Aller au contenu


- - - - -

La Géobiologie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
52 réponses à ce sujet

#26 Cogite Stibon

Cogite Stibon

    Théoriquement moddeur


Posté 19 janvier 2007 - 22:53

Oui, c'est ça la vraie démarche scientifique.
On sait que ce que les théories ne seront jamais complétement vraies, et que les prouver réellement est impossible. Et on cherche en permanence à les remettre en question. Du coup, celles qui réussissent à survivre à ce traitement permettent des prédictions très fiables.

Quand j'entends des gens remettre en cause la science en général parce qu'on a trouvé des erreurs dans telle ou telle théorie, ça me fait bondir : c'est justement ça le fonctionnement normal de la science.

Cogite

Tout droit vers le non-linéaire !
It's not the engine, it's the writing.
HERMA MORA ALTADOON AE


#27 vifsorbier

vifsorbier

Posté 20 janvier 2007 - 00:07

 Ami du Minéral, le 19.01.2007 à 02:14, dit :

Tous les travaux réalisés par des scientifiques ne l'ont été que dans leur propres laboratoires, ce qui est évidement sujet à caution. :)
Salut,

Dans un premier temps les scientifiques peuvent travailler reclus dans leurs labo/centre/cave mais la démarche scientifique leur impose de faire une publication de leurs résultats et de la méthode utilisée pour y parvenir...
C'est alors là que les choses sérieuses commencent pour la communauté scientifique qui va mettre à l'épreuve la véracité de ce qui est avancé en essayant de trouver les failles et, s'il n'y en a pas, valider l'expérience ou la théorie.

Il est vrai que les journalistes faisant de la vulgarisation scientifique ne mettent pas assez l'accent sur cette véritable épreuve du feu pendant laquelle tous les spécialistes interressés tentent de prendre en défaut une théorie novatrice (ou la méthodologie d'une expérience nouvelle) afin de l'éprouver... tout en sachant que de nouvelles connaissances pourront la remettre en question dans le futur.

On nous assène souvent au 20h00 les nouvelles théories comme si toute la communauté scientifique était unanime et définitivement convaicue ...
C'est,à mon avis, cette manière simpliste de présenter les choses qui ne permet pas au grand public de comprendre vraiment ce qu'est la démarche scientifique.

Pour revenir à ta citation je dois dire que si un génial scientifique dit réussir n'importe quoi dans son labo en refusant de  passer au crible par ses pairs il n'est absolument pas crédible ...
On tombe dans la croyance et chacun est libre de faire confiance pour combler son besoin de coire, ça ne me dérange pas tant que cette croyance n'apporte que des choses positives au croyant et à son entourage...

Modifié par vifsorbier, 20 janvier 2007 - 00:13.

dicton gobelin : "Quand vous mourrez de faim en compagnie d'un troll, le troll meurt de faim le dernier".

#28 Ami du Minéral

Ami du Minéral

Posté 20 janvier 2007 - 01:45

Citation

"les matériaux de construction radioactifs, la ligne à haute tension qui passe dessus, le vieux poste de transformation au fond du jardin": non puisque traditionnellement ça n'existait pas, mais le Feng Shui en Chine a aussi évolué et certains de ses praticiens s'intéressent aussi aux formes de pollution modernes, aux sources d'électricité, etc.
"les vents, l'exposition solaire, l'humidité, la faille qui coupe la maison en deux, la terre du jardin récupérée dans l'ancien cimetière local": bien sûr que le Feng Shui s'y intéresse, tu es même en plein dedans ! :beat:
Je que nous n'ayons un problème de terme, pour toi je fait du feng-shui, et pour moi tu fais de la géobiologie et tu penses en géobiologue ... :D

Le feng shui traditionnel ne s'est jammais intéressé aux failles ! Ou alors dans sa version ancienne ...

Citation

Pour revenir à ta citation je dois dire que si un génial scientifique dit réussir n'importe quoi dans son labo en refusant de passer au crible par ses pairs il n'est absolument pas crédible ...

C'est évident !

Citation

Les pseudos-sciences cherchent à se donner une apparence scientifique en utilisant des résultats chiffrés, des théories et des calculs, mais ne suivent pas cette démarche, et reposent à un moment ou un autre sur des théories non réfutables.
Entièrement d'accord, je pourrai citer plusieurs exemples ... mais je ne le ferai pas ( j'ai pas envie d'un procès sur le dos)

Citation

Mais il est tout à fait possible de faire de la géobiologie - ou n'importe quelle recherche de connaissance - en suivant la démarche scientifique.

Toujour d'accord, j'ai bien assez de scientifiques dans mon entourage et dans ma famille pour m'être penché sur la question ! :)

Bien bien ...

Maintenant que la glace est brisée ...

Un petit travail pratique :

Premiers travaux sur des pierrres

Modifié par Ami du Minéral, 20 janvier 2007 - 01:50.

Vous pensez que je suis un peu fou ?

Ne vous méprenez pas je suis juste toqué et piqué ...

Venez visiter mon blog : https://bren-ar-kamalar.skyrock.com/

Mes colonies sur Fo4 : ici


#29 Mordicus

Mordicus

    Philippe Risoli & Muppets show


Posté 20 janvier 2007 - 02:01

 Ami du Minéral, le 20.01.2007 à 01:45, dit :

Je que nous n'ayons un problème de terme, pour toi je fait du feng-shui, et pour moi tu fais de la géobiologie et tu penses en géobiologue ... :)
Je ne connais rien à la géobiologie, je ne connais un peu le Feng-shui...

Citation

Le feng shui traditionnel ne s'est jammais intéressé aux failles ! Ou alors dans sa version ancienne ...
Le feng shui étant un savoir traditionnel, je parle évidemment de sa version ancienne et chinoise (et non de ses versions new-age occidentales qui viennent de je ne sais où...), dont le substrat existe forcément dans le feng-shui des praticiens modernes en Chine. Et dans ce savoir traditionnel, la présence de failles (et de nombreuses autres formations géologiques) sont prises en compte et sont importantes. Je te l'assure.
(Ultra)VGM récalcitrant et moddeur allergique aux jeux vidéo.

#30 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 20 janvier 2007 - 10:42

 Ami du Minéral, le 20.01.2007 à 01:45, dit :

Un petit travail pratique :

Premiers travaux sur des pierrres
Le problème,
c'est que tu part avec des postulats et des dénomination qui ne tienne pas compte de la démarche scientifique:

Citation

confèrent des caractéristiques qualitatives de masse, de densité, de dureté, d'énergie, etc
énergie pour un caillou posé ?
oui, c'est égal a zéro.

Citation

Pour simplifier, on pourrait détecter la quantité et la qualité d'énergie "vitale" qui est présent dans le lieu, et que peut donner la roche.
énergie vitale ?
c'est la fameuse énergie je suppose ?

Citation

terrain neutre, c'est-à-dire qu'il ne donne ni ne prend d'énergie
énergie vitale ?




Citation

Et on cherche à détecter une modification de l'énergie du lieu. On détecte alors une très légère modification autour du caillou sur une distance de vingt à trente centimètres.
comment on detecte ?






La démarche scientifique impose deux choses :
1- mettre en place un cadre d'étude qui fait que le phénomène a observé peut etre reproduit autant de fois que nécessaire, ce qu'on appelle la méthodologie.
(lacher une pomme a deux mètres du sol et mesurer le temps nécessaire a sa chute)
2- permet d'avoir des phénomènes mesurable, dont on peut évaluer la quantité sur une échelle de valeur.
(si le mètre étalon a une unité choisie de manière plus ou moins discutable, toutes les unités qui en découlent restent cohérentes vis avis d'elle)


Bref:
comment détecte t'on une "modification de l'énergie" ? comment la mesure t'on ? comment "voir" la bulle de 20 a 30 centimètres ?




A première vue, ca me semble peu fiable comme "expérience" car peu rigoureu.

Surtout au vu de la conclusion :

Citation

Nous pouvons nous demander à quoi servait cette énergie, probablement pour soigner, pour créer des lieux de vie, d'habitat, pour créer des lieux sacrés, d'invocation, etc. Ils n'avaient pas notre confort de vie, ni nos connaissances en matière d'armement (heureusement), pas beaucoup de distractions… La connaissance des énergies devait apporter une certaine ascendance d'un sorcier, d'un shaman ou d'un grand prêtre sur ses fidèles. Un surplus d'énergie devait permettre aux guerriers et aux chasseurs une grande endurance. Somme toute, c'était une source de pouvoir non négligeable.

Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#31 Nenfëa

Nenfëa

    Le poisson bavard de Kalendaar


Posté 20 janvier 2007 - 12:17

 Angel Eyes Sentenza, le 20.01.2007 à 10:42, dit :

énergie pour un caillou posé ?
oui, c'est égal a zéro.
Pas tout à fait, un caillou même immobile a une certaine énergie potentielle de pesanteur (qui n'est de valeur nulle qu'au niveau du sol - dumoins si on l'a pris pour référence - mais même un gravier s'élève à un ou deux centimètres au dessus), une énergie potentielle chimique, bref l'immobilité ne signifie pas l'absence d'énergie ! ;)
Edit : et le dégagement de chaleur accumulée ! :D OK, je sors ! :green: :huhu:


Outre cette petite chicanerie, ce que j'ai lu me gène énormément aussi. Loin de se démarquer de la science pure et dure, puisque la géobiologie n'en est manifestement pas une, loin de tenter de te rapprocher des sciences humaines où, manifestement, du bon pourrait être trouvé, tu tentes de te raccrocher à des points scientifiques :

- en les maîtrisant manifestement mal

- sans fournir les précisions attendues nécessaire à une compréhension (et non à une interprétation) de tes propos

- en refusant d'aller trop loin "parce que c'est dangereux". Sérieusement, la bombe atomique est dangereuse, pourtant j'en connais le principe et je suis loin d'être le seul. Ce n'est pas parce qu'on a des notions dans un domaine qu'on sera capable de le recréer réellement, ni même qu'on tentera de le faire. Là, tu te drapes de mystère, mais ça entre complètement dans le cadre de cette citation de vifsorbier à laquelle j'adhère complètement :

Citation

Pour revenir à ta citation je dois dire que si un génial scientifique dit réussir n'importe quoi dans son labo en refusant de passer au crible par ses pairs il n'est absolument pas crédible ...
Eh bien si un génial géobiologiste dit que c'est vrai mais refuse de nous en donner les clefs, il n'est pas plus crédible ! ;)

Bref, à chercher à acquérir une crédibilité dans la science dure, tu perds tout le bénéfice que tu aurais pu gagner en cherchant à te rapprocher des sciences humaines. C'est bien dommage et si la géobiologie est à cette image, je vais bien vite réviser mon jugement à son égard.


