Aller au contenu


[hrp] Discussion autour de la narration interactive oblivionnesque


  • Veuillez vous connecter pour répondre
101 réponses à ce sujet

#51 Ygonaar

Ygonaar

Posté 07 mars 2011 - 16:13

Salut à tous,

Je me permet de poster ici ma réponse à Cornemuse car elle permet d'évoquer des points qui pourraient intéresser tout le monde.  

Voir le messagecorneumuse, le 05 mars 2011 - 11:14, dit :

Voir le messageYgonaar, le 05 mars 2011 - 00:31, dit :

Juste quelques suggestions, au passage.

*Pourquoi maitrise-t-il un peu de magie de guérison? Don inné, autodidacte, enseignement? Et dans le dernier cas, qui l'a prodigué? Pourquoi ne mettre qu'une priorité 6 en magie?

*Quelles armes maitrise-t-il le mieux? Est-il hyperspécialisé ou plutôt polyvalent?

*Peux-tu rendre plus concret son « don inné pour le combat »? Une force ou une rapidité peu commune? Un sens de l'anticipation? Une insensibilité à la peur? Une transe de rougegarde particulièrement violente ou pouvant être utilisée fréquemment? Notes que la dernière hypothèse implicite probablement une endurance peu commune, ce qui pourrait expliquer son don pour la course également.  

*Pourquoi mettre une priorité 2 en bizarrerie, si au final tu es un Rougegarde assez classique? Au vu de ta description, tu devrais plutôt mettre ce score en Dons innés.

*Je ne comprends pas vraiment la première phrase de ton profil psychologique.

*Kelsier sait-il quelque chose sur les meurtriers de tes parents et la cause de leur mort ou laisses tu toute latitude aux Mjs d'inventer éventuellement ce qu'ils veulent?

*Ton école spécialisée, elle était à l'Enclume?

*Vu que l'Empereur a prohibé le commerce d'artefact Dwemer et vu le prix de ceux-ci, ton perso aurait intérêt à maquiller son bouclier pour que l'on ne reconnaisse pas son bouclier, surtout en plein cœur de la Cité Impérial. Un tel objet mériterait une histoire, ce qui peut très bien se faire en cours de Rp.

*Ta dague de verre, elle a été volée ou tu l'as toujours?



1) EDIT: J'ai supprimé la magie des caractéristiques de Kelsier, préférant comme l' suggéré Trias qu'il sâche appliquer des bandages et autre

2) Kelsier maitrise mieux l'épée et si besoin le combat à mains nues. Les armes lourdes comme le marteau et la hache ralentissent ses mouvements donc il préfère ne pas les utiliser.

3) En ce qui concerne son don inné, il est très rapide à l'épée, une rapidité naturelle renforcée par son entraînement intensif. Cela influence également sa course même si beaucoup arriveraientà suivre son rythme.

4) Effectivement, vous avez raison si possible j'échangerai les deux.

5) Comme ses parents sont morts quand il était petit, ces disparitions l'ont particulièrement affectées, la carapace de métal entourée de nombreux murs est son esprit, pour pouvoir le faire plier il faut y aller fort. ( je trouve cela difficile à expliquer excusez moi  public/style_emoticons/default/icon_sad.gif )

6) Je préfère laisser les Mjs inventer une piste qu'il suivrait et l'aiderait à la fois dans l'intrigue principale et la sienne.

7) De ce côté là, je ne savais pas qu'il en existait dans le jeu, je n'ai donc pas donné de lieu précis, j'aurais dû mieux me renseigner. Si vous pensez qu'elle ferait mieux d'être à Enclume, je pourrais le modifier si possible.

Je suis vraiment mal informé mais je ne vois pas quel style de bouclier je pourrais mettre, je préfererais changer si quelqu'un a une idée.

9) Kelsier l'a récupérée après avoir activement recherché la voleuse, car la dague lui tenait à coeur.

J'aimerais savoir si il est possible de modifier ma fiche perso, et si possible, j'aurai besoin de savoir quoi changer.
En espérant que je vous plus ou moins répondu et qu'à votre tour, vous pourez me répondre.
Cet échange prouve sans conteste que ma réputation de GPC (grand pinailleur en chef) est amplement méritée. Mais j'ai l'impression que ces quelques points illustrent assez le besoin d'enrichissement pour passer d'un jeu vidéo à du véritable Rp.

5) J'ai compris ce que tu voulais dire mais je ne saisie pas la construction de ta phrase, voir de ce mini-chapitre. Je te conseillerai de faire des phrases courtes, d'autant plus que le sujet est complexe à expliquer. Et de relire le passage le lendemain, à tête reposée, pour vérifier si ce qui est écrit est cohérent. Oui, je sais, je suis un mauvais exemple de ce que je prône. Dans cet exemple, je dirais plutôt quelque chose du genre :

Profondément marqué par le meurtre de ses parents, Kelsier s'est forgé des barrières psychologiques entre lui et le reste du monde pour ne plus souffrir. Telles des murailles d'acier, il faudrait des événements d'une rare violence pour les abattre...

6) Ceci est souvent une bonne chose. Cela laisse de la marge au MJ pour extrapoler, créer des liens. Si tu avais finalement rejoint le sceptre de Sh'eam, par exemple, S'emsyl aurait fait une bonne meurtrière pour te donner des raisons d'interagir avec nous.

7) Je ne sais pas si une quelconque école martiale Rougegarde est précisément décrite. Mais ce peuple à une solide tradition militaire et forme ce que tout le monde admet comme les meilleurs guerriers individuels. Comme tu décris ton perso, en dépit de son jeune âge, comme pouvant probablement battre n'importe quel guerrier normalement constitué (y compris les maitres d'arme, donc), il a probablement reçu la meilleure formation. Il est également à coup sûr une célébrité là-bas, pour son talent. Seul le fait qu'il ne soit pas en Cyrodiil depuis longtemps explique qu'il ne soit qu'au bas de la guilde des guerriers, etc...

Bref, je voulais surtout t'encourager à t'approprier l'identité Rougegarde que tu as donné à ton perso. A extrapoler la moindre des informations que tu pourrais trouver dans la GBT ou ailleurs et à distiller savamment tes extrapolations dans ton Rp pour le rendre plus riche.

8 )  Ma remarque sur le bouclier dwemer n'était pas pour que tu enlève celui-ci. C'était juste pour signifier qu'à l'inverse du jeu vidéo où la seule incidence est le poids porté et un indice de protection, en Rp chaque détail compte, tout est intégré en fonction du lore et de la logique. Ton perso pourrait fort bien faire recouvrir son bouclier de cuir pour le transporter sans que personne n'en devine l'origine, par exemple. Mais le MJ (ou toi) pourrait un jour décider que la dite couverture se déchire complétement  et que tu doives faire avec.  

D'ailleurs, « bouclier d'acier » ne veut en réalité par dire grand chose, à part qu'il sera lourd. Préfères-lui des termes indiquant sa forme et son usage, comme « targe », « pavois », « rondache »,... Il faut bien se rendre compte que la qualification des armes selon leurs matériaux prend généralement bien moins d'importance dans le Rp. Et que les « arcs de fer », « d'acier » ou autre sont une des plus grandes hérésies du jeu!

9) N'hésites pas à développer cette histoire, via un souvenir ou en retrouvant ta voleuse, par exemple, lorsque le Rp s'y prêtera.  



Et maintenant, le gros morceau.

