Aller au contenu


[rp] La Nouvelle Alliance


  • Veuillez vous connecter pour répondre
97 réponses à ce sujet

#1 Mordicus

Mordicus

    Philippe Risoli & Muppets show


Posté 31 octobre 2005 - 20:53

Nouvelles règles pour les discussions RP

Principe:
Tous les messages devront tenir compte du post précédent. Vous devez donc obligatoirement vous appuyez sur les événements relatés dans le post précédents, y faire écho. Ensuite, vous pouvez ajouter votre propre histoire, en gardant à l'esprit qu'un joueur devra rebondir sur votre histoire pour raconter la sienne. Le récit doit être le moins décousu possible.

Le background:
C'est celui d'Ogame et de la Nouvelle Alliance. Vous pouvez faire parler qui vous voulez sauf un autre joueur. Il est nécessaire de tenir compte des grades ou du titre de chacun.

L'esprit:
Vos récits doivent respecter le déroulement des événements de l'Alliance dans Ogame (vos conquêtes, vos raids), mais ils ne doivent pas se limiter à la transposition de vos actions dans le jeu. Ogame est un jeu limité aux raids et à la colonisation. Pensez à diversifier vos récits, et à garder les éléments du jeu seulement comme trame de fond. Evitez donc de faire de vos productions, de vos constructions, le coeur de vos histoires. Mais brodez autour de cela. Merci de ne pas poster ici de rapports de bataille ou d'espionnage complets.

Modifié par Mordicus, 17 novembre 2005 - 18:38.

(Ultra)VGM récalcitrant et moddeur allergique aux jeux vidéo.

#2 Backfire

Backfire

Posté 31 octobre 2005 - 22:23

Cellule de crise de l'Etat-Major Inter  Armees – Kassandra
  
  

    Tous les plus hauts responsables du gouvernement etaient presents, le responsable de l'industrie, le tresorier general, le chef d'etat-major de la marine et son homologue de la defense terrestre. Tous affichaient une mine peu rejouie devant le texte qu'ils venaient de lire, la colere pouvaient se lire sur le visage du major.

        « Que signifie ceci !! Je suis entre dans cette alliance en chef d'un peuple libre, et voilà que du jour au lendemain on entend m'imposer un systeme me privant de ma liberte de manoeuvre !!! je ne suis pas un domestique !! »

  Dans un geste rageur le Major donna un coup de poing sur la table, les phalanges du membre cybernetique s'imprimant dans le bois precieux.

      Le conseiller diplomatique pris la  parole:

        « -Major calmez-vous, nous ne pouvons pas refuser cette evolution, sans l'alliance nos chances de survie ne sont pas tres elevees et nous finirions annexes par un autre empire, et....
  -SILENCE !!! » Le Major etait  au faite se sa colere « Ce systeme est une quasi annexion, la seule chose qu'il autorise a ses membres c'est d'obeir, si cela vous convient alors allez postuler dans un autre empire... Hors de ma vue !!! Sortez tous !!! »

      Tout le monde sortit precipitamment de la salle, seul le general commandant les troupes terrestres resta assis dans son fauteuil, il connaissait bien son chef, ils avaient fait de nombreuse campagnes ensemble au temps de la guerre civile. Il laissa patiemment son vieil ami tourner en rond le temps que sa colere diminue:

          « -Bon maintenant on sait que cela ne te plais pas, le conseiller diplomatique est un imbecile d'accord. Maintenant que comptes tu faire ? Parce que malgre tout il n'a pas vraiment tord.
-Je sais, mais je ne peux decemment sacrifie notre liberte pour un avantage securitaire pas si evident que ça. J'aimerai que tu me rendes un service, demande a ton chef du renseignement de prendre contact avec la delegation diplomatique du gouverneur Souris Cornue. Et essayez de trouver des informations fiables sur la guilde des mercenaires.
  -Hum... je vois, tres bien je vais  faire le necessaire. »

      Le general sorti de la piece laissant  le Major seul face a ses sombres reflexions.
D'une lave en fusion, d'une pâte d'étoile, d'une cellule vivante germée par miracle nous sommes issus, et, peu à peu, nous nous sommes élevés jusqu'a écrire des cantates et à peser des voies lactées (Antoine de Saint-Exupéry)

#3 lnari

lnari

    Chocapic Cortexicus


Posté 31 octobre 2005 - 22:24

Galaxie 6... Système solaire 367... Planète 4... SarvinenHiiri.

- "Un communiqué du Major Backfire, mon gouverneur. Il a insisté sur l'urgence de celui-ci."

- "Voyons voir ça..."

Le gouverneur entâma la lecture...

- "Gouverneur Ikit, alias SourisCornue,... J'imagine que vous n'êtes pas sans savoir les réformes prises au sujet de l'alliance..."

Le gouverneur lut le communiqué jusqu'au bout et relacha sa tension en la froissant violemment.

- "Bien, on me donne des postes, j'en suis ravi... Ceci dit, qu'on m'ordonne des procédures linguistiques et qu'on veuille donner à l'Alliance une idéologie révolutionnaire communiste ne me plaît guère... Aider les faibles de mon alliance, soit. Commercer, bien. Combattre ensemble, parfait... Mais m'ordonner des procédures, non..."

- "Qu'en est t-il gouverneur ?" reprit la femme-souris.

- "Comme s'il ne suffisait pas de ces guerres racistes qui ont rongé mon empire, on m'impose des lignes de conduites beaucoup trop strictes... Je ne suis guère d'accord... Le Major Backfire est contre, et à dire vrai moi aussi. Je veux l'avis de mon ami proche Enixos."

L'empire rongeur avait trop souffert ses derniers jours. Le gouverneur avait essuyé des pertes, les recherches ne progressaient pas assez vite... Il avait participé à l'ébauche de la nouvelle alliance, mais il ne s'attendait pas à une telle idéologie communiste de bas étage... A bien y réféchir, le gouverneur supprima le mot communisme de son esprit et le remplaca par dictature. Ca sonnait mieux.

- "Révolution ? Quelle révolution ? Depuis quand notre alliance doit elle vivre une révolution ? On a parlé de protéger nos peuples... Jamais de guerre ! Qu'est ce qui allait changer maintenant ?..." pensa t'il seul...

- "Isha, contactez Enixos, Backfire, Hyperion, Sentenza... Tous nos gouverneurs amis proches. Demandez leurs avis..."