Voilà quelques commentaires sur ce que j'ai lu dans ton lien pour rectifier des points qui m'ont heurté :
Spoiler

Modifié par Nenfëa, 20 janvier 2007 - 12:24.

Nenfëa

- Les yeux, Bouh, vise les yeux!
- Pouiiiiiic!!!

Le monde de Gilbertus devenu réalité : Kalendaar!
Il était une fois un site vachement bien avec plein de nistoires dessus... ah, vous la connaissez déjà ?!

Wiwi d'or 2006 du plus serviable ! Tadaaaaaaaa !

#32 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 20 janvier 2007 - 12:22

 Nenfëa, le 20.01.2007 à 12:17, dit :

 Angel Eyes Sentenza, le 20.01.2007 à 10:42, dit :

énergie pour un caillou posé ?
oui, c'est égal a zéro.
Pas tout à fait, un caillou même immobile a une certaine énergie potentielle de pesanteur (qui n'est de valeur nulle qu'au niveau du sol - dumoins si on l'a pris pour référence - mais même un gravier s'élève à un ou deux centimètres au dessus), une énergie potentielle chimique, bref l'immobilité ne signifie pas l'absence d'énergie ! :wacko:
Oui oui,
et tu oublis aussi le dégagement, en soirée, de la chaleur accumulé durant la journée.  :laughing1:



PAf!
moi aussi je sais chipoter!   :wacko: :green:
Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#33 Nenfëa

Nenfëa

    Le poisson bavard de Kalendaar


Posté 20 janvier 2007 - 12:27

Je corrige de suite ! :laughing1:

(ben on peut même plus chipoter sans qu'on chipote notre chipoterie ici... mais que font les admins ? :green:)
Nenfëa

- Les yeux, Bouh, vise les yeux!
- Pouiiiiiic!!!

Le monde de Gilbertus devenu réalité : Kalendaar!
Il était une fois un site vachement bien avec plein de nistoires dessus... ah, vous la connaissez déjà ?!

Wiwi d'or 2006 du plus serviable ! Tadaaaaaaaa !

#34 vifsorbier

vifsorbier

Posté 20 janvier 2007 - 15:17

 Ami du Minéral, le 20.01.2007 à 01:45, dit :

Bien bien ...

Maintenant que la glace est brisée ...

Un petit travail pratique :

Premiers travaux sur des pierrres
Merci, à mon tour,

Maintenant que la glace est brisée et que nous flottons tous, maintenant, dans une eau énergisante je peux vous révéler à mon tour que je suis le détenteur d'une technique ancestrale... et reconnue dans les milieux autorisés.

En effet je maîtrise l'art ancien du biodrainage énergétique & thérapeutique.
Technique complexe remontant aux babyloniens de la taille et du palissage des végétaux afin de drainer leur énergie vitale pour rester en forme et même de se soigner.

Prenons un arbre de qualité ... le sorbier ,par exemple, seul au milieu d'une prairie uniformemément composée de graminées, vulgairement               appelées herbes, de légumineuses comme le trèfle blanc et d'autres plantes neutres mais sans indésirables et sans cailloux.

On peut détecter l'aura diffuse d'énergie vitale qui enveloppe l'arbre et constater qu'elle a une forme trés douce et uniforme allant jusqu'à 50m.

Si on étudie le cas de deux sorbiers distants de 100m dans cette même prairie on peut constater que leurs auras d'énergie se rejoignent pour former une aura unique ayant la belle forme d'un os à moelle.
Mieux encore si on remplace le deuxième sorbier par un épicéa (grand ami du sorbier cf lien au dessus) on peut voir un renforcement des deux auras qui fusionnent.
A l'inverse si on remplace l'épicéa par un gincko biloba on mesure une rétractation des auras et donc une diminution de l'énergie vitale.

Tout ceci pour dire que ce savoir n'est pas sans danger pour celui qui le maîtrise mal.

Grace à une méthode particulière de palissage je peux déformer cette aura d'énergie et la diriger, je peux même la concentrer grace à une technique de taille singulière et complexe.

Aprés des années de pratique et de recherches parmis les rares connaisseurs de cet art je peux combiner les effets de mon travail sur plusieurs végétaux (bosquet d'arbres, parterre de fleurs, haies,...) et ainsi créer des jardins dont l'aura vitale est trés importante et bénéfique.

Je ne peux en dire plus sur la méthode de taille que j'utilise pour focaliser les auras d'énergie en un point, créant ainsi une petite zone (2 m² env) thérapeutique. La stricte application de cette méthode et le choix des familles de plantes est crucial pour éviter des effet indésirables tel que le drainage inverse non réciproque ou bien l'atrophisation synaptique du patient.

C'est pourquoi je ne peux révéler complètement ici ce savoir antique mais je suis heureux de voir que nous sommes deux à porter un secret immémorial utile mais dangereux.

L'ami du végétal reste prêt à révéler sa science
dés que l'ami du minéral sera en mesure de donner des explications claires concernant:
                 - la définition d'énergie vitale
                 - la méthode de détection
                 - la définition
d'un terrain neutre (il ne donne ni ne prend d'énergie???)


Je retourner dans ma futaie mais pour le plaisir de la science je vous laisse avec mon ami le concombre masqué.


edit: abominable erreur réparée, j'avais noté que le trèfle blanc est une plante neutre au lieu de légumineuse ...
arf! j'ai senti le vent du boulet de reproches frôler mes feuilles... j'en ai la chlorophylle toute retournée  :laughing1:

Modifié par vifsorbier, 20 janvier 2007 - 20:58.

dicton gobelin : "Quand vous mourrez de faim en compagnie d'un troll, le troll meurt de faim le dernier".

#35 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 20 janvier 2007 - 15:47

Il est plus facile, vifsorbier, de se montrer moqueur que critique....
Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#36 vifsorbier

vifsorbier

Posté 20 janvier 2007 - 16:13

 Angel Eyes Sentenza, le 20.01.2007 à 15:47, dit :

Il est plus facile, vifsorbier, de se montrer moqueur que critique....
Ce n'est pas une moquerie mais une démonstration par l'absurde que sans étayer ses propos on ne fait appel qu'au bon vouloir du croyant...
Alors qu'avec une démonstration scientifique on s'appuie sur des faits vérifiables par d'autres et mieux encore ... reproductibles.

Ma critique en découle car en posant mes trois questions basiques je ne fais que pointer les faiblesses de ce que j'ai quand même pris la peine de lire dans "premiers travaux sur des pierres"... et son couplet final sur le danger pour les débutants qui permet d'éluder toutes les explications... un peu court!

Ceci n'empêche pas le fait que j'apprécie les jardins qu'ils soient végétaux ou minéraux zen... qu'elles que soient leurs vertues cachées.

Modifié par vifsorbier, 20 janvier 2007 - 16:21.

dicton gobelin : "Quand vous mourrez de faim en compagnie d'un troll, le troll meurt de faim le dernier".

#37 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 20 janvier 2007 - 16:40

Ce n'est pas une demonstration,
ce sont des sarcasmes, donc on en reste la, merci d'avance!


Maintenant,
tes trois questions,
je les aient deja relevées et nenfea a remit une couche.
Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#38 Ami du Minéral

Ami du Minéral

Posté 21 janvier 2007 - 02:27

Bonsoir à tous

Citation

Le problème,
c'est que tu part avec des postulats et des dénomination qui ne tienne pas compte de la démarche scientifique:
Quel postulats et dénominations - j'aimerai que tu précises pour que je puisse répondre ! :P

Citation

1- mettre en place un cadre d'étude qui fait que le phénomène a observé peut etre reproduit autant de fois que nécessaire, ce qu'on appelle la méthodologie.
(lacher une pomme a deux mètres du sol et mesurer le temps nécessaire a sa chute)
2- permet d'avoir des phénomènes mesurable, dont on peut évaluer la quantité sur une échelle de valeur.
(si le mètre étalon a une unité choisie de manière plus ou moins discutable, toutes les unités qui en découlent restent cohérentes vis avis d'elle)

Le phénomène que je décris peut être reproduit autant de fois que nécessaire.

Le phénomène est mesurable à l'aide d'un géomagnétomètre par exemple (ou d'un queconque appareil permettant de détecter les variations du champ magnétique local) pour les techniciens ou de manière empirique pour les autres.
Je ne donne pas d'échelle de valeurs à cause de la diversité des unités utilisées suivant la méthode employée.



Citation

Citation

Pour simplifier, on pourrait détecter la quantité et la qualité d'énergie "vitale" qui est présent dans le lieu, et que peut donner la roche.

énergie vitale ?
c'est la fameuse énergie je suppose ?

Citation

terrain neutre, c'est-à-dire qu'il ne donne ni ne prend d'énergie
énergie vitale ?