1)

Voir le messageTrias, le 05 mars 2011 - 11:30, dit :

Ensuite, dans l'optique de rendre plus réaliste le rp par rapport au jeu vidéo, il est probable que seuls les mages ou certains prêtres/chamans connaissent l'usage de la magie (donc des sorts de soins). La guilde des guerriers est plus à comparer à une sorte d'organisation de mercenaires, comme au temps du moyen âge donc, bien trop occupée par ses missions, la formation au port de l'armure, au maniement des armes, à leur entretien, à la musculation, à l'endurance et à la gestion du groupe pour pouvoir enseigner la magie.

Et puis, qui l'y enseignerait ? Tu imagines un sergent instructeur des marines expliquer les arcanes et l'importance du Vouloir à un groupes de bidasses ?  public/style_emoticons/default/new_shocked.gif Tu t'imagines, en train d'expliquer à des militaires les principes de l'electrophysiologie cardiaque (de la médecine quoi). Tu pense qu'ils t'écouteraient ?

Ce ne serait pas très rp que ces mercenaires manient la magie en fait... Ils s'en méfieraient, la craindraient sur des ouïs dires, exactement comme le français moyen regarde avec circonspection quelque chose d'aussi utile qu'un vaccin.

Par contre il est probable que les blessures y soient fréquentes... donc on peut imaginer qu'il y ait un rebouteux dans chaque guilde, et que ton perso pourrait avoir appris à se servir de bandages pour protéger les blessures, voire même des strappings pour des entorse, ou encore à cauteriser certaines plaies.

L'apprentissage de toute magie y est hautement improbable.

La réciproque est vraie : mon personnage ne saurait probablement même pas tenir une dague efficacement. Parce qu'ya pas beaucuoup de profs guerriers dans une guilde des mages. public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

Voir le messageArakis, le 07 mars 2011 - 10:23, dit :

-Dernier point : je sais que c'est un peu idiot, surtout dans un univers où la moitié des persos maîtrisent la magie, mais existe t'il des allumettes ou quelque chose du même acabit ?

Voir le messageRaven Dumron, le 07 mars 2011 - 11:34, dit :

3 — L'omniprésence de la magie est assez mal assumée dans les jeux, je trouve. J'entends par là que si la magie est certes omniprésente dans les faits, je ne crois pas qu'elle le soit dans la théorie ; en effet, un monde où celle-ci est autant présente ne devrait pas s'organiser ainsi. Les travaux manuels devraient notamment être moins nombreux, et ainsi de suite. Pourtant, ce n'est pas le cas, et Tamriel est, à peu de choses près, très semblable à notre monde, quelques siècles plus tôt. Je partirais donc plutôt du principe que dans la théorie (ce qui nous intéresse donc pour le RP), les mages sont une sorte d'élite intellectuelle, et que la plupart doivent se contenter d'allumettes.

Voir le messageRubicante, le 07 mars 2011 - 12:05, dit :

Concernant les mages et la vision qu'on peut en avoir, cela dépend aussi des cultures.
Les rougegardes ainsi ont clairement une vision négative de la magie, qui est donc assez impopulaire dans Lenclume. C'est le contraire dans les sociétés brétonnes et altmers où être mage est souvent associé à une élite reconnue aussi bien par la noblesse que par le peuple.

En Cyrodiil, les mages sont "appréciés" et bien des nobles ont leur propre mage à leur service. Peut-être sont-ils perçus différemment selon la région Colovie/Niben, malheureusement Oblivion est loin d'être représentatif des clivages est/ouest que le lore officiel présente.

Voir le messagenood, le 07 mars 2011 - 12:50, dit :

3- je ne loupe jamais une occasion de faire allumer sa pipe à mon PJ d'un claquement de doigt (et encore, vous le verriez verrouiller les portes  en frappant dans les mains.) Pour sûr, la magie est intégrée au lore elderscrollien comme la science pure est à notre monde : incomprise par la plus grande partie de la population et maniée par une seule élite. c'est bien entendu une solution de facilité en ce qui concerne le jeu vidéo, et ça mériterait d'être étoffé. le post d'Ygonaar sur la glace en est un exemple tout à fait distrayant.
Il y a deux concepts majeurs dans ce que nous dit Trias.
-Le premier est l'équilibre des personnages
-Le second traite de l'ubiquité de la magie.


Pour le premier point, il faut prendre en compte que le mythe de Superman n'intéresse plus grand monde, du moins en France. Un héros n'aura du charme que s'il a des défauts, des faiblesses. Ton personnage étant déjà un bourrin ultime, il te faut maintenant crédibiliser au maximum cet aspect et lui trouver à contrario des lacunes dans d'autre domaine pour le rendre attachant. Ensuite, comme le souligne  Rubicante, la magie est culturellement mal acceptée dans le peuple de ton perso. Modifier ce point là a donc été une bonne chose.


Le second point est plus complexe. Tout le monde semble d'accord pour considérer que la magie dans Oblivion est très mal intégré dans le monde. Même si elle n'est réservée qu'à une élite, elle modifierait  considérablement le comportement des gens, comme le met en scène Nood avec son Magelame, et même de la société, comme le souligne sur quelques points le topic « SOS mage » (un prochain chapitre sur le papier et les messagers devrait d'ailleurs être pondu un jour). De plus, comme s'interroge Arakis, postuler que chaque habitant maitrise un sort de soin et un lancer de boule de feu apparaît comme du dernier absurde. Donc si on ne peut pas se fier à l'expérience de jeu, sur quoi se baser?

Le lore du jeu est souvent contradictoire. A un extrême, seuls les psijiques, une élite pratiquement inaccessible, maitrisent vraiment la magie. Galérion apportant des outils de simplification afin que cet outil soit utilisable par un cercle plus important, les mages de Tamriel, ce qui constitue tout de même une élite assez restreinte. A l'autre extrême, des textes comme « voyage en Argonie » décrit le moindre paysan argonien comme un illusionniste confirmé, une Barenziah jeune fille et à l'éducation tronquée comme pouvant user facilement d'invisibilité et de lévitation... Bref, on s'y perd.

Donc il ne reste plus que les avis personnels et un éventuel consensus du forum. Pour ma part il me semble :

*qu'il existe plusieurs formes de magie et plusieurs type d'enseignement : psijique, mage de guilde, ordre secret magique (nécromant), prêtre guérisseur, sorcière d'une maison d'un prince daedrique, chaman tribal, mentor de lame noire, …

*qu'il existe des créatures disposant de magie naturelle.

*Que certaine particularité des peuples semblent fort s'apparenter à de la magie. Ainsi les impériaux développeraient-ils culturellement un très subtil talent d'illusionniste dans leur art de convaincre. Les Rougegarde focaliseraient toutes leurs appétences magique dans leur redoutable transe guerrière. Quant à l'attaque de givre des Nordiques, elle serait un descendant dégénéré du légendaire Tu'um, mais ne départirait pas dans l'école de la destruction.

*Si le système de signe de naissance est un peu simpliste et  Gros Bill (une personne sur douze qui pourrait devenir invisible!), l'idée que des conjonctures astrales puissent influencer des talents magiques peut être intéressante à intégrer au Rp.