- "Bien, mon gouverneur..."

- "Trèves de politesses et formalités, je veux de la liberté. Appelle moi Ikit..."

Le gouverneur se retourna et contempla la jungle de SarvinenHiiri... Pour une fois, la mélancholie s'emparait de son coeur... Il était déçu oui... Et bientôt il faudrait à nouveau agir et prendre des décisions...

Modifié par Souris Cornue, 01 novembre 2005 - 03:12.


#4 Enixos

Enixos

    Famillium Magica


Posté 31 octobre 2005 - 22:25

Enixos marchait posèment dans l'une des allées de son palais. La fraicheur de la nuit avait cédé la plae à une douce matinée et la rosée étincelait dans le timide soleil d'Octobre. Derière la grande porte, la place centrale commencait à bruisser dans le tumulte du marché prochain. Rien dans l'atmosphère ne laissait présager de la terrible décision de l'homme. Les sombres années qu'avaient traversé son peuple avait creusé son visage. D'abord marchands, ils avaient du devenir guerrier suite au grands troubles qui avaient frappé l'univers. Toujours l'alliance, enfin, les membres proches de l'alliance, l'avaient aidé dans cette lourde tache. Mais, toujours, ils étaient resté un peuple libre et fier. Et, ils le resteraient! Ces mots résonnaient, emplis de la grandeur qui était la leur dans l'esprit du vieil homme. La réforme avait conduit l'alliance au sommet de la bureaucratie, là où nul esprit censé ne devrait jamais mettre les pieds. Ainsi, son choix était fait. Il quitterait la quitterait donc.

Nova magica
Don't Forget : Big Snorky is watching you.

IRCien agitateur agité...

#5 ExA

ExA

Posté 31 octobre 2005 - 23:04

Autour du système stellaire 1:146:4 ...
Une navette, escortée par des Wolverines, quitta le Destroyer New October en direction de l'Etoile Rouge, siège de la nouvelle Alliance...
A son bord, se trouvait l'ex-Empereur Dark Exa, auto-proclamé Gouverneur des Peuples, accompagné de sa fidèle conseillère Alysia...

Des milliers de soldats s'étaient déja mis en rang pour préparer l'accueil...
Chaque troupe représentait un membre de l'Alliance mais toutes aboraient l'Embleme de W.W.L...
Quand la navette atterrisait, un silence s'installait parmi les soldats cars ils ressentaient l'Aura du Gouverneur des Peuples.
Une porte s'abaissait de la navette...
Le Gouverneur sortait d'un pas ferme en premier suivi d'Alysia et une escorte composée d'Elysannes en armures.
Personne n'était dupe car chacun savait que sous leurs apparences feminines se cachaient de terribles combattantes qui ne craignaient même pas la mort.

Un lieutenant s'approchait du Gouverneur et de son escorte.


"Camarade Dark Exa, nous vous souhaitons la bienvenue" saluait respectueusement le lieutenant.
"Pas de formalité avec moi, lieutenant. Quant est-il des travaux de l'Etoile ? " demandait Dark Exa d'une voix ténébreuse...
"Heu... hum...Malgré les retards que nous avons accumulés les précédents jours, je peux affirmer qu'on finira dans les délais prévus."
Le Gouverneur lui jeta un regard qui faisait frémir le lieutenant...
"Votre réponse ne me satisfait pas. L'Etoile Rouge doit être fini au plus vite possible, bien avant les délais..."
"Mais Camarade Dark Exa , nous travaillons aussi vite que possible...."
"Peut-être je devrais trouver d'autres moyens de motivation..."
Mais le lieutenant ne put répondre car il ressentait une étreinte autour de sa gorge...
Ses yeux trahissaient la panique qui habitaient en lui...

"Ceci est un petit exemple de motivation , lieutenant" disait le gouverneur d'une voix forte pour que tout le monde l'entende...

Les soldats frémissaient quand ils entendaient un bruit sec.
Dark Exa se dirigeait vers un des soldats puis lui disait :

"Vous voilà promu Lieutenant. Ne me decevez pas comme lui."
"A vos ordres, Camarade Dark Exa" répondait le soldat d'une voix forte.

Mais le gouverneur n'avait pas attendu sa reponse, il se dirigeait vers l'ascenseur suivi de son escorte.
Quand l'ascenseur se mit en marche, il demanda à Alysia si les membres du Politburo étaient présents.


"D'après les données que nous avons reçus, certains seront  présents."
"Très bien."
"Majesté, on nous signale également que certains membres ont du mal à accepter la nouvelle Alliance..."
Dark Exa fronça les sourcils :
"Apparement ils ont du mal à s'adapter...à moins qu'ils ne désirent prendre le pouvoir...."

Quand les portes de l'ascenseur s'ouvrit, il ordonna à son escorte de se poster devant l'ascenseur car leur présence est inutile dans la salle du Politburo.

Quelques minutes plus tard , Dark Exa pénétra dans la salle de réunion qui surplombait les pistes d'envol du chantier spacial. Les membres du Politburo se mirent aussitôt au garde-à-vous, puis le Grand Chancelier Mordicus vint le premier à sa rencontre en courant, l'air excité...


#6 Mordicus

Mordicus

    Philippe Risoli & Muppets show


Posté 01 novembre 2005 - 01:22

L'air hagard, le visage émacié, les sourcils en batailles posés sur un crâne chauve à moitié brûlé, le Grand Chancelier se précipita à la rencontre de Dark ExA, la démarche si dégingandée qu'il semblait se prendre les pieds dans sa cape et trébucher à chacun de ses pas. Qui ne le savait boiteux aurait pu croire qu'il courrait.

Ses yeux s'abaissèrent tandis qu'il se rapprochait du Gouverneur, et, dans un réflexe de soumission, son dos se plia sans fin sous le poids d'une répugnante obséquiosité qui lui était naturelle... Attiré par Dark Exa comme l'aimant par l'acier, il était l'esclave se jetant aux pieds de son maître. Ses pensées s'entrechoquaient pourtant comme de billes de plomb. Ses doigts crochus, plus nerveux que de coûtume - à moins que ce fut de l'excitation - parlaient déjà pour lui bien que nul n'eut été capable d'en interpréter les dessins. Mais ses mains malhabiles, son sourire gênés comme son haleine saccadée, tout trahissait un état de transe peu commun chez cet homme haineux et sournois, un inquitéant mélange de peur, de perfidie et de servitude qu'aucun être sain d'esprit ne pouvait envier.