Je sais qu'on a un problème de terme, j'ai essayé de simplifier, si j'avais voulu utiliser les termes correctes, j'aurais parlé de phénomène lié à la délocalisation de l'objet provoquant des EIFs tranformant le caillou en objet phéniste. Il faudrai prendre en considèration la possibilité d'une production de champs de taofel induisant de l'avecum ... je vous fais grâce de la suite. :shocked:

Quand je veux parler d'énergie vitale, je dit énergie vitale, sinon c'est énergie tout court ! :green:





Citation

A première vue, ca me semble peu fiable comme "expérience" car peu rigoureu.
As-tu essayé ? C'est peu fiable parce que tu t'arrêtes à ta vision du phénomène : à priori ça ne peu pas fonctionner !

J'ai donné ce lien pour vous faire essayer quelque-chose pas pour une obtenir une critique litéraire !

Citation

comment on detecte ?

Eh bien c'est simple, ce sont tes émotions qui seront afffectées en premier, je ne parle pas d'appareils, ni d'outils (pendules, rods, baguettes de sourcier, lobe antenne ...), je parle de la réaction de ton être dans ce phénomène. Oui ! je sais ! Les RBB vont rigoler à en faire tomber le plafond sur leur tête ...


Citation

Surtout au vu de la conclusion :
Qu'est ce qu'elle a ma conclusion ?

Citation

tu tentes de te raccrocher à des points scientifiques :

Lesquels ?

Citation

- en les maîtrisant manifestement mal
Encore ce problème de vocabulaire ?

Citation

Eh bien si un génial géobiologiste dit que c'est vrai mais refuse de nous en donner les clefs, il n'est pas plus crédible ! :D

Les clefs sont données, il suffit simplement de les essayer, pas de lire leur nom !

Si j'ai donner ce lien c'est pour vous permettre de tester ce que je dis, et non de me croire sur parole.

Citation

Bref, à chercher à acquérir une crédibilité dans la science dure, tu perds tout le bénéfice que tu aurais pu gagner en cherchant à te rapprocher des sciences humaines. C'est bien dommage et si la géobiologie est à cette image, je vais bien vite réviser mon jugement à son égard.
J'ai parlé de science moi ? C'est vous (dans l'ensemble) qui cherchez absolument à raccrocher la géobiologie aux sciences que vous pensez connaître ! Je n'ai parlé que d'assemblage de techniques ! J'ai dit que des scientifiques s'étaient intéressés à la géobiologie, mais ça ne veux pas dire que la géobiologie est une science, je dirais plutôt que c'est un art !

Citation

- la définition d'énergie vitale
- la méthode de détection
- la définition d'un terrain neutre (il ne donne ni ne prend d'énergie???)

Si Vifsorbier dit wiwilandais l'ami du végétal, est capable de faire ce qu'il a décrit, il n'a pas besoin de mes précisions, il connait les réponses ! Sa métode est peutêtre un peu complexe ... mais je le laisse développer, il se fera une joie de nous éclairer, nous que la nature n'as pas favorisé (tu n'aurais un perso de type Aldmer, par hasard ? )

Bon trève de plaisanteries ...

la métode de détection j'en ai déjà parlé, l'énergie vitale, je vous laisse chercher, le terrain neutre, c'est vrai que ça demande une précision ...

Pour les géobiologues (je précise sinon on va encore me reprocher Dieu sait quoi !), la neutralité d'un lieu correspond, à un lieu qui est parfaitement équilibré entre les energ... (vous me direz quel terme utiliser) montantes (qui viennent de la terre) qu'on appelle "cosmique" (problème de terme), et celles descendantes (qui vont à la terre) qu'on appelle "tellurique" (que voulez-vous c'est comme ça). En général, une personne normalement constituée, se "sent bien et léger" dans une énerg... dite cosmique (le terme vient probalement de là), "mal et lourd" dans une énrg... dite tellurique.

Voilà pour la neutralité ...

Pour l'énergie vitale : (c'est pas moi qui ai écrit)

Le magnétisme vital tiré de "Ondes de vie, Ondes de mort"

Concernant la remarque finale qu'on ne manquera pas de me reprocher, je vous conseille de chercher des informations sur Bélizal, Chaumery et Morel auteurs entre autre du "Traité de physique microvibratoire" que je ne vous conseille pas de lire ...

Citation

j'ai quand même pris la peine de lire dans "premiers travaux sur des pierres"... et son couplet final sur le danger pour les débutants qui permet d'éluder toutes les explications

C'est bien là le problème tous le monde a lu mais personne n'a essayé :shock:

Modifié par Ami du Minéral, 21 janvier 2007 - 03:37.

Vous pensez que je suis un peu fou ?

Ne vous méprenez pas je suis juste toqué et piqué ...

Venez visiter mon blog : https://bren-ar-kamalar.skyrock.com/

Mes colonies sur Fo4 : ici


#39 vifsorbier

vifsorbier

Posté 21 janvier 2007 - 03:47

 Ami du Minéral, le 21.01.2007 à 02:27, dit :

Citation

Le problème,
c'est que tu part avec des postulats et des dénomination qui ne tienne pas compte de la démarche scientifique:
Quel postulats et dénominations - j'aimerai que tu précises pour que je puisse répondre !

Le phénomène que je décris peut être reproduit autant de fois que nécessaire.
Sort de sa cachette et risque un oeil aux alentours pour vérifier la présence du cryptomodérateur AES...

Salut,

Pour être plus constructif j'ai cherché un exemple réel d'expérience scientifique en rapport avec le sujet et je l'ai trouvé à l'ERTAC... en voici une partie représentative.
Spoiler
  ---------------------------------------------------------          
1- But précis de l'étude:

L'objectif du travail est de déterminer si le champ électromagnétique (CEM) émis par les téléphones portables (fréquence 900 Mhz) induit chez la tomate une réponse rapide et systémique mettant en jeu des acteurs des voies de réponse aux stress. Ceci permettant d'avancer l'hypothèse que ce type de rayonnement est perçu par les plantes comme un stimulus environnemental.

2-définir le contexte (c'est le même que pour l'ami du minéral):

Les êtres vivants ont toujours été soumis sur terre à diverses contraintes ou agressions environnementales telles que les variations météorologiques, les rayonnements ultraviolets, ou les attaques d'autres organismes, pathogènes. Il est démontré depuis longtemps que les plantes perçoivent ces signaux et y répondent de manière à adapter leur développement à ces contraintes. En particulier, des mouvements rapides et transitoires de calcium constituent l'une de premières manifestations de ces réponses, et l'étape initiale d'une cascade de transduction menant à la régulation de l'expression de gènes spécifiques.

Depuis le développement des réseaux de distribution électrique puis, plus récemment la communication sans fil, l'exposition des êtres vivants aux champs électromagnétiques a considérablement augmenté. De nombreuses installations humaines émettent des CEM : les lignes électriques basses et hautes tensions, l'ensemble des appareils de communication sans fil dont la radiotéléphonie, les émissions radio AM / FM, les télévisions (VHF), les radars, les appareil IRM, les appareils électroménagers dont les fours à micro-ondes, etc.

3- Présentation détaillée et précise des conditions de l'étude:(ici en résumé)

Pour développer une stratégie adaptée à l'étude de l'effet des CEM sur le vivant, les travaux se doivent de maîtriser complètement les caractéristiques des champs utilisés ainsi que les mesures effectives de ceux-ci. Ces conditions ne sont réalisées que par l'utilisation de matériel scientifique approprié. Ensuite, cet équipement doit être associé à l'étude d'un modèle vivant choisi pour sa simplicité et les variations biologiques observées ne doivent pas mettre en jeu des techniques de détection complexes, être bien étudiées dans la littérature, facilement reproductibles et intervenir dans un délais très court.

L'équipement utilisé au cours du présent travail, une chambre réverbérante à brassage de mode (CRBM )  garanti un contrôle complet des paramètres du CEM émis qui est de plus homogène et isotrope, et assure la mesure de tous ces paramètres en temps réel, ce qui permet de reproduire les travaux par la suite. La CRBM est mise à notre disposition par le Laboratoire des Sciences et Matériaux pour l' Electronique et l' Automatique, LASMEA.

Le modèle choisi, la tomate (Lycopersicon esculentum), répond aux caractéristiques d'un modèle vivant « simple »
notamment par ses exigences nutritives, sa culture aisée, son immobilité et sa croissance rapide. La tomate a aussi été choisi pour ce travail car c'est un modèle couramment utilisé dans les études sur la réponse au stress chez les végétaux.

Le travail réalisé ici ce veut novateur dans le sens ou l'équipement utilisé (CRBM) et le modèle choisi (tomate) constituent des conditions expérimentales relativement simples qui assurent la maîtrise du stimulus (contrôle de l'émission et mesures en temps réel du CEM Radio Fréquence RF). De plus, l'étude s'intéresse aux effets des CEM RF sur le vivant dans les quelques minutes suivant la stimulation ce qui permet d'établir un lien formel entre la stimulation et la réponse observée.
-----------------------------------------------------------------------
cékoidonc la CRBM
Spoiler
Voilà,
-------------------------------------------------
Existe-t-il une étude similaire sur les modifications de champs électromagnétique induites par des cailloux/roches/minéraux ou bien des mesures dans des logements témoins (environnement contrôlé) concernant l'influence de tel ou tel minéral ?
Ce n'est pas une agression, c'est juste une question... visiblement il y a un souci avec les différents termes utilisés et cela doit pouvoir être explicité, je vois que tu as commencé ... continue à préciser.
Par exemple dés que tu parles de champ magnétique ou électrique c'est parfaitement détectable et mesurable sans faire appel à la kabbale...