J'aurai tendance à considérer, pour ma part, qu'une large part de la population à un potentiel magique. Oh, pas grand chose, la plupart ne ferait pas vraiment la différence entre celui-ci et ce qui ferait d'eux un excellent artisan (au sens large). Ainsi un tavernier aurait une faculté incroyable de deviner l'état d'esprit de ses clients, un forgeron présenterait une résistance exceptionnelle à la chaleur, un gamin des rue deviendrait coursier car il arrive à cavaler sans se fatiguer ou voleur car les serrures céderaient « sans presqu'il y touche ». Bref, une magie instinctive, très personnalisée (à s'éloigner significativement de la liste de sort officielle) et d'un effet très limité. Cela donnerait en outre un charme particulier à chaque PNJ dont on développerait le talent. En revanche, pour dépasser cette appétence naturelle, il faudrait une enseignement complexe et rigoureux, réservé lui à un groupe restreint. Même si la forme de cet enseignement peut prendre plusieurs facettes.
Qu'en pensez-vous ?

Amitiés.

A ceux qui nous accusent de flood intempestif,

Sysops à l’âme obtuse et béotiens rétifs,
Je réponds qu’ils abusent dans leurs jug’ments hâtifs
Et qu’il n’y a meilleure muse qu’un RP bien actif !

Image IPB


#52 nood

nood

Posté 07 mars 2011 - 18:29

Voir le messageYgonaar, le 07 mars 2011 - 16:13, dit :

Pour ma part il me semble :

*qu'il existe plusieurs formes de magie et plusieurs type d'enseignement : psijique, mage de guilde, ordre secret magique (nécromant), prêtre guérisseur, sorcière d'une maison d'un prince daedrique, chaman tribal, mentor de lame noire, …

*qu'il existe des créatures disposant de magie naturelle.

*Que certaine particularité des peuples semblent fort s'apparenter à de la magie. Ainsi les impériaux développeraient-ils culturellement un très subtil talent d'illusionniste dans leur art de convaincre. Les Rougegarde focaliseraient toutes leurs appétences magique dans leur redoutable transe guerrière. Quant à l'attaque de givre des Nordiques, elle serait un descendant dégénéré du légendaire Tu'um, mais ne départirait pas dans l'école de la destruction.

*Si le système de signe de naissance est un peu simpliste et  Gros Bill (une personne sur douze qui pourrait devenir invisible!), l'idée que des conjonctures astrales puissent influencer des talents magiques peut être intéressante à intégrer au Rp.

J'aurai tendance à considérer, pour ma part, qu'une large part de la population à un potentiel magique. Oh, pas grand chose, la plupart ne ferait pas vraiment la différence entre celui-ci et ce qui ferait d'eux un excellent artisan (au sens large). Ainsi un tavernier aurait une faculté incroyable de deviner l'état d'esprit de ses clients, un forgeron présenterait une résistance exceptionnelle à la chaleur, un gamin des rue deviendrait coursier car il arrive à cavaler sans se fatiguer ou voleur car les serrures céderaient « sans presqu'il y touche ». Bref, une magie instinctive, très personnalisée (à s'éloigner significativement de la liste de sort officielle) et d'un effet très limité. Cela donnerait en outre un charme particulier à chaque PNJ dont on développerait le talent. En revanche, pour dépasser cette appétence naturelle, il faudrait une enseignement complexe et rigoureux, réservé lui à un groupe restreint. Même si la forme de cet enseignement peut prendre plusieurs facettes.
Qu'en pensez-vous ?

Amitiés.

Point de vue intéressant. Cela rejoint l'idée que je me fait de la chose magique. En fait, j'aurai tendance à comparer cela à l'oreille absolue. Selon wikipédia, 1 personne sur 10 000 la posséderait (d'ailleurs le taux me semble un peu bas, puisque je connais au moins deux personnes qui en font preuve, sans pour autant graviter dans les hautes sphères de la musicologie. fin du HS.) en réalité, on pense que sa distribution est largement plus élevée, de l'ordre de quelques pourcents, peut être 10%. On en rencontre pourtant assez peu ; puisque l'environnement notamment pendant l'enfance va provoquer ou au contraire empêcher son apparition (ça fait par contre consensus qu'un fils de compositeur a infiniment plus de chance de développer une oreille absolue que le fils de M. toulemonde.)

Pour développer l'oreille absolue, il faut donc : avoir des dispositions génétiques, grandir dans un environnement favorable, faire des études de musique.

Pour la Magie, j'imagine que c'est un peu pareil. Si admettons, 20% des nouveaux nés tamrielliques ont un don inné pour la magie, peut être 10% d'entre eux vont grandir dans un monde où la magie leur est explicitée ; parmi ces enfants, peut être la moitié arriveront a maitriser leur prédispositions et en user de manière consciente : et parmi eux, d'autres vont abandonner leurs études magiques pour des raisons diverses (familiales, financières, ...) et au final bien peu arriveront à un degré de maîtrise comme on peut en voir à la guilde des mages.
En parlant de la guilde, on peut facilement imaginer des recruteurs itinérants chargés de débusquer les enfants prédisposés en parcourant les campagnes, comme je l'ai fait dans la biographie de mon perso.

Après, cela n'est qu'une vision de l'apprentissage de la magie centrée sur les us des impériaux avec la guilde des mages en rôle central, et il est bien possible que tout cela varie fortement d'une région à l'autre (ex : shamanisme chez les orques et les khajits, apprentissage pus académique en Hauteroche et archipel de l'automne, etc.) et que la magie telle que nos PJ la manipule ne soit qu'une facette des différentes façons d'utiliser la puissance magique.

#53 Trias

Trias

Posté 02 avril 2011 - 10:52

Voir le messageYgonaar, le 07 mars 2011 - 16:13, dit :

-Le second traite de l'ubiquité de la magie.

(...)

Le second point est plus complexe. Tout le monde semble d'accord pour considérer que la magie dans Oblivion est très mal intégré dans le monde. Même si elle n'est réservée qu'à une élite, elle modifierait  considérablement le comportement des gens, comme le met en scène Nood avec son Magelame, et même de la société, comme le souligne sur quelques points le topic « SOS mage » (un prochain chapitre sur le papier et les messagers devrait d'ailleurs être pondu un jour). De plus, comme s'interroge Arakis, postuler que chaque habitant maitrise un sort de soin et un lancer de boule de feu apparaît comme du dernier absurde. Donc si on ne peut pas se fier à l'expérience de jeu, sur quoi se baser?

Le lore du jeu est souvent contradictoire. A un extrême, seuls les psijiques, une élite pratiquement inaccessible, maitrisent vraiment la magie. Galérion apportant des outils de simplification afin que cet outil soit utilisable par un cercle plus important, les mages de Tamriel, ce qui constitue tout de même une élite assez restreinte. A l'autre extrême, des textes comme « voyage en Argonie » décrit le moindre paysan argonien comme un illusionniste confirmé, une Barenziah jeune fille et à l'éducation tronquée comme pouvant user facilement d'invisibilité et de lévitation... Bref, on s'y perd.
Hum, j'avais laissé échapper tout ça. Intéressantes réflexions, Ygonaar, comme d'habitude !

Cependant, si je n'ai pas pu lire l'histoire de Barenziah dans l'ordre et d'un seul trait (mais je vais y remédier), et qu'il en a été de même pour « La Danse du Feu » (le voyage en Argonie que tu mentionnes), il ne me semblait pas y avoir vu employer la magie à tout va. Il faudra que je les relise.