Il s'arrêta net à quelques mètres de Dark ExA et d'Alysia pour prendre le temps d'esquisser une large révérence qui, à n'en pas douter, coûta cher à sa faible constitution. Relevant péniblement la tête, il adressa alors un sourire crainfif et passablement enhardi au Gouverneur des Peuples, puis s'efforça de dominer son émotion, non sans peine.


"Quel honneur, quel honneur, mon maître... mon camarade... camarade Gouverneur.... vous ici... je..."

La gravité de Dark ExA suffit à rompre des formalités qui n'étaient plus de mise... Il savait d'ailleurs très bien pourquoi Dark ExA était là. Une seule une chose importait. La révolution était-elle un franc succès, ou une semi-victoire...?

"Oui Camarade Gouverneur des Peuples, nous avons réussi... oui... oui.... mais... comme vous le savez.... "
Il eut une seconde d'hésitation...

"Nous avons été trahis... (sa gorge se serra, il butait sur les mots)... je le savais.... je le savais... nous ne pouvions faire confiance à ce fourbe et nous n'aurions jamais dû lui confier un poste aussi important... Oui, Ikit de SarvinenHiiri nous a trahi pour des idées obscènes... "

Il sembla à Mordicus que Dark Exa avait esquissé un mouvement de la tête, qu'il crut devoir interpréter comme une signe d'impatience... il accéléra le débit de ses phrases:

"le... le dernier enregistrement que nos agents ont intercepté révèle que le Gouverneur Ikit a manqué à son devoir, renonçant aux idéaux de votre bienveillante démocratie néosocialiste pour embrasser une idéologie perverse et décandente, un ramassi de chimères, au nom de la liberté..."

Le mot fut si difficile à prononcer que le Grand Chancelier préféra en macher la fin plutôt que de se risquer à inspirer, pour de ne pas marquer d'une pause le moment le plus pénible de son discours. Sans reprendre son souffle, il continua...

"... et il n'a pas tardé à prendre la fuite, comme on pouvait s'y attendre de la part d'un tel scélérat..."

La pause lui sembla bienvenue. Mais à ce moment précis, un soldat toussota bruillament derrière lui, puis lui tendit une missive. Hésitant, le Chancelier se reprit:

"Euh... camarade Dark ExA, un message en provenance de la planète SarvinenHiiri annonce que Ikit dit "Souris Cornue" pas quitté la galaxie... je ne peux vous en dire plus pour le moment..."

Dark ExA prit une profonde respiration qui alourdit le silence... le Grand Chancelier essaya de ressaisir...

"Le Commandeur Backfire n'a, quant à lui, pas répondu à notre convocation. Il aurait dû se trouver sur l'Etoile Rouge à cette heure, mais son système de communication semble vérouillé..."

Le Grand Chancelier retrouvait peu à peu l'intonation qui sied à sa défense et au rejet de ses reponsabilités, si bien qu'il reprit confiance en lui... Les mauvaises nouvelles n'étaient finalement pas si difficiles à annoncer et le silence du Gouverneur des Peuples était encore la meilleure de réaction à espérer... (il doit déjà tout savoir, se disait-il...)

"Quant à Enixos, il a réussi à prendre la fuite... nous savions depuis le départ qu'il s'opposerait à notre révolution, nous étions sur le point de le convertir, mais..."

Le Grand Chancelier réalisa soudain qu'un tel désaveu aurait dû être suivi par l'annonce d'une exécution... Il ne sut trouver d'autre expédient que de hausser sa voix grinçante afin de la faire résonner dans la pièce, comme si tout l'équipage du vaisseau eut pu l'entendre...

"Nous le retrouverons et nous vous le ramènerons avant même que l'Etoile Rouge ne soit terminée !"

Il restait au Chancelier à annoncer le plus gênant : le retard du Grand Consul, acquis à la cause révolutionnaire, que nul ne s'expliquait... La gorge sèche, le visage en sueur, le Grand Chancelier n'eut pas le courage de continuer et sentit qu'il était temps pour lui de s'écarter. Il redoubla d'efforts pour ébaucher une seconde révérence servie par un sourire médiocre, puis il fit un pas sur le côté, laissant Dark ExA s'asseoir à la table, faces aux autres membres du Politburo...

Il lui sembla alors prendre sa première bouffée d'air. Pris d'un vertige, il s'appuya à la table et se laissa glisser dans son fauteuil... Exténué par cette épreuve, ses pensées se détachaient malgré lui des affaires politiques et son regard se prit à errer vers la grande platforme... le New October attira un instant son attention... puis son regard se fixa sur les Elysannes en armures qui gardaient le Destroyer...

"Dark ExA est-il venu avec la jeune Elysanne qu'il m'avait promise ?"

Le reste ne comptait plus.

Modifié par Mordicus, 01 novembre 2005 - 21:18.

(Ultra)VGM récalcitrant et moddeur allergique aux jeux vidéo.

#7 lnari

lnari

    Chocapic Cortexicus


Posté 01 novembre 2005 - 01:52

Galaxie 6... Système solaire 367... Planète 4... SarvinenHiiri.  

A l'autre bout de l'univers, le gouverneur Ikit "SourisCornue" réfléchissait... Ca y est, il s'était autoproclamé libre du joug de cette alliance... Cela semblait le dernier moment, avant que la tyrannie avale tous les membres... Pure et simple hérésie inconstructive, Ikit prévoyait de bien meilleures plans.  

- "Le Major Backfire est indécis mais Enixos est courageux. Il suivra." pensa t-il seul, avec un sourire qui laissait apercevoir ses incisives saillantes de rongeur, pour peu qu'un rongeur puisse simuler un sourire. "Le chancellier ou peu importe comment il se nomme lui-même, Mordicus avait pris des décisions seul, mais personne ne souhaitait contester. Evidémment, avec Dark ExA à ses côtés, une action rebelle était complexe."

Ikit avait ordonné la déconnexion des systèmes de communication généraux avec l'alliance. Mais sur SarvinenHiiri, en plus des tensions racistes, chacun avait peur que l'alliance vienne réduire tout le monde en esclavage et les contraindre à obéir. Ikit devait parler au peuple. Il s'avanca sur le balcon de la base métallique. Tout son peuple attendait ce discours.

