Aller au contenu


- - - - -

Salamandres Et Dragons Du Niben

Détails du Lore Cyrodiil Niben Dragons

  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Beron

Beron

Posté 06 janvier 2017 - 17:06

Salut à tous ! Je viens encore présenté un détail du lore que j'ai remarqué assez récemment : les salamandres de rivières.

Avec la mention des "river salamanders" dans Betrayal, j'ai cherché tout ce qui pouvait se rapporter aux salamandres dans le lore.

On a d'abord tout ce qui consiste en l'équipement militaire impérial, principalement via des concept arts.

Il y a l'armure en écailles de salamandre de rivière (Imperial river-newt scale armor en VO, bien que newt puisse aussi se traduire par triton), en concept art et en jeu dans un add-on de Morrowind.
MK nous a montré des casques en écailles de salamandres de rivière (Imperial rivernewt-scale helmets), avec comme indication garde de la rivière Nibenay (héritage exotique en Morrowind), en VO Nibenay River guard (exotic heirlooms in Morrowind).
On retrouve ce casque sur un légionnaire impérial, sur ce concept art, probablement pour Redguard, montrant des armures Cyrodiiliennes de l'Ère Seconde tardive.
On retrouve la Grotte de la Salamandre dans Oblivion et ESO, en bord de rivière, près du Bassin du Niben.
Enfin, les boucliers en écailles de salamandre (des boucliers enchantés in-game) protègent (un peu) du feu dans Oblivion.

Image IPB


On peut conclure de tout cela que la salamandre de rivière est un animal vivant dans les rivières de l'Est Nibénais, notamment le Niben. Il est chassé pour sa peau qui aurait des propriétés magiques de protection contre le feu. Les Nibénais et la Légion impériale l'utilise pour faire des armures.

La salamandre de rivière des TES ressemble donc beaucoup à la salamandre de notre monde, sauf que ces propriétés magiques sont réels (on est dans un monde de fantasy après tout).


Cela pourrait s'arrêter là, si on ne faisait pas attention à une autre créature du Niben : les dragons de rivières.

Le PGE1 (VO) les mentionnent dans le chapitre Cyrodiil, partie La Cité Impériale.

Citation

The river mouth is tainted red from the tinmi soil of the shore, and river dragons rust their hides in its waters.

L'embouchure de la rivière est tachée du rouge des ordures tinmi de la rive, et la peau des dragons des rivières rouille dans ces eaux.  

La référence est très courte, mais elle se focalise sur la peau des dragons de rivières, comme le font les mentions à propos des salamandres de rivières.

Un autre artwork du PGE1 (inutilisé, mais donné par MK) montre des "dragons au-dessus du Nibenay", dessinés par le commentateur aldmeri "YR". Vu leurs silhouettes, ces dragons ne semblent pas être différents des Dovah de Bordeciel et leur forme rappelle le dragon rouge Akaviri, l'emblème impérial. Cependant, leur présence "au-dessus du Nibenay" me fait plus penser à des dragons de rivières.

Image IPB



Les dernières mentions des dragons de rivières sont dans Reman I, un vieux topic du lore forum à propos des Reman, condensé et archivé sur la GBT.

Temple Zero Society (MK) et Hasphat Antapolis (Kuhlmann) débatte des origines de Reman II.

TZS dit :

Your posse of stiff-necked, formally de-educated, aristocratic scribblers may refuse to accept it, but even Gwylim Press admits, in its Definitive Encyclopedia of Tamriel, that Reman II was "most commonly described as being born of an egg, a cow, a river, a dragon, or some combination of these and other things."

Hasphat dit :

You also fail to quote the Encyclopedia's entry in full. I would never wish doubt to be cast on the good name of Gwylim Press, so allow me: "In tales circulated after his coronation as Emperor, Reman II was most commonly described as being born of an egg, a cow, a river, a dragon, or some combination of these and other things. However, in the one contemporary account we have of his accession to power he is more prosaically described as follows: 'in coloring and stature he takes after his mother's people, but in all other respects recalls his grandfather'." The mosaic pavements unearthed in the excavations of the Winter Palace in Rimmen depict him as tall and blonde-haired, suggesting that his mother's people are more likely to be Nords than river-dragons.