Citation

Donc il ne reste plus que les avis personnels et un éventuel consensus du forum. Pour ma part il me semble :

*qu'il existe plusieurs formes de magie et plusieurs type d'enseignement : psijique, mage de guilde, ordre secret magique (nécromant), prêtre guérisseur, sorcière d'une maison d'un prince daedrique, chaman tribal, mentor de lame noire, …

*qu'il existe des créatures disposant de magie naturelle.
Rien à redire là dessus. :)

Citation

*Que certaine particularité des peuples semblent fort s'apparenter à de la magie. Ainsi les impériaux développeraient-ils culturellement un très subtil talent d'illusionniste dans leur art de convaincre. Les Rougegarde focaliseraient toutes leurs appétences magique dans leur redoutable transe guerrière. Quant à l'attaque de givre des Nordiques, elle serait un descendant dégénéré du légendaire Tu'um, mais ne départirait pas dans l'école de la destruction.

*Si le système de signe de naissance est un peu simpliste et  Gros Bill (une personne sur douze qui pourrait devenir invisible!), l'idée que des conjonctures astrales puissent influencer des talents magiques peut être intéressante à intégrer au Rp.
Mmmh, pour ma part je divergerai sur ce point. Si le système de signe astrologique est effectivement un moyen assez grossier d'équilibrer le jeu vidéo, il me semble que les mécaniques employées pour équilibrer les races sont tout aussi grossières. Ainsi, je vois assez mal un rôturier impérial se décider d'un coup à utiliser le sort « voix de l'empereur » pour imposer sa volonté à un marchand récalcitrant.  :mrgreen:

Et pis c'est pareil, j'imagine assez mal Olaf se décidant à congeler son stock de nourriture pour le lendemain via une capacité occulte à produire de la glace.

Pour moi ce sont de grosses ficelles utilisées pour équilibrer un jeu vidéo, et laissant sous-entendre que les impériaux ont une éloquence spontanée et une tendance naturelle à l'autorité. De même que les nordiques seront habitués à se protéger du froid, et serait naturellement moins sujets aux engelures et autres dommages que celui-ci engendrerait.

Du moins il me semble réaliste de le voir ainsi. :)

Citation

J'aurai tendance à considérer, pour ma part, qu'une large part de la population à un potentiel magique. Oh, pas grand chose, la plupart ne ferait pas vraiment la différence entre celui-ci et ce qui ferait d'eux un excellent artisan (au sens large). Ainsi un tavernier aurait une faculté incroyable de deviner l'état d'esprit de ses clients, un forgeron présenterait une résistance exceptionnelle à la chaleur, un gamin des rue deviendrait coursier car il arrive à cavaler sans se fatiguer ou voleur car les serrures céderaient « sans presqu'il y touche ». Bref, une magie instinctive, très personnalisée (à s'éloigner significativement de la liste de sort officielle) et d'un effet très limité. Cela donnerait en outre un charme particulier à chaque PNJ dont on développerait le talent. En revanche, pour dépasser cette appétence naturelle, il faudrait une enseignement complexe et rigoureux, réservé lui à un groupe restreint. Même si la forme de cet enseignement peut prendre plusieurs facettes.
Qu'en pensez-vous ?
L'idée d'une magie universelle ne me plait guère. Et elle est démentie à la fois par l'ambiance généralement médiévalo-romaine des ES (un aubergiste est un aubergiste, et non un illusioniste ayant raté son DEUG) et par la plupart des écrits concernant les mages. D'une part parce que ceux-ci sont craints (et on craint ce qu'on ne connait pas), d'autrepart parce que la magie est le plus souvent décrite comme réservée à une élite.

Ainsi les Psijiques, défendant férocement leurs secrets, s'insurgent contre Galérion parce qu'il permet à des quidams d'utiliser les services magiques de la guilde des mages. Ce qui supposent donc à la fois que ces quidams n'ont pas de services magiques par eux mêmes, et que cet ordre monopolisait clairement le savoir magique.

Ma vision personnelle ne surprendra peut-être personne, mais j'aime l'idée d'une magie mystérieuse, crainte par les masses, réservée à une classe dont les prodiges magiques éloigneraient du commun. Il y a dans les ES une société médiévale qui y est recrée, et qui est suffisament complexe et intéressante en soit sans qu'on vienne détruire son harmonie en rajoutant de la magie à tous les coins de rue.

Ainsi, je ferais l'analogie entre la médecine actuelle et la magie. Tout le monde n'est pas docteur en médecine, mais tout le monde sait que cela existe. Il existe plusieurs disciplines de médecine comme de magie, et certaines sont plus hermétiques que d'autres (dermato/néphro/hémato vs mysticisme/illusion/divination par exemple) au point de n'être vraiment comprises et maîtrisées que par certains spécialistes au sein même des mages/médecins. Il y en aurait au contraire des plus accessibles au point que certaines prêtresses/guérisseuses seraient susceptibles d'user de sorts de soins mineurs au milieu de tout un fatras d'herbes médicinales.

De même, il y a la médecine/magie classique vue par le monde occidentale, celle que nous connaissons avec les mages (qui seraient plus ou moins des docteurs en magie en fait)/et médecins classiques. Et les magies/médecines parallèles, plus exotiques, moins académiques : par exemple les langues et leur Tu'um, les sortilèges à base de nature révoltée des temples bosmer... et la magie argonienne que ton personnage aurait apris des prêtresses/chamanes de ton peuple.

Voir le messagenood, le 07 mars 2011 - 18:29, dit :

Pour développer l'oreille absolue, il faut donc : avoir des dispositions génétiques, grandir dans un environnement favorable, faire des études de musique.

Pour la Magie, j'imagine que c'est un peu pareil. Si admettons, 20% des nouveaux nés tamrielliques ont un don inné pour la magie, peut être 10% d'entre eux vont grandir dans un monde où la magie leur est explicitée ; parmi ces enfants, peut être la moitié arriveront a maitriser leur prédispositions et en user de manière consciente : et parmi eux, d'autres vont abandonner leurs études magiques pour des raisons diverses (familiales, financières, ...) et au final bien peu arriveront à un degré de maîtrise comme on peut en voir à la guilde des mages.
En parlant de la guilde, on peut facilement imaginer des recruteurs itinérants chargés de débusquer les enfants prédisposés en parcourant les campagnes, comme je l'ai fait dans la biographie de mon perso.
C'est également ainsi que je vois les choses.

Et je pense qu'Ygonaar lui même les perçoit ainsi. Les souvenirs de ton personnage, mâle pourtant censé être méprisé par les femelles de la caste chamane dominante, évoquent l'enseignement qui lui est fait sur l'utilisation des ténèbres précisément en fonction d'un potentiel qui aurait été décelé chez lui.

Ce qui suppose donc que la chose est rare. :)

Modifié par Trias, 02 avril 2011 - 10:55.


#54 Arakis

Arakis

Posté 02 avril 2011 - 15:07

Citation

Pour moi ce sont de grosses ficelles utilisées pour équilibrer un jeu vidéo, et laissant sous-entendre que les impériaux ont une éloquence spontanée et une tendance naturelle à l'autorité. De même que les nordiques seront habitués à se protéger du froid, et serait naturellement moins sujets aux engelures et autres dommages que celui-ci engendrerait.

Je serais également de cet avis, des affinités innées et plus liées à la génétique qu'à de la magie à proprement parlé.