- "Mes frères, cousins et enfants ! Ecoutez moi bien ! L'alliance impose une dictature ! Nous sommes désormais indépendants et devons même nous méfier d'eux. Mordicus est fourbe et tentera de nous asservir, ou plutôt de nous faire asservir par son ami Dark ExA... Maudit soit-il !"

Les clameurs du peuple retombèrent à la pensée de l'esclavage.

- "Votre guerre raciste est terminée et SarvinenHiiri sera la capitale d'un avenir glorieux ! Nos chercheurs sur DarkGerbil finalisent leurs recherches sur l'hyperespace, et HellSquirrel a un chantier spatial en mesure de construire les destructeurs ! Nous serons craints de l'alliance elle-même ! Si ils cherchent la guerre, nous pourrons sans problème exercer une vengeance sur le chancellier Mordicus depuis FireVole !"

Les rongeurs belliqueux étaient ravis à l'idée d'une guerre...

- "Mais si nous pouvons éviter la guerre, nous l'éviterons. Nous tacherons de nous montrer assez dissuasifs pour que l'alliance craigne de lever la main sur nous !"

Le peuple acclama son gouverneur, lui tourna les talons.

- "Isha, contactez Enixos, dites lui que le mouvement dissident est né."

- "Bien seigneur."

- "Contactez Mordicus, demandez lui de venir me rencontrer sur SarvinenHiiri, je sais que sa colonie Phenomenus est notre voisine."

- "A vos ordres seigneur !"

Le mouvement dissident était là... Bouillant... Brûlant comme la braise... Ikit n'avait pas peur de le mener, et il savait que d'autres gouverneurs se rallieraient sous sa banière...

Modifié par Souris Cornue, 01 novembre 2005 - 03:14.


#8 l'élément 5

l'élément 5

Posté 01 novembre 2005 - 02:35

Cellule du sous basement de l'etoile rouge :

Une voix :
- element 5, me recevez vous ?

element 5:
- je vous recois

La voix:
- Isha de SarvinenHiiri doit contacter Enixos. leur rencontre ne doit pas avoir lieu, exinos ne doit pas revenir.

element 5:
- considerez Isha morte.

La voix:
- gardez aussi un oeil sur Backfire.

element 5:
- ce sera fait.


#9 Backfire

Backfire

Posté 01 novembre 2005 - 03:44

Centre des operations a une heure avancee de la nuit - Planete Kassandra
  
  "-Major, le siege de l'alliance tente toujours d'etablir la communication...
  -Maintenez le verrou sur les communications externes.
  -Bien Major"
  
  Le Major regardait la carte de la galaxie, les dernieres informations en sa possession n'etaient guere encourageante, il attendait avec anxiete le rapport de ses services de renseignements. A ce moment la porte s'ouvrit pour laisser passer un sous-officier renseignement. L'homme salua reglementairement:
  "-Mes respects Major, je viens faire le rapport des derniers evenements.
  -Allez-y sergent-chef, je vous ecoute.
  -Il semblerait que le gouverneur Souris Cornue soit passe a la dissidence, ...
  -Il "semblerait" ?
  -Oui Major, nous attendons la confirmation en provenance d'autres sources.
  -Continuez.
-Actuellement personne ne sait ce qu'est devenu le gouverneur Enixos, mis a part ça aucune reaction particuliere dans l'alliance.
  -Tres bien, disposez"
  
  Le Major observait la carte et reflechissait a la situation, finalement il s'approcha du soldat des transmission:
  
"-Mettez moi en relation avec l'amiral Callahan
  -De suite Major"
  "-Amiral Callahan, Major ?
  -Amiral ou en est-on avec le dernier Dreadnought (Vdb) ?
  -Les derniers essais seront termines demain.
  -Tres bien, des que pret appareillez pour Kassandra dans les plus brefs delais.
  -Nous partirons en milieu de journee."
  
  Se tournant vers le soldat "Envoyez ce message a toutes nos unites: declenchement de l'alerte jaune." le jeune homme repondit d'un signe de tete.
  
  Il se dirigea vers la sortie "en cas d'urgence je suis dans mes appartements. Lieutenant, convoquez le chef de la DRM pour 10h" et franchit la porte.
D'une lave en fusion, d'une pâte d'étoile, d'une cellule vivante germée par miracle nous sommes issus, et, peu à peu, nous nous sommes élevés jusqu'a écrire des cantates et à peser des voies lactées (Antoine de Saint-Exupéry)

#10 Haghendorf

Haghendorf

Posté 01 novembre 2005 - 10:57

Dans le bureau du chantier de l'étoile rouge, entouré des autres membres du politburo, Haghendorff gardait tant bien que mal son calme.

-Les fous ! Mais qu'ont ils donc dans la tête ? Avant meme les premiers résultats, les premieres mesures, les voila qui prennent le large. Sans savoir ce qui les attends. Le diplomate Mistykra devra au plus vite leur faire comprendre que... il ne s'agit nullement d'une dictature. Leur vie n'en sera pas affectée. Il s'agit d'une simple réforme de l'organisation, plus d'efficacité... Mais que vont ils imaginer ?

Pouvont nous joindre les gouverneurs Enixos et Backfire ? Non, il serait préférable d'envoyer un message sur le canal général de l'Alliance. Que tout le monde sache la vérité.
Spoiler : cliquez ici
Image IPB (eh oui)

#11 Mordicus

Mordicus

    Philippe Risoli & Muppets show


Posté 01 novembre 2005 - 13:00

A moitié avachi dans son siège, Mordicus était perdu dans ses pensées … Seuls quelques mots du discours du Ministre Haghendorff qui tombèrent dans son oreille parvinrent à le ramener à la réalité.