Le site de monkey truth Temple Zero Society a justement écrit le récit apocryphe des origines mythiques de Reman II, The Blessed Life of St. Reman II, avec notamment le passage sur le dragon de rivières.

Citation

All was not lost, though, and one morning a paddy farmer by name of Theiden was sitting in meditation by an inlet on the Niben, when, to his great amazement, out of the water rose a ducal river-dragon, clothed in brilliant golden scales. He spoke no words, but in his arms he held a baby, swaddled in reeds and riverfronds and with a scar across the right side of his head. The babe shone with the inner light of a saint or spirit guardian, and Theiden knew his name was Reman, the Light of Man.


En tout cas, il est difficile de dire si les dragons de rivières sont de vrais Dovah ou bien des sortes de grands reptiles.

Ils pourraient très bien correspondre aux mêmes espèces de reptiles que les dragonlings de Daggerfall, que le manuel du jeu et Histoire des dragons disent bien ne pas être de vrais dragons. Mais personnellement, je ne suis pas certain que ces créatures soient de simples reptiles, mais plutôt des dragons réduits à l'état de mortels (mais ce n'est que mon hypothèse).

Mais qu'est-ce que ces dragons de rivières ont à voir avec les salamandres ? vous entends-je demander. Et bien, il me semble que les deux espèces auraient une connexion similaire à celle entre les dragons et les dragonlings. Les Impériaux (avec la tradition Akaviroise notamment) utilisent les écailles de dragons pour faire des armures, et font la même chose avec les salamandres de rivières. De plus, leur peau est résistante au feu, comme la peau des dragon. Cette résistance magique de la peau est tellement caractéristique des dragons que le nom de la capacité raciale des Brétons est "peau de dragon". Les deux races vivent également dans le même milieu des eaux du Niben.


Ainsi, on a là deux créatures très peu référencés dans le lore, mais qui revête une grande importance pour les Nibénais et toutes deux liées au Niben et au feu. Je sais que ma théorie liant les salamandres de rivières et les dragons de rivières est assez fragile, n'hésitez pas à critiquer.
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#2 Erethor

Erethor

Posté 09 janvier 2017 - 16:39

Citation

Ils pourraient très bien correspondre aux mêmes espèces de reptiles que les dragonlings de Daggerfall, que le manuel du jeu et Histoire des dragons disent bien ne pas être de vrais dragons. Mais personnellement, je ne suis pas certain que ces créatures soient de simples reptiles, mais plutôt des dragons réduits à l'état de mortels (mais ce n'est que mon hypothèse).

Je n'avais pas relevé ça précédemment, mais TESO change l'aspect qu'on connaît aux dragonlings. Si j'en crois les sources de l'article de la GBT, les dragonlings/dragonneaux sont des lézards géants, dangereux car cracheurs de feu, comme ceux que tu décris.

Dans TESO, on a une toute autre bestiole qui répond au nom anglais de "dragonling" : la grenouille ignifère. Une... grenouille, comme son nom l'indique, mais pourvue de petites ailes parchemineuses qui lui donnent assez d'élan pour gober des proies au vol. Elle est également capable de cracher du feu, mais de façon proportionnelle - c'est à dire un ptit crachin de rien de tout : ça ressemble plus à un hoquet enflammé - pour griller ses proies vivantes. Ce dragonling là semble endémique aux régions désertiques ou semi-désertiques : Alik'r, Raidelorn, Bangkoraï-sud, peut-être bien Stros M'Kai.
"Écoute et tu verras l'amour dont les bibliothèques ont besoin."