Citation

J'aurai tendance à considérer, pour ma part, qu'une large part de la population à un potentiel magique. Oh, pas grand chose, la plupart ne ferait pas vraiment la différence entre celui-ci et ce qui ferait d'eux un excellent artisan (au sens large). Ainsi un tavernier aurait une faculté incroyable de deviner l'état d'esprit de ses clients, un forgeron présenterait une résistance exceptionnelle à la chaleur, un gamin des rue deviendrait coursier car il arrive à cavaler sans se fatiguer ou voleur car les serrures céderaient « sans presqu'il y touche ». Bref, une magie instinctive, très personnalisée (à s'éloigner significativement de la liste de sort officielle) et d'un effet très limité.

Selon moi c'est un point qui n'est pas inintéréssant à développer. Ca se rapproche pas mal de ce qu'on appelle un don caché (vous savez ce balayeur qui chante superbement, ce médecin qui a un style d'écriture incroyable etc ...) Là on approcherait plus des petits dons inconscient, quasiment impercéptible et même pour un mage (à moins que celui-ci la cherche avec attention) étant donné le fait que l'univers des ES est un univers fantasy selon moi ça cadre assez bien avec, après ce n'est que mon humble avis ...

Et j'y pense tant qu'on parle de magie, je pense qu'il faut s'interroger sur les objets magiques, leurs usages, la fréquence à laquelle on peut en trouver, leurs pouvoirs et les individus en ayant en leur possession. Selon moi c'est assez ridicule d'en trouver chez le marchand du coin et pour un prix pas si couteux que ça.
Wiwi de polystyrène 2010 du meilleur rpiste, c'est pas la grande classe ça ?

Sentenza sur l dit :

T'as pas besoin d'un cerveau si tu a google sous la main !

#55 Ygonaar

Ygonaar

Posté 02 avril 2011 - 17:59

Voir le messageTrias, le 02 avril 2011 - 10:52, dit :


Mmmh, pour ma part je divergerai sur ce point. Si le système de signe astrologique est effectivement un moyen assez grossier d'équilibrer le jeu vidéo, il me semble que les mécaniques employées pour équilibrer les races sont tout aussi grossières. Ainsi, je vois assez mal un rôturier impérial se décider d'un coup à utiliser le sort « voix de l'empereur » pour imposer sa volonté à un marchand récalcitrant.  

Et pis c'est pareil, j'imagine assez mal Olaf se décidant à congeler son stock de nourriture pour le lendemain via une capacité occulte à produire de la glace.

Pour moi ce sont de grosses ficelles utilisées pour équilibrer un jeu vidéo, et laissant sous-entendre que les impériaux ont une éloquence spontanée et une tendance naturelle à l'autorité. De même que les nordiques seront habitués à se protéger du froid, et serait naturellement moins sujets aux engelures et autres dommages que celui-ci engendrerait.

Du moins il me semble réaliste de le voir ainsi.

Plus la situation est caricaturalement magique, plus la Suspension Volontaire d'Incrédulité (SVI) est de facto difficile. Ainsi, des Nordiques qui bavent des glaçons, ça gène toujours un peu. Si l'on cherchait à rendre cette « capacité innée » cohérente dans une vision Rp, cela voudrait dire pour moi qu'il y a une proportion non négligeable de la population Nord qui arriveraient à développer spontanément une forme très limité, très faible, du Tu'um. Et bien sûr aussi que vu leur climat, les natifs de Bordeciel voir de Bruma sont mieux acclimaté au froid et peuvent trouver trop doux un hiver où il ne ferait « que » -10°C.

Pour le cas des impériaux, cela devient moins franc. Qu'un bouseux du port puisse, quand il s'investit « à fond » paraitre un moment plus sympathique, que l'on trouve ses blagues ou compliments lourdingues plus à propos, etc... ne me choquerait pas autre mesure. Évidemment, si l'on interprète cela comme une petite frappe utilisant sa « Voix de l'Empereur » (qu'il ne pourra donc pas réutiliser pendant 24h00'00'') pour faire plier le capitaine Lex, la SVI va en prendre un coup. Mais une description plus subtil d'un effet à peine perceptible, qui vaudra au voyou un « désolé mon gars, mais je vais encore devoir te coffrer » plutôt que de se prendre une grande tarte dans la gueule, pourquoi pas ?  Un peuple ayant une aptitude frisant le surnaturel à ponctuellement pouvoir imposer ponctuellement une perception empathique deviendraient certainement une civilisation très marchande, très orientée vers l'éloquence, et certainement la plus apte à fédérer les autres... Un peu ce que sont devenus les impériaux, non ?

Et pour les Rougegardes, j'aime assez l'idée que ce soit leur refus de toute forme de magie clairement identifiée comme telle qui ferait que leur potentiel magique se dériverait inconsciemment vers leur transes guerrières, culturellement bien plus acceptable. Car j'imagine sans peine que la fureur des orcs puissent être « génétique », mais en quoi les fils d'Akavir seraient si différents des autres humains pour développer des aptitudes si exceptionnels.

Et nous n'avons pas encore aborder les races elfiques, décrites dans la plupart des fictions comme éminemment magiques et si proches de Ehlnofeys dans les TES. Auraient-ils, eux, tous des aptitudes magiques?  




Pour l'astrologie, nous avons là encore un système simpliste et gros billiste. Mais si on en augmentait les variantes et atténuait les effets, cela pourrait donner des choses intéressantes à intégrer ? La répartition domaine/clergé/militaire chez les nobles ne pourraient plus être qu'en fonction de l'ordre de naissance mais établi selon un savant calcul « d'appétence astrologique » établi par des astrologues. Même si cela ne suffirait nullement d'avoir de bon gouvernants/prêtres/soldats de par lui même, les enfants auraient tendance à entrer dans le moule de ce que l'on attend d'eux. Ce qui augmenterait encore la croyance dans le système. Un peu comme l'effet du prénom, dans « l'Assassin royal ». Là aussi, il faudrait diversifier et intégrer sérieusement les capacité potentielle. Et il pourrait y avoir des conjonctures astronomiques plus ou moins rarissimes qui pourraient avoir des effets plus considérables, comme je l'ai postulé avec mon histoire de « nuit véritable ».




En bref, le système du jeu de « don inné » et de « signe astrologique » est certes extrêmement artificiel et illogique, mais il me semble être un défit de rp intéressant d'essayer de l'interpréter de manière fluide et cohérente.




Voir le messageTrias, le 02 avril 2011 - 10:52, dit :


L'idée d'une magie universelle ne me plait guère.

...
De même, il y a la médecine/magie classique vue par le monde occidentale, celle que nous connaissons avec les mages (qui seraient plus ou moins des docteurs en magie en fait)/et médecins classiques. Et les magies/médecines parallèles, plus exotiques, moins académiques : par exemple les langues et leur Tu'um, les sortilèges à base de nature révoltée des temples bosmer... et la magie argonienne que ton personnage aurait apris des prêtresses/chamanes de ton peuple.




Je suis bien d'accord que l'accès à une magie puissante, bien contrôlée et aux effets multiples doit rester l'apanage très hermétique d'une petite minorité. J'évoquais seulement la mise en œuvre d'une magie mineure et certainement largement inconsciente.

