Aller au contenu


[Rp] Acte I - La Bordure De La Carte


  • Veuillez vous connecter pour répondre
18 réponses à ce sujet

#1 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 01 janvier 2015 - 18:42

Après un peu plus d'un jour de trajet, Zhaarby, Saraestrys, et Madeleine arrivèrent finalement en vue d'Ald Redaynia. Plusieurs tours velothis se dressaient  au plus haut point d'une petite île qui abritait de nombreux ordonnateurs stationnant là, mais aucun bateau. Ceux-ci accueillirent de leur masque impassible l'arrivée de la barque, qui lorsqu'elle s'échouer, vit une petite dizaine de lances se diriger en sa direction.

Une voie grave et rauque, sans doute celle du capitaine du petit groupe, s'éleva.

- Bienvenue à Ald Redaynia, symbole de la renaissance de Resdayn. Vous êtes dans une zone sacrée réservée aux initiés, quel est le but de votre venue ?
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#2 GT-Alex

GT-Alex

Posté 02 janvier 2015 - 12:41

Zhaarby, vêtu de sa tenue de Mananaute, ne fit qu'un pas en dehors de la barque.

- Nous venons requérir votre protection et votre assistance pour combattre les Yeux et Tentacules du Mal, qui épient les songes et violent les certitudes. Mais n'étouffez pas sous les lamentations, car les nôtres doivent rester couvertes.

#3 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 02 janvier 2015 - 16:20

- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

Reprit l'ordonnateur.

- Suivez-nous, nous vous emmenons au Chevalier Commandeur. Vous avez intérêt à avoir une histoire à défendre.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#4 GT-Alex

GT-Alex

Posté 03 janvier 2015 - 20:41

Zhaarby se laissa guider jusqu'au Chevalier Commandeur. En chemin, il observa plus attentivement les lieux, mais tendit surtout l'oreille : la créature pouvait reparaitre à tout instant. Une fois arrivé, il attendit que le Chevalier Commandeur s'adresse à eux - à moins que Saraestrys ne décide de prendre la parole.

#5 Wulkos

Wulkos

Posté 04 janvier 2015 - 17:48

Saraestrys se tourna d'abord vers un petit autel pour honorer les trois bons daedra, attendant que le commandeur ne parle d'abord.

Modifié par Wulkos, 04 janvier 2015 - 17:55.

"Pierrot... Pierrot... Tu vois, moi... Bah, si j'étais Dieu, ch'croirais pas en moi, oh non... Mais... *kof-kof* Si j'étais moi, hein, *kof* j'me méfierais..."
-Psychanalyse du singe, HFT

L'amour est une névrose.

"Nous voilà de nouveau branchés sur le hasard avec des générateurs diesel à la place du cœur et des pompes refoulantes au niveau des idées... Le vent souffle à travers nos crânes ITT Océanic couleurs! A la page 144 de leur programme, la petite cover-girl emballée sous Cellophane s'envoie en l'air à l'Ajax W.C.. Orgie de silence et de propreté ou celui qui aurait encore quelque chose à dire préfère se taire plutôt que d'avoir à utiliser leurs formulaires d'autorisation de délirer... Demain, nous reviendrons avec des revolvers au bout de nos yeux morts..."
-Autorisation de délirer, HFT

#6 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 04 janvier 2015 - 18:12

Le capitaine les fit rapidement fouiller, puis entrer dans l'un des bâtiments. Les ordonnateurs restèrent au rez-de chaussée, entourant Madeleine alors que le capitaine faisait monter Zhaarby et Saraestrys.

Le Commandeur attendait, assis à un bureau vers un mur de la grande coupole velothi - le centre étant occupé par les autels aux trois bons daedra, où Saraestrys pu prier. Il ne portait pas son casque d'armure d'Indoril, ce qui permettait de voir son visage ; extrêmement anguleux, muni d'une moustache tombante, et des yeux perçants qui détaillèrent chacun des trois arrivant successivement, s'attardant un peu sur Zhaarby. Le Capitaine s'avança vers lui, et lui murmura quelques mots à l'oreille.