#3 Svartalfar

Svartalfar

Posté 14 janvier 2017 - 09:49

Théorie intéressante. Pour apporter du grain à moudre (ou de l'eau au moulin, pour rester dans le thème de la rivière), je propose une troisième origine.
Même si elle désigne un lézard ou un batracien aquatique dans le règne animal (c'est un amphibien, cousin éloigné des grenouilles je crois), la salamandre est un lézard associé aux dragons dans les légendes (ça a donné Salamèche). Dans notre règne animal, il y a une famille de "lézards" (des sauriens en réalité), qui remplissent également ces critères : le Varan (de Komodo, pour ne citer que lui). Le varan comprend une quarantaine de variétés (ou d'espèces, je sais plus), et vit dans des milieux semblables à ceux proposés dans Ada-Cyrod (leur lieu d'habitat dans Morro) : climat équatorial chaud et humide, forêts denses, rivières, marécages (je reviendrais sur celui-là) et même collines boisées peuplées de lapins.
De plus, la newtscale armor est traduite en vf par "cuirasse en écaille de varan impériale". Or, on peut la lier à mon sens (même si les varan ont un cuir plus que des écailles, là encore c'est de la légende, causée par l'aspect de la peau) au récit du Défi de l'armurier, où l'impératrice Katariah cherche à doter les Légions impériales d'un type d'armure adapté aux contrées d'Argonie. Le champion de Katariah, un Argonien du nom de Hazadir propose une armure en écailles lui permettant de remporter la victoire.
A la relecture, le passage est sujet à interprétation, car l'on pourrait croire qu'Hazadir s'est contenté de prendre du matériel de récup' de son atelier et d'en équiper son héraut, et n'aurait été déclaré vainqueur que grâce à sa connaissance du terrain et de la façon de se battre de ses frères. Cependant, non seulement il produit bien des armes et armures adaptées après sa victoire, mais son rival, Sirollus Saccus, part en Morrowind "apprendre ce qu'Hazadir y avait appris" quand il y était esclave chez un forgeron. Il y a donc bien eu production, et que ce soit la cuirasse de varan impériale me semble très probable (m'enfin j'ai cette conviction depuis des années, je ne suis pas objectif). Par ce que j'ai déjà écrit plus haut, le varan est un animal pouvant vivre en Nibenay d'Ada-Cyrod (et de Nu-Cyrod en plus petite quantité, même si c'est pas le délire de la faune d'Oblivion), mais surtout pouvant vivre en Argonie. Or, l'armure doit être entre autre critère facile et rapide à produire, et quoi de plus facile que de produire avec des matériaux locaux, présents en Cyrodiil (en Ada-Cyrod, le sud-est Niben est sensé être un vaste marécage s'étendant jusqu'à la baie de Topal où il y rejoint le Marais noir) comme en Argonie. De plus, le sud de Morrowind étant marécageux, il est tout à fait possible que les Dunmers connaissent le varan et en aient une utilité (armure, sac, toile de tente, etc).

Le varan serait donc une identité possible pour la salamandre voir le dragon de rivière, une créature que l'on retrouverait dans toute cette région marécageuse, qui comprend l'Argonie, le sud de Morrowind et le sud-est de Cyrodiil. Fait intéressant, il existe dans cette région un autre type de lézard, que l'on cousine bien volontiers avec les Dragons : le Wamasu. On peut voir un lien entre ces créatures et même (osons !), les regrouper dans une même branche du règne animal de Nirn. Pas sûr que des ailes lui poussent ceci-dit (m'enfin si une grenouille en a, pourquoi pas un lézard-croco... et ya les Sarpas ! :grin: ), donc peu de chance qu'ils soient les dragons de l'artwork. Pour ma part, je partais du principe que ceux-ci étaient les dragons rouge de l'Empire (même si les verts restaient possible).

Pour s'intéresser aux détails techniques, le Varan est une créature qui est présente sur tout le territoire australien, donc également dans le désert. La résistance au feu de sa peau est donc une caractéristique que l'on peut retrouver dans sa version nirnienne sans que ça choque. De plus, Bethesda a un truc avec les varans : ils devaient aussi être présents dans Fallout3, sous les baraquements de fortune des cavernes de Little Lamplight (ce qui aurait été trop bien :oops: ).