Pour te mettre à l'aise ami du minéral je peux te dire que, par ex, j'utilise parfois des médicaments homéopathiques même si les principes sont totalement contestés par de nombreux scientifiques... je suis un pragmatique ... que ce soit l'effet du médicament ou du placebo ce qui m'importe c'est d'aller mieux (et si c'est grace à des billes de sucre tant mieux, ça veut dire que c'est mon corps se soigne seul) alors si un beau menhir dans mon petit jardin apporte un bienfait (au moins esthétique) je suis prêt à tester à condition d'étudier consciencieusement le maximum de cas avant.

edit:

Citation

Citation

comment on detecte ?
Eh  bien c'est simple, ce sont tes émotions qui seront afffectées en  premier, je ne parle pas d'appareils, ni d'outils (pendules, rods,  baguettes de sourcier, lobe antenne ...), je parle de la réaction de  ton être dans ce phénomène. Oui ! je sais ! Les RBB vont rigoler à en  faire tomber le plafond sur leur tête ...
Dis comme ça on est dans la subjectivité et l'arbitraire le plus total ...si chacun se fait sa petite opinion dans son coin en ayant testé et adapté ce qu'il a réussit à comprendre tant bien que mal de tes explications.
Il existe dans les sciences humaines des méthodes d'études du comportement permettant d'étudier des groupes humains hors laboratoire. (sentiment de bien-être, réponse au stress,...).

Citation

C'est bien là le problème tous le monde a lu mais personne n'a essayé :shocked:
En pratiquant depuis de nombreuses années tu dois bien connaître des exemples d'études scientifiques sur le sujet, il serait étonnant qu'aucun chercheur n'ait tenté, une fois au moins, une approche rationnelle du phénomène pour le caractériser.

Je viens de lire Le magnétisme vital tiré de "Ondes de vie, Ondes de mort"
Piouff!!! eh bé!!! j'ai, bien sur, particulièrement aprécié "Le Tronc d'Arbre - Le Corps Polarisé et l'Aura"
Je suis heureux d'avoir produit mon sarcasme avant sinon j'aurais été taxé de plagiat en plus (je peux en remplir des pages comme ça)

Allez avoue que tu travaille pour Beth Soft et que tu nous fais tester un nouveau background pour les mages des elders scrolls....

:green: je sors ... Sent arrive (pas taper
Image IPB)... bipolarisation transdimensionnelle je m'éclipse...pouf!Image IPB

edit2: phôtes d'aurtografe

edit3: Tu pourrais scinder en deux partie tes explications:
1- les phénomènes reconnus et quantifiés par des méthodes scientifiques... donc reproductibles exactement.
2- les connaissances empiriques (antiques ou pas) et des exemples de sensations ressentie dans tel ou tel environnement (totalement subjectif même quand plusieurs personnes sont sur la même longueur d'onde)

Modifié par vifsorbier, 22 janvier 2007 - 01:11.

dicton gobelin : "Quand vous mourrez de faim en compagnie d'un troll, le troll meurt de faim le dernier".

#40 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 21 janvier 2007 - 11:00

 Ami du Minéral, le 21.01.2007 à 02:27, dit :

Quel postulats et dénominations - j'aimerai que tu précises pour que je puisse répondre !
C'est ce que developpe l'ensemble de mon post.

 Ami du Minéral, le 21.01.2007 à 02:27, dit :

Citation

A première vue, ca me semble peu fiable comme "expérience" car peu rigoureu.
As-tu essayé ? C'est peu fiable parce que tu t'arrêtes à ta vision du phénomène : à priori ça ne peu pas fonctionner !

J'ai donné ce lien pour vous faire essayer quelque-chose pas pour une obtenir une critique litéraire !
Si tu le prends comme ca,
je prefere ne plus intervenir dans ce topic....

 Ami du Minéral, le 21.01.2007 à 02:27, dit :

Citation

comment on detecte ?
Eh bien c'est simple, ce sont tes émotions qui seront afffectées en premier, je ne parle pas d'appareils, ni d'outils (pendules, rods, baguettes de sourcier, lobe antenne ...), je parle de la réaction de ton être dans ce phénomène. Oui ! je sais ! Les RBB vont rigoler à en faire tomber le plafond sur leur tête ...

Je suis un RBB sui s'ignore alors!



Fin pour ma part.



Note du RBB  :green:  :

Citation

Quand je veux parler d'énergie vitale, je dit énergie vitale, sinon c'est énergie tout court !
Dans ce cas,
ca n'existe pas un terrain qui ne prend ni ne donne de Joules.
Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#41 Nenfëa

Nenfëa

    Le poisson bavard de Kalendaar


Posté 21 janvier 2007 - 11:07

 Ami du Minéral, le 21.01.2007 à 02:27, dit :

Le phénomène est mesurable à l'aide d'un géomagnétomètre par exemple (ou d'un queconque appareil permettant de détecter les variations du champ magnétique local) pour les techniciens ou de manière empirique pour les autres.
Il eut été intéressant de le préciser. :D

D'autre part, dans ce cas, les résultats de ta première expérience sont contredits par la théorie : les isovaleurs formeront un rond (ou une sphère si on voit en 3D), pas une forme ovoïde, si on ne tient pas compte du champs magnétique global. Si on en tient compte en supposant qu'il n'y a aucune autre influence, elle formera une elipse (un elipsoïde en 3D). En tous cas, pas un oeuf comme ici :

Image IPB


Celà dit, comme je l'ai dit précédemment, la théorie est toujours sujette à discussions. Admettons donc, mais dans ce cas une vérification de tes dires s'impose.



Citation

j'aurais parlé de phénomène lié à la délocalisation de l'objet provoquant des EIFs tranformant le caillou en objet phéniste. Il faudrai prendre en considèration la possibilité d'une production de champs de taofel induisant de l'avecum ... je vous fais grâce de la suite. :P
Justement non, c'est en nous en "faisant grâce" que tu nous empêche de comprendre. EIFs, phéniste, taofel, avecum, autant de mots auxquels je ne comprend strictement rien et sur lesquels mon dictionnaire n'a pas pu m'en dire plus. Je peux aussi bien dire que les strumbrumpfs génèrent du stirovac qui nuit à la veralogie de la structure, si personne ne comprend ce que j'entends par là, ça n'aura aucun intérêt (et d'ailleurs, en l'occurence, mon jargon n'en a aucun ! :shock:).

La compréhension par ses pairs est une chose qui prend certes une grande importance en science, mais est valable pour toutes les disciplines ! Bref, à défaut de pouvoir définir l'énergie vitale de manière compréhensible, je ne sais toujours pas de quoi tu parles.



Citation

J'ai donné ce lien pour vous faire essayer quelque-chose pas pour une obtenir une critique litéraire !
Comment veux tu qu'on essaie quelque chose sans même savoir ce qu'on doit voir ? Je veux bien essayer de poser un caillou sur une prairie, mais si j'ignore comment en mesurer qualitativement et quantitativement l'énergie dont tu parles, je risque d'avoir du mal à en tirer des conclusions ! :green:


Citation

Eh bien c'est simple, ce sont tes émotions qui seront afffectées en premier, je ne parle pas d'appareils, ni d'outils (pendules, rods, baguettes de sourcier, lobe antenne ...), je parle de la réaction de ton être dans ce phénomène. Oui ! je sais ! Les RBB vont rigoler à en faire tomber le plafond sur leur tête ...
Hhmmm... les "RBB" commencent à m'apparaitre comme une tentative de discréditer les adversaires, mais passons.
Que les "émotions" soient affectées par le paysage, je suis entièrement d'accord. Mais qu'on le mesure quantitativement ? Comment ?

Petit rappel sur le point auquel je fais référence pour dissiper tout malentendu :

L'article dit :

on pourrait détecter la quantité et la qualité d'énergie "vitale" qui est présent dans le lieu



Citation

Citation

tu tentes de te raccrocher à des points scientifiques :
Lesquels ?
En géologie :
- les propriétés de la roche "de masse, de densité, de dureté, d'énergie"
- "la présence d'une nappe phréatique ou d'une rivière à proximité, [...] les sortes de roches qui se trouvent sous la couche de terre, [... les] discontinuités du sol, du terrain, y a t'il de des courants d'eau sous-terrains, des changements de nature des sols, des cavités, des cassures dans la roche" pour caractériser les lieus
- la nature des terrains : "prenons un terrain situé en zone métamorphique, et une roche d'origine cristalline"
- l'exemple des blocs erratiques cité ci dessus
- etc, je ne vais pas citer tout l'article.

En biologie : "les végétaux qui s'y trouvent", "terrain plat ayant pour seuls végétaux de l'herbe", etc... pour caractériser les lieus

En général : la détéction quantitative de phénomènes entre de plein fouet dans le champs de la science. Petit extrait de mon dictionnaire :
"Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d'objets ou de phénomènes obéissant à des lois et vérifiées par les méthodes expérimentales."

Je m'arrête là, l'article est bourré de références à des méthodes clairement scientifiques.



Citation

Citation

- en les maîtrisant manifestement mal
Encore ce problème de vocabulaire ?
Non. Il y a un problème de vocabulaire, c'est vrai, mais pour ne citer que le domaine que je maîtrise, les coup des blocs erratiques qui tombent plus spécialement dans des domaines métamorphiques est faux, sans appel. Ce n'est même pas une théorie scientifique qui le dit (car dans ce cas, il y aurait une possibilité que la théorie soit erronée), ce sont les observations sur le terrain.



Citation

Citation

Eh bien si un génial géobiologiste dit que c'est vrai mais refuse de nous en donner les clefs, il n'est pas plus crédible ! :|
Les clefs sont données, il suffit simplement de les essayer, pas de lire leur nom !