Finissant son inspection des yeux, le Chevalier Commandeur repris.

- Bien, dans ce lieu, il n'y a pas de coin, alors parlez sans craindre la maison des Troubles. Je vous accueilles, comme dame Azura exige que les dunmers agissent entre eux. Mais, malgré votre dévotion, je dois vous poser quelques questions : pourquoi arrivez-vous sans autorisation sur Vvardenfell ? Quelle est cette histoire de tentacules ? Et, surtout, quel est cet objet enchanté que vous transportez dans cette boîte ?

N'attendant que ce signal, le Capitaine posa la main sur l'épaule de Zhaarby et lui arracha la boîte qui contenait Lamentation, sans toutefois faire mine de l'ouvrir tant qu'il n'en aurait pas reçu l'odre.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#7 Wulkos

Wulkos

Posté 04 janvier 2015 - 20:29

*s'inclinant tres respectueusement devant l'ordonnateur*

-Je suis Sadras Saraestrys Nipalurabi, pieux et fidèle adorateur des trois bons daedras et du grand Nérévar, et nous venons vers vous, mers et esclave, afin de remettre cette très sainte relique a votre tres saint ordre afin d'en demander la protection urgente et capitale.

Modifié par Wulkos, 04 janvier 2015 - 20:31.

"Pierrot... Pierrot... Tu vois, moi... Bah, si j'étais Dieu, ch'croirais pas en moi, oh non... Mais... *kof-kof* Si j'étais moi, hein, *kof* j'me méfierais..."
-Psychanalyse du singe, HFT

L'amour est une névrose.

"Nous voilà de nouveau branchés sur le hasard avec des générateurs diesel à la place du cœur et des pompes refoulantes au niveau des idées... Le vent souffle à travers nos crânes ITT Océanic couleurs! A la page 144 de leur programme, la petite cover-girl emballée sous Cellophane s'envoie en l'air à l'Ajax W.C.. Orgie de silence et de propreté ou celui qui aurait encore quelque chose à dire préfère se taire plutôt que d'avoir à utiliser leurs formulaires d'autorisation de délirer... Demain, nous reviendrons avec des revolvers au bout de nos yeux morts..."
-Autorisation de délirer, HFT

#8 GT-Alex

GT-Alex

Posté 05 janvier 2015 - 03:00

Zhaarby s'empressa d'ajouter sa voix, volontairement plus grave qu'à l'habitude, pour répondre plus directement aux questions qu'on lui posait.

- Les tentacules d'Hermaeus Mora, ainsi que celles de la créature qui le sert et traque cet objet. Deux collègues et moi-même avions été invités à Baan Malur pour récupérer Lamentation. Mais, une fois arrivés chez notre contact, la créature de Mora est apparue. Je suis le seul à en avoir réchappé vivant et libre, avec l'assistance de Saraestrys. Maintenant, je crains que cette créature ne revienne d'un instant à l'autre - d'où l'urgence de notre venue. La protection de Lamentation ne peut passer que par l'élimination du serviteur de Mora.

#9 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 08 janvier 2015 - 18:48

Le chevalier commandeur se redressa encore plus sur sa chaise si cela était possible, et s'étonna avec la voix empreinte de dévotion et de stupeur.

- Lamentation ? Nous savions que le  Nerevarine n'avait pas emporté les outils de Kagrenac en Akavir, mais nous pensions n'avoir aucune chance de les trouver. Capitaine, vérifiez ces dires.

Cérémonieusement, l'ordonnateur 'avança vers le bureau du commandeur, ouvrit la boîte, et fit tomber son contenu sur le bureau.

Il y eut un instant de silence respectueux du Commandeur, alors que le capitaine reculait :

- Par Nerevar ! Par Mora !