Pour en rester à ton analogie avec la médecine, cela inclurait ceux qui savent très bien masser même sans avoir de formation, ceux dont la simple présence rassure, ceux qui semblent pouvoir avoir un avis d'autorité et qui généreront donc un effet placébo, ceux qui arrivent à se persuader eux-même de la formidable efficacité du Prosac, les porteurs sains, ceux qui aurait une écoute exceptionnelle de leurs pulsions alimentaires... Bref, rien qui ne permette de justifier une quelconque compétence dans les puissants outils de la médecine moderne (ordre des Mages, Psijiques) ou même dans des pratiques plus traditionnelles, mais qui pourrait avoir un effet indéniable. Et de temps en temps, on pourrait même tolérer l'apparition d'un puissant mage autodidacte soignant le sida et les cancers avec des bains de siège, non ? … non, vraiment ? ;)







Voir le messagenood, le 07 mars 2011 - 18:29, dit :

Pour développer l'oreille absolue, il faut donc : avoir des dispositions génétiques, grandir dans un environnement favorable, faire des études de musique.

Pour la Magie, j'imagine que c'est un peu pareil. Si admettons, 20% des nouveaux nés tamrielliques ont un don inné pour la magie, peut être 10% d'entre eux vont grandir dans un monde où la magie leur est explicitée ; parmi ces enfants, peut être la moitié arriveront a maitriser leur prédispositions et en user de manière consciente : et parmi eux, d'autres vont abandonner leurs études magiques pour des raisons diverses (familiales, financières, ...) et au final bien peu arriveront à un degré de maîtrise comme on peut en voir à la guilde des mages.
En parlant de la guilde, on peut facilement imaginer des recruteurs itinérants chargés de débusquer les enfants prédisposés en parcourant les campagnes, comme je l'ai fait dans la biographie de mon perso.




Voir le messageTrias, le 02 avril 2011 - 10:52, dit :


C'est également ainsi que je vois les choses.

Et je pense qu'Ygonaar lui même les perçoit ainsi. Les souvenirs de ton personnage, mâle pourtant censé être méprisé par les femelles de la caste chamane dominante, évoquent l'enseignement qui lui est fait sur l'utilisation des ténèbres précisément en fonction d'un potentiel qui aurait été décelé chez lui.

Ce qui suppose donc que la chose est rare.




Ben oui, mais je ne vois pas en quoi c'est antinomique avec un « fond magique » largement étendu. Je le répète, je proposais ce dernier comme quelques choses de subtil, généralement à la limite de l'aptitude naturelle, et donc qui s'éloigne de ce fait significativement d'un monde à la Lanfeust de Troy.

Sinon, je pense en effet que la guilde des Mages doit avoir des recruteurs itinérants faisant passer des tests simples aux enfants afin de faire une pré-sélection. Les « positifs » se verraient incités à aller dans la grande ville la plus proche pour y subir un second « écrémage »... Vision plaidant bien pour une appétence graduelle et non booléenne à la magie. :)




Amitiés.


A ceux qui nous accusent de flood intempestif,

Sysops à l’âme obtuse et béotiens rétifs,
Je réponds qu’ils abusent dans leurs jug’ments hâtifs
Et qu’il n’y a meilleure muse qu’un RP bien actif !

Image IPB


#56 Trias

Trias

Posté 02 avril 2011 - 18:57

Voir le messageArakis, le 02 avril 2011 - 15:07, dit :

Et j'y pense tant qu'on parle de magie, je pense qu'il faut s'interroger sur les objets magiques, leurs usages, la fréquence à laquelle on peut en trouver, leurs pouvoirs et les individus en ayant en leur possession. Selon moi c'est assez ridicule d'en trouver chez le marchand du coin et pour un prix pas si couteux que ça.
Absolument.

D'ailleurs notre rp semble s'être spontanément régulé en la matière, car les fameux objets y sont rares en dehors de services spécialisés dans la magie. :)


Voir le messageYgonaar, le 02 avril 2011 - 17:59, dit :

Et de temps en temps, on pourrait même tolérer l'apparition d'un puissant mage autodidacte soignant le sida et les cancers avec des bains de siège, non ? … non, vraiment ? ;)
Dit comme ça, cela peut paraître risible. Ca t'en bouchera peut-être un coin, mais nombre de personnes finissent dans les hopitaux après s'être aperçues que leurs multiples tentatives de médecine ésotérique s'avèraient infructueuses. Et le bain de siège, c'est la version douce...  :rolleyes:

Citation

Plus la situation est caricaturalement magique, plus la Suspension Volontaire d'Incrédulité (SVI) est de facto difficile. Ainsi, des Nordiques qui bavent des glaçons, ça gène toujours un peu.
N'est-ce pas.  :green:

Citation

Pour le cas des impériaux, cela devient moins franc. Qu'un bouseux du port puisse, quand il s'investit « à fond » paraitre un moment plus sympathique, que l'on trouve ses blagues ou compliments lourdingues plus à propos, etc... ne me choquerait pas autre mesure. Évidemment, si l'on interprète cela comme une petite frappe utilisant sa « Voix de l'Empereur » (qu'il ne pourra donc pas réutiliser pendant 24h00'00'') pour faire plier le capitaine Lex, la SVI va en prendre un coup. Mais une description plus subtil d'un effet à peine perceptible, qui vaudra au voyou un « désolé mon gars, mais je vais encore devoir te coffrer » plutôt que de se prendre une grande tarte dans la gueule, pourquoi pas ?  Un peuple ayant une aptitude frisant le surnaturel à ponctuellement pouvoir imposer ponctuellement une perception empathique deviendraient certainement une civilisation très marchande, très orientée vers l'éloquence, et certainement la plus apte à fédérer les autres... Un peu ce que sont devenus les impériaux, non ?
C'est surtout grâce à Tiber Septim et à ses armées que les impériaux se sont imposés, en fait. :P

Tout le problème pour moi d'une magie de masse, même aussi diffuse que celle que tu décris se situe dans l'utilisation volontaire de celle-ci. Qu'il y ait de nombreux potentiels magiques, dans des peuples aussi liés à la magie que les brétons ou les elfes ne pose pas de problème. On peut supposer que non exploités (cf. la rencontre des facteurs génétiques et des facteurs environnementaux décrite par Nood), ils régresseraient et s'atrophieraient chez la plupart.

Nan, ce qui serait gênant dans ce que tu décris, outre le fait que la race confère d'emblée un potentiel magique, c'est que l'individu en ferait usage naturellement. Autrement dit, bibi décide ponctuellement d'arrêter de fuir le garde qui le harcèle, puis de penser très fort au mot magique qui lui permettra de faire ami-ami avec lui. Nan parce bibi a beau être un mendiant qui a faim, il peut à volonté devenir le respecté Mr Bibi, et depuis qu'il s'en est aperçu il n'est plus mendiant mais empereur, et, à ce titre, il n'a plus faim.

Jusqu'au jour ou le fidèle bras droit de son Altesse Bibi s'est aperçu que lui aussi pouvait (en croisant les doigts) persuader quiconque de ce qu'il voulait. Donc le bras droit est devenu calife à la place du calife, etc. etc.


Non franchement, outre le raisonnement par l'absurde, la possibilité de l'utilisation consciente de magie chez tout individu remettrait entièrement en cause le système social médiéval, basé sur les aptitudes et inaptitudes de chacun... parce chacun serait ponctuellement surnaturellement dopé. Et que donc le paysan n'aurait plus lieu d'être paysan, ni le marchand de marchander, ayant des possibilités bien plus faciles d'emploi à portée de main.

