Aller au contenu


[H] L'histoire De Jimmy L'éclaireur Nordique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Eygurande

Eygurande

Posté 30 October 2015 - 00:52

Jimmy était un éclaireur nordique. Pas plus brave qu'un autre, pas plus discret qu'un troisième. Il avait un bon sens de l'orientation et des yeux qui fonctionnaient à peu près, ça lui suffisait comme justification.

Jimmy n'aimait pas vraiment être éclaireur. Courir au grand air et être un peu loin de tout, ce n'était pas sa marotte. Le danger, il vivrait bien sans. Seulement, il avait du mal avec les gens. Et il voulait se sentir utile. Éclaireur lui fournissait solitude et indispensabilité. Nettoyeur de chiotte aussi mais entre le grand air et la puanteur, le choix était vite fait.

Jimmy restait quand même sérieux et appliqué dans son travail. Ses rapports étaient clairs et précis, même si moins nombreux que ses collègues, à cause d'une vague histoire de paresse. Il faut dire que ça prenait plus de temps de faire du propre. C'était l'excuse tout du moins. Son chef appréciait son travail.

Jimmy avait du mal avec les gens, comme je vous l'avais dit auparavant. Quand il se trouvait à l'heure de la soupe au camp principal, il était quand même invité. Il avait toujours un ou deux bons mots dont tout l'auditoire se demandait la provenance. Pourtant, il avait tout le temps d'y réfléchir durant ses longues phases de solitude. De coller des mots les uns à la suite des autres de telle façon à ce qu'ils sonnent beau. Le temps passé était le secret.

Jimmy faisait ce boulot parce que pour lui, c'était sa place: à l'écart du monde, en avance sur les autres, pour leur éviter les ennuis. Dans ses moments de doute, il se considérait aussi comme quantité négligeable. Mais ces moments ne duraient jamais très longtemps, il arrivait à se reprendre assez facilement. Des vieux mantras à base de "continuer d'avancer". Ils ne l'ont jamais failli.

Jimmy n'aimait pas courir la campagne mais il était toujours obnubilé par la fioriture de détails de la nature. Il passait trop de temps à regarder les nuages ou les feuilles des arbres et à y chercher des réponses aux questions que tout le monde se pose. En temps de paix, il aurait pu être philosophe. Sauf que c'était le temps de la guerre. Et en ces temps-là, s'il n'était pas en train de rêver, il aurait vu les trois archers qui le visaient.

Jimmy a toujours cherché à imaginer de quoi serait faite sa dernière pensée. Un cri de guerre, un râle d'agonie, une sombre détresse causée par la solitude orgueilleuse qu'était sa vie. Il ne pouvait pas savoir, ça bougeait trop dans sa tête. Il se doutait quand même que son expiration serait sans intérêt, ni importance.

Jimmy se trompait.
Par son absence, son chef s'est décidé à attaquer. Les morts d'éclaireurs n'étaient pas rares mais ce que Jimmy ignorait, c'est qu'aucun des éclaireurs envoyés n'étaient retournés au camp. Le moment propice à l'offensive était venu.
Par son travail, son armée avait tous les renseignements nécessaires, et par conséquent une maîtrise totale du champ de bataille.
La victoire était acquise. Et ces trois connards d'archers ont fini empalés.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)