigée.
C'est ce que je comprend de cette phrase : propensities for magicka as the other Faerie.
Du coup je ne suis pas d'accord avec ce que disait Beron dans le topic du Welwa, les animaux communs (ours, loups…) sont théoriquement exclus de la chaîne.

Maintenant je comprend la logique d'y associer les animaux ou les végétaux/minéraux, puisqu'a priori tout est lié.
Mais en suivant la logique des gradients, on peut considérer que les "fées" sont un gradient différent des simples animaux ou végétaux/minéraux.

Effectivement, Ahrtabazus distingue les Fées des simples animaux, végétaux et minéraux inertes. Mais comme tu le dis toi même, ce n'est pas tant mon discours qui est illogique que celui d'Ahrtabazus qui est plus discriminatoire (même si très peu comparé à celui des Hauts-Elfes) sur l'extension de la définition de "Fée". Ça ne pose pas de problème en soi - c'est juste une différence de point de vue -, mais pour éviter les quiproquo j'utiliserais désormais, dans ce post, l'extension de la définition de "Fée" telle qu'Ahrtabazus et toi l'utiliser.

Par contre, considères-tu les animaux "fantastiques" (j'entends par là ceux qui n'appartiennent pas au bestiaire de notre monde) comme des Fées ? Et que fais-tu des animaux communs capables d'utiliser un peu la magie ? Je pense surtout là au loup des neiges qui utilise un genre de sortilège de morsure de gèle sur ses proies.


Pour la question de la signification de "fey", je dirais également que ça veut dire "arbre" ou même "mortel", à l'origine en ehlnofex.
Alveryn (de teslore) proposait "premier" pour "ehlno", et je suis d'accord avec lui, puisque ça fonctionne bien à chaque fois qu'on trouve le préfixe "ehlno-" dans un mot, je pense.
"Esprits primordiaux" ne me paraît pas très bien approprié pour "Ehlnofeys", puisqu'on a déjà un mot en ehlnofex qui signifie ça : "et'Ada". Les Ehlnofey apparaissant "en même temps" que Nirn (ce sont les Os de la Terre), je traduirais cela par "premiers arbres" ou "premiers mortels" (même si on parle là d'un gradient quasi-égal aux et'Ada d'Aetherius).

Tu places les Hist parmi les Ehlnofeys ? Je sais qu'ils sont très proches des arbres pensant de Val-Boisé dans TESO, mais vraiment à ce point-là, alors que l'Anuade les définit clairement comme différents des Ehlnofeys ?


Définir le gradient de chaque race ne me paraît forcément très pertinent dans ce méli-mélo (même si je suis globalement d'accord par le classement que tu viens de faire). Deux races peuvent être de gradient similaire, mais de nature différente : un Altmer et une Néréide par exemple.
Je ne dis pas que "faire des catégories, c'est pas bien", mais au lieu de les faire de manière verticale, c'est sans doute plus pertinent de le faire aussi de manière horizontale (aka pas à la manière du Thalmor).

Voir le messageSvartalfar, le 27 février 2017 - 13:45, dit :

Le souci des Harfreuses, Macrales, Lamie voir même Harpies (c'est la raison pour laquelle je ne les avais pas évoquées), c'est qu'elles sont à l'origine des sorcières humaines. Elles se transforment il me semble via un rituel incluant le Suint.

Pour les Harfreuses, okay (on en a déjà parlé à propos des Crevassais). Mais pour les autres, ce serait bien de donner des liens, stp. ^^

Citation

On peut expliquer ça en disant que le Suint est un moyen de "migrer" d'une branche de l'arbre des gradients à une autre,

Je suis d'accord. Ce texte de TESO semble expliquer plus en profondeur le processus.

Citation

The Blessings of Hircine

A call for Bosmer to follow the will of Hircine

It is the will of Hircine that the Bosmer become as we were in the Dawn Age. Before Y'ffre trapped us in a single shape, before he told us our story and took away our freedom.
The gift of Hircine is the gift of a second shape. The sacrament of Hircine is the scent of prey on the wind, the taste of blood on the tongue. Praise Hircine and his Houndsmen! Rise up and reject the tyranny of shape and story!
Le Suint permet de faire revenir sa forme à l'état de l'Aube, au untime, en s'affranchir des histoires, fixées par Y'ffre le Conteur, qui sont, je pense, les mythes de la Création de chacun (oui, on en parle dans les Sermons). La sorcière remonte son mythe de la Création, traduit par une ascendance généalogique, à l'Ère de l'Aube où elle choisit une autre branche, un nouveau mythe de la Création qu'elle peut conter à son tour, se fixant à nouveau (la sorcière n'est pas un simple monstre de la Traque Sauvage) quand elle quitte son état de untime pour revenir à celui du temps linéaire. Ainsi, la sorcière devient une Fée en s'appropriant un nouveau mythe de la Création.