Il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu’il était le Grand Chancelier, l’un des grands artisans de la révolution, cet enfant monstrueux dont il était si fier. Tandis que le Ministre de la Pensée parlait, il se redressa sur son siège, et, comme pour affirmer son autorité, il ajusta sa cape et astiqua quelques unes de ses médailles tout en l’écoutant. Peu à peu, il retrouva le visage haineux et méprisant qui était le sien. Lorsqu’Haghendorff acheva de parler, il exprima par une grimace de la bouche un profond dégoût et lui jeta un froid regard de désapprobation. Oubliant la présence de Dark ExA, il fit racler sa gorge et apostropha Haghendorff de sa voix rauque et méprisante :  


« Camarade Haghendorff, vous vous imaginez peut-être que la diplomatie pourra résonner ces lâches, ses misérables qui ont osé trahir nos plans et se dressent aujourd’hui contre le néocommunisme intergalactique que nous sommes parvenu à instaurer ? Qui parle de dictature ? Nous avons instauré un nouveau genre de démocratie et nous avons le plus brillant des stratèges à notre tête. Notre doctrine peut faire marcher au pas tous ces gouverneurs assoiffés de gloire qui pensent servir notre Alliance alors qu’ils ne font que servir leurs propres intérêts et braver sans cesse notre vindicte. Ce n’est pas la diplomatie qui changera les pensées moisies de ces contre-révolutionnaires, camarade Haghendorff, mais le côté obscur de la Doctrine peut avoir raison de leur folie. Ils faut qu’ils se joignent à nous, ou qu’ils périssent. »

Il abaissa la voix d’un cran sans perdre de sa virulence, et se tourna vers Dark ExA :

«  Camarade Dark ExA, nos gouverneurs ont trop longtemps causé notre perte, ils ont défié votre autorité, ils se sont conduits en mercenaires pour remplir leurs entrepôts de ressources et bâtir des flottes que nous ne pouvions contrôler. Ces arrogants, ces guerriers cupides, ces ridicules forbans de l'espace ont mis maintes fois l’alliance en péril en n’agissant que pour leurs mesquins intérêts. Ils prennent leurs raids et leurs maigres butins pour des grandes victoires, alors que partout nos ennemis grandissent et menacent l’Alliance. Ils ne sont pas à la hauteur de vos ambitions, ils ne méritent pas de vivre. Nous devons les placer sous notre contrôle ou les éradiquer! »

Tout en parlant, le Grand Chancelier s’était levé de son siège. Il se rassit, s’appuya en arrière. Ses yeux rouges et grands ouverts lui donnaient l’air d’un aliéné, et sa mâchoire, bien que crispée, semblait continuer à l’intérieur un épouvantable monologue… Après quelques seconde de silence, il s’avança sur son siège et croisa les mains. L’expression de son visage changea aussi vite que la peau d'un caméléon : après la hargne et la furie, ses yeux dégageaint une sorte de cynisme impénétrable, projetant des desseins lugubres que personne n’aurait voulu sonder. Un vague sourire semblait montrer qu’il se réjouissait de quelque abomination... Calmement, il annonça à Haghendorff :

« Nous connaissons les méthodes d’éducation et de persuasion de votre Ministère, cher camarade. Aussi, j’ai demandé au docteur Von Grievel d’aménager le bloc opératoire 213 en salle d’interrogatoire. Votre « diplomatie » sera plus efficace que celle de nos diplomates. Nous ferons notre possible pour amener les dissidents sur l’Etoile Rouge, et je fais confiance à vos talents pour le reste. N’oubliez pas non plus que des idées pernicieuses peuvent se répandre à bord de notre vaisseau. Chaque officier, chaque commandeur qui ne collabore pas pleinement est un suspect. J’ai donné l’ordre de soumettre toutes les nouvelles recrues à des séances neuro-visuelles d’éducation intensive, à raison de 3 heures par jour, afin que la Doctrine soit aimée et respectée. Des messages neuronaux seront envoyés à nos hommes pendant leur sommeil, pour leur plus grand bien. Je pense que ces mesures satisferont pleinement le Gouverneur des Peuples. Quant aux gouverneurs factieux, l’élément 5 se chargera d’eux. »

--------------------------------

HRPProposition pour le RP à discuter ici

Modifié par Mordicus, 01 novembre 2005 - 18:49.

(Ultra)VGM récalcitrant et moddeur allergique aux jeux vidéo.

#12 lnari

lnari

    Chocapic Cortexicus


Posté 01 novembre 2005 - 13:39

SarvinenHiiri se préparait aujourd'hui à la réception du Grand Chancellier Mordicus... Ikit était nerveux. Il avait demandé à Isha de contacter Enixos, elle était partie pour FireVole car le relais de contact de SarvinenHiiri avait des problèmes de portée et ne pouvait communiquer jusqu'à la galaxie 4. Isha aurait d'habitude donné signe de vie en arrivant sur FireVole...

- "J'avais dit pas d'armes, Chancellier. Que ces deux personnes restent dans le vaisseau."

Le Chancellier chuchotta à l'oreille d'une des deux brutes. D'ici, on aurait plus cru des bulldogs bipèdes que des humains... Mordicus descendit ensuite l'escalier d'ammarage, frêle et tremblant, transpirant comme à son habitude. Cet être despotique transpirait le mal, et son regard était même inquiétant...

- "Bienvenue sur SarvinenHiiri, Mordicus..."

- "Heu.. Le... Les règles vous imposent de me nommer Camarade Grand Chancellier Mordicus !" s'emprit t-il d'énervement.

- "Je suis hors règles, Mordicus, que ce soit clair. Je n'ai que faire de votre régime pseudo-totalitaire !"

- "Vous perdrez Ikit ! Vous ne pourrez pas.. heu... lutter contre moi... enfin, contre Dark ExA..."

- "Alors le frêle petit garçon se cache derrière son cyclope pour donner les ordres ?"

- "Je vous ai donné un poste, du pouvoir, au sein du PolitBuro ! Que... Qu'implique votre désertion, votre lâcheté ?"

- "Lacheté ? Je ne me cache pas derrière les puissants, moi, Mordicus..."

- "Peu importe, je suis prêt à vous laisser votre poste si vous nous rejoignez..."

Le Chancellier se brûla la gorge en offrant ainsi des propositions à un pouvoir que lui seul voulait... Ceci laissait le temps au gouverneur Ikit "Souris Cornue" pour réfléchir...

- "Hum... certes..." reprit Ikit "Ce poste est intéressant... Je pense qu'il sied parfaitement à ma personnalité de surcroît. Je ne puis nier que vous avez bien composé votre PolitBuro, Chancellier... Considérez que je vous rejoins. Je viendrais sur l'étoile rouge le plus rapidement possible pour en discuter."

Le Chancellier n'en revint pas... Quel revirement ! Ca avait été d'une aisance incroyable. Mais son désir de totalitarisme lui aveuglait la réalité... Les rongeurs sont bien connus pour être fourbes et traîtres...

EDIT : Bien entendu, je fais parler Mordicus avec son accord. On a pas le droit de faire parler un joueur sans.

Modifié par Souris Cornue, 01 novembre 2005 - 14:07.