Si j'ai donner ce lien c'est pour vous permettre de tester ce que je dis, et non de me croire sur parole.
Cf ci dessus, impossible de tester quoi que ce soit par manque de clarté de l'article ! ;)



Citation

Citation

Bref, à chercher à acquérir une crédibilité dans la science dure, tu perds tout le bénéfice que tu aurais pu gagner en cherchant à te rapprocher des sciences humaines. C'est bien dommage et si la géobiologie est à cette image, je vais bien vite réviser mon jugement à son égard.
J'ai parlé de science moi ? C'est vous (dans l'ensemble) qui cherchez absolument à raccrocher la géobiologie aux sciences que vous pensez connaître ! Je n'ai parlé que d'assemblage de techniques ! J'ai dit que des scientifiques s'étaient intéressés à la géobiologie, mais ça ne veux pas dire que la géobiologie est une science, je dirais plutôt que c'est un art !
Tu as certes dit que ce n'était pas une science au sens "science dure", et je suis bien d'accord. Mais si, dans le même temps, tu récupères tout un tas d'éléments relevant du domaine scientifique, on peut se demander à quel point tu considères effectivement que ce n'est pas une science... :shocked:



Citation

Pour les géobiologues (je précise sinon on va encore me reprocher Dieu sait quoi !), la neutralité d'un lieu correspond, à un lieu qui est parfaitement équilibré entre les energ... (vous me direz quel terme utiliser) montantes (qui viennent de la terre) qu'on appelle "cosmique" (problème de terme), et celles descendantes (qui vont à la terre) qu'on appelle "tellurique" (que voulez-vous c'est comme ça). En général, une personne normalement constituée, se "sent bien et léger" dans une énerg... dite cosmique (le terme vient probalement de là), "mal et lourd" dans une énrg... dite tellurique.
On s'éloigne de la science et je peux à peu près comprendre cette vision mais à nouveau... qu'en est-il de la méthode de détection quantitative dont parle ton article ?



Citation

Pour l'énergie vitale : (c'est pas moi qui ai écrit)

Le magnétisme vital tiré de "Ondes de vie, Ondes de mort"
Petit extrait :

Citation

Le mot hébreu correspondant est D B R (Dabar), parole, parler, le Verbe, dont le Nombre est : 26-8-8, à rapprocher de celui de Y H W H : 26-17-8.
Sur le spectre, Z+ se trouve à 250 entre l'Ultra-Violet (UV) et le Blanc (Bc) en phase Magnétique, à 1 0 de l'Onde de Chartres.

En phase électrique, Z+ est fortement nocive.

On obtient Z+ par opposition de couleurs sur le spectre indifférencié
Bu + N, I -}- IR, Vi -{- R, UV -}- 0, Bc + J et (V+M) + (V-E)
ce qui donne une forme supplémentaire, indifférente à l'orientation, l'heptagon V+M superposé à l'heptagon V-E.
N'y aurait-il pas là une tentative, une nouvelle fois, d'utiliser un charabia scientifisant pour acquérir une certaine crédibilité ?
En tous cas, une chose est sure : j'ignore ce qu'est "l'heptagon V+M" et ayant eu des cours d'optique relativement poussés, j'imagine ne pas être le seul dans ce cas. Quel est l'intérêt d'une explication que seuls les experts peuvent apprécier ? Un peu de vulgarisation serait une fois de plus le bienvenu.



Dans l'ensemble, je maintiens : je regrette fortement qu'on ne se rapproche pas des sciences humaines ou carrément du domaine spirituel, la science dure n'a pas grand chose à apporter à cette discipline et la géobiologie perd toute crédibilité à mes yeux en s'y accrochant désespérément.
Nenfëa

- Les yeux, Bouh, vise les yeux!
- Pouiiiiiic!!!

Le monde de Gilbertus devenu réalité : Kalendaar!
Il était une fois un site vachement bien avec plein de nistoires dessus... ah, vous la connaissez déjà ?!

Wiwi d'or 2006 du plus serviable ! Tadaaaaaaaa !

#42 vor

vor

    Bugovore


Posté 21 janvier 2007 - 12:15

citation du dernier paragraphe du lien de l'ami du minéral (t qui n'est pas une conclusion de son article) :

Citation

Remarque sur l'usage de l'Hébreu caré. Les caractères hébraïques ont chacun une EIFs propre. La cabbale est l'ensemble des principes mathématiques qui permettent l'utilisation de ces caractères. Personnellement, j'ai tendance à les employer le moins possible car l'utilisation de la cabbale en touriste peut s'avérer extrêment dangereuse aussi bien pour soi-même que pour les autres. Certaines expériences sur les ondes de formes et sur la cabbale se sont terminées par mort d'homme, à vous de voir ...

Personnellement, quand je lis ce genre de chose à la fin d'un "exposé d'une technique", je pense systématiquement, c'est un réflexe, à ces groupements de personnes, qualifiés par la loi civile et religieuse de l'état français d'un mot que je ne citerais pas ici parce qu'appartenant au domaine des sciences humaines (et donc hors propos puisque la géobio se défend d'être de ce domaine ), et qui sont reconnus illégaux pour la plupart car dangereux.
J'ai toutefois été "agréablement surpris" de ne pas découvrir un petit lien dirigeant vers un appel à cotisation pour "apprendre à manipuler ces forces sans danger pour soi et pour le bienfait de l'humanité", via des stages ou l'abonnement à une revue.

Attirer les foules par la curiosité, les manipuler consciemment, même avec douceur, par la peur, envelopper tout ça de mots inventés pour faire mystérieux et "réservé à une élite", ce n'est ni plus ni moins que de chercher à obtenir une position dominante sur des personnes que l'on pense mentalement/physiquement/psychologiquement/spirituellement plus faibles que soi à seule fin de satisfaire l'ego (et accessoirement remplir le porte-monnaie).
C'est une méthode éprouvée des milliers de fois à travers toutes les époques, et qui marche malheureusement.
Pour faire plus court ( :green: ), c'est du charlantanisme, et à mon sens, cela devrait aussi punissable qu'un crime physique.

Dans un monde où les repères partent à volo et où les gens, littéralement ne savent plus à quel saint se vouer, un miroir aux alouettes est particulièrement facile à construire :
L'aspiration de tout être humain est celle du bonheur, dont les définitions sont aussi nombreuses que le nombre d'êtres y aspirant, mais dont quelques variables sont communes : paix intérieure, harmonie avec les endroits, avec les gens, avec les animaux, avec la peinture sur les murs, avec les formes aux lignes lisses...
Pour la grande majorité, une plage de sable blanc devant une eau turquoise est bien plus paisible qu'une pièce de 9m² tapissée de papier peint sur lequel figurent pêle-mêle des têtes de mort, des images de cadavres sanguinolents, des visages exprimant la douleur, et dont tous les meubles sont sens dessus-dessous, le tout éclairé d'une bougie vacillante.
...

Il reste possible que la géobio ne soit pas un de ces mouvements réducteurs. Force est de constater comme presque tous les posts précédents qu'elle utilise jusqu'à présent les mêmes chemins et méthodes pour se faire "découvrir", ce qui est loin d'être un bon point.
Il va falloir faire appel à l'imagination inspirée de ton jardin harmonieux-revitalisant pour te démarquer d'eux, mon cher ami des minéraux, quitte à l'épuiser énergétiquement temporairement, si tu veux être vraiment pris au sérieux :shocked:

#43 Ami du Minéral

Ami du Minéral

Posté 22 janvier 2007 - 01:11

Citation

Pour la grande majorité, une plage de sable blanc devant une eau turquoise est bien plus paisible qu'une pièce de 9m² tapissée de papier peint sur lequel figurent pêle-mêle des têtes de mort, des images de cadavres sanguinolents, des visages exprimant la douleur, et dont tous les meubles sont sens dessus-dessous, le tout éclairé d'une bougie vacillante.
Entièrement d'acord avec toi ! Je m'étonne qu'on nous confondent avec ce genre de secte, j'ai fait une mise en garde c'est tout, si tu lit un article sur le radium et qu'on t'avertit que les premiers expérimentateurs ont eu de grave problèmes de santé est-ce que tu pense que le laboratoire de Pierre et Marie Curie était tapissé d'obets satanique, de sang de poulet etc. ?

Citation

En tous cas, pas un oeuf comme ici :

Bon c'est possible que le dessin ne soit pas très réussit et que la bulle soit plutôt sphérique.

Citation

Justement non, c'est en nous en "faisant grâce" que tu nous empêche de comprendre. EIFs, phéniste, taofel, avecum, autant de mots auxquels je ne comprend strictement rien et sur lesquels mon dictionnaire n'a pas pu m'en dire plus.
Vous avez réclamé des termes correct ce sont des termes correctes, je ne veux quand même pars reproduire la totalité des écrits sur le sujet !

Voici les références :

Théorie des formes et des champs de cohérences
Editions du cosmogone
Jacques Ravatin et Anne-Marie Branca

Théorie des champs de cohérences
Editions Lacours
Jacques Ravatin (Docteur es Sciences, ingénieur ESCIL, membre du CNRS)

L'émergence de l'Enel ou l'immergence des repères
Tomme I à IV
Editions Ark'all
Vladimir Rosgnick

Je n'ai pas lu la totalité de ses écrits, mais je l'ai eu comme prof.

Citation

Que les "émotions" soient affectées par le paysage

Je pensai à une petite pierre donc le paysage ...

Citation

- les propriétés de la roche "de masse, de densité, de dureté, d'énergie"
Tu as d'autres termes pour donner les propriétés physiques ?

La masse nous intéresse car elle détermine la puissance de l'altération du champ magnétique local.

Citation

"la présence d'une nappe phréatique ou d'une rivière à proximité, [...] les sortes de roches qui se trouvent sous la couche de terre, [... les] discontinuités du sol, du terrain, y a t'il de des courants d'eau sous-terrains, des changements de nature des sols, des cavités, des cassures dans la roche" pour caractériser les lieus

Avoir des notions de la nature des sols fait partie de la formation de géobiologue et de sourcier. Dans la cas d'une présence de ces altération du sol, on a également une altération du champs magnétique en surface, si cette altération se superpose à celle de provoquée par la pierre, on risque un problème de mesure, surtout si on utilise un géomagnétomètre ou un électroscope à feuille d'or.