Pour ce qui est de ton schéma, Svart', je le trouve globalement bon. Je serais un peu moins tranché sur les séparations nettes entre Ehlnofeys, Divins, Aedra/mortels élevés, mais ça doit être schématique, alors...
Pour le terme de "Fées", je le mettrais comme une branche issue des Betmer, eux-mêmes issus des Ehlnofeys.


Sinon, le cas des Centaures m'intéressent particulièrement. Je ne sais pas comment les qualifier, puisqu'ils sont intelligents, mais sauvages ; hommes-bêtes, mais adorateurs des Old Ways tels les Psijiques. Bon après, l'Ordre Psijique est lui-même assez difficile à classer depuis que Shadow' a sorti l'Affaire du Sermon Zéro...

Voir le messageShadow she-wolf, le 27 février 2017 - 14:09, dit :

Tel que je comprend la chaîne des fées, c'est une catégorisation par strate du "niveau d'existence", c'est "pyramidal".

Justement, je ne crois pas que ça soit si pyramidal. Enfin, si, mais uniquement quand on affine le terme de "Fées" à "créatures magiques hors des races mortelles habituelles, notamment les Elfes et Humains". À mon avis, les Harfreuses ne remontent pas forcément de strate - bien qu'il puisse y avoir une montée en puissance au moment du rituel de Suint -, mais changent de branche.

En fait Shadow', tu n'aurais pas adopté la même extension de la définition de "Fée" que moi, mais juste en excluant les animaux/végétaux/minéraux ordinaires ? Si c'est ça, alors on s'est peut-être encore mal compris, puisque j'utilise là la définition de "Fées" pour "Fées-genre-feux-follets-ou-Néréides".
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#5 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 27 février 2017 - 22:49

Plus je lis le bouquin original, moins je suis sûre de mon interprétation de ce dernier.

Voir le messageBeron, le 27 février 2017 - 19:19, dit :

En fait Shadow', tu n'aurais pas adopté la même extension de la définition de "Fée" que moi, mais juste en excluant les animaux/végétaux/minéraux ordinaires ? Si c'est ça, alors on s'est peut-être encore mal compris, puisque j'utilise là la définition de "Fées" pour "Fées-genre-feux-follets-ou-Néréides".
Yup. Lorsque j'utilise "fées", c'est pour signifier tous les habitants de Mundus quels qu'ils soient. Après en suivant ce que raconte Ahrtabazus, j'ai exclus les trucs inertes et les simples animaux. Mais comme tu dis, les inclure dans la liste est logique.

De plus, le bouquin parle bien de "chaîne", donc quelque chose de linéaire, vertical ou horizontal, mais linéaire, sans "branche".
D'où que le schéma de Svar' m'a… gênée, et lui ait demandé si l'on parlait bien de la même chose.


Mais, c'est là où le livre me perturbe de plus en plus.

D'un côté, Ahrtabazus, dans sa théorie initiale indique que les humains font partie de cette "chaîne", et sont donc des fées.
De plus il ajoute une note suggérant que les "elfes pourraient en faire partie eux aussi". Clairement il a hésité à y intégrer les elfes, non-pas parce qu'il a des doutes sur la question, mais parce que l'idée parait choquante pour l'Altmer moyen.

Et il a eu raison, car le livre dit que la théorie initiale a été plutôt mal reçue.
Mais il mentionne juste après que "Nevertheless, with modification, his Fairie Chain theory has gained wider and wider acceptance since its publication.", aka on a viré les elfes de la chaîne et maintenant la théorie devient populaire.
Le bouquin ne reparle plus des humains, mais j'imagine qu'ils ont du sauter eux-aussi. Car humains et elfes vont un petit peu "ensemble".

L'autre truc qui me dérange dans ce bouquin, c'est qu'il dit que "elves as a whole are part of this chain, above whilloki and below nephrine."
Du coup si les elfes font partie de cette chaîne, ils sont "au-dessus" des whilloki, qui si j'ai bien compris est le nom rougegarde pour les feux-follets, et "en-dessous" des nephrines, ça, on a pas d'info sur la bestiole.
Et là je me demande : du coup, les humains sont où ? Pas en-dessous des elfes ? (ce qui collerait à la logique elfique du moins)


Bref, plus ça va, moins je comprend le contenu du bouquin.

Mais de ce que j'en comprend, la théorie moderne de la chaîne des fées exclus les elfes (et par extension les humains ?). Et du coup là on pourrait retomber sur le schéma de Svar'.