#13 Mordicus

Mordicus

    Philippe Risoli & Muppets show


Posté 01 novembre 2005 - 13:58

HRPPour clarifier les événements, deux scènes se déroulent actuellement:
- Dark ExA et les membres du Politburo réunis discutent de la crise et de la révolution, à bord de l'Etoile Rouge.
- Quelques gouverneurs rejettent la nouvelle orientation du gouvernement et son autorité, et tentent d'organiser une resistance, en se contactant les uns les autres. Ils sont appellés les "dissidents".

Les gouverneurs peuvent à tout moment se rendre sur l'Etoile Rouge s'ils le souhaitent. Par souci de cohérence, merci cependant d'attendre la fin de la réunion avant de rencontrer les membres du Politburo, ou alors faites-vous "annoncer" :blush:

Essayons de rester concentrés sur ces deux sujets pour l'instant, afin d'assurer une meilleure continuité du récit... :green:

Modifié par Mordicus, 01 novembre 2005 - 18:02.

(Ultra)VGM récalcitrant et moddeur allergique aux jeux vidéo.

#14 l'élément 5

l'élément 5

Posté 01 novembre 2005 - 14:50

Cellule du sous basement de l'etoile rouge :

Une voix :
- element 5, me recevez vous ?

element 5:
- je vous recois

La voix:
- Quelles nouvelles ?

element 5:
- Je me suis rendu sur SarvinenHiiri avec un holomaquillage et me faisant passer pour mordicus,
la plupart des assistants d'Ikit mourrons d'ici quelques heures.. tout se passe comme prevu.

La voix:
- bien, tres bien, Ikit se retrouvera isolé, il nous donenra facilement une occassion de le demettre de
ces fonctions et de mettre un pion a nous a la tete de SarvinenHiiri.
Au pire, mordicus est tres facilement remplacable, prochaine etape, backfire....

element 5:
- Oui.

Modifié par l'élément 5, 01 novembre 2005 - 14:51.


#15 ExA

ExA

Posté 01 novembre 2005 - 21:01

Assis sur son siège, Dark Exa examinait soigneusement les membres du Politburo...
Derrière lui se trouvait Alysia, son regard était si impassible qu'on ne puisse pas deviner ses pensées...
Mais à la vérité elle communiquait mentalement avec le Gouverneur grace au lien symbiotique dû à la race des Elysans...


"Majesté, conformément à vos ordres , nos vaisseaux sont parés à toute éventualité..."
"Excellent !"

Le Gouverneur avait entendu le Grand Chancelier Mordicus et le Ministre de la Pensée Haghendorf mais pas les membres restants...

Tout le monde se tut quand Dark Exa leva sa main pour interrompre ce brouhaha, puis il parla d'une voix assez inquietante :

"Que tous les Camarades tiennent leurs flottes prêtes pour une expedition punitive si cette crise ne se désarmorce pas au plus vite..."

L'atmosphère devenait oppressante quand le Gouverneur se leva, on pouvait sentir son Aura envahir toute l'Etoile Rouge, puis il s'adressa au Grand Chancelier sans le regarder :
'Camarade Mordicus, vos efforts sur l'Endoctrinement sont plaisants mais n'excusent point l'absence de certains membres du Politburo ."

Puis il lança un regard au Ministre de la Pensée avant de dire :
"Quand à vous, faites le nécessaire pour que l'Endoctrinement soit efficace. Combinez vos efforts avec le Grand Chancelier, Camarade Haghendorf !"

Quand Dark Exa quitte la salle du Politburo pour rejoindre ses quartiers, sa conseillière s'assit sur son siège. Aucun membre ne protesta car s'opposer à Alysia, c'est s'opposer à la volonté du Gouverneur des Peuples.

D'une voix douce mais teinté d'un ton inquiètant, elle s'adressa aux membres :

"Continuons cette session, Camarades, en attendant l'arrivée de cette petite souris de SarvinenHiiri."
Puis elle mumura au Grand Chancelier:
"Votre cadeau est dans vos quartiers comme promis."

#16 Angel Eyes Sentenza

Angel Eyes Sentenza

    Cave Canem


Posté 01 novembre 2005 - 21:19

Ils se plieront ou ils mourront...
Burro català : "Le caractère catalan semble comporter les vertus de l'âne : ténacité, détermination, ardeur à la tâche et fidélité. "

"J'aime à voir les choses tomber en place."

Kerro Panille

Bloc-notes


#17 Okensh

Okensh

Posté 01 novembre 2005 - 22:22

L'Oracle, vaiseau de bataille personnel de Ok-Ensh, et le Prophete, qui lui appartient traditionnelement a son Ministre de l'Information et de la Propagande, arriverent pres de l'Etoile Rouge et se mirent dans son sillage.

Une dizaine de petite navette sortirent des soutes de ses deux vaiseaux et prirent la direction de la station spatiale. A leurs bords, la delegation kayhannianne composer des plus importants responsables politiques de la dictature militaire.


Peu apres que les navettes se soit poser sur les ponts de l'Etoile Rouge, une suite de garde vetu de noir de la tete aux pieds et armes d'un fusil-laser longiligne formerent deux longs rangs, encadrant la delegation.

Une vingtaine d'hommes et de femmes la composee, eux aussi tous habiller de noir, dans des costumes tres stricts et bardes de decorations militaires. Une chose, limite choquante, qui transparaiser de chacuns d'eux etait leur peau blanche, sans bronzages, presque cadaverique, qui contrastee vraiment avec leurs cheveux d'un brun pronfond.

Un homme pramis eux se demarquer et sembler plus important que les autres. Il etait jeune, la trentaine environ, l'air grave, et sembler peu enclin a rire. C'est cet homme qui se presenta devant le conseil dans la Grande Salle de Reunion.


"- Mesdames, Messieurs." il salua l'assemblee, "Je suis Odobaylonn, porte-parole officiel de l'Illustre Grand Maitre de Kayhann, Ok-Ensh. Veulliez excuser le peuple kayhannian pour son retard a cette reunion. Je suis accompagner par notre Ministre de l'Information ainsi que par le Gouverneur de l'une de nos colonies, a savoir d'Erkayshann. Nous avons ete delegue pour representer officielement notre Nation.
Tout d'abord, mon maitre est fier des responsabilitees que vous lui avait accorder et annonce qu'il se fera un plaisir de servir l'Alliance au mieux dans la mesure du possible.
Ensuite, mon maitre a etendue les rumeurs concernant une disidence au sein de l'Alliance et celui-ci preconise une purification des esprits et des corps au nom de la Gloire de l'Alliance. Notre Dictate est pret a lancer quelques expeditions punitives que se soit contre les mondes qui ne reconnaitrons pas la superiorite de l'Alliance comme nous le faisons sur nos planetes a l'encontre des peuples indegenes."