Modifié par Svartalfar, 14 janvier 2017 - 11:51.

Fantôme de la tour hantée. (de pc la tour)

"Je suis un loriste, le monstre dont on menace les petits moddeurs pas sages au moment du coucher."

#4 Beron

Beron

Posté 21 janvier 2017 - 11:43

Voir le messageErethor, le 09 janvier 2017 - 16:39, dit :

Dans TESO, on a une toute autre bestiole qui répond au nom anglais de "dragonling" : la grenouille ignifère. Une... grenouille, comme son nom l'indique, mais pourvue de petites ailes parchemineuses qui lui donnent assez d'élan pour gober des proies au vol. Elle est également capable de cracher du feu, mais de façon proportionnelle - c'est à dire un ptit crachin de rien de tout : ça ressemble plus à un hoquet enflammé - pour griller ses proies vivantes. Ce dragonling là semble endémique aux régions désertiques ou semi-désertiques : Alik'r, Raidelorn, Bangkoraï-sud, peut-être bien Stros M'Kai.

Je suppose que tu parles de la Vipère de Sep. Quelle est ta source comme quoi c'est une "grenouille ignifère" en VF et "dragonling" en VO ?

Image IPB


C'est vrai que cela ressemble au dragonling de Daggerfall, mais avec un aspect plus serpentin. Vu son nom, elle doit avoir un lien avec le dieu Sep pour les Rougegardes. En tout cas, je suis très curieux à son propos.


@Svartalfar : J'adhère à ta théorie liant l'armure d'écailles de salamandre à celle présentée par Hazadir dans Le Défi de l'Armurier.

Il me semble aussi que les salamandres et les varans, dans les TES, appartiennent tous au même groupe de "reptiles pseudo-draconiques". Le Wamasu me paraît une bonne piste : ils sont les "dragons des marais" et, dans TESO, on en retrouve aussi en Raidelorn et en Val-Boisé. En Ald-Cyrod, on devrait bien pouvoir en retrouver dans les rivières et marais de la Vallée du Nibenay.

J'avais effectivement oublié les dragons verts (comme Skakmat). J'ai lu que certains membres de la communauté anglophone pensent qu'ils sont des dragonlings adultes. Si les dragonlings de Daggerfall sont (une variante) des salamandres de rivières d'Ald-Cyrod, alors les dragons de rivières pourraient être des dragons verts. Ou bien effectivement des Wamasu avec des ailes de Sarpas. :)
Quelques histoires pour les amateurs de fantasy : http://legends-of-beron.overblog.com/

#5 Svartalfar

Svartalfar

Posté 21 janvier 2017 - 13:15

Dans Daggerfall, les Dragonlings donnent des Ecailles de dragon féérique (du moins, ce sont les seuls susceptible d'en donner, vu que les monstres ne peuvent être fouillés). Outre le fait qu'ils soient (plus que) calqués sur le Dragon féérique de Donjons&Dragons, ils peuvent du coup être des Fées. On sait qu'elles n'ont pas toutes un aspect d'humanoïde féminin (les différents Feux-Follets, mais éventuellement aussi le Welwa (1), avant que TESO ne le retouche ).


(1) Ya un article à faire sur ce monstre d'ailleurs, beaucoup plus à dire que de qu'en montre TESO.

EDIT : D'ailleurs, le voilà.

Modifié par Svartalfar, 03 mars 2017 - 16:52.

Fantôme de la tour hantée. (de pc la tour)

"Je suis un loriste, le monstre dont on menace les petits moddeurs pas sages au moment du coucher."

#6 lascreen

lascreen

Posté 22 janvier 2017 - 01:04

@Beron :
La bestiole que tu montre n'as rien à voir avec une grenouille ignifère. La grenouille c'est ça :
Image IPB
L'innocence ne prouve rien.

A la recherche du char dwemer.

Grand Nouveau Falloutien, et fier de l'être.





Aussi étiqueté avec Détails du Lore, Cyrodiil, Niben, Dragons

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)