Citation

Je m'arrête là, l'article est bourré de références à des méthodes clairement scientifiques.
D'un coté tu me reproche d'utiliser des termes incompréhensible et d'un autre d'utiliser des termes scientifiques, je ne sais plus comment parler ?

J'ajouterai qu'en général on travaille en collaboration avec des architectes et des géologues.

J'ai pu me tromper effectivement sur la définition du métamorphisme, du coup j'ai contrôlé sur la carte géologique, les blocs auxquels je fait référence proviennent de roches cristalines palézoïques, et les point de chutte se trouvent sur des roches sédimentaires tertiaires récentes, tertiaire ancien, crétacé, jurassique, chistes lustré, palézoïques.


Citation

N'y aurait-il pas là une tentative, une nouvelle fois, d'utiliser un charabia scientifisant pour acquérir une certaine crédibilité ?
En tous cas, une chose est sure : j'ignore ce qu'est "l'heptagon V+M" et ayant eu des cours d'optique relativement poussés, j'imagine ne pas être le seul dans ce cas. Quel est l'intérêt d'une explication que seuls les experts peuvent apprécier ? Un peu de vulgarisation serait une fois de plus le bienvenu.

Désolé, ce que j'ai écrit sur l'expérimentation est une tentative de vulgarisation. J'ai donné de lien lorsu'on m'a demandé une définition. Je sais bien que cette approche est complexe et peu compréhensible (même par les géobiologues).

Je désaprouve personnellement l'utilisation de charabia interne, et de charabia pseudo-scientifique, le problème est que l'on a pas de termes reconnu pour expliquer ce que l'on fait. J'ai la preuve ici de l'impossibilité d'expliquer la géobiologie à des scientifiques. Pourquoi ? Simplement le vocabulaire n'est pas interprété de la même manière dans les deux sens, il vaux mieux mettre un baguette dans les mains d'un scientifique, quitte à ce qu'il se la mette en pleine poire dès qu'il passera sur un courant d'eau, que de tenter de lui expliquer le principe.

Citation

je regrette fortement qu'on ne se rapproche pas des sciences humaines ou carrément du domaine spirituel

J'ai personnellement de la peine à comprendre la différence entre les sciences humaines et la science dure, et je ne voit vraiment pas ce que le domaine spirituel a à nous apporter ?

A propos de la détection qualitative et quantitative, c'est uniquement de manière empirique à l'aide de la radiesthésie et d'un pendule. On défini en premier un équilibre soit en unités bovis en échelle linéaire, soit avec le géodynamètre qui a une échelle logarythmique, c'est la qualité, puis on peut déterminer la puissance d'émission soit en fonction de la taille de la bulle, soit en dissociant les deux principes de l'équibre et en les testant séparément.

Les rods (en anglais rade master) et la mono antenne no donnent qu'une indication qualitative. Les baguettes de sourcier peuvent en plus donner une idée de la puissance d'émission.

Je n'en ai pas parlé de manière approfondie car le texte était destiné à des débutants qui ne peuvent pas utiliser ces méthodes de test. Au début, on "se sent bien" ou on "se sent mal"; quand on se sent bien, on ressent rien de précis, sinon on pense que le cassoulet de midi passe pas !

De plus, si j'en ai vexé certains, je les pries de bien vouloir m'excuser !

Le terme de RBB ne s'applique pas à eux, du moins je le croyait, et je remercie Nenfëa pour le temps et la patience qu'il m'a accordé, c'était peutêtre utopique de ma part de lancer ce sujet ici, je m'en excuse .

Voici mon état d'esprit à la fin de ce message : :)  :grin:  :?  :D

Vous pensez que je suis un peu fou ?

Ne vous méprenez pas je suis juste toqué et piqué ...

Venez visiter mon blog : https://bren-ar-kamalar.skyrock.com/

Mes colonies sur Fo4 : ici


#44 Zubustou

Zubustou

    Ha ha HAHAHAHA Gnéhéhéhéhéhé depuis 2006


Posté 22 janvier 2007 - 01:22

Citation

Vous avez réclamé des termes correct ce sont des termes correctes, je ne veux quand même pars reproduire la totalité des écrits sur le sujet !
J'aimerai bien savoir qu'est-ce que signifie ces termes sans avoir à acheter des bouquins :D
Des bouquins de matheux en plus.

Citation

si tu lit un article sur le radium et qu'on t'avertit que les premiers expérimentateurs ont eu de grave problèmes de santé est-ce que tu pense que le laboratoire de Pierre et Marie Curie était tapissé d'obets satanique, de sang de poulet etc. ?
Ben, la différence entre tout ce que tu proposes et le radium, c'est que l'on sait pourquoi le radium est dangereux alors que là, tu nous dis juste que ça l'est et tu omets le pourquoi. C'est dommage. :grin:
Je veux savoir pourquoi c'est dangereux!

Aubustou tape vite
et surtout dans la gueule
- Marmotte Milka, 28 juin 2012 à 21:27


#45 Ami du Minéral

Ami du Minéral

Posté 22 janvier 2007 - 03:01

Citation

J'aimerai bien savoir qu'est-ce que signifie ces termes sans avoir à acheter des bouquins :D
Des bouquins de matheux en plus.
Et totalement incompréhensible, soit dit entre parenthèses. Ravatin ne donne aucune définition, comprenne qui pourra, de plus si tu comprend pas la première page ... puisque la seconde est expliquée avec la première ... En terme clair je peu même pas donner un extrait.

C'est des termes de matheux (ce que je ne suis pas ! ).

Bon en gros, toute forme provoque une altération du champs magnétique local, c'est la nature de cette altération qui intéresse ceux qui travaille sur les forme. L'ensemble des phénomènes liés à été désigné au début sous le terme "d'ondes de fromes", puis "d'émissions dues aux formes" et enfin "EIFs" soit "Emergence Influance Formes". La totalité des EIFs qui accompagent une forme constitue la "bulle" (qui n'est pas obligatoirement sphérique). Pour différencier les différentes sortes d'EIFs les premiers chercheurs on donné des nom de couleurs, c'est pourquoi on a parlé de "spectre de forme" pour qualifier l'ensemble des EIFs connues alors.
Dans le livre "ondes de vie, ondes de mort", les EIFs sont encore nommées Ondes de Formes, et sont différentiées par  nom de couleur et de "phase". Par exemple V+e signifie vert positif électrique. Ce sont Blizal, Chaumery et Morel qui ont utilisé les termes électrique et magnétique. Ils ont choisi ces termes en fonction du type de matériaux que traversent les EIFs.

Citation

Ben, la différence entre tout ce que tu proposes et le radium, c'est que l'on sait pourquoi le radium est dangereux alors que là, tu nous dis juste que ça l'est et tu omets le pourquoi. C'est dommage. :grin:
Je veux savoir pourquoi c'est dangereux!

Ces même Bélizal, Chaumery et Morel se sont intéressé à des formes provoquant exclusivement une EIFs appellée alors V-e ou Vert négatif électrique, ils se sont rendu compte un peu tard pour certain et de justesse pour d'autres, que ça provoquai un incroyable desséchement de la peau. On m'a raconté, je n'étais pas encore là pour le voir qu'il impossible de leur faire des transfusions, leur peau était si dure que les aiguilles cassaient. Chaumery en est mort. Depuis, d'autres recherches ont montré que d'autres EIFs posaient des problèmes moins spectaculaires mais tout autant dangeraux. C'est pourquoi je fais des mise en garde d'usage contre l'utilisation sauvage des éméteurs d'EIFs.

Je n'ai pas parlé avant ce ceci car le seul moyen de tester les EIFs est la radesthésie, il n'existe à ce jour aucun appareil technique permettant de détecter ces "ondes". Par contre  il y a des pendules très sophistiqués qui permettent ces test de manière précise, ils ont été mis au point par Bélizal. (Explications dans le "Traité de physique micro-vibratoire" et "Essai de radiesthésie vibratoire")

Vous pensez que je suis un peu fou ?

Ne vous méprenez pas je suis juste toqué et piqué ...

Venez visiter mon blog : https://bren-ar-kamalar.skyrock.com/

Mes colonies sur Fo4 : ici


#46 Nenfëa

Nenfëa

    Le poisson bavard de Kalendaar


Posté 22 janvier 2007 - 09:16

 Ami du Minéral, le 22.01.2007 à 01:11, dit :

Citation

Justement non, c'est en nous en "faisant grâce" que tu nous empêche de comprendre. EIFs, phéniste, taofel, avecum, autant de mots auxquels je ne comprend strictement rien et sur lesquels mon dictionnaire n'a pas pu m'en dire plus.
Vous avez réclamé des termes correct ce sont des termes correctes, je ne veux quand même pars reproduire la totalité des écrits sur le sujet !

Voici les références :

Théorie des formes et des champs de cohérences
Editions du cosmogone
Jacques Ravatin et Anne-Marie Branca

Théorie des champs de cohérences
Editions Lacours
Jacques Ravatin (Docteur es Sciences, ingénieur ESCIL, membre du CNRS)

L'émergence de l'Enel ou l'immergence des repères
Tomme I à IV
Editions Ark'all
Vladimir Rosgnick

Je n'ai pas lu la totalité de ses écrits, mais je l'ai eu comme prof.
Au risque de paraphraser Aubustou, ce n'est pas en nous balançant une série d'ouvrages, probablement payants, que tu nous aideras à comprendre de quoi il en ressort. Si ta notion n'est pas explicable en quelques lignes, quitte à ce que ce soit une demi page de texte, c'est qu'elle est mal définie.
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" ! ;)


Citation

Citation

- les propriétés de la roche "de masse, de densité, de dureté, d'énergie"
Tu as d'autres termes pour donner les propriétés physiques ?
Gné ? :shocked: Tu ne cites qu'une partie, ce qui déforme mes propos. La citation avec son contexte était :

Citation

Citation

Citation

tu tentes de te raccrocher à des points scientifiques :
Lesquels ?
En géologie :
- les propriétés de la roche "de masse, de densité, de dureté, d'énergie"
- [bla, bla, bla... :D]
Pourquoi donc me demander si "j'ai d'autres termes" pour le désigner ?! :shocked: :shocked: :shocked: La question n'est pas de savoir si on doit le désigner par tel ou tel nom, mais plutôt si tu utilises des notions scientifiques dans tes théories, et ma réponse est clairement oui, mais tu les déformes (intentionnellement ou non) et tu ne les maîtrises pas suffisament.


