Aller au contenu


- - - - -

The Elder Scrolls Of Oui-Oui


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 D.A.D.

D.A.D.

    P.a.p.a masqué


Posté 23 février 2011 - 22:09

Voilà un nouveau texte, ou plutôt un texte nouveau, qui n'alimentera pas les passionnantes joutes et discussions sur le lore sénovelinien et qui tombera sans doute dans l'oubli wiwilandais. Mais après-tout, c'est grâce à son auteure (j'ai appris par ailleurs qu'Enyd était un prénom féminin) que tout a commencé.

Tiens oui(-oui) d'ailleurs, qui parmi vous a parcouru dans sa jeunesse le Club des Cinq ?

Modifié par D.A.D., 23 février 2011 - 22:15.

"Certaines gens, plantés devant leur miroir, croient qu'ils réfléchissent, alors que c'est le contraire." - San Antonio -

L'imagination est parfois trompeuse, la réalité l'est toujours.


J'obvie à mes déconvenues : je louvoie. Est-ce vraiment vain ? Non : c'est une allitération.


#2 Near

Near

    Jamais très loin


Posté 23 février 2011 - 22:44

Moi M'sieur ! Mais je n'en ai lu qu'un, et je ne m'en souviens quasiment pas.
You come from nothing, you're going back to nothing. What have you lost ? Nothing !

#3 Roi Nérévar

Roi Nérévar

    Perceval


Posté 24 février 2011 - 02:01

Je suis désolé d'etre aussi cassant mais j'ai toujours trouvé le Club des Cinqs vraiment euh... nul...
Aprés bien sur je n'ai lu qu'un livre mais ca ma largement suffit.
"Il n'y a pas d'histoire sans héros".

#4 muta

muta

Posté 17 août 2011 - 11:25

Le club des ! toute mon enfance! Je passais des heures à les lire. Je me rappel en avoir lu beaucoup, mais je ne me rappel plus des intrigues. Par contre je crois me rappeller du cadre: les vacances, claude, le chien, l'oncle et la tante, etc...
Ya eu une série aussi qui passait sur une chaine du satellite à l'époque.

#5 Not Quite Dead

Not Quite Dead

    Rincevent


Posté 17 août 2011 - 12:30

J'en ai lu cinq ou six, à l'époque où la Bibliothèque Rose était composée de livres aux pages remplies de mots.

Je me souviens notamment de celui-ci, relu de nombreuses fois:

Image IPB

Ach, nostalgie! :D
« I was a soldier! I killed people!
- You were a doctor!
- I had bad days! »
John Watson, en train d'étrangler Sherlock Holmes, Sherlock - A Scandal in Belgravia (2012)
---------------
Vous aussi rejoignez les Fervents Partisans de l'Immuabilité Avatarienne!
---------------
VGM impénitent (était-il besoin de le préciser?)
---------------
Paterfamilias niv.IV

#6 abg

abg

    L'ABG pour les civilisés


Posté 17 août 2011 - 15:27

Voir le messageD.A.D., le 23 février 2011 - 22:09, dit :

j'ai appris par ailleurs qu'Enyd était un prénom féminin

Comment ? Toi, D.A.D, tu n'as jamais lu Erec et Enide ?
Tsss...
Antoninus Bibulus Glaber
Coaching de PNJs chez Morrowind Renaissance

#7 D.A.D.

D.A.D.

    P.a.p.a masqué


Posté 17 août 2011 - 15:56

Voir le messageabg, le 17 août 2011 - 15:27, dit :

Comment ? Toi, D.A.D, tu n'as jamais lu Erec et Enide ?
Tsss...
Eh non, Erec et Enide est une énigme pour moi et tu me vois ennuyé par cette énormité. :(
"Certaines gens, plantés devant leur miroir, croient qu'ils réfléchissent, alors que c'est le contraire." - San Antonio -

L'imagination est parfois trompeuse, la réalité l'est toujours.


J'obvie à mes déconvenues : je louvoie. Est-ce vraiment vain ? Non : c'est une allitération.


#8 abg

abg

    L'ABG pour les civilisés


Posté 17 août 2011 - 17:07

Voir le messageD.A.D., le 17 août 2011 - 15:56, dit :

Eh non, Erec et Enide est une énigme pour moi et tu me vois ennuyé par cette énormité. :(

Tiens, tu le trouveras sur Wikisource
Par contre c'est en français du XIIe siècle :P

C'est l'archétype du roman de chevalerie arthurien avec le chevalier (Erec) et sa gente dame (Enide)

Comment ? On parlait du Club des Cinq et pour la 78797 fois je suis hors sujet :green: ?
:dehor:
Antoninus Bibulus Glaber
Coaching de PNJs chez Morrowind Renaissance

#9 D.A.D.

D.A.D.

    P.a.p.a masqué


Posté 17 août 2011 - 17:23

Voir le messageabg, le 17 août 2011 - 17:07, dit :

C'est l'archétype du roman de chevalerie arthurien avec le chevalier (Erec) et sa gente dame (Enide)

Comment ? On parlait du Club des Cinq et pour la 78797 fois je suis hors sujet :green: ?

Oui mais c'est un hors-sujet culturel (au contraire de celui-ci. :peur: ) ! Et merci pour le lien. :)

Modifié par D.A.D., 17 août 2011 - 17:24.

"Certaines gens, plantés devant leur miroir, croient qu'ils réfléchissent, alors que c'est le contraire." - San Antonio -

L'imagination est parfois trompeuse, la réalité l'est toujours.


J'obvie à mes déconvenues : je louvoie. Est-ce vraiment vain ? Non : c'est une allitération.


#10 Warum nicht?

Warum nicht?

    Homer de Wiwitruve


Posté 17 août 2011 - 20:19

Ah le club des cinq, j'en ai lu une pelleté. :grin:

Mais y avait une autre série, dans la bibliothèque verte elle, qui ressemblait un peu et se déroulait à Lyon, les six compagnons. Je les préférais personnellement, surtout le chien (parce que c'était un berger allemand qui s'essuyait les pattes en entrant et en sortant de l'appartement en fait). :D

VGM (Véritable Gnou Morrowindien)
"Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme."
-Socrate


#11 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 17 août 2011 - 20:26

A la croix rousse avec Kafi,
je preferais aussi.
Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#12 Poirot

Poirot

    Apprenti Hercule


Posté 18 août 2011 - 14:33

J'en ai lu quelques un de club des 5, les 6 compagnons et fantômette :blush:
Un FPS avec une manette c'est comme manger une pizza avec des baguettes ça à l'air classe mais ça sert à rien.

Infos Sportive Tamrielienne.
En championnat de découpage d'empereur, la Confrérie Noire mène 3 à 2 face à sa rival, la Morag Tong.

#13 Elias de Gévrine

Elias de Gévrine

Posté 24 août 2011 - 08:37

Bonjour

Moi aussi j'ai eu vers 8/10 ans les livres d'Enyd Bliton Le Club des 5 (vf) de la Bibliotheque rose... La traduction et la "camembérisation" du contexte n'était pas terrible (avec le recul)...

Il y avait dans le même ordre d'idées "Le clan des 7"

Un peu plus tard, j'ai préféré la série des Six compagnons, plus française et mieux écrite...

Mon frère puis ma soeur (plus jeunes) ont hérité de mes dizaines de bouquins auquels ils ont ajouté Fantomette, Alice détective et Langelot...
" Vous savez, je pourrais tuer pour un livre." (Arturo Perez Reverte in Club Dumas)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)