Citation

Et nous n'avons pas encore aborder les races elfiques, décrites dans la plupart des fictions comme éminemment magiques et si proches de Ehlnofeys dans les TES. Auraient-ils, eux, tous des aptitudes magiques?  
Encore une fois, ce qui me gêne n'est pas qu'une créature soit un tant soit peu magique, mais qu'ils sachent tous faire usage de la magie.

Même dans planescape (où la magie est omniprésente) l'Art reste étranger aux masses, pourtant abondamment surnaturelles de nature. Un tieffelin peut être éminement magique (tout comme un demi-elfe par exemple), et avoir des résistances surnaturelles aux éléments, s'il est un simple voleur il ne pourra en bénéficier que passivement, et non le déclencher volontairement... ce qui est pourquoi l'Art requiert un apprentissage.

Pour reprendre un exemple cadrant mieux avec les ES, un troll se régènère. C'est donc une créature magique. Mais il est incapable d'évoquer ponctuellement (contrairement à bibi) un sort de régénération sur lui même, c'est juste que ses cellules ont des capacités surnaturelles de réparation à des vitesses défiant l'entendement. Mais aucune utilisation consciente ne peut en être faite, le troll ne sachant probablement même pas ce qu'est la magie.

Donc je te concède que ton raisonnement est intéressant, mais voir des elfes noirs allumer leur pipe en claquant des doigts à tous les coins de rue me parait la meilleur façon de massacrer la cohérence et le réalisme qui apportaient tant par rapport au jeu vidéo. Pour moi, pour passer du potentiel magique à l'utilisation consciente requiert un savoir, issu d'un apprentissage (et donc un sujet relativement intelligent).

Ce n'est que mon avis.  :sorcerer:

Modifié par Trias, 02 avril 2011 - 19:10.


#57 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 17 août 2011 - 21:02

Coucou...


Il se trouve qu'à Bruma nous nous sommes embourbés dans la poudreuse...
Elenwel, Talia et moi-même voulons continuer le RP, mais Bruma est manifestement maudit... Aussi à nous trois on envisage de créer un nouveau scénario...

Celui-ci aura l'originalité de se dérouler en Shivering Isles, c'est assez osé, mais pourquoi pas...? :P
On commencera à l'Orée directement, ceci permettant plusieurs choses...
-Créer un nouveau PJ totalement neuf, qui n'a pas de racine dans le monde où il se trouve...
-Le PJ n'a pas besoin d'être fou au début du jeu, il se névrosera (ou pas) au fil du jeu...
-Des PJ d'autres fils peuvent être...recyclés, pour cela il faudra introduire une "porte dérobée" sur le fil actuel du PJ, pour permettre le changement de plan... Dans ce cas il faudra nous prévenir si ça intéresse quelque joueur que se soit... Le voyage est à priori sans retour, la folie ou la mort...!


Ce nouveau scénario s'ouvrira je l'espère avant la fin de la semaine, le temps de statuer sur ce qu'il arrivera à nos propres PJ et écrire le message d'ouverture...

#58 Nehluxhes

Nehluxhes

    Les mots s'arrêtent à TABRONEH.


Posté 17 août 2011 - 21:14

Oui, pourquoi pas...

Je me suis toujours tâté de rentrer dans le RP ou non, mais je suppose que c'est l'occasion rêvée et que je n'ai plus d'excuse pour ne pas le faire, parce que dans les SI, il y a bien moyen de jouer un dremora! :grin:

Ca se situerait plutôt à quelle époque? Pendant la crise d'Oblivion? Avant? Après?

#59 Elenwel

Elenwel

    Granny Smith Wiwi


Posté 17 août 2011 - 21:15

à noté que l'idée est d'avoir un mélange de joueurs de plusieurs groupes, histoire de changer un peu :) Pour l'occasion si certain veulent créer un double pj, ou un double de leur pj actuel(et se sentent de le faire), ça peut se faire sans soucis.

Edit : ce serait un plaisir de t'accueillir, Nelhuxes (et t'as vu, t'as vu je n'ai pas dit nelhuxtruc). Pour la date comme tout les rps, on est avant la crise d'oblivion (un ou deux ans), donc à priori, avant les marches grises.

Voir le messageD.A.D., le 29 avril 2013 - 21:21, dit :

Un avertissement d'Elenwel, c'est un avertissement qui en vaut deux : si tu n'en tiens pas compte, c'est toujours pour TA pomme, et en général, il ne fait pas de quartier. Mieux vaut éviter les pépins, ça empêche d'y laisser sa peau.

#60 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

Posté 17 août 2011 - 21:30

Vous savez que vous êtes des tortionnaires ? Annoncer ça quatre jours après que j'aie rejoint Chorrol !  :peur: :grin:

Si ça ne vous dérange pas de vous trimballer un orque bourru, je peux réfléchir à l'idée du double pj. Ou à celle de la porte dérobée.

En tout cas c'est très motivant que vous tentiez l'aventure en Shivering Isles.

Modifié par A'arab Zaraq, 17 août 2011 - 21:38.

Tout ce qui est dit est cuit.

#61 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 17 août 2011 - 21:32

Voir le messageNehluxhes, le 17 août 2011 - 21:14, dit :

parce que dans les SI, il y a bien moyen de jouer un dremora! :grin:
Techniquement oui, il est très facile de faire des extraplanaires (pour reprendre le titre de D&D) dans cette situation, l'Orée est là pour accueillir les nouveaux venus en SI, quels qu'ils soient...
Bien que les daedra restent un cas à part, la folie a peu de chance de les toucher, mais un drémora qui veut changer de maître pour Shéogorath peut être cocasse...


Pour la date, on sera dans le même flou temporel que pour les autres fils, quelques part entre Morrowind et Oblivion, si l'on date par rapport à Traven: après 3E431...
Je suppose donc qu'on sera à une ou deux "fournées" de "nouveaux venus" par rapport celle que l'on voit dans le jeu...
Ça signifiera qu'aucun des PNJ de l'Orée visible en jeu n'existera encore*, au contraire on risque de croiser des PNJ d'autres localités pendant leur névrosisation...
Il n'y aura donc pas de Marche Grise, nonobstants les cristaux de l'ordre de-ci de-là...


*Au détail près des deux sorcières de Sheogorath, Relmyna et Nanette...

#62 Raven Dumron

Raven Dumron

Posté 17 août 2011 - 21:36

Je plussoie le commentaire d'A'arab... c'est très tentant !
Vous allez dépeupler les autres fils à vouloir faire ça. :lol:

#63 Arakis

Arakis

Posté 17 août 2011 - 21:42

J'avoue que l"idée est des plus originales et je dois dire des plus séduisantes, je pense que si y'a moyen qu'on me fasse une petite place je l'accepterais avec un grand plaisir, faut juste que je trouve un perso qui fasse l'affaire.
Wiwi de polystyrène 2010 du meilleur rpiste, c'est pas la grande classe ça ?

Sentenza sur l dit :

T'as pas besoin d'un cerveau si tu a google sous la main !

#64 MangaShojo

MangaShojo

Posté 17 août 2011 - 21:44

Effectivement, fort intéressant tout ça, mais pour ma part, je serais plus pour le double pj (En m'en construisant un autre pour cette aventure), le fil de Chorrol étant assez bien entamé, je ne désire pas le lâcher ainsi ;)

#65 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

Posté 18 août 2011 - 00:03

Aie ! Pour reprendre ce qu'a dit Raven, vous allez finir par être victimes de votre succès.