Citation

La masse nous intéresse car elle détermine la puissance de l'altération du champ magnétique local.
Pas vraiment. La masse des roches déforme le champ magnétique global, justement en générant un champ magnétique local qui s'y surimpose. Une fois de plus, voilà une notion scientifique qui semble mal maîtrisée. :?


Citation

Citation

"la présence d'une nappe phréatique ou d'une rivière à proximité, [...] les sortes de roches qui se trouvent sous la couche de terre, [... les] discontinuités du sol, du terrain, y a t'il de des courants d'eau sous-terrains, des changements de nature des sols, des cavités, des cassures dans la roche" pour caractériser les lieus
Avoir des notions de la nature des sols fait partie de la formation de géobiologue et de sourcier. Dans la cas d'une présence de ces altération du sol, on a également une altération du champs magnétique en surface, si cette altération se superpose à celle de provoquée par la pierre, on risque un problème de mesure, surtout si on utilise un géomagnétomètre ou un électroscope à feuille d'or.
Avoir des notions sur la nature des sols entre pleinement dans le domaine de la géologie (géo = terre, logie = étude), donc je maintiens que ta discipline utilise des sciences dures.
Par ailleurs, je serais curieux de savoir quels sont ces "problèmes de mesure" auxquels tu fais allusion ? La valeur ne sera pas la même, c'est ça ? Si oui, en quoi serait-ce un problème pour effectuer la mesure ? :shock: Si non, quel est le problème en question ? ;)


Citation

Citation

Je m'arrête là, l'article est bourré de références à des méthodes clairement scientifiques.
D'un coté tu me reproche d'utiliser des termes incompréhensible et d'un autre d'utiliser des termes scientifiques, je ne sais plus comment parler ?
Je ne te reproche pas d'utiliser des termes scientifiques, je te reproche de les utiliser à tort et à travers, sans les maîtriser et en les déformant parfois complètement.

Par contre, il est exact que je te reproche d'utiliser des termes abscons que même mon dictionnaire ne connait pas (et que je connais encore moins !), ce qui m'empêche de comprendre un traître mot à ce que tu dis.

Maintenant, pour éviter tout amalgame potentiel, "mot scientifique" et "mot abscons" sont des choses bien différente (il est vrai qu'il arrive que des mots scientifiques nous paraissent abscons :huhu:, mais je n'ai jamais vu un scientifique refuser de les expliquer ou le faire en me donnant une pile de livres ! ;)).


Citation

J'ai pu me tromper effectivement sur la définition du métamorphisme, du coup j'ai contrôlé sur la carte géologique, les blocs auxquels je fait référence proviennent de roches cristalines palézoïques, et les point de chutte se trouvent sur des roches sédimentaires tertiaires récentes, tertiaire ancien, crétacé, jurassique, chistes lustré, palézoïques.
La carte géologique ne te donne qu'un unique contexte (les Alpes dans le cas présent, j'imagine ?), de là à en faire un principe général, on est bien loin de quelque chose de fiable. On trouve aussi des blocs erratiques sur la croûte océanique de l'océan atlantique - bien loin d'un contexte métamorphique ! ;) - qui sont issus des glaciers du pôle nord si ma mémoire est bonne (plus tout à fait sur de leur origine, à ne pas prendre pour argent comptant ! :?).
En fait, on en trouve presque partout où il y a eu des glaciers, indépendament de la nature des terrains sur lesquels les blocs erratiques reposent.


Citation

Citation

je regrette fortement qu'on ne se rapproche pas des sciences humaines ou carrément du domaine spirituel
J'ai personnellement de la peine à comprendre la différence entre les sciences humaines et la science dure, et je ne voit vraiment pas ce que le domaine spirituel a à nous apporter ?
Une science dure est une science des faits, un domaine sur lequel on peut appliquer des lois théoriques ou empiriques à caractère universel, qui ont été vérifiées expérimentalement et collent raisonnablement aux faits observés.
Dans une science humaine, peut-on vraiment caler de telles lois universelles ? Les statistiques donnent bien une direction générale, mais ça ne va pas plus loin.
Voilà, à mon sens, la différence majeure, même si j'admets n'avoir que des notions très basiques en sciences humaines et n'être peut-être pas le mieux placé pour en parler. Qu'on me corrige si je me trompe ! ;)

Quand à ce que le domaine spirituel a à apporter... tu connais mieux ton domaine que moi, mais d'un point de vue extérieur, je dirais qu'il relève pleinement du domaine spirituel et que cet usage perverti de la science ne lui apportera rien de bon. :shock:


Citation

A propos de la détection qualitative et quantitative, c'est uniquement de manière empirique à l'aide de la radiesthésie et d'un pendule. On défini en premier un équilibre soit en unités bovis en échelle linéaire, soit avec le géodynamètre qui a une échelle logarythmique, c'est la qualité, puis on peut déterminer la puissance d'émission soit en fonction de la taille de la bulle, soit en dissociant les deux principes de l'équibre et en les testant séparément.
En quoi les problèmes d'échelle changent-ils quoi que ce soit ? Que mesure le géodynamymètre, comment, quel est le second appareil qui détermine cet équilibre "en unités bovis" (le pendule ?) et que mesure-t-il au juste, comment connait-on la taille de la bulle puisqu'il est impossible de mesurer des valeurs dans l'infinité de points que représente l'espace, voilà le genre de précisions que je te demande. Si je te dis qu'on peut mesurer le taux d'ordalis avec un émitomètre à charge protonique (phénomène et appareil purement fictifs ! ;)), des précisions seront nécessaires pour que tu comprennes.

Par contre, les échelles, c'est complètement secondaire. Si un appareil mesure en échelle logarithmique et qu'on veut une échelle linéaire, il suffit de faire un changement d'échelle (en l'occurence, on prend une exponentielle quelconque du signal qu'on a reçu), c'est tout. La valeur qu'a détecté l'appareil sera toujours la même, on lui a juste donné d'autres unités. ;)


Pour éviter toute déprime potentielle, voilà une contemplation qui devrait nous réconcilier ! :huhu:
Spoiler

Nenfëa

- Les yeux, Bouh, vise les yeux!
- Pouiiiiiic!!!

Le monde de Gilbertus devenu réalité : Kalendaar!
Il était une fois un site vachement bien avec plein de nistoires dessus... ah, vous la connaissez déjà ?!

Wiwi d'or 2006 du plus serviable ! Tadaaaaaaaa !

#47 Cogite Stibon

Cogite Stibon

    Théoriquement moddeur


Posté 22 janvier 2007 - 19:38

Bonjour Ami du Minéral,

Je cherche aussi à te comprendre depuis le début de tes posts, mais je doit dire que j'ai du mal à y arriver.

Si j'ai bien compris, ta théorie dis qu'une roche posée sur un terrain modifie une "énergie" (quelque soit le nom qu'on lui donne) autour de cette roche, en formant une espèce de bulle ronde ou ovale (c'est ton premier exemple). Si on place deux roches l'une près de l'autre, les "bulles" se rejoignent en formant uen espèce de tube. Des configurations plus complexe de pierres et de terrain engendrerait des formes de "bulle" plus complexe.  Et cette "bulle" influerait positivement sur le bien-être des gens qui s'y trouve.

Ai-je bien compris ta théorie ?

Selon ma définition de la démarche scientifique, pour que ta théorie soit vérifiable, il faut imaginer des conditions dans lesquelles doivent se produire des faits qui soient à la fois :
- prédis par ta théorie et elle seule (par exemple, le bien-être de la personne à l'ombre d'une grande pierre quand il fait 40°C au soleil ne peux pas entrer dans cette catégorie)
- et directement observables (la "bulle" ne l'est pas - le bien être d'une personne ou l'indication d'un instrument de mesure l'est) et au mieux mesurable

Ensuite viens la procédure de vérification, qui consiste à réunir ces conditions et à observer si les faits prédits se produisent effectivement. C'est ce que l'on appelle une expérience scientifique.  En répétant un grand nombre de fois cette expérience on peut "prouver" une théorie.

Peux-tu définir une telle expérience ?
Je te propose un début de définition, qui doit être sérieusement complété
Spoiler

Cogite

Tout droit vers le non-linéaire !
It's not the engine, it's the writing.
HERMA MORA ALTADOON AE


#48 vifsorbier

vifsorbier

Posté 22 janvier 2007 - 21:47

 Ami du Minéral, le 22.01.2007 à 01:11, dit :

De plus, si j'en ai vexé certains, je les pries de bien vouloir m'excuser !

Le terme de RBB ne s'applique pas à eux, du moins je le croyait, et je remercie Nenfëa pour le temps et la patience qu'il m'a accordé, c'était peutêtre utopique de ma part de lancer ce sujet ici, je m'en excuse .

Voici mon état d'esprit à la fin de ce message : :)  ;)  :cry:  :D
Salut,

Désolé si je suis parfois un agaçant potache, il n'y a aucune volonté de te blesser...

Si tu crois sincèrement à la géobiologie et ses vertues pour vivre en harmonie avec la nature c'est tout à fait respectable,
d'autant plus honorable si tu souhaites véritablement faire partager ton savoir gracieusement.

