Aller au contenu


[rp] Région De La Faille De L'ouest


  • Veuillez vous connecter pour répondre
54 réponses à ce sujet

#1 Arakis

Arakis

Posté 13 novembre 2007 - 19:18

[hrp] venant de Ald'ruhn [hrp]

Silk avancé suivit de Azura ils ne parlaient pas mais étaient au agets les bandits étaient nombreux dans cette région peut surveiller par la garde impériale, il se tournat vers Azura et lui demanda :

"Demoiselle Azura avais vous déjà vu le monde et voyagé à travers ?"

Modifié par Arakis, 31 décembre 2007 - 17:52.


#2 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 14 novembre 2007 - 12:35

"Malheureusement très peu, répondit-elle. J'ai déjà visité quelques ruines dwemers, toutes déjà contrôlé et sécurisé par la Guilde des Mages. Cela m'a permis de voyagé quelques peu, mais je n'ai jamais entrepris un réel voyage tel que celui que nous faisons maintenant. J'espère que tout ce passeras bien."

Azura ressentait toujours la joie, si maigre fut-elle, d'avoir été approuvé par Silk. Elle poussa un petit soupir et releva la tête, l'air rêveuse. Elle se sentait plus femme que jamais. Elle n'avait encore jamais ressenti ça. C'était agréable.

Mais que ce passait-il donc ?

Modifié par Thalivor Naïlo, 18 novembre 2007 - 15:16.


#3 Arakis

Arakis

Posté 14 novembre 2007 - 12:51

"Pour ma part je suis à peu prés tout le temps sur les routes à la recherche du plus étrange des animaux, son visage change dés que l'on lui en donne un et il ne peux garder le même nom bien longtemps, je suis donc ammené partout à sa recherche, des bals luxueux des seigneurs altmers aux jungles d'Elsweyr, ça en devient parfois comique à quel point cette creature s'enfuit pour ressurgir là où on l'attends le moins, par sa faute, ou grace à elle, j'ai visité à peu prés tout l'empire, ait fréquénté plus de nobles que je pourrais en compter, danser aux bras de nombreuses dames dont le nom m'était inconnu, porté des toasts à des causes illusoires, médis de dirigeant dont je ne savais rien si ce n'est leurs noms, ma bvie n'est composé que de ça , un éternelle voyage à la recherche d'une créature qui ne meurt jamais et qui pourtant est anihilé à chaque fois qu'on la trouve."

Il sourit en voyant l'air un peu déconcerté d'Azura qui sans doute s'imaginait une créature étrange et magique, cela se voyait elle n'avait jamais féquenté les riches et les influants, il ne parlait que de la politique.

Modifié par Arakis, 14 novembre 2007 - 16:20.


#4 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 14 novembre 2007 - 18:32

"Vous parlez bien entendu à l'imagé, je pense, répondit Azura. Un tel animal ne peut exister... Je vous serez grée de me renseigner sur ce dont il s'agit. A vous entendre, je penserais à la politique... Encore que non, ça ne colle pas. Peut-être la vérité... Mais non, ça ne colle pas à certaines parties de votre description..."

Elle se retourna vers Silk... Son teint avait légèrement rosé :

"Désolée, je pense à voix haute... C'est que, je n'ai que très rarement voyagé en compagnie de personne ne faisant pas partie de la "profession"..."

Elle avait honte... Elle venait de se ridiculiser devant Silk... Mais, d'où venait cette étrange idée ? Ca ne l'avait jamais perturbée de penser à voix haute devant quelqu'un... Pourquoi se sentait-elle plus honteuse devant lui que devant n'importe qui d'autre ?

Modifié par Thalivor Naïlo, 18 novembre 2007 - 15:17.


#5 Arakis

Arakis

Posté 14 novembre 2007 - 20:46

Silk sourit en entendant les reflexions de la bretonne puis dit

"Félicitations jeune fille il s'agit bien de la politque, vous verez peut être que chaque fois qu'il y a eu intrige dans l'histoire quand elle a été découverte, l'affaire est passé au mains d'une autre personne et ainsi de suite, cette créature change toujours de nom et de visage, vous êtes plutôt brillante mademoiselle Azura, dites moi sans vouloir être indiscret, avez vous ou possédez vous de la famille quelque part , cela me surprends que vous soyez seul ici?"