Quelqu'un dans la salle pris la parole:

"- Excusez-moi, pourquoi Ok-Ensh ne s'est-il pas deplacer lui meme?"

Les membres de la delegation kayhannianne se regarderent, comme si ils avaient ete choque.

"- Mais... le Dictate ne se deplace en personne qu'en de rare occasion..."

#18 Haghendorf

Haghendorf

Posté 01 novembre 2005 - 22:31

Soyez le bienvenu. Rejoingnez nous donc.
Spoiler : cliquez ici
Image IPB (eh oui)

#19 lnari

lnari

    Chocapic Cortexicus


Posté 01 novembre 2005 - 22:49

Galaxie 6... Système solaire 367... Planète 7... DoomHare.

Une épidémie s'était déclenchée sur SarvinenHiiri. Etrangement arpès le passage de Mordicus, qui ne semblait avoir été qu'à peine lui-même... L'épidémie avait commencé à frapper des simples citoyens, puis était remontée jusqu'aux quartiers généraux à une vitesse foudroyante. La plupart des dirigeants de l'empire à ce moment présents sur SarvinenHiiri étaient décédés de cette fièvre fulgurante.

Ikit "SourisCornue" avait ordonné une mise en quarantaine de la planète et un exode vers DoomHare, la colonie la plus proche. Hélas, les tensions racistes recommencaient en ramenant le peuple de SarvinenHiiri parmi les hommes-lièvres. Des mesures très strictes avaient été prises et l'élite de l'empire veillait à leur application.


- "Contactez FireVole. Demandez des nouvelles d'Isha."

- "Bien seigneur."

... Connexion en cours. L'image s'afficha sur l'un des stupides campagnols de cette planète caillouteuse et brûlante.

- "Avez vous réceptionné Isha ?"

- "Mon gouverneur, vous tombez bien ! Isha est arrivée hier soir mais un autre vaisseau est arrivé derrière eux. Des êtres humains étranges entièrement vétus de noir ont demandé à la voir, en présentant leur preuve comme délégués de l'alliance. Nous les avons conduit à elle, et... ils l'ont abbatue de sang froid. Nous avons pu agir en ouvrant le feu sur eux, et ils y ont laissé la vie eux aussi."

- "Je croyais avoir insisté sur le fait que vous deviez refuser tout contact avec l'alliance !!" s'emporta Ikit.

Il coupa la connexion.

- "Qu'on trouve le meilleur tortionnaire de l'empire et qu'on le charge d'aller faire regretter son erreur à ce campagnol borné que j'ai osé nommer capitaine."

- "Oui seigneur !"

- "Je pars pour l'étoile rouge. On m'y attend. Je serai sans doute le dernier, j'espère que les autres membres du PolitBuro, comme les gouverneurs Fandorn, Haghendorff, ou même SenTenZa auront pris la parole avant moi... Et agi dans la bonne direction..."

Modifié par Souris Cornue, 02 novembre 2005 - 01:57.


#20 Hawk

Hawk

Posté 02 novembre 2005 - 09:32

HRPEuh, juste une petite question, j'ai rien compris ^^', ce second sujet rp, c'est pour quoi ? C'est pas comme le premier sujet rp?

Image IPBang et tonnerre !

#21 Mordicus

Mordicus

    Philippe Risoli & Muppets show


Posté 02 novembre 2005 - 11:13

HRPCe ne sont pas deux sujets, ce sont deux scènes... une réunion dans l'Etoile Rouge, et des réactions diverses des gouverneurs non présents, dont une partie s'oppose au nouveau régime. La réunion avec Dark ExA étant achevée, le récit peut maintenant suivre un fil unique.

(Ultra)VGM récalcitrant et moddeur allergique aux jeux vidéo.

#22 ExA

ExA

Posté 02 novembre 2005 - 14:34

Sur la passerelle, Dark Exa regardait l'immensité de l'espace dont fourmillaient les vaisseau autour de l'Etoile rouge....
Une Elysanne s'approchait de lui :

"Oui Seigneur ?" demandait-elle
Sans se retourner, le Terrible Seigneur disait d'une voix sombre :
"Désormais, votre tache consiste à protéger Alysia à n'importe quel prix."
"A vos ordres ! " répondait l'Elysanne avant de partir...
Dark Exa avait un mauvais présentiment, malgré le fait qu'il était dans le Coté Obscur, il tenait à Alysia...

Quand l'Elysanne eut quitté la passerelle, un écran apparait, montrant un officier, assez agé.
D'une voix teinté de peur , l'officier demandait :

"Oui Gouverneur ?"
"Dites au Grand Chancelier d'établir un rapport sur l'état des flottes des membres."
"Ce sera fait !" répondit l'officier avant que l'écrant s'eteignit...

Quelques minutes après, Dark Exa sentit une presence caché derrière lui.
Il pouvait deviné sa forme grace au Coté Obscur...

Soudainement des éclairs jallissait de l'endroit de cette présence, c'était des lasers.
Mais c'etait sans compter sur la dexterité du Gouverneur , il avait sorti son sabrolaser en si peu de temps.Il le maniait avec souplesse, renvoyant les projecticles vers l'agresseur.

Quelque chose sortait de l'ombre, puis tombait sur le sol dans un bruit métallique.
C'était un Droide-Assassin...
Quand le Gouverneur s'approchait, le Droide explosa, ne laissant qu'une trace de brulure sur le sol.

Des soldats arrivaient en courrant, ils formaient un cerle protecteur.
L'un d'entre d'euux demanda :

"Camarade Dark Exa, nous avons entendu une explosion ..."
Le Gouverneur l'interromptit d'un geste.

"Decidement il y a des traitres parmi nous" pensait-il ... puis il retourna sur la passerelle pour regarder à nouveau les étoiles.


#23 lnari

lnari

    Chocapic Cortexicus


Posté 02 novembre 2005 - 17:26

Le vaisseau approchait la position 1:146:4... Basement de l'étoile rouge. Quelques minutes avant l'aterrissage, Ikit sentait quelque chose de malsain... Ses pensées furent coupées par le communicateur. Un homme-gerbille apparut sur l'écran.  