***

Eraamion rêvait. Sous forme de géant, il marchait sur un village, rempli de minuscules êtres insignifiants révérant un marteau. A sa vue, ils commencèrent à établir des feux de joie avec les maisons, pour l'honorer. Souhaitant les récompenser en leur montrant sa puissance, il attrapa le marteau de sa main gauche, et vit un rayon dessous. Il leva alors sa main gauche pour abattre le marteau dessus. C'est alors qu'un son, une musique, se fit entendre, venant de sa main droite. Se deux bras combattaient, mais il n'avait que peu de temps, car au fur et à mesure qu'il s'exténuait, ses bras tombaient en une fine fumée de cendres. Petit à petit, aucun côté ne gagnant, il ne devint presque plus que cendre, que fumée. Une ombre apparut alors, et souffla légèrement. L'atlas de fumée qu'il était se dispersa alors au vent, ne laissant que ses pieds encore intacts.

Eraamion se réveilla. En face de lui, les barrières magiques étaient abaissées. Le quêteur se tenait en face, mais l'altmer ne voyait que l'effrayante et immense bibliothèque remplie de "l'Appel d'Hermaeus Mora" derrière le daedroth.
Alors que ses jambes voulaient partir, il se rendit compte qu'il n'arrivait pas à le leur ordonner. Pis ; sur un signe de la créature, il se mit à faire avancer ses jambes. Il s’immobilisa enfin à l'endroit où il avait vu le daedroth manipuler un livre. Le livre en question était encore ouvert. Eraamion, droit comme un I, se mit soudain à tendre les bras, et le quêteur déposa le livre dessus.

Une carte de Tamriel apparu dans l'air, devant le quêteur, entre deux bibliothèques. Eraamion essayait de comprendre ce qu'il lui arrivait, quand soudain, son esprit ne plus pu que se concentrer sur Zhaarby. un point apparut au Nord de Morrowind. De nouveaux souvenirs de Zhaarby apparurent dans l'esprit d'Eraamion. La carte se centra sur Ald Redaynia. Des images floues de Zhaarby apparurent ; à la fois en périphérie de sa vision, en face, un peu en hauteur, derrière le bureau auquel il était assis, devant lui, alors qu'il reculait...

Un immense "Par Mora" retentit à travers la salle, alors que ce qu'Eraamion voyait semblait maintenant être apparu sur la carte. En devenant plus réel, alors que le point de vue semblait chanceler, tomber... Le quêteur traversa la carte. A l'instant où celui-ci disparut, Eraamion se sentit bien, bien plus calme. Peut-être même qu'en se concentrant suffisamment, il arriverait même à faire autre chose qu'à rester planté là à tenir un livre ?


***

Alors que le capitaine reculait, en jurant, il tomba à terre. Avant qu'il n'ait touché le sol, il avait déjà explosé, laissant la place à un quêteur devant un portail translucide, qui bouchait l'entrée des escaliers. Une voix, venue de nul part, rugit "HERMA-MORA-ALTADOON! AE ALTADOON!", alors que le quêteur se mit à foncer sur le groupe ébahi ; heureusement pour eux, le commandeur eut suffisamment de réflexe pour se lever, et dans le même mouvement, projeta le lourd bureau en direction de la créature daedrique. Celle-ci dévia magiquement le bureau dans sa trajectoire d'un jet de main, mais le temps avait été suffisant pour que les autres aient eu le temps de se préparer.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#10 GT-Alex

GT-Alex

Posté 08 janvier 2015 - 20:48

Zhaarby recula doucement en essayant de ne pas se faire remarquer, préparant sa scie magique  : il n'y avait pas d'issue à créer, cette fois, et il fallait se préparer à se défendre. Il essayait de faire preuve de toute sa vigilance, espérant que le quêteur s'attarde sur les Dunmers présents en premier et se rende vulnérable... Il tendit la scie devant lui, tout en avançant à pas de loup en longeant le bureau renversé, afin d'être prêt à le trancher en deux au moment où il serait occupé avec les guerriers présents.