#6 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 17 novembre 2007 - 11:41

"De la famille ? répondit-elle. Cela fait longtemps que je n'en ai plus... C'était des incapables, pas assez puissants pour contrôler tout dérapage magique. C'est de cela qu'ils sont morts. Un mage m'as pris sous sa tutelle, mais il est lui même mort d'un accident magique... Ca arrive très souvent dans la profession, quand on se frotte à de la magie de trop haut niveau. Finalement, j'ai pris moi-même ma vie en main et me suis inscrite à la guilde des mages. Mais on ne peut pas vraiment appeler cela une famille."

Aucune émotion n'avait percé dans sa voix durant ce long discours. Ca vie passé, avec toute ces morts ne la touchais pas plus que ça. Mais il y avait des choses, comme elle l'avait appris à ses dépend, qu'il fallait mieux passer sous silence.

Modifié par Thalivor Naïlo, 17 novembre 2007 - 11:46.


#7 Arakis

Arakis

Posté 17 novembre 2007 - 11:55

Voyant la réaction d'Azura il se mordilla les lévres, je n'aurais pas du poser la question, gardant ses réfléxions pour lui il prit la parole

"Pour ma part je ne sais même pas ce qu'est devenue ma famille, je supose que eux aussi ont oublié que j'existais, ce qui est aussi bien pour moi je n'ai jamais été en trés bon termes avec mon pére, on se disputais souvent et un peu aprés notre derniére dispute j'ai pris un tournant involontaire qui a tout changé, depuis je ne l'ai plus revus.... mais je supose que je vous ennuie à vous raconté ma vie, je commence à me faire vieux"

Il sourit aprés la fin de sa phrase .

#8 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 17 novembre 2007 - 12:11

"Vous ? Vieux ? réagit instantanément Azura. Mais non... Ce n'est rien comparé aux radoteurs ancestraux peuplant les bibliothèque. Cela ne m'ennuie absolument pas que vous me racontiez un peu votre vie. Ca fait toujours un sujet de discussion. Il nous reste encore près de 15 kilomètre à parcourir, et aire tout ce trajet en silence est extrêmement ennuyeux. Tout sujet de  conversation, aussi frivole soit-il, est le bienvenue."

Azura était en train de passer dans une des rares phases où elle avait besoin de parler. Cela arrivait de temps à autre, elle sentait le besoin irrépressible de parler de tout est de rien, juste pour avoir une discussion avec quelqu'un. Cela se passait habituellement avec des personnes avec lesquelles elle se sentait à l'aise... et elle se sentait très à l'aise avec Silk.

Modifié par Thalivor Naïlo, 18 novembre 2007 - 15:17.


#9 Arakis

Arakis

Posté 17 novembre 2007 - 13:09

Il sourit en entendant la bretonne, puis dit

"Voyez vous je préfére garder certains aspects de ma vie secrets, non pas parsque je cultive le mistére, c'est une histoire de sécurité, pas pour moi mais pour autrui, si je vous révelé toute ma vie je vous mettrais plus en danger qu'autre chose, vous me pardonneré j'éspere ces cachoteries"

Il finit sa phrase en arborant un sourire énigmatique

Modifié par Arakis, 17 novembre 2007 - 17:05.


#10 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 17 novembre 2007 - 19:56

"Ah... D'accord"admit-elle avec regret. Il continuèrent la route tout deux plongé dans leur pensée. Une petite demi-heure après, il arrivait à un grand tournant vers le Sud. Pendant près de deux heures, il continuèrent ainsi à descendre vers le Sud. Puis, arrivés à un nouveau croisement, après consultation rapide des cartes et des panneaux, ils repartirent vers l'Ouest. Ils continuèrent de marcher pendant environs une heure, quand enfin la cité se profila sur l'horizon. Un petit quart d'heure après, ils étaient dans Caldéra. Très peu de paroles avaient été échangées pendant ce voyage, et seul quelques généralités avaient été énoncées lors de ces prises de paroles.`

[HRP]vers Caldéra[/HRP]

Modifié par Thalivor Naïlo, 18 novembre 2007 - 17:29.


#11 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 12 janvier 2008 - 10:49

[HRP]Venant de Caldéra[/HRP]

Cela faisait quelque minute qu'ils étaient parties de la ville de Caldéra, et Azura se sentait déjà mal à l'aise sur cette scelle. Cette méthode de monter était quand même inconfortable. Elle bougea quelque peu son assise. C'était un peu plus confortable, mais guère mieux... Si seulement elle pouvait enlever cette saleté de robe... Monter à califourchon était déjà bien plus confortable... Enfin, pour l'instant, l'enlever était impossible, et elle ne voulait pas se risquer à la couper. Déjà elle était trop belle pour cela, et puis elle ne savait ce qu'elle risquait de ressentir. Elle se tourna vers Silk et lui sourit. Le voir lui faisait du bien.