Je ne suis pas contre toi (on ne se connaît pas) mais en désaccord complet avec ton argumentaire ça c'est vrai.

Chaque fois que as donné des liens j'ai fais l'effort de les visiter:

de la page "Premiers travaux sur des pierres"
je suis remonté via l'accueil (asso à but non lucratif ok) à "présentation"

Je lis "je suis le président de l'Association Suisse de Géobiologie. Si vous désirez mieux connaître cette association, je vous encourage à prendre le temps de lire ses statuts." j'ai le temps donc acte ... Goooogliiiisation instantannée

et je tombe sur UPC ou j'ai lu en toute lettres:
  

Citation

"Médecine de l'habitat,la géobiologie

Intervenant :...Président de l'Association Suisse de Géobiologie

Contenu :  
Transformer un malaise physique ou psychique en bien-être, tel est le potentiel mal connu des énergies telluriques.
Lorsque la science explique ces phénomènes, il n'y a plus de place pour l'ésotérisme et tout devient simple.

Vous comprendrez
· ce que sont les courants telluriques,
· comment vous pouvez les détecter et les assainir,
· pourquoi nous influencent-ils autant,
· comment les bâtisseurs de cathédrales les ont maîtrisés et pourquoi."

cours/conférence 80francs suisses quand même :)

Tu comprends bien mon étonnement en lisant "il n'y a plus de place pour l'ésotérisme et tout devient simple" ...
...et en voyant sur quelle page tu nous entraînes ensuite dans le topic...

"LE MAGNÉTISJWE VITAL" :shock:
Tout devient simple pour ceux qui n'ont pas de notions scientifiques car ils ne sont pas interpellés par les nombreuses questions qui restent en suspend dans les différentes démonstrations.


Voici un extrait clair et trés complet sur ce qu'est la science et ce qu'elle implique:

Spoiler

voilà, débattre implique quelques frictions et donc quelques étincelles ... des histoires de silex :) .


edit: ajout du lien vers Karl Popper au sujet du problème fondamental en philosophie des sciences qui est celui de la démarcation : c'est la question de la distinction entre ce qui relève de la science et ce qui est « non-science ».

edit2: un salut à cogite pour compléter sa proposition + remise en forme ...non! pas ovoide ...ok je sors :P
Spoiler

Modifié par vifsorbier, 22 janvier 2007 - 23:29.

dicton gobelin : "Quand vous mourrez de faim en compagnie d'un troll, le troll meurt de faim le dernier".

#49 Ami du Minéral

Ami du Minéral

Posté 23 janvier 2007 - 02:16

Bonsoir à tous !

Bon maintennt que les choses sont nettement plus claire, j'aimerai signaler (jaurai dû le faire avant) que cet exercice avec les pierres a été conçu pour des personnes ayant déjà des notions de base de détection à l'aide d'une mancy (terme inventé par ark'all pour qualifier les aides à la détection que peuvent être pendules, baguettes, rods, rade master. lobe antenne, etc.).
Il est vrai que pour une personne qui n'a jammais eu ce type d'approche c'est un peu complexe de se lancer ainsi.

Concernant la proposition de Vifsorbier  en trois points :

Citation

Expérience de la roche posée en un lieu quelconque hors de son lieu d'origine: [...]

Tout ceci a été réalisé ainsi, j'y ai participé, mais ce n'est pas moi qui dirigeais, je peu donc rien publier à ce sujet.

Citation

cours/conférence 80francs suisses quand même :green:
Cela te parraît cher ?!?

Lors de ma formation, il a un peu plus de 15 ans j'ai déboursé 2400 francs français le week-end, sans compter l'ébergement et les frais de transports (jusqu'à Toulouse)

Les prix ont un peu baissé, ils sont en France aux alentour de 200 francs suissses : Formation chez Mosaïque


Citation

Tu comprends bien mon étonnement en lisant "il n'y a plus de place pour l'ésotérisme et tout devient simple" ...
...et en voyant sur quelle page tu nous entraînes ensuite dans le topic...

"LE MAGNÉTISJWE VITAL" :P
Tout devient simple pour ceux qui n'ont pas de notions scientifiques car ils ne sont pas interpellés par les nombreuses questions qui restent en suspend dans les différentes démonstrations.

Le seul ésotérisme qu'on peut reprocher à Jean de la Foye c'est l'utilisation de la kabbale. Sur l'utilisation des symbole tel que V-e, V+e, etc., j'en déjà donné une explication.

Ceci-dit je te remercie d'avoir pris la peine de lire le reste du forum, c'est plus que ne le fond les autres membres de l'association, je veux bien que les ordinateurs et eux ça fait... euh... c'est difficile à dire ... Ce serai intéressant de voir également leur point de vue !


Em réponse à Cogite Stibon :

Citation

Peux-tu définir une telle expérience ?
Tu rejoins Vifsorbier (ou l'inverse), je suis prêt à vous réunir et à vous proposer de faire cette expérience dans le lieu qui vous convient, avec le minéral qui vous convient. Evidement pour réunir tout le monde ça risque de prendre du temps ...

A Nenfëa :

Citation

La carte géologique ne te donne qu'un unique contexte (les Alpes dans le cas présent, j'imagine ?), de là à en faire un principe général, on est bien loin de quelque chose de fiable.

C'était en réponse à ton observation qu'on ne peu jammais rencontrer de bloc erratique sur une roche métamorphique.

De plus il me semble avoir parlé d'un exemple de roche et non d'un cas général.

Oui c'est les Alpes, j'habite le Valais central qui a un mélange de roches assez étonnant.

Citation

En quoi les problèmes d'échelle changent-ils quoi que ce soit ? Que mesure le géodynamymètre, comment, quel est le second appareil qui détermine cet équilibre "en unités bovis" (le pendule ?)
On a un problème de conversion entre les deux échelles. Le géodynamètre est le nom d'une échelle et non un appareil. Le pendule (radiesthésique) est utilisé dans les deux échelles.

Citation

et que mesure-t-il au juste,

Tu parles du pendule ou des échelles ? Les échelles mesure l'équilibre cosmique-tellurique du lieu (j'en ai déjà parlé) de manière qualitative.

Le pendule sert en radiesthésie à la recheche d'objets et d'êtres vivants, il sert au sourcier à trouver de l'eau et à en déterminer la profondeur, et au géobiologue pour l'ensemble de ses tests.

Citation

comment connait-on la taille de la bulle
La bulle prend fin à l'endroit où les EIFs (ou leurs effets) ne sont plus décelables.

Citation

(en l'occurence, on prend une exponentielle quelconque du signal qu'on a reçu),

Super, je suis pas très bon en maths, la prochaine fois qu'on rencontre ce problème, je te transférerai les données !

Citation

ce n'est pas en nous balançant une série d'ouvrages, probablement payants, que tu nous aideras à comprendre de quoi il en ressort.
A propos du payant, si j'en avait la possibilité je lesmettrai tous en ligne ! Je vais chercher si on entrouve des extraits.

De toute façons ils sont à peu près incompréhensibles, comme je l'ai déjà répondu à Aubustou.

Citation

Superbe échantillon de calcite formée dans des conditions ...

Merci pour cette superbe vue, quelle est son échelle ? (je parle de la taille bien sûr, pas de la vibration), ça m'intéresse comme ancien membre de l'association des cristalliers suisses. :grin:

Vous pensez que je suis un peu fou ?

Ne vous méprenez pas je suis juste toqué et piqué ...

Venez visiter mon blog : https://bren-ar-kamalar.skyrock.com/

Mes colonies sur Fo4 : ici


#50 Nenfëa

Nenfëa

    Le poisson bavard de Kalendaar


Posté 23 janvier 2007 - 08:12

 Ami du Minéral, le 23.01.2007 à 02:16, dit :

C'était en réponse à ton observation qu'on ne peu jammais rencontrer de bloc erratique sur une roche métamorphique.
Relis attentivement, jamais je n'ai dit ça ! :grin:

J'ai dit qu'il n'y avait pas de raisons que les blocs erratiques se déposent plus souvent sur du matériel métamorphique, la nuance est de taille. :)

Citation

Super, je suis pas très bon en maths, la prochaine fois qu'on rencontre ce problème, je te transférerai les données !
Pour chaque donnée, tu prends sa valeur exponentielle et tu compares à l'unité linéaire mésurée au même endroit. Si ça ne colle pas, tu prends X fois son exponentielle pour les faire correspondre.
Si dans l'ensemble des données tu t'aperçois que cette valeur X est à peu près la même, tu as un outil de conversion direct entre les deux échelles de mesure ! ;)

Citation

A propos du payant, si j'en avait la possibilité je lesmettrai tous en ligne ! Je vais chercher si on entrouve des extraits.
Le problème n'est pas vraiment leur caractère payant (encore qu'il y participe), le problème c'est le manque de "pédagogie" de la méthode ! ;)
Les livres demandent un temps fou à lire, si de plus ils sont abscons, personne ne s'en sortira de cette manière ! :?

Citation

Citation

Superbe échantillon de calcite formée dans des conditions ...
Merci pour cette superbe vue, quelle est son échelle ? (je parle de la taille bien sûr, pas de la vibration), ça m'intéresse comme ancien membre de l'association des cristalliers suisses. :green:
:D
Image trouvée sur le net et l'échelle n'était pas donnée ! :P (mais à première vue, je dirais entre deux et quatre centimètres dans le sens de la longueur du gros cristal)
Nenfëa

- Les yeux, Bouh, vise les yeux!
- Pouiiiiiic!!!

Le monde de Gilbertus devenu réalité : Kalendaar!
Il était une fois un site vachement bien avec plein de nistoires dessus... ah, vous la connaissez déjà ?!

Wiwi d'or 2006 du plus serviable ! Tadaaaaaaaa !




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)