Lancer de dés en Vigilance (10) et Discrétion (18)
>>> 15, 6

Modifié par GT-Alex, 13 janvier 2015 - 22:54.


#11 GT-Alex

GT-Alex

Posté 13 janvier 2015 - 22:02

Saraestrys s'empara de la fausse Lamentation et, en essayant de faire abstraction du bruit causé par ses alliés, entrepris de se servir de ses techniques de mirage théâtral pour ressembler à Vivec, dans sa classique posture, en lévitation et en flammes. Enfin, il jeta la réplique en direction du quêteur, plus pour accaparer son attention que pour le blesser. Peut-être même mettrait-il quelques précieuses secondes avant de se rendre compte que l'objet était faux.

Lancers en Concentration (5), Magie (7), Intimidation (9) et Précision (5)
>>> 14, 7, 17, 7

Pendant ce temps, le chevalier commandeur essayait de contourner la créature afin de se mettre hors de portée de sa bouche étrange, ainsi que des autres membres multiples qu'elle possédait. Il tenta de mettre à profit l'allonge apportée par sa masse pour frapper dans son dos et en essayant d'atteindre son crâne.

Modifié par GT-Alex, 13 janvier 2015 - 22:56.


#12 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 17 janvier 2015 - 19:08

Saraestrys et Madeleine, terrorisés, étaient blottis dans un coin de la coupole, le plus loin possible du quêteur. Celui-ci s'approcha de Lamentation, et commença à lancer des sortilèges dessus. Au bout de quelques instant, elle se mit à bouger ; il contrôlait la lame par télékinésie. C'est à ce moment là que le Chevalier Commandeur bondit sur la créature, abattant sa masse dans le dos de la bête, qui poussa un hurlement tout en lâchant l'emprise sur sa lame.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#13 Legendtime

Legendtime

Posté 17 janvier 2015 - 19:57

Madeleine sortit son instrument et tenta de se concentrer malgré le hurlement de la bête. Il fallait qu'elle réussisse à donner plus de force au Chevalier Commandeur.


Lancers de dés Magie( courage ) ( 5 ), Musique ( 19 )

> 4, 4

Modifié par Legendtime, 17 janvier 2015 - 20:28.


#14 GT-Alex

GT-Alex

Posté 19 janvier 2015 - 00:47

Alors que le chevalier commandeur continuait à frapper la créature dans la zone qui semblait sensible, et accaparait son attention, Zhaarby s'approcha sous un autre angle afin de taillader le quêteur à grands coups de scie magique, en essayant de viser en priorité ce qui pourrait être un point faible - ou tout du moins éviter de se heurter à une carapace.

Lancer de dé en Anatomie (12)

Voir le messageGT-Alex, le 19 janvier 2015 - 00:46, dit :

Alors que le chevalier commandeur continuait à frapper la créature dans la zone qui semblait sensible, et accaparait son attention, Zhaarby s'approcha sous un autre angle afin de taillader le quêteur à grands coups de scie magique, en essayant de viser en priorité ce qui pourrait être un point faible - ou tout du moins éviter de se heurter à une carapace.

Lancer de dé en Anatomie (12)
>>> 7



#15 Wulkos

Wulkos

Posté 20 janvier 2015 - 12:39

Saraestrys, se sachant inutile face a un tel daedroth, priait Nerevar et Azura.

-...Osuhn almese'ag abahr sut ohm yalif sul'm devahr, Nerevar...
"Pierrot... Pierrot... Tu vois, moi... Bah, si j'étais Dieu, ch'croirais pas en moi, oh non... Mais... *kof-kof* Si j'étais moi, hein, *kof* j'me méfierais..."
-Psychanalyse du singe, HFT

L'amour est une névrose.

"Nous voilà de nouveau branchés sur le hasard avec des générateurs diesel à la place du cœur et des pompes refoulantes au niveau des idées... Le vent souffle à travers nos crânes ITT Océanic couleurs! A la page 144 de leur programme, la petite cover-girl emballée sous Cellophane s'envoie en l'air à l'Ajax W.C.. Orgie de silence et de propreté ou celui qui aurait encore quelque chose à dire préfère se taire plutôt que d'avoir à utiliser leurs formulaires d'autorisation de délirer... Demain, nous reviendrons avec des revolvers au bout de nos yeux morts..."
-Autorisation de délirer, HFT

#16 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 31 janvier 2015 - 19:38

Le Quêteur dirigea une main vers l'ordonnateur en face de lui, et une bourrasque constituée de feuilles de papiers en sortit. Alors que celui-ci était forcé de reculer, le quêteur, qui avait fini par prendre le contrôle télékinétique de la fausse Lamentation, se dirigea vers le portail. A la grande surprise de tout le monde, ledit portail se ferma, laissant entr'apercevoir le groupe d'ordonnateurs qui s'étaient assemblés derrière en entendant le combat.
Le quêteur accéléra, lévitant en direction du mur le plus proche, la dague le suivant. Il posa une main dessus, et sembla se fondre dedans, disparaissant, alors que la fausse Lamentation faisait de même.

Le chevalier commandeur restait perplexe :

- Saloperies de sorts de passe-murailles et de télékinésie, je pensais qu'ils avaient été oublié ! Vous avez deux Lamentations ? Ou alors je n'ai pas tout compris ?
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#17 GT-Alex

GT-Alex

Posté 31 janvier 2015 - 19:45

Zhaarby s'arrêta - ainsi que sa scie magique - et s'accorda quelques secondes pour souffler.

- Non. Saraestrys utilise une réplique de Lamentation pour son rôle d'acteur. Nous avons pensé que cela pourrait nous être utile. Au moins, cette contrefaçon nous aura débarrassé de ce monstre.

#18 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 01 février 2015 - 09:38

- Pour l'instant, fit remarquer l'ordonnateur. Cela nous laisse un peu de temps pour préparer nos défenses.

Il se dirigea vers l'endroit où avait été son bureau, avant qu'il ne le projette sur le daedroth. Par terre, se trouvait l'authentique Lamentation. Il posa un genoux à terre, à côté, et avec  précaution la fit rentrer dans sa boîte.

- Lamentation... nous ferons de cet objet ce qu'en voudra la Dame de l'Aube et du Crépuscule. Et, si nous retrouvions enfin tous les outils impies de Kagrenac... Nous aurons besoin d'un invocateur, et d'un bon lieu d'invocation.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#19 GT-Alex

GT-Alex

Posté 02 février 2015 - 15:47

Zhaarby se demandait si l'aventure dans laquelle il s'engageait était une si bonne idée, finalement. Mais peu importe les intentions de l'ordonnateur, ses troupes seraient fort utiles pour faire avancer les choses dans un sens autre que celui désiré par Hermaeus Mora. De toutes façons, la coopération était sa seule assurance de survie.

- Il est dommage qu'Eraamion ne soit pas ressorti de là pour nous préciser les visions de son rêve, car elles révèlent le lieu de repos de Broyeur, à moins qu'il ne s'agisse de l'endroit où il doit être utilisé. Je crains qu'il ne faille se résoudre à sa corruption ou à sa mort.

Le faux Dunmer se laissa aller à une mine triste en pensant qu'il était désormais seul rescapé des aventures du manoir, avant de se reprendre.

- Enfin, de toutes façons, deux compagnons sont allés examiner le village qui y apparaissait. Je pense que nous devrions nous mettre activement à la recherche de Garde Spectrale. Auriez-vous une idée de son emplacement, ou des archives qui nous aideraient à le déterminer ?




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)