#12 Arakis

Arakis

Posté 16 janvier 2008 - 13:03

Ils cheminaient depuis 10 minutes et Silk voyait déjà l'inconfort d'Azura, il eu un petit sourire, se rappelant ses propres débuts lorsqu'il montais les poneys du vieux fermier qui vivait non loin de chez lui, ses vieux souvenirs lui faisaient chaud au coeur, il n'y pensais que rarement et ne cherchais jamais les plus agréables, voyant qu'Azura lui faisait un sourire il lui rendit celui-ci et pour tuer le temps se mit à fredonner un air de Val Boisé, utilisant ses faibles connaissances en illusion il matérialisa une petite silhouette argentée qui dansait sur le pommeau de sa selle, le soleil brillait fort, tout semblait calme .

#13 Cowboy

Cowboy

Posté 16 janvier 2008 - 20:39

Ils avaient de la chance, le beau temps était au rendez-vous, mais après seulement une poignée de minutes de voyage, une morosité ambiante s'installa.

Azura, apparement mal à l'aise sur sa selle, ne cessait de changer de position afin d'en trouver une confortable et Silk, qui avait commencé a siffloter, se lança dans des tours de magie.

Ils paraissaient peu inquiet des dangers guettant les voyageurs sur ces routes désertes.

Malgrès la vigilance constante dont Levy essayait de faire preuve, elle se laissa peu à peu entrainer par la relative insouciance de ses amis.

" Dites moi, Azura, que cherchons nous exactement? Des reliques dwemers?" questionna Levy.

Elle avait questionné la magicienne afin de rompre le silence établi depuis le départ, mais ce n'était pas non plus une question dénuée d'interêts.

Modifié par Cowboy, 16 janvier 2008 - 20:44.


#14 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 17 janvier 2008 - 09:09

"Un livre, répondit Azura en faisant une grimmace et en recherchant une énième fois une bonne position sur la selle. Il se nomme "Karohntéchahnfa", ce qui, en dwemer, veut dire "La magie des Aedras". Malheureusement, je ne sais rien de plus. J'espère pouvoir en trouver plus dans ce livre."

Azura reréfléchit à ses propre paroles. Mouais, même si elle trouvait quelque chose, ce serait surment incompréhensible... Mais elle ne désespérait pas. Elle arriverait à déchiffrer ce livre et comprendrait cette magie. Elle en tait sûr.

#15 Arakis

Arakis

Posté 20 janvier 2008 - 21:08

Alors qu'Azura parlait avec Levy, Silk s'arrêta de chanter et dissipa son illusion, sa main se porta lentement à son épée, se tournant vers les deux jeunes femmes il dit tout en souriant

"Levy, Azura, derrière là bute à ma gauche, il y a quatre hommes embusqués, je doute que l'on puisse s'en sortir sans combattre, tenez vous prêtes, j'ouvrirais la marche, si ils ont des arcs Azura couvre moi avec un sort de bouclier, dés que nous aurons passé ce panneau je chargerais, si vous avez une prière adresser à un dieu quelconque faite le maintenant"

#16 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 21 janvier 2008 - 18:59

Azura haussa les épaules.

"Bof, pourquoi les Dieux nous écouteraient-ils plus maintenant qu'à un autre moment... Mais bon, voilà pour toi Silk."

Elle s'approche de Silk et posa la main sur son épaule en fermant les yeux. Elle se concentra quelques instant pour que son mana se répande dans son corps. C'était difficile de faire abstraction de la selle. Elle prit donc deux ou trois minutes pour atteindre une libération suffisante pour lancer le sort qu'elle voulait lancer. Une douce énergie agréable et constructive l'envahit. Elle l'orienta vers sa main qui fut envahie de picotement qui s'intensifia au fur et à mesure que l'énergie s'accumulait. Elle coula lentement  hors de sa main et commença à se diperser autour de Silk. Zut ! Aussitôt une des mains d'Azura jaillit et vint se placer devant la poitrine de Silk tandis que l'autre passait dans son dos. Elle canalisa l'énergie entre ses deux mains. Elle s'y rangea bien gentiment. Ouf ! Elle pouvait reprendre l'élaboration du sort. Elle écarta peu à peu les mains et la sphère s'agrandit jusqu'à englobé Silk et son cheval. Voilà, la taille serait parfaite. Bon, le plus dur restait à faire. Cette énergie était encore immatérielle, il fallait la rendre solide... Elle se concentra et essaya de rapprocher son énergie de celle qu'elle ressentait quand elle se trouvait proche d'un rocher. Elle senti la barrière commencer à devenir solide sous ses doigts. Bien. Encore un peu... La solidité de la barrière s'intensifia. Azura s'arrêta quand elle sentit qu'elle aurait pu s'appuyer contre la barrière sans risquer de passer à travers. Ses bras retombèrent le long de son corps. Ce sort l'avait bien fatigué...