Je tiens à préciser que si il venait à y avoir trop de participants à votre goût, je laisserais volontiers ma place aux intéressés qui ne font encore partie d'aucun fil, ou aux anciens qui ont déjà roulé leur bosse sur d'autres fils et qui veulent changer d'air.
Tout ce qui est dit est cuit.

#66 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 18 août 2011 - 07:35

Voir le messageA, le 18 août 2011 - 00:03, dit :

Aie ! Pour reprendre ce qu'a dit Raven, vous allez finir par être victimes de votre succès.

Je tiens à préciser que si il venait à y avoir trop de participants à votre goût, je laisserais volontiers ma place aux intéressés qui ne font encore partie d'aucun fil, ou aux anciens qui ont déjà roulé leur bosse sur d'autres fils et qui veulent changer d'air.
On est à l'Orée... :P

Le but de l'Orée est de rendre fou ses résidents, avant de les départager entre Mania et Dementia...
Un sur-nombre initial ne sera donc pas forcément gênant, puisque le groupe est fait pour être divisé *au moins* en deux sous-groupes...

#67 Near

Near

    Jamais très loin


Posté 18 août 2011 - 14:32

Bonjour !

Ce nouveau scénario  me donne une furieuse envie de me lancer dans ces rp qui me font de l’œil depuis quelque temps, s'il n'y a pas trop de monde et que je parviens à me décider rapidement quant à un éventuel personnage, mais ayant parcouru rapidement quelques échanges sur ce fil et d'autres, je me demandais si ma relative méconnaissance de l'univers sénovélinien ne serait pas un obstacle important ...

Je vais essayer de me soigner à grands coups de GBT en tout cas ^^
You come from nothing, you're going back to nothing. What have you lost ? Nothing !

#68 Raven Dumron

Raven Dumron

Posté 18 août 2011 - 14:35

Sénovéquoi ? :mrgreen:

Si tu veux dire Shivering Isles, vu que c'est du RP, c'est pas un problème : ton perso n'est pas plus censé connaitre que toi. :)

#69 Near

Near

    Jamais très loin


Posté 18 août 2011 - 14:46

Ce mot est-il déjà tombé dans l'oubli ? :green:

Ça fait référence aux Elder Scrolls en général, j'ai peur d'être un peu limité au moment de détailler l'historique et la personnalité de mon personnage sans faire d'erreurs et d'anachronismes ... A moins de jouer un amnésique sans histoire !

Pour les SI, je n'y ai pas joué depuis un certain temps mais en effet, ça ne sera pas plus mal que je n'en sache pas plus que mon perso.
You come from nothing, you're going back to nothing. What have you lost ? Nothing !

#70 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 18 août 2011 - 14:51

Voir le messageNear, le 18 août 2011 - 14:46, dit :

Ça fait référence aux Elder Scrolls en général, j'ai peur d'être un peu limité au moment de détailler l'historique et la personnalité de mon personnage sans faire d'erreurs et d'anachronismes ... A moins de jouer un amnésique sans histoire !
La fiche perso n'est définitive qu'une fois le PJ introduit dans le jeu, à part pour mentionner quelques faits très marquant dans l'historique (par exemple quand on ancienne PJ est devenue aveugle) ou pour tenir l'inventaire...
Donc on peut te signaler d'éventuelles incohérences après un premier jet au besoin... :)

#71 corneumuse

corneumuse

Posté 18 août 2011 - 15:06

Je ne participerais pas car je ne connais pas assez les shivering isles, et je pense ne pas être encore assez subtil, mais je lirai avec plaisir ce fil de Rp ;)
Mais c'est vrai que c'est innovant et ça pourrait être bien marrant à lire.
En tout cas bonne chance et bon rp :)

Modifié par corneumuse, 18 août 2011 - 15:06.


#72 Near

Near

    Jamais très loin


Posté 19 août 2011 - 14:41

Merci pour les réponses rassurantes, je vais essayer de me lancer donc ! J'hésite encore entre l'assassin Dunmer taciturne et mystérieux, la magicienne timide ou le légionnaire zélé et maladroit (mes persos principaux dans les jeux), avec un avantage pour le dernier quand même, un peu moins cliché et il irait parfaitement à Mania !

___

J'aurais une question à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse dans les règles du rp : est il "autorisé" de faire rédiger à son personnage une sorte de "journal" de rapports quotidiens (bon jusque là pas de problème, il fait ce qu'il veut) et surtout d'en présenter quelques extraits, étant donné que ces informations ne seraient pas connues des autres personnages à moins de lire ces écrits.

Je comptais m'en servir pour expliquer comment mon personnage s'est retrouvé dans la situation de départ de l'histoire, pour faire une mise en place un tout petit peu originale, et en profiter au passage, dans le cadre du scénario SI, pour montrer une éventuelle évolution vers la folie, mais comme le but n'est pas de raconter une histoire mais d'interagir avec les autres, je ne suis pas sûr que ça soit une si bonne idée ... :?

Merci !

Modifié par Near, 19 août 2011 - 14:42.

You come from nothing, you're going back to nothing. What have you lost ? Nothing !

#73 A'arab Zaraq

A'arab Zaraq

Posté 19 août 2011 - 15:03

Je sais pas si c'est autorisé mais en tout cas je trouve l'idée très bonne. C'est une manière de singulariser ton personnage, et ça peut ouvrir des pistes d'interraction aux autres participants. (On peut lire vaguement par dessus ton épaule en te traitant de scribouillard :orthoseveres:  ).
Tout ce qui est dit est cuit.

#74 Shadow she-wolf

Shadow she-wolf

    Le katana de la GBT


Posté 19 août 2011 - 16:49

Le style d'écriture varie selon les PJ ou les fils (les disciples de Sh'éam ont un style bien à eux notamment)
Tant que tu ne racontes pas ton histoire uniquement sous forme de journal, mais que c'est juste une façon de décrire la pensée intérieure de ton PJ, ça ne peut pas faire de mal à priori...
Mes deux anciennes PJ, au contraire de la petite nouvelle, sont à fond dans l'introspection et dans toutes les lignes que je fais avec, il n'y a au final que très peu d'actions et beaucoup de "pensées intérieures" normalement inconnu des autres PJ...


Le seul truc qui marche mal dans ce que j'ai pu voir, c'est la narration à la première personne...

Citation

mais comme le but n'est pas de raconter une histoire mais d'interagir avec les autres
Il y a *normalement* un scénario derrière chaque fil, donc si si, c'est une raconter une histoire... interactive... :P

#75 Not Quite Dead

Not Quite Dead

    Rincevent


Posté 19 août 2011 - 16:59

Voir le messageShadow she-wolf, le 19 août 2011 - 16:49, dit :

Le seul truc qui marche mal dans ce que j'ai pu voir, c'est la narration à la première personne...
Pour une raison simple: avec une multiplicité de narrateurs à la première personne, on ne sait plus qui fait quoi et c'est complètement décousu à la lecture.
« I was a soldier! I killed people!
- You were a doctor!
- I had bad days! »
John Watson, en train d'étrangler Sherlock Holmes, Sherlock - A Scandal in Belgravia (2012)
---------------
Vous aussi rejoignez les Fervents Partisans de l'Immuabilité Avatarienne!
---------------
VGM impénitent (était-il besoin de le préciser?)
---------------
Paterfamilias niv.IV




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)