- "Gouverneur. Les recherches finales pour la production de destructeurs sont lancées. Nous avons reçu ce matin les ressources nécessaires et nous nous mettons au travail. Dans 5 jours, les premiers destructeurs de notre glorieux empire seront sur les chaînes de production."

- "Félicitations." répondit simplement Ikit, rongé par une inquiétude de plus en plus poussée à l'approche de l'atterissage.

Il ne pouvait s'empêcher de penser à la gloire qu'aller bientôt connaître sa flotte... C'était un jour de gloire. Il placerait aux commandes de sa flotte l'élite de l'empire, les hommes-lémuriens. Il n'existait pas d'homme rongeur plus vif, intelligent, performant... Ikit en regretta presque d'être né souris...

- "Descendons, mon seigneur." dit le capitaine lémurien d'une voix tremblante.

Ikit sortit du vaisseaux accompagné du capitaine et de sa nouvelle conseillère Kam-Iye, femme-écureuil. Il lui lanca un regard qui contenait toute l'espérance qu'elle ne connaisse pas le funeste destion d'Isha... Puis il se tourna vers le capitaine lémurien.

- "Attendons qu'on vienne nous accueillir."

- "Oui seigneur."

Modifié par Souris Cornue, 02 novembre 2005 - 17:27.


#24 Haghendorf

Haghendorf

Posté 02 novembre 2005 - 19:23

Le bruits d'un combat résonna soudain  dans la salle ou était rassemblé le politburo. En un instant, des gardes surgirent dans la salle protéger les dirigeant. Haghendorff reconnu avec soulagemment sa garde personnelle parmi eux. Ils s'agissaient de cinq tueurs fanatiques, surentrainés, et qui le protégerais si besoin était jusqu'à la mort.
Le chaos s'installa. Chacun cherchait à savoir ce qui'il se passait. Un gradé de l'armée de défence de l'étoile rouge entra alors, esoufflé, et annonça que cela venait des appartement de Dark Exa, une tentative d'assassinat, mais que tout était entré dans l'ordre.
Les membres du politburo se regardèrent. Si même dans l'étoile rouge ils n'était plus en sécurité... Leurs opposants étaient apparemment puissant, ou tres audacieux, voire suicidaires. Les informations contenus dans le droide permettrait surememnt de retrouver sa provenance.
Un messager arriva alors. Ikit venait d'arriver. Haghendorff décida d'aller l'accueillir, sous bonne escorte.Il proposa aux autres membres de l'accompagner.


Spoiler : cliquez ici
Image IPB (eh oui)

#25 Backfire

Backfire

Posté 02 novembre 2005 - 19:34

Centre operationnel - Planete Kassandra
  
  Backfire etait debout et regardait les membres de la reunion, finalement le general interarme prit la parole:
  

"-voila la situation gouverneur, nos forces sont en alerte, conformement a vos directives nous maintenons le niveau jaune afin d'eviter tout derapage pouvant mener a une guerre. Le renseignement a active tous ses reseaux et nous pouvons brosser un tableau relativement clair de la situation. Le nouveau commandement de l'alliance s'inquiete de notre silence obstine, le gouverneur Souris Cornue a finalement accepte ses fonctions. Certaines sources font etat d'une epidemie qui aurait frappe une de ses planetes.
  -attaque bacteriologique ?
  -nous l'ignorons.
  -prenez les mesures preventives necessaires, continuez.
-certains membres de la nouvelle alliance semblent favorable a un reglement par les armes, il est inutile de preciser que nous sommes loin d'avoir le dessus. Le reste de l'alliance semble se desinteresser de la situation, et enfin, nous n'avons toujours aucune informations concernant le gouverneur Enixos."
  
  Le gouverneur fit quelques pas et s'approcha de la fenetre, au grand dam de sa protection rapprochee. Il observa les rues autour du centre nerveux de la nation Kassandriane, tous les axes menant au batiment etaient sous la surveillance des troupes chargees d'assurer la securite des lieux, a la difference pres que les blindes avaient ete sortis des garages.
  
  Il savait que la situation etait tendue et qu'actuellement il etait dans un isolement diplomatique et militaire des plus complets, scrutant la population continuant a mener une vie quasi normale il reclechissait "Nous pourrions quitter l'alliance et rejoindre les empires mercenaires, mais un tel acte risque de declencher un conflit arme. Ils peuvent briser nos forces mais ils ne briseront pas mon peuple, nous humains nous ne renonçons jamais, mais il serait stupide de risquer une guerre avec 44 empires, certains ne pesent pas lourds, mais Exa seul suffirait a nous briser...".
  
  Dehors la pluie s'etait arretee, et un timide rayon de soleil dechira les nuages et inonda de sa lumiere le drapeau azur frappe d'un aigle a deux tetes symbole de la nation Kassandriane. Il contempla ce spectable un long moment, prit une inspiration:
  

"Nous n'allons pas declarer une guerre inutile, et il n'est pas necessaire de quitter l'alliance. Le commandement de l'alliance a change et une nouvelles organisation la dirige, cet etat de fait rends caduc le traite d'adhesion que nous avions signe, l'alliance dont nous faisions partie etant , de facto, morte. Nous allons donc negocier notre adhesion a cette nouvelle alliance, comme nous l'avions deja fait pour la premiere ." Tout en disant ça un demi sourire c'etait dessine sur son visage, il regarda le delegue aux affaires etrangeres: "retablissez les communications avec la nouvelle alliance et annoncez que j'accepte de negocier une adhesion a l'alliance".
  
  Il regarda de nouveau vers la fenetre, il esperait que cette proposition serait acceptee, c'etait l'occasion pour tout le monde de sauver la face, tout au fond de lui-meme il formula un souhait "pourvu qu'il nous envoie un negociateur digne de ce nom, quelqu'un avec qui parler de soldat a soldat, le grand chancelier est trop instable pour etre digne de confiance".
  
  Se tournant vers ses subordonnes: "Messieurs, vous pouvez disposer".
D'une lave en fusion, d'une pâte d'étoile, d'une cellule vivante germée par miracle nous sommes issus, et, peu à peu, nous nous sommes élevés jusqu'a écrire des cantates et à peser des voies lactées (Antoine de Saint-Exupéry)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)