"Voilà, normalement, tu devrais être efficacement protégé contre les attaques physiques. Par contre, je devrais me concentrer pour maintenir ton sort. Et vu la puissance, je ne pourrais rien faire d'autre, à part tenir sur ma selle et guider mon cheval. Je compte sur vous pour les maintenir à distance."

Elle se tassa sur sa selle et reprit sa semi-transe. Ils arrivaient au poteau.

Modifié par Thalivor Naïlo, 21 janvier 2008 - 19:09.


#17 Arakis

Arakis

Posté 21 janvier 2008 - 20:53

Silk sentit le sort d'Azura l'englober, il fit un signe à Levy et lui dit

"Dés que nous serons à porté si il y a un archer je le tuerais d'un couteau de lancer, je ne pourrais pas me défendre pendant mon lancer je compte sur vous pour me couvrir, si vous êtes prête ?"

Il jeta un oeil à la colline des fumés en montaient encore, ces idiots tendent une embuscade et n'éteignent pas leurs feux, bande d'idiots.

#18 Cowboy

Cowboy

Posté 23 janvier 2008 - 18:59

"Dés que nous serons à porté si il y a un archer je le tuerais d'un couteau de lancer, je ne pourrais pas me défendre pendant mon lancer je compte sur vous pour me couvrir, si vous êtes prête ?"

Silk semblait se préparer pour le combat, alors qu'Azura achevait de lui préparer un sort de bouclier. La magicienne semblait fatiguée, mais restait concentrée, afin de maintenir le sort actif.

Levy se dégagea les bras de sous sa cape, et en sortit son épée, flambant neuve, avnt de sauter de son cheval, et de le laisser derrière un buisson près d'eux.

" Je te couvre, répondit Levy, mais j'y vais à pied, et je les prend de flanc. Prêt? "

Levy se faufila dans la végétation, puis se trouva hors de portée de vue de ses amis.

#19 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 27 janvier 2008 - 17:10

Les brigands apparurent au milieu du chemin. Azura ne broncha pas. Elle semblait ne pas les voir. En tout cas, elle n'y faisait pas attention. Elle était entièrement concentré sur le sort. Deux cordes se détendirent, suivit directement du sifflement que produisent les flèches en traversant l'air. Il y eut un bruit sec. Une des flèches avaient heurté le bouclier de Silk. Azura sentit le choc au plus profond de son arc, mais le bouclier tint bon. Il était fait pour.

Mais il n'y eut pas de deuxième choc sur le bouclier. La flèche ne visait pas son bénéficiaire, mais son lanceur. Le deuxième archer, peut-être plus intelligent, avait compris que Silk n'avait pas pu lancer ce bouclier, et avait vu la concentration d'Azura. Elle ne voyait pas la flèche arriver. Elle en pouvait pas la voir. Il y eut un bruit de chair tranché. Elle avait eut de la chance. Bien qu'intelligent, le tireur ne devait pas toujours bien viser. La flèche s'enfonçant tout de même profondément dans la jambe d'Azura. Elle se plia sur sa selle. Le bouclier vacilla. Azura grogna, mais tint bon. Il s'intensifia de nouveau. Elle laissa la flèche dans sa jambe pour éviter une hémorragie. Elle tenta de faire abstraction de la douleur. Elle se concentra encore plus sur le bouclier. Elle rendit plus brillant. Ca ne changerait rien, mais ça les impressionnerai peut-être. Elle se perdit entièrement dans son sort.


#20 Arakis

Arakis

Posté 27 janvier 2008 - 17:36

Silk sourit en voyant l'efficacité du bouclier d'Azura, celui-ci s'effaça dés qu'il la vit touché par une flèche, lançant sa monture au galop il fondit sur les deux archers, le premier n'eu pas le temps d'en encocher une que quinze centimètres d'acier s'enfonçaient dans son oeil, le second eu le réflexe de rouler à terre pour éviter le projectile qui lui était destinée, Silk bondit à terre et dégaina, l'archer n'ayant pas le temps de sortir une arme il lui trancha le gorge et se tourna vers les deux autres brigands qui s'avançaient l'épée en main.

#21 Cowboy

Cowboy

Posté 28 janvier 2008 - 13:35

Levy apparut soudainement sur le coté gauche des brigands et sauta à pieds joints sur le brigand le plus proche. Celui-ci fût propulsé sur son collègue, et les deux se retrouvèrent par terre.
Elle se releva prestement, puis planta sa lame dans la gorge d'un des bandits toujours au sol. Ecartant du pied l'épée de fer de son complice, elle plaqua au sol le bandit, et lui mit une bonne droite afin qu'il comprenne qu'il ne fallait plus qu'il bouge.

"
On dirait que toi et tes potes vous avez mal choisi vos proies, lui dit Levy. Alors, vous êtes combien dans le coin? Il y en a d'autres, des abrutis dans ton genre? "

L'homme secoua la tête en lui répondant:

" Non, on était tout seul, on pensait qu'à quatre c'était suffisant pour braquer des voyageurs."

" Alors tu peux me dire qui était le malin que j'ai surpris en train de préparer un sort à seulement quelques mètres de vous? Un voyageur peut être? "ricana Levy.

Elle était effectivement tombé sur un mage prêt à les attaquer, mais généralement ils sont vraiment nuls au corps à  corps, et elle n'avait pas eu de mal a sans débarrasser. Mais il l'avait ralentit, ce qui avait permis à ses complices de blesser Azura.



#22 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 28 janvier 2008 - 20:37

LA douleur reprenait le dessus. C'était horrible. La flèche ne devait pas être uniquement faîtes de fer... ou en tout cas, le fer devait être enduit d'une autre substance. De toute manière, elle devait réagir. Mais elle ne pouvait pas lâcher me boucler de Silk. C'était soit elle, soit lui... Elle ne pouvait se résoudre à choisir. Et pendant ce temps, la douleur augmentait. Toute sa jambe était maintenant paralysée.

Finalement, si elle mourrait, il mourrait aussi. Peut être qu'une fois guérie, elle pourrait tenter de le sauver. Les brulures causés par le poison commençait à se faire sentir dans son ventre. Elle se concentra pour se soigner un minimum. Cela ralentirais au moins la progression du poison. Mais elle ne pu pas se concentrer suffisamment. Le poison atteint son estomac qui se révulsa. Elle sentit la bile lui monter à la bouche. Elle vomit. Quand son estomac fut vide, elle commença à cracher du sang. C'était horrible. La douleur était insupportable. Elle sentit son corps glisser lentement. Non ! Ce n'était pas le moment. Elle tenta d'obliger son esprit à rester dans son corps. Mais elle ne put. Elle s'évanouit.

***

Le corps d'Azura tomba lentement. Heureusement, elle s'était positionné sur de l'herbe. Seule quelques contusions légères suivirent sa chute. Mais ça ne la réveilla pas. Au contraire. Elle semblait être plongé dans un sommeil profond, très profond. Mais au moment où elle touchait le sol, une légère brise se leva. Une femme apparut à côté d'Azura, semi-matérielle. Elle effleura légèrement la mage de la main.

***

Tout était noir. Elle n'y voyait rien. Soudain, une femme apparut devant elle. Elle était belle. Un visage fin, de long cheveux châtain, une peau légèrement hâlé.


"Pourquoi te laisse tu mourir, demanda-t'elle ? Ta volonté et ta magie devrait être suffisamment puissante pour vaincre ce poison."

Azura fut d'abord surprise par la violence de cette déclaration. Puis sa nature reprit le dessus.

"Qu'est-ce que vous dîtes, répondit-elle sur le même ton. Si je suis là, c'est à cause de ce poison. Si j'avais pu le vaincre, ça ferait longtemps que je l'aurais fait. Qui êtes vous pour prétendre mieux me connaître que moi même ?"

L'apparition pris un air désolée, dépitée, un peu triste.

