Aller au contenu


[Rp] New Moapa


  • Veuillez vous connecter pour répondre
18 réponses à ce sujet

#1 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 31 décembre 2014 - 14:03

Après plus d'une heure de marche sous le soleil, Ricardo, Raphaël, et Tim arrivèrent en vue du Réservoir. Il s'agissait d'une construction visiblement artificielle, mais qui avait tenu toutes ces années. Même de loin, on pouvait voir que l'eau en était très clair, signe que les mécanismes de traitement et de purification étaient encore en route. Sur leur gauche, d'épais bosquets poussaient ; à droite, par contre, du côté de la rivière asséchée, se déroulait la triste réalité du désert. Devant eux, encore au delà du Réservoir, se dressait grands et sombres les restes menaçants d'Overton.

A première vue, il n'y avait pas âmes qui vive, tout était silencieux. Peut-être trop silencieux ?
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#2 C-Rock

C-Rock

Posté 31 décembre 2014 - 14:22

Ricardo fit, songeur :

- Je suggère d'explorer les ruines, et de nous y installer pour la nuit à venir. Il y aura sans doute moyen de se placer en hauteur, ainsi nous pourrons repérer la bête avant qu'elle nous attaque, si elle venait à le faire. Rester en plus milieu du désert serait suicidaire.

#3 Falindir

Falindir

Posté 31 décembre 2014 - 14:56

-En effet cela me semble une bonne idée . de plus avec ma carabine a lunette nous aurons une bonne vue .
fit Tim.

#4 Beron

Beron

Posté 31 décembre 2014 - 18:29

Raphaël ajouta :

- Qui vous dit que la bête est au sol, M. Ricardo ? Il est bien possible que la créature de Satan occupe les hauteurs du bâtiment, voire même les eaux profondes de la citerne. Il faudrait que quelqu'un aille en avant pour l’appâter et que les autres restent derrière et face feu au premier contact.

Il détacha son arme de son ceinture et vérifia que sa machette sortait bien du fourreau.

- Si vous voulez, je passe devant.
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#5 Falindir

Falindir

Posté 02 janvier 2015 - 14:27

-Allez y je vous couvre
Dit Tim en vérifiant si sa carabine était bien armée.
Puis il régla sa lunette et attendit.

#6 Beron

Beron

Posté 03 janvier 2015 - 10:20

- Par la grâce de Dieu...

Raphaël acquiesça et avança vers le Réservoir, convaincu que Tim et Ricardo le couvrait et tenant toujours sa machette dans son fourreau dans sa main gauche. La porte d'entrée était simple, de grande dimension et poussiéreuse. Et entrouverte ! Raphaël constata que l'interstice n'était pas suffisant pour entrer. De sa main droite, il se saisit du battant de droite. Au touché, le soldat de Dieu sentit une matière visqueuse sur le métal, mélangeant de la poussière avec elle. Du sang ? De la bave ? Autre chose ? Raphaël n'aurait pas su le dire. Il tira douloureusement sur la porte. Elle n'avait pas été graissée depuis fort longtemps. Une fois un espace de trois mètres ouvert, afin de laisser une fenêtre de tir à Tim et Ricardo, Raphaël lâcha le métal, se redresser et regarda à l'intérieur du bâtiment.
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#7 Yandhen

Yandhen

Posté 03 janvier 2015 - 16:27

Gordon venait de se réveiller face contre terre et sa tête lui faisait atrocement mal. Un de ces maux de têtes lancinant et violent qui frappaient en traitre au réveil d'une bonne cuite, à la différence que l'alcool n'était pas responsable cette fois. Il se retourna sur le dos, sentant qu'il était toujours dans sa combinaison CEH orangé, et regarda le ciel bleu qui l'observait de son immensité. D'un geste rapide de la main gauche, il redressa ses lunettes carrés sur son nez, de sa main droite, il tâta le sol à coté de lui, et remit la main sur son fidèle pied de biche. Il se releva alors et découvrit qu'il était de dos à un groupe de personne fort atypique. Il se mit donc à les observer calmement.

Modifié par Yandhen, 03 janvier 2015 - 16:28.


#8 Falindir

Falindir

Posté 05 janvier 2015 - 19:19

Tim resta calme et visa l'individu . Il était au centre de sa lunette .
- Si il bouge je l'abat
Souffla t'il a ricardo qui se trouvais non loin de lui.
Tim était calme , très calme . Il se souvenais des mots de son mentor . “toujours être calme , si tu est plus calme que ton adversaire tu le tueras , sinon tu mourra “.
- Ou vous préférez qu'on l'abatte tout de suite ?
Demanda t'il a ricardo .

#9 Yandhen

Yandhen

Posté 08 janvier 2015 - 09:21

Voyant qu'il était d'en joue d'un des hommes du groupe, Gordon préféra la jouer pacifique. Après tout, il n'avait qu'un pied de biche face à un fusil de précision.Il leva donc ses mains en l'air, le pied de biche toujours dans la main droite et continua à regarder le groupe d'un regard déterminé.

#10 Falindir

Falindir

Posté 10 janvier 2015 - 17:17

Tim ne bougea pas il attendais les réactions de ses camarades .