Huuuum… ça ne me plait pas trop tout ça.
Car je comptais utiliser cette chaîne des fées comme une classification, certes floue et spéculative, des habitants de Mundus, en faisant totalement abstraction des filiations biologiques. C'était mon objectif à la base.

Voir le messageBeron, le 27 février 2017 - 19:19, dit :

Tu places les Hist parmi les Ehlnofeys ? Je sais qu'ils sont très proches des arbres pensant de Val-Boisé dans TESO, mais vraiment à ce point-là, alors que l'Anuade les définit clairement comme différents des Ehlnofeys ?
Oh non non non. Désolée si j'ai laissé entendre ça. Problème de vocabulaire.
Juste que je vois les "Os de la Terre" sur le même échelon (grosso-modo) que les Hist et les Dragons. Le même "gradient" donc. Je n'ai pas trouvé de meilleur nom que "Ehlnofey" pour le nom du gradient.

Voir le messageBeron, le 27 février 2017 - 19:19, dit :

Par contre, considères-tu les animaux "fantastiques" (j'entends par là ceux qui n'appartiennent pas au bestiaire de notre monde) comme des Fées ? Et que fais-tu des animaux communs capables d'utiliser un peu la magie ? Je pense surtout là au loup des neiges qui utilise un genre de sortilège de morsure de gèle sur ses proies.
Je pensais justement au cas des Wamasu lorsque j'ai rédigé le message initial. :huhu:

Honnêtement, je ne sais pas trop.
Mais à vue de nez, je les mettrais entre les animaux 100% non magiques, et ce que j'ai appelé les "fées inférieures" ou "animaux magiques", qui me paraissent plus intelligents qu'un loup ou un gros lézard.

#6 Svartalfar

Svartalfar

Posté 28 février 2017 - 14:30

Pour moi, les fées sont clairement une famille à part des humains et des elfes, elles appartiennent/sont synonymes à l'ordre des esprits de la nature auxquels font notamment appel les gardiens, sorcières et druides. Pour ça que la chaine des "fées", était à mes yeux propres aux fées, et à part de la chaine gradiente des "purs" et des "errants". Après, il reste effectivement possible de les lier aux humains.
A force de la relire, je voyais la théorie d'Ahrtabazus comme une énième illustration masquée de la différence Terre/Aether. Les Humains et les fées, sont du côté de Lorkhan, à divers degrés d'implication. Ils ont adoptés le monde voir participent à son fonctionnement. C'est pour cela que l'on peut les regrouper ensemble et aussi pour ça que mettre les Elfes à l'intérieur peut choquer (c'est aussi pour ça que je proposais que les Bosmers soient des hybrides Elfes-Fées, pour justifier ce penchant pour les Elnofeys et les fééries). Bon c'est raisonner avec des espèces en tant qu'entités uniformes sans prendre en compte les individualités et minorités, mais ça se tient dans l'idéologie.

Après, le fonctionnement des gradients en tant que système pyramidal n'est pas à jeter. Il peut même trouver son utilité pour déterminer la place des maillons des chaines et mettre en place un système de comparaison entre les trois embranchements. Par exemple, on peut considérer que Altmers, Nordiques et Nymphes sont sur la même marche de la pyramide et que des races plus bigarrées dans leur héritage (Bosmers, Khajiits, Brétons) sont sur une marche plus large, avec des fées comme des sprigganes (par exemple).
Ce qui coince le plus, c'est que le système pyramidal présuppose que chaque rang inférieur est plus fourni que le précédent. C'est un peu la même chose avec le système en arborescence ceci-dit, ça fait pas très chaîne, sauf si on prend chaque parcours individuellement.

Citation

Pour les Harfreuses, okay (on en a déjà parlé à propos des Crevassais). Mais pour les autres, ce serait bien de donner des liens, stp. ^^
Ca vient de mes recherches sur TESO sur le Wyrd de Beldama (la sorcière supérieure était une Lamia dans une source), j'éditerai le post dès que j'aurai le temps de rechercher ces sources (j'écris entre deux déplacements), mais elles doivent être .

Edit : Dans Le Wyrd de Glenmoril

Citation

Le Wyrd de Glenmoril est une sorte de regroupement de groupes de sorcières révérant la nature et le monde naturel, et enclines à révérer les Daedra. D'un point de vue racial, elles sont presque toutes humaines, bien que certains groupes accueillent des hybrides comme des harfreuses ou des lamies, qui dirigent généralement lesdits groupes.
Il me semblait qu'une autre source faisait une mention plus explicite du lien entre doyenne des sorcières et Lamies, mais je ne la retrouve pas.

Modifié par Svartalfar, 01 mars 2017 - 14:45.

Fantôme de la tour hantée. (de pc la tour)

"Je suis un loriste, le monstre dont on menace les petits moddeurs pas sages au moment du coucher."

#7 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 01 mars 2017 - 12:04

Voir le messageSvartalfar, le 28 février 2017 - 14:30, dit :

Pour moi, les fées sont clairement une famille à part des humains et des elfes, elles appartiennent/sont synonymes à l'ordre des esprits de la nature auxquels font notamment appel les gardiens, sorcières et druides. Pour ça que la chaine des "fées", était à mes yeux propres aux fées, et à part de la chaine gradiente des "purs" et des "errants". Après, il reste effectivement possible de les lier aux humains.

Entre ce que vous me dites, et mes relectures des sources, je suis bien forcée d'admettre que le fait que les fées soient une branche parallèle de l'évolution me semble être la théorie la plus probable maintenant.


Voir le messageSvartalfar, le 28 février 2017 - 14:30, dit :

A force de la relire, je voyais la théorie d'Ahrtabazus comme une énième illustration masquée de la différence Terre/Aether.

Si il y a vraiment un lien fey-ehlnofey, ça parait effectivement logique. Particulièrement si "fey" signifie bien "arbre".


Pour continuer sur les Harfreuses et les Lamies (merci ! j'étais aussi passée à côté de l'info !), il y a aussi le cas de la Lucereine.
Que je sache il y a deux théories sur cette créature :
— Une super feu-follet.
— Un spectre de Falmer.

Le fait que des feux-follet s'agglutinent autour est une caractéristique très féerique : While Gheateus and Sygria are said to be surrounded by a host of minor Sylphim

Je me demande si comme les Harfreuses et Lamies, les Lucereines ne seraient pas une "féerisation" de sorcières Falmeri.
Concernant les Harpies, ça semble plus compliqué. On voit dans le DLC d'Orsinium que les Nedhivers et les Harpies travaillent ensemble et en bonne intelligence.

Voir le messageSvartalfar, le 28 février 2017 - 14:30, dit :

Ce qui coince le plus, c'est que le système pyramidal présuppose que chaque rang inférieur est plus fourni que le précédent. C'est un peu la même chose avec le système en arborescence ceci-dit, ça fait pas très chaîne, sauf si on prend chaque parcours individuellement.
Ouip, le mot "pyramidal" ne colle pas trop à la notion de "chaîne".

Voir le messageBeron, le 27 février 2017 - 19:19, dit :

Sinon, le cas des Centaures m'intéressent particulièrement. Je ne sais pas comment les qualifier, puisqu'ils sont intelligents, mais sauvages ; hommes-bêtes, mais adorateurs des Old Ways tels les Psijiques.
Une petite note : Les centaures existent dans TES Legends, il y a une carte de la race centaure.
Je ne sais pas si ça signifie quelque chose, mais a priori ils ne sont clairement pas abandonnés, et l'on pourrait s'attendre à en voir d'autres dans le futur (extension de TESO, TES6…)


EDIT : et du coup, les Bosmers et Khajiits, a priori seraient l'inverse des Harfreuses et autres : des fées qui ont migré dans l'arbre des "purs".

#8 Svartalfar

Svartalfar

Posté 03 mars 2017 - 17:19

Citation

il y a aussi le cas de la Lucereine.
Que je sache il y a deux théories sur cette créature :
— Une super feu-follet.
— Un spectre de Falmer.

Le fait que des feux-follet s'agglutinent autour est une caractéristique très féerique : While Gheateus and Sygria are said to be surrounded by a host of minor Sylphim

Citation

— Une super feu-follet.
Ca, c'est très intéressant, surtout si on garde l'idée de "Fey"="Arbre" que vous partagez. En effet, si un Feu-Follet est un arbre, un agglutinement de Feu-Follet c'est quoi ? Une Forêt. Ya donc un lien métaphorique et métaphysique dans la nature même des fées les plus puissantes. Elles sont des forêts, ou par extension l'expression d'une zone géographique. Ca retombe sur la génèse roumaine du Welwa, qui ne vivent que dans des lieux très précis, et sur la territorialisation des fées dans les TES. De plus, l'agglutinement de fées inférieures autour d'une fée plus puissante rappelle le lien entre forêt et Elnofeys. Il y a reproduction du schéma à l'échelle inférieure.
La destruction des fées d'Alinor peut donc s'être couplé à une terraformation de l'île ou au moins à la destruction d'un écosystème (les structures en corail notamment).

Modifié par Svartalfar, 03 mars 2017 - 17:29.

Fantôme de la tour hantée. (de pc la tour)

"Je suis un loriste, le monstre dont on menace les petits moddeurs pas sages au moment du coucher."





Aussi étiqueté avec Lore, Fées, Daggerfall

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)