"Désolée si j'ai été trop violente tout à l'heure. Je ne voulais pas te blesser. Magiquement parlant, tu es bien plus puissante que ce que tu crois. Je t'ai fait don de certaines choses, ce n'est pas pour que tu meure dans ce bête combat."

Le visage d'Azura se radoucit.

"Mais, qui êtes vous, demanda-t'elle ?

-Ta protectrice, répondit simplement la femme, alors que lorsqu'elle écartait les mains, une lumière apparu, faisait voler ses cheveux comme ceux d'Azura."

Azura se sentit tomber. Alors que sa vision se brouillais, elle cru voir une lune et un soleil stylisé...

***

Azura ouvrit les yeux. La douleur revint. Le poison était toujours là... Azura concentra son énergie. Elle la libéra totalement dans tout son corps. Elle augmenta, augmenta l'énergie de chacun de ses membres. La douleur se transforma en chaleur intense. Le poison brûlait. Elle poussa un soupir de soulagement et plongea aussitôt dans une sorte de transe sans rêve réparatrice. Elle avait utilisé trop d'énergie aujourd'hui... Autour d'elle, le combat continué.


#23 Arakis

Arakis

Posté 29 janvier 2008 - 17:54

Alors que Levy se livrait à un interrogatoire suffisamment musclé du brigand, il se tourna vers les deux archers qui gisaient dans leur sang, contrairement au deux autres ils portaient des manteaux de bonnes qualité trop propre pour avoir été volés à des marchands, prenant l'arc du premier qu'il avait tué et son carquois il le lançât à Levy, il se tourna vers Azura et vit qu'elle était tomber au sol, croyant tout d'abords que les inconforts de sa selle l'avait fait tomber il ne s'inquiétât pas, quand il vit qu'elle ne se levait pas il courut vers elle et se pencha sur elle, ses cheveux argentés formés une corolle autour de son visage, le sol autour d’elle était couvert de sang, soudain il sentit une chaleur émaner de son corps, en un flash et soudain Azura se mit respirer plus lentement et profondément, rassurer il déposa un baiser sur son front et inspecta sa blessure au genou, il grinça des dents, ce genre de blessure était des plus douloureuses et pour un peu Azura aurait perdue l’usage de sa jambe, les muscles sectionnés, prenant un tissu à la selle de son cheval non loin il prit la hampe et enveloppa la partie qui dépassait de la blessure, et tira d’un coup sec, alors que le sang coulait il compressa la blessure avec le tissu et banda la blessure du mieux qu’il pus, se relevant il murmura à l’oreille d’Azura



« Nous sommes à peine ensemble qu’on commence à avoir des problèmes, la vie de couple commence à me faire peur. »

#24 Cowboy

Cowboy

Posté 30 janvier 2008 - 12:59

Levy avait appris du voleur que ses potes archers utilisaient souvent des poisons sur leurs flèches, c'est pourquoi elle s'affola quand elle vit Silk se précipiter sur Azura. Elle était couchée par terre, et semblait en transe.

Levy se leva prestement et s'enfonça dans les buissons à la recherche du corps du mage bandit. Si les archers utilisaient des poisons, ils devaient obligatoirement avoir un antidote au cas où ils s'empoisonneraient avec.
Arrivée près du corps, Levy le fouilla, et trouva plusieurs fioles dans la besace du mage.
L'une d'entres elles était sûrement l'antidote.

Elle retourna près de ses compagnons, et tendit les fioles à Silk, qui avait déjà porter les premiers soins à Azura.

" Tiens, j'ai trouvé ça là-bas, je pense que le contre-poison est parmi elles... mais pour savoir laquelle c'est... "

Modifié par Cowboy, 30 janvier 2008 - 13:00.


#25 Thalivor Naïlo

Thalivor Naïlo

    Fauteur sur gages


Posté 06 février 2008 - 18:15

Azura ouvrit difficilement les yeux. La lumière l'éblouit. Tout son corps lui faisait mal d'une lutte contre le poison, qui n'était pourtant pas des plus dangereux). Elle entendit Levy poser sa question :

" Tiens, j'ai trouvé ça là-bas, je pense que le contre-poison est parmi elles... mais pour savoir laquelle c'est... "

Elle ouvrit lentement la bouche. Il ne lui restait plus de force. C'était dur. Elle parvint tout de même à articuler :

"C'est... c'est bon... Le poison ne coule dans mes veines. Il me faut... juste...... du .......repos."

Sa tête retomba sur le côté. Elle était de nouveau évanouie.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)