#11 Beron

Beron

Posté 11 janvier 2015 - 10:24

HRP Sifraël, tu peux me dire ce que Raphaël voit de l'intérieur du bâtiment depuis l'ouverture de la porte ? /HRP

Raphaël se retourna et lança à ses camarades :

- Vous êtes censés me couvrir ! Je ne sais qui est ce type, mais il n'a pas l'air dangereux. A l'intérieur, la bête rôde !
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#12 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 11 janvier 2015 - 18:04

Tim sentait le stress monter de plus en plus, attendant une réaction des autres qui ne faisaient rien, voire pire l'ignoraient. Il regardait de côté, cherchant de l'aide des autres. C'est alors qu'un miaulement, venant probablement de la zone herbeuse, se fit entendre ; Tim tira. Par chance pour Gordon, lorsque Tim avait tourné la tête, il avait aussi tourné le fusil, faisant que Gordon ne se trouvait plus visé, et resta donc indemne.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#13 Yandhen

Yandhen

Posté 11 janvier 2015 - 20:23

Gordon décida, devant le stress qu'occasionné sa présence, de jeter son arme à ses pieds. Cela fait, il se mit à s'approcher du groupe en pointant l'écusson sur son son torse, où se trouvait inscrit "Dr Gordon Freeman". Il avançait avec un sourire amical, espérant qu'en face, la réponse ne serait pas une balle.

#14 Beron

Beron

Posté 17 janvier 2015 - 19:03

Raphaël en avait assez d'attendre le support de ses alliés pour tuer la bête. Il se tourna donc vers le nouvel arrivant pour régler son cas.

- Je m'appelle Raphaël Johnson et je suis homme de Dieu.

Il regarda l'écusson du personnage étrange. D'un vif et unique mouvement, il sortit sa machette de son fourreau et lacéra l'écusson sur les lettres "Free".

- Dans ce monde, il n'y aura pas de liberté tant que les créatures de Lucifer ne seront pas toutes renvoyées en Enfer. Mes compagnons et moi venons au Réservoir pour tuer une bête mutante, sortie de Sous-le-monde, pour le compte du maire de la bourgade locale. J'ignore qui tu es, mais si tu es capable, aide nous ; si tu es incapable, vas-t'en de ces lieux ; si tu ne peux choisir entre ces deux options, je te tranche la gorge. Le bras armé du Seigneur ne peut être ralenti par des hommes qui s'interpose entre lui et la bête de Satan.
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#15 Yandhen

Yandhen

Posté 18 janvier 2015 - 18:21

Voyant une partie de son écusson tomber au sol, le scientifique regarda droit dans les yeux le prêtre avec un regard sévère. Puis, il ramassa le "free" au sol, le mit dans une poche, et partit récupérer son pied de biche en arrière. Il revint en marchant tranquillement vers le groupe, redressa ses lunette et attendit les ordres.
Le prêtre ne lui inspirait pas confiance du tout. Son caractère violent lui déplaisait fortement, et ses prêches avait envie de le faire vomir. Cependant, s'il avait été envoyé ici, c'était pour une raison... Ce groupe avait surement besoin de lui.

#16 Beron

Beron

Posté 22 janvier 2015 - 21:54

Raphaël sourit et lança :

- Maintenant, on entre là-dedans.

Raphaël avança dans le bâtiment, espérant que ses compagnons le couvrent. S'ils ne le faisaient pas, peu importe. Dieu était avec lui. Il fit quelques pas, accompagnés de quelques moulinets de sa machette.

- Je suis Raphaël Johnson, homme du Seigneur ! Je suis là pour purifier le monde de ta souillure. Sors de ta cachette et je te jures que je t’offrirais une mort rapide ! Sors de l'ombre, Satanas !
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#17 Falindir

Falindir

Posté 23 janvier 2015 - 06:37

Tim avais légèrement avancé mais restai toujours dehors pour couvrir les autres.

#18 Sifraël

Sifraël

    Mk II


Posté 31 janvier 2015 - 19:47

La salle, à permière vue, était sombre - et presque vide. Quelques équipements sommaires de vie trainaient dans un coin, servant sûrement aux personnes de passage - chaises, table, ainsi que quelques placards. Mais, de toute évidence, ce n'était pas le repaire de la bête.
There is a space where I live that disagrees with every one of your points- there are good memories that can stay unspoken, stress can be left at the door in the name of civility, in the name of he-is-leaving, that heroic large-love mega-sex is the point of living, anyway; that some scenes don’t play according to script but according to the laws of closure, and that, finally, there was nothing criminal in what we had except for the lamentable lack of sustainability.
***
Vehk and Vehk happy birthday to his love Michael.

#19 Beron

Beron

Posté 01 février 2015 - 10:27

Le soldat de Dieu se désola. Tout son effet tombait ridiculement à l'eau. Il se tourna vers Tim et Gordon.

- Notre proie n'est apparemment pas ici.

Raphaël ressortit du bâtiment et s'approcha du bassin.

- La Bête doit sortir des eaux... (Il prit une pierre et la jeta dans le Réservoir.) Approche, monstre de l'